Le journal de bord d’Adeline

Le journal de bord d’Adeline

Posté par : Jean
17 Juillet 2012 à 17h
Dernière mise à jour 09 Octobre 2016 à 23h
2487 vues
Flux-RSS

Kradok I n’a pas écrit une ligne. C’est un marin de tradition orale. Il a bien pris quelques photos dont une ou deux ci-dessous. Après ses mésaventures à Capri il a filé comme prévu vers la côte amalfitaine et ses mouillages rouleurs. Puis encore plus au sud dans de beaux mouillages qu’il n’a pas pu nous situer (la carto marchait toujours pas). Grande traversée de 17 heures vers les éoliennes puis Palerme, Ustica. C’est à Cefalu et nous l’avons retrouvé.

P1030735.JPG

mouillage au sud de Salerno

P1030743.JPG

Stromboli au soleil couchant

P1030765.JPG

Kradok I en postion veille AIS

P1030845.JPG

mouillage à Ustica

C’est Adeline, beaucoup plus prolixe qui continue ce journal de bord.

« Départ le 13:07:2012

Pour Palerme, en avion. Départ par RYANAIR, donc partis de la maison 1H30 avant le vol. Kradok II et Flo silencieux à l'arrière de la voirutre, car eux seraient bien partis bien 3H avant !!

La valise de soute trop lourde (18kg au lieux de 15kg) donc modification derrière le guichet d'enregistrement.  Vol sans histoire pour un vendredi 13 !! qui l'eut cru !!! Flo, qui est d'un caractère très zen et jamais inquiète nous avait tous briffé à ce sujet !! elle a même acheté un billet de loterie à bord de de l'avion : rien gagné, dommage comme quoi le vendredi 13, c'est que du bide ...

Arrivés à Palerme, voiture de location. Direction BAGHERIA pour déjeuner. Avons tourné et retourné dans la ville pour trouver un resto bord de mer ... c'est un boucher, intrigué par nos passages et repassage devant sa devanture, qui a eu pitié et nous a donné une adresse d'un resto "comme dans une maison".  En effet, dans une petite ruelle, nous avons ouvert une porte, et .... c’était les cuisines ... raté ... la porte d'à côté c'était la salle à manger, où nous nous sommes attablés presque devant la TV;  Avons pris notre premier repas italien, très bon, poissons frais, patron sympa, très italien.  Il nous a raconté pleins de trucs que nous n'avons pas tout compris, mais tout le monde était content...

Ensuite, direction CEFALU, pour rejoindre le bateau.  Dormi dans la voiture, sauf Kradok II qui conduisait. Le bateau nous attendait au mouillage dans la baie, près des rochers. Kradok I et Marie Hélène nous ont accueilli tous deux noirs de la tête aux pieds après un mois de bateau ...

Plouf, plouf, plouf, plouf, bruit que font les quatre nouveaux touristes de CEFALU, dans une mer bleu chaude (28°) et transparente  (presque car source d'eau douce dans l'eau de mer, ce qui fait beaucoup d'air et donc, un peu trouble). Après-midi, glandouse et soirée sur le bateau devant un plat de pâtes aux légumes, concocté par Marie Hélène.

P1010189.JPG

passage du relais entre les équipages

Après manger, tout le monde à terre pour manger une glace italienne, sauf Adeline dodo.

Mouillage rouleur, mais nous sommes des bêtes de bateau (enfin, .....)

Le 14 Juillet 2012, débarquement pour les courses d'avitaillement. Avant cela, Kradok I et Vincent sont allés à la citadelle, plantée sur la montagne à 300 mètres de hauteur.

Au retour, baignade + repos pour tout le monde. Soirée à CEFALU, découverte de la vieille ville, avec le duomo

P1010196.JPG

et ses maisons les pieds dans l'eau,

ses toutes petites ruelles telle que l'on peut toucher les deux côtés avec les épaules,

 

P1010212.JPG

son lavoir,

Superbes couleurs, plein de monde à la fraîche, trois couples de mariés photographiés de long en large (les pöoooovressss).

Avons diné dans un resto avec internet pour le lien familial ... ai parlé avec Camille sur Skype, et ai envoyé des mails, et Flo aussi.

Diner très agréable avec très bons plats. Sommes rentrés tard au bateau.  Toute la nuit, avons roulé énormément, et écouté la discothèque de l'hôtel "comme si on y était" ... J'ai dormi sur le pont du bateau.  Lever du soleil magnifique, très belles couleurs.

Le 15 juillet 2012 ; départ très tôt de Kradok I et Marie Hélène.  Après le petit déjeuner, nous avons appareillé pour VULCANO.

Montée de la grand-voile, montée du génois, arrêt du moteur, calme masse, repris le moteur, affalé le génois, gardé la grand-voile, essai du spi, pas de vent, donc moteur, affalé le spi, et donc moteur toute une bonne partie de la journée.  Vers je ne sais pas quelle heure, arrêt du bateau complet, et sommes baignés dans une mer bleue turquoise, au milieu de rien, dans l'eau tout simplement. Pas de bête, pas de gros poissons, pas de petits poissons, pas d'oiseau, rien ... nous dans l'eau.

Tout de même, pendant la navigation avons toujours navigué à vue de la Sicile ou les iles éoliennes. En fin de journée, le vent a repris,

 

DSC00429.JPG

le spi...

montée du spi et arrêt du moteur, car bon vent portant avec une belle approche sur Lipari, magnifique avec ses rochers découpés en forme d'aiguille, et avons mouillé dans la baie protégée de Vulcano.

Le 16 juillet 2012,

Avons débarqué sur l'ile pour l'ascension du volcan.  Très chaud déjà (pas le volcan, nous) mais déterminés.  Au départ, sentier goudronné, ensuite 1 heure environ. Très pentu et sablonneux pendant 1 heure environ.  Arrivés près du cratère, dans les fumerolles, paysage lunaire à perte de vue, sable très noir, parsemé de traces jaune fluo, blanche et autres orange du soufre qui suintent aux cheminées. Un guide nous a proposé d'aller dans les fumerolles avec un masque pour protection. Il nous a commenté les différents minéraux et montré les sorties des fumées, ressentes et moins.  Nous a laissé à l'autre bout, ou nous avons continué à marcher, et fait le tout du cratère.  Vue magnifique, couleurs superbes avec toujours en fond la mer et le ciel bleu, à l'infini. 

 

P1010245.JPG

l'équipe à Tazzief

DSC00452.JPG

paysage du sommet de Vulcano

DSC00477.JPG

ça sent le soufre

P1010256.JPG

sans le masque...

Après la descente, plus facile, nous avons dégusté un granité citron (les vrais de Sicile), et là, pure découverte d’Adeline : après une ascension d'environ une heure, sous un soleil brulant, un cratère, les fumerolles et tout et tout, boire un granité citron (vrais de Sicile) cela vaut vraiment le coup ; c'est ainsi que j'en ai pris deux .....

Retour au bateau pour un déjeuner, et ensuite re baignade pour aller jusqu'au bain de boue et de bulles à la nage.  Vincent a fait la totale, c'est à dire à pris un vrai bain de boue, Flo s'est pris un vrai bain d'italien (a discuté avec une italienne, et s'est aperçu en fait, que ce n'était pas une discussion mais une engueulade, car Vincent ne se rinçait pas la boue ou il fallait, et Adeline c'est pris un vrai bain de bulles.

Flo s'est fait piqué par une méduse au retour, donc soin des deux malades sur le bateau : Kradok II pour la coupure de son pied, et Flo pour sa brulure à la cuisse : mais qu'est ce qu'ils ne feraient pas ces deux-là pour se poupouiller ....

Rangement du bateau + préparation pour départ pour LIPARI. 1/2 heure de moteur jusqu'à l'accès au port, pour amarrage au ponton.  Amarrage rouleur, surtout à cause des vagues des navettes.

 

DSC00523.JPG

Sara enfin amarrée à un ponton

DSC00597.JPG

 Lipari

Les filles ont fait la lessive et ont décoré le bateau, les garçons ont fait du bricolage : c'est la vie.

Le soir, avons débarqué, visite de la ville de Lipari, très italienne, petites maisons avec balcon à toutes les fenêtres, colorées et superbe, beaucoup de monde à la fraiche;

Avons pris une pizza chacun, et en dessert .... un sorbet citron, le bonheur ... »

Demain, grand départ pour la Grèce, on va essayer de faire cela d’une traite. En principe 3 jours de nav  en passant par le détroit de Messine… la météo devrait être clémente.

Emplacement

bonne nav à vous tous, qu'il est beau ce spi!!!! Profitez de ces belles criques et d'une eau certainement plus chaude qu'ici!! bises céline

Vous devez vous identifier pour laisser un commentaire : cliquez ici pour vous connecter .

Le site de la Grande Croisière...