L’otarie de Lipari,

L’otarie de Lipari,

Posté par : Jean
13 Septembre 2013 à 19h
Dernière mise à jour 10 Octobre 2016 à 15h
1854 vues
Flux-RSS

Mercredi 4 septembre 2013,

Après cette traversée, un peu de repos nous fait du bien. Cette fois c'est même le repos complet. Pas de petite ascension pour faire le tour du cratère dans les vapeurs de soufre, comme les années précédentes. Pas même un bain de boue. Nous faisons tout de même la promenade jusqu'à la valle dei mostri.

P1040272.JPG

la plage noire de Vulcano,

P1040265.JPG

le monstre de Vulcanello,

Jeudi 5 septembre 2013,

Nous partons vers Salina. Nous sortons le spi mais le vent ne dure pas. Nous rentrons le spi et sortons la canne à pêche avec le petit rapala acheté par Numa. En passant derrière Lipari, je rate une belle prise. Sériole ou Dorade ? Trop d'impatience pour remonter le poisson, encore une fois !

A Salina, nous nous mettons au mouillage à l'entrée de la marina. En allant visiter la ville, nous rencontrons Claude sur son voilier « Ventenpoupe ». Il force mon admiration : Pas dégonflé, il navigue en solitaire de Corfou à Marseille. Il a déjà fait le trajet aller en juillet. Je lui demande ses techniques pour pouvoir essayer cela un jour. Ses conseils : éviter les routes de cargo, se reposer chaque fois que c'est possible... Il a ainsi fait un mouillage par temps calme en face de Saline Ioniche, avant de se lancer dans le détroit de Messine.

 P1040280.JPG

Claude sur son voilier « Ventenpoupe »


Il a pourtant l’air bien frais. Nous le voyons partir au matin pour une route directe vers le Nord Sardaigne.

P1040294.JPG

jardin à Salina, printemps ou fin de l'été ?

La nuit au mouillage est agitée. Deux gros orages rincent le bateau et la houle nous secoue dans tous les sens. Malgré la grosse houle, je me sens beaucoup mieux lorsque le bateau de location qui s'est mis à nos côtés lève l'ancre en pleine nuit et au milieu de l'orage.

Il y a malheureusement peu de mouillages abrités dans les îles éoliennes.

Vendredi 6 septembre 2013,

En partant vers Lipari, 6 petits maquereaux suicidaires s'accrochent désespérément à ma mitraillette. Ils finiront dans une poêle. Marre des gros poissons (le blasé)...

P1040296.JPG

Maquereaux suicidaires,

P1040312.JPG

arrivée à Lipari,

A Lipari, nous récupérons captain Kradok I avec son équipier de confiance, Jean-Pierre.. Il se remet avec difficulté de ce voyage sur Ryannair.

P1040304.JPG

Jean-Pierre devant la pizza Stromboli récupère du paquet de chips Ryannair,

Nous nous sommes amarré comme l'an dernier à « Porto Salvo », le ponton de Filipo, qui nous offre comme à tous ses clients la bouteille de vin de Salina, le Malvaisia. Accueil toujours agréable et souriant après une courtoise négociation du prix, Italie oblige...

P1040302.JPG

porto Salvo, à Lipari,

Je retourne chez Basilio, le Shipchandler. Il m'a vendu lors du voyage aller, il y a un an, un convertisseur qui n'a jamais marché. Gentiment, malgré les vis de fixation qui ont rouillé dans la cale du bateau, il me change le matériel. Dommage qu'il ait décidé de prendre sa retraite prochainement. Je commence à apprécier à nouveau l'Italie après mes mésaventures à Capri l'an dernier.

Samedi 7 septembre 2013,

Jean-Pierre fait l'avitaillement du bateau sous l’œil dubitatif de Kradok I. Ils vont partir demain pour une course poursuite contre les temps (le temps qu'il va faire et le temps qui court...). Je tente un essai de routage, mais Kradok I décide d'une autre route. C'est lui le capitaine maintenant.

L'après midi, nous prenons un temps de repos par beau temps pour découvrir un magnifique mouillage au sud de l’île de Lipari.

P1040316.JPG

Kradok I et Xavier devant Lipari,

Et c'est là que nous faisons la rencontre extraordinaire d'une otarie ! Incroyable...

P1040323.JPG

pour les sceptiques, l'otarie de Lipari, en photo exclusive,

Dimanche 8septembre 2013,

Après une dernière soirée devant des pâtisseries sicilienne, Kradok I et Jean Pierre nous abandonnent sur le quai au petit matin et remontent vers le nord.

P1040306.JPG

Pâtisseries siciliennes,

P1040327.JPG

Passage du relais entre les deux équipiers et les deux capitaines

Pour Xavier et moi même c'est la fin de l'aventure. Nous partons de notre côté vers Palerme avec Ustica Lines. Ryannair nous ramènera à Marseille lundi.

 

trajet2.jpg

le trajet retour,

Emplacement

Vous devez vous identifier pour laisser un commentaire : cliquez ici pour vous connecter .

Le site de la Grande Croisière...