Retour au bercail...

Retour au bercail...

Posté par : Jean
02 Octobre 2013 à 21h
Dernière mise à jour 09 Octobre 2016 à 17h
1738 vues
Flux-RSS

Le captain Kradok I part dimanche 8 septembre de Lipari. Il fait route vers Ischia pour une courte nuit, puis Ponza. Il s'arrête dans le port Touristique de Rome lorsque le vent monte. Une entrée très musclée avec la houle aux fesses, me raconte-t'il. Puis petit arrêt à Giglio avant de rester coincé à Bastia par le coup de mistral. Je ne désespère pas de récupérer auprès de Jean-Pierre quelques photos de ce périple. Sara est amarrée à Port Toga, la marina de Bastia. Kradok I et son équipier rentrent sur le continent.

Samedi 21 septembre,

le ferry nous a amené dans la nuit de Toulon à Bastia. Baudouin, Numa et Florence m'accompagnent pour cette traversée de Bastia à Hyères avec la dernière nuit en mer.

IMG_20130921_071309.jpg

arrivée au port de Bastia au petit matin,

Je récupère Sara avec le tableau arrière bien abîmé. Le coup de vent qui a soufflé violemment en Corse cette semaine a poussé le voilier contre le quai du port Toga. Le pare-battage s'est crevé et le quai en béton a tordu l'échelle de bain et entamé profondément le gelcoat. Pas de trou dans la coque cependant ! Encore des travaux en perspective pour cet hiver.

Après quelques courses et un petit déjeuner avec Nadine, nous larguons les amarres. La journée s'annonce calme, le vent devrait se lever en fin de nuit. Je sors les cannes avec deux mitraillettes pour longer la côte poissonneuse du Cap Corse.

P1040350.JPG

mauvais présage aux îles de Finocchiarola, l'animal aux longues oreilles est à bord,

P1040354.jpg

Baudouin et Numa admirent les dauphins,

Deux maquereaux et une sériole agrémentent notre repas du soir.

P1040364.jpg

coucher de soleil en mer,

La nuit, froide et humide contraste avec les chaudes nuit de l'été grec.

P1040363.jpg

lever du soleil et de l'équipage

Dimanche 22 septembre,

Au matin nous pouvons enfin naviguer à la voile et même sous spi.

Il nous semble que tous les bateaux se sont donnés rendez vous sur l'eau pour ce beau dimanche de la fin du mois de septembre. De Cavalaire à Hyères, c'est un ballet incessant de bateaux à moteur et de voiliers qui croisent notre route, sans grands soucis de courtoisie ou de priorité. Il faut rentrer rapidement les lignes de pêche.

Nous mouillons pour le repas dans la baie de la Reine Jeanne, à côté du fort de Brégançon. Nous étions parti d'ici sous le regard de Nicolas. Nous arrivons à présent sous les yeux de François.

P1040376.jpg

mouillage à la baie de la reine Jeanne,

Kradok I nous récupère au port de Hyères où nous laissons Sara au mouillage pour la semaine. Finalement, c'est aussi sûr que les ports corses...

Nous serons là à temps pour la fête des grands voiliers à Toulon !

Emplacement

Vous devez vous identifier pour laisser un commentaire : cliquez ici pour vous connecter .

Le site de la Grande Croisière...