De Toulon vers les îles d'or...

De Toulon vers les îles d'or...

Posté par : Jean
25 Mai 2020 à 16h
Dernière mise à jour 20 Juin 2020 à 19h
924 vues
Flux-RSS

L'année 2020 est une année de transition.  Pas de navigations lointaines au programme.  Sans doute Corse et Nord Sardaigne cet été si les restrictions dûes au Covid le permettent.  Mais surtout, des navigations à la journée  autour de Toulon et chaque fois que possible  quelques jours vers les îles d'or (Porquerolles et Port Cros) .   

Les navigations beaucoup plus lointaines sont à l'horizon de l'été 2021.

Le week-end de l'ascension est le premier long week-end après le confinement strict . Toujours beaucoup de restrictions mais la navigation est enfin possible et nous pouvons enfin profiter de la mer. 

 

en route vers les îles

Départ de FLorence et Kradok 2    vers les îles d'or mercredi matin.  J'ai fait un solide avitaillement pour expérimenter en mer les essais culinaires  que j'ai pu réaliser à la maison pendant le confinement .  J'ai prévu entre autres, salade de poulet, sauté de porc, omelette aux courgettes et bien sûr  faire le pain et la pizza dans le four du bateau. 

Seuls quelques mouillages sont encore autorisés. Le beau temps est annoncé.   Nous partons  pour la baie du langoustier sur l'île de Porquerolles.   

enfin libres

Les mouillages sont nombreux  dans ce secteur et il est toujours possible de s'abriter correctement  pour chaque vent.  La baie du langoustier est  bien abritée de tous les vents. Le secteur est souvent surfréquenté en été mais  le long week end n'a pas encore vraiment commencé et nous ne sommes que quelques bateaux dans cette grande anse.

coucher de soleil derrière le fort du petit langoustier

Le jeudi,  nous filons toujours dans une petite brise vers l'île de Port Cros. 

en route vers Port Cros

De nouvelles bouées ont été  installées  à la sortie du port et jusqu'à la plage du sud.  Elles sont  encore très provisoirement gratuites. 

le nouveau mouillage sur bouée

Du coup, nous décidons d'y rester deux nuits et   profitons de notre journée du vendredi pour  une randonnée sur les sentiers ombragés de vieux chênes verts.

randonnée sur les sentiers de  l'île de Port Cros

la pointe du cognet au sud de l'île

La mer est encore fraîche, 20°C ,  mais le soleil chauffe et nous incite à prendre notre premier bain de mer de l'année 2020. 

premier bain

Un coup de vent  d'ouest avec rafales à 25 noeuds est annoncé pour la nuit de samedi à dimanche.  Nous  nous abritons dans la baie de la Badine, côté  est de la presqu'île de Giens. Les voiliers sont nombreux  car le mouillage est connu pour être très abrité du vent d'ouest. Mais la zone de mouillage est vraiment grande.

Pizza maison  avec la pâte à pain

 Petite brise le dimanche pour le retour    sur Toulon. 

retour vers Toulon, le feu de la Jaume Garde et le fort du Petit Langoustier

retour vers Toulon, le cap d'escampo Bariou (échappe barriques !)

 

C'est trop court et l'envie de naviguer est toujours là. Nous repartons faire un petit tour  vers le large pour retarder notre retour. 

un capitaine heureux

 

le lien vers la vidéo du week end

 

Les îles d'or sont à juste titre une destination très courrue. C'est pour  moi, (sans chauvinisme bien sûr) le coin le plus    extraordinaire de la côte française continentale (par respect pour nos amis corses  toujours un peu  susceptibles).  Pour les découvrir, le mois de juin et de septembre sont les meilleurs mois. Il y a trop d'affluence en juillet et en aout.  Il faut   à  cette période prévoir d'éviter les escales  dans les ports et privilégier les mouillages les moins connus, et il en existe encore beaucoup.

Beaucoup d'infos très intéressantes sur les îles dans le site du parc national de Port -Cros, avec plein d'infos  sur  Port-Cros, Porquerolles et le Cap Lardier.

On peut bien sûr partir d'une location au port  Saint Pierre à Hyères,  mais la rade de Toulon, avec tous ses ports, est beaucoup plus authentique et ne se situe qu'à deux heures de navigation des îles. 

C'est pour l'instant encore   un peu hors des circuits touristiques de la côte d'azur (c'est peut être pour cela que c'est agréable).

les  ports de la rade  évitent le côté snob de Saint Trop ou carte postale provençale de Sanary  . Ils ne sont pas impersonnels et froids comme les  longs pontons de Bandol ou les marinas   sans vie    de Hyères ou de Bormes.

La voile dans la rade a su rester populaire et tout le monde peut y avoir son bateau,  pourvu qu'il ait l'amour de la mer.

On y trouve  aussi quelques bateaux à louer, mais c'est également  une escale hivernale agréable et vivante pour les bateaux de voyage. 

Le gros avantage de Toulon pour les navigateurs  qui vivent sur leur bateau , c'est que la ville vit toute l'année et que le port est tout près du centre ville.  Les stations balnéaires alentour sont bien désertes et tristes en hiver.    

L'équipe du port, dirigée par   René,   est à la fois disponible et serviable.

voici le lien vers le guide des ports de l'aire toulonnaise

L e port est au fond de la petite  rade, très bien abrité.   Un ship chandler ad-diffusion,    dirigé par Mael et Sabina fait aussi tous les travaux que l'on peut imaginer sur un voilier. Un  maître voilier , Gilles, plus connu dans la rade sous le nom de Mimo    (Mimo sail), est   disponible pour fabriquer ou réparer vos    voiles. 

La cale de  mise à l'eau   avec la grue sont tout près,  à la darse nord du Mourillon.  (Il est possible également de sortir le bateau à Port Pin Roland, juste de l'autre côté de la baie)

Gare SNCF, transports en commun, cinéma, grand magasin (carrouf, qui livre aussi sur le bateau pour les avitaillements)    et marché provençal, tout est à proximité. 

Pour les restos, il y a tout ce qu'il faut sur place,    mais le voileux préfère manger au restau associatif de la société des régates de Toulon, à l'ombre des pins parasols.  10 € de cotisation et on peut manger à la cantine des marins toulonnais tous les midi. Discussion    assurée avec les habitués du lieu.

Mais vous l'avez compris , j'aime bien ce petit coin de côte et à  chaque retour de voyage, je continue de m'émerveiller sur  les beautés de cette côte hors saison.

 

 

Emplacement

Vous devez vous identifier pour laisser un commentaire : cliquez ici pour vous connecter .

Le site de la Grande Croisière...