Baléares, été 2016, premier saut de puce !

Baléares, été 2016, premier saut de puce !

Posté par : Jean
27 Juillet 2016 à 17h
Dernière mise à jour 10 Octobre 2016 à 15h
3479 vues
Flux-RSS

Derniers préparatifs terminés... c'est parti pour l'aventure !

  

Alain a convoyé Sara aux Baléares, première étape de notre grand périple atlantique. Avec Marie-Hélène, Ils ont visité Minorque, la presqu'île de Formentor et la côte nord de Mallorca jusqu'au port de Sollers. Que de belles surprises. Ils sont ravis de leurs mouillages.

Je retrouve Sara au port de Sollers. Christine et Baudouin nous accompagnent une semaine, Florence m'assistera à la manœuvre jusqu'à Carthagène.

 

Nous sommes vite dans l'ambiance de Sollers. Nous y arrivons avec le vieux train en bois qui traverse la Serra Tramuntana.

 

Le port de Sollers paraît bien abrité sur cette côte nord de Mallorca bordée de falaises. Du port, on ne voit même pas la mer et il faut gravir les ruelles de la cité balnéaire pour découvrir le large.

 

Le port est très agréable. La plage est juste à côté du ponton. Mais les horaires des restau ne sont pas encore à l'heure espagnole : à 23 heures tout est fermé !

Une journée rapide pour l'avitaillement et une visite de la ville de Sollers et du village de Fornaluxt.

La météo ne nous laisse pas le choix : le fort vent de nord est nous oblige à aller nous abriter pour quelques jours au sud ouest de Mallorca. Le mouillage dans la baie de Sollers est maintenant vraiment très très rouleur.

Malgré la météo qui annonce 30 nœuds, nous prenons la mer au portant pour quelques miles, le long de cette côte nord abrupte, qui vont nous permettre de nous mettre à l'abri dans les criques autour du port d'Andraxt.

Tout l'équipage tient le choc, contrairement à la bouée couronne qui disparaît dans les flots dès la sortie mouvementée de la baie de Sollers !

A la barre  dans la houle...

Thomas nous rejoint pour ce long week-end. Nous passons quelques jours au calme entre la cala du Camp de Mar et le port d'Andraxt.

Mouillage à l'île de los  Conejos

brise  de mer,

Mouillage à Cala Egos,

Baignade, virée en voiture de location pour visiter la Serra Tramuntana et Palma.

 

Ensa de sas Hortigas, joli mais lorsque nous sommes passés en  bas,  l'arrêt  n'était pas possible.

Jardin d'Alfabia

Le guide du routard II,

C'est la fête au port d'Andraxt et nous profitons pleinement des festivités, riches en décibels, même tard dans la nuit !

En attendant les festivités au port d'Andraxt,

 

prêts pour la parade,

Je retrouve une cavalcade de chevaux minorquins. On est loin du spectacle de la Saint Jean à Ciutadella, mais cela rappelle de bons souvenirs.

Feux d'artifice final,

visite studieuse de  Palma, les bains arabes,

plage de  Cala S'Olla,

Heureusement que nous avions préparé les réservations pour les ports publics de Sollers et Andraxt sur le site de port ib (www.portsib.es). Les ports publics sont très abordables par rapport aux ports privés et les réservation ne se font que par internet. (avec carte SIM espagnole à 20 €...).

Les équipiers rentrent au bercail et nous continuons le périple vers Ibiza.

 

Belle traversée sous spi jusqu'à la cala Portinaxt. Puis nous descendons en longeant la côte ouest, météo oblige vers la cala Yondal, tout au Sud de l'île.

Nous ne connaîtrons pas les folles nuit d'Ibiza, cela sera pour une autre fois peut-être ? Nous nous contentons des mouillages, pas toujours silencieux, toutefois.

Cala Yondal, fin juillet,

 

Coucher de soleil sur les Baleares en été

Nous continuons vers l'île de Formentera et ses eaux cristallines.

Sara au mouillage à côté du port de la Sabina, Formenera.

Dommage que nous n'ayons pas réservé une journée au magnifique mouillage de la Baia de s'Alga sur l'île d'Esplamador. (à réserver sur www.balearslifeposidonia.eu). Ce site est vraiment exceptionnel !Nous nous sommes contentés de la longue plage de ses illetes toute proche et bien jolie aussi.

Ici c'est aussi comme le précise Jean Luc pour Minorque, « la période de reproduction des Stroumpfs qui donne à l'eau cette teinte turquoise dégueulasse ». Des plages de sables blancs immenses tout autour de l'île.

Nous louons un scooter pour essayer de voir toutes ces plages rendues célèbres dès les sixties et qui ont préservées pour la plupart leur aspect sauvage. Pas de problème pour la location de scooter, il y en a vraiment partout !

Que de contrastes avec les plages bondées d'Ibiza et Mallorca en cette saison !

Salines de La Sabina

plage à  Es Pujol,

recherche  trip advisor...je me suis trompé de restau !

plateau d'Es Pilar de la Mola,

le phare de la Mola ,

figuier  de Formentera sur béquilles,

 

Cala Saona,

mouillage de Cala Saona

Le départ vers Cartagena se fait au petit matin. Étape directe, nous décidons de ne pas faire de stop à Bénidorm... Traversée tranquille.

mouillage  de Cala Saona est bien encombré ce matin,

début de traversée calme...

Nous passons le cap de Palos, en fin de nuit, dans une nuée de bateaux de pêche. Merci l'AIS !

un banc de pêcheurs à l'arrivée à Cartagena

La baie de Cartagène est très abritée. L'entrée n'est pas très belle, entre la raffinerie, le port de commerce et la base militaire, mais la ville s'avère très agréable et bien surprenante. Nous faisons escale au Yatch port de Cartagène, labellisé STW...

Même pas fatigués !

Emplacement

Vous devez vous identifier pour laisser un commentaire : cliquez ici pour vous connecter .

Le site de la Grande Croisière...