Martinique et Guadeloupe

Martinique et Guadeloupe

Posté par : Jean
21 Février 2017 à 00h
Dernière mise à jour 21 Février 2017 à 14h
2315 vues
Flux-RSS

retour vers la martinique au près,

Jean Louis et Michèle retrouvent les sensations  du vent,

paysage des Antilles françaises,  les Saintes,

Côte est de la Martinique, près de Vauclin.

A l'arrivée au Marin, on voit enfin des bouées rouges et vertes. L'entrée du chenal est bien balisée, même si le trajet jusque dans le fond de la baie est un peu sinueux entre les récifs coralliens. Jusque là, depuis les Canaries, les quelques bouées entrevues étaient surtout couleur rouille.

Nous retrouvons la France, avec la poste, le crédit agricole et ces magnifiques rond points ornés en leur centre d'une œuvre d'art toujours originale.

On conduit à droite même si sur l'eau, le balisage est ici inversé. Plus de « tricot vert et de bas si rouge ».

Et surtout, on est plus dépaysé parce que l'on paye en euro.

enfin la France...

Tout ce qu'il faut pour le bateau ou presque peut se trouver ici. Nous achetons donc deux nouvelles batteries de service. Par contre, plus de guide « Patuelli » des Antilles. Alain en achète un en métropole qui arrivera avec Florence.

Les liaisons aériennes entre la métropole et les deux grandes îles permettent les changements d'équipage. Raymond nous quitte en Martinique en ayant transmis sa recette du pain à Clément (condition exigée du capitaine pour avoir l'autorisation de débarquer). On perd un grand chef (cuistot) et un grand photographe. Le moral de l'équipage (pour le cuistot) et la qualité du blog (pour les photos) vont en souffrir. Cela fait quasiment trois mois qu'on est ensemble.

 

Essai de barbe pour Jean Louis (qui retrouve la coupe de ses 18 ans) et Raymond Corto,

Jean-Louis et Michèle nous quittent en Guadeloupe,

Florence et Céline arrivent.

Entre temps, nous retrouvons aussi les amis et la famille. Eliane et Michel au Marin, Féfé à Point à Pitre et Denis, Florence et Marion, les cousins de Michèle, avec sa tata.

Ils nous initient à l'art du Ti punch. Jusque là, nous avons été bien déçu par les rhum et les punch de Saint Vincent et des Grenadines.

Parmi les nombreux bons moments passés sur les deux îles, je retiens pour faire bref,

l'apprentissage de la technique du Kite surf avec Michèle, Raymond et Clément. Avec Jean Louis, on a regardé depuis la plage les évolutions de nos virtuoses. Je pense qu'on a mieux assimilé les techniques de plongeon et de gamelles depuis le bord de mer... En tout cas ça été moins douloureux.

Kite surf à Vauclin,

La visite de la rhumerie Clément, avec sa dégustation de rhum vieux, la visite du jardin et de l'habitation.

Une petite marche à la pointe Allègre, au nord de Basse Terre, avec à l'arrivée un repas dans la paillote sur la plage. Rando organisée par les cousins de Michèle qui louent, tout près de la marina de Gosier, de magnifiques petites cases appelés « les trois épices ».

Plage près de la pointe Allegre,

repas sur la plage,

un des gites des 3 épices,

Pas beaucoup de mouillages pour l'instant... mais ça va venir !

Vous devez vous identifier pour laisser un commentaire : cliquez ici pour vous connecter .

Le site de la Grande Croisière...