SARDAIGNE OUEST

SARDAIGNE OUEST

Posté par : Herve
14 Juin 2022 à 14h
Dernière mise à jour 16 Août 2022 à 16h
1239 vues
Flux-RSS

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous avons   débuté   la   saison  estivale   le   16   mai.   Nous   allons   retrouver   la   SARDAIGNE   en    juin   pour   en  profiter   avant   les   nombreuses  restrictions  qui ne vont pas manquer d'arriver en août...Après une belle traversée sans problème vers la Sardaigne depuis Campomoro en Corse, nous faisons escale pour la nuit à ISOLA ROSSA à l'extérieur du port, derrière une pointe rocheuse. La station balnéaire est sans grand intérêt. Le lendemain, le mouillage au pied de la ville médiévale de CASTELSARDO située sur un promontoire rocheux est remarquable. L'accès en annexe sur le platier est possible en faisant attention aux oursins. Une visite s'impose dans ce bourg médiéval et la vue du château génois du XIIès est remarquable.

Escale ensuite à PORTO TORRES 36€ avec un bon accueil et l'occasion d'un ravitaillement complet avec un super marché à 100m. 10 milles au Nord, on rejoint l'île d'ASINARA qui a été classée parc naturel et l'accès est de ce fait réglementé. Hors saison (24 mai) nous y étions seul. Nous avons profité de très bons mouillages un peu hors du temps:   Cala de REALE où nous prenons une bouée. En débarquant au quai des navettes, on vous propose des locations de vélos et voitures électriques. Nous avons parcouru le littoral et longé les vieux bâtiments du lazaret, puis le sentier des Ânes Albinos...Visite du centre de la mer où sont soignées des tortues blessées et relâchées en mer après guérison.   La balade en soirée par la route vers Fornelli nous mène à une ferme où se trouve un élevage   d' étalons. Quant aux ânes sardes, albinos ou pas, il y en a partout en liberté.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cala OLIVA là aussi nous prenons une bouée. Le village blanc a un cachet andalou mais à part les gardes forestiers il n'y a pas âme qui vive. L'auberge accueille de rares touristes écolo. Plus haut se dressent les bâtiments de l'ancienne prison.

ÎLE PIANA c'est une escale obligée tant cette eau translucide sur un fond de sable dans 3m de profondeur est remarquable. Nous mouillons derrière un îlot plat, refuge des cormorans et goélands et qui nous protégera bien d'une houle de NE. Beau coucher de soleil sur les 2 tours devant la plage    mais très rouge, annonciateur de vent . Le lendemain nous découvrons en effet un ciel couvert et peu engageant.   Après avoir repris la météo sur Lamma et Windy qui annonce un vent assez fort mais portant, nous décidons de prendre la passe de Fornelli entre Asinara et le continent.

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous voilà partis pour les alignements des tourelles et à la sortie de la passe une houle de 2m nous accueille. Sous GV et génois à 2ris nous filons à 7nd, cap au Sud vers Porto Conté à 20 milles.   Porto CONTE a également été classé parc naturel régional. Dans la Cala del Bollo nous prenons une des 4 bouées oranges réservées aux professionnels mais que l'on peut utiliser pour la nuit.   Au cours de notre balade à pied le long du littoral, nous tombons nez à nez avec 2 chevreuils probablement échappés du parc voisin.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le lendemain, cap sur le port d'ALGHERO, distant de quelques milles. Nous choisissons le port communal (36€), au pied de la ville historique, ville fortifiée d'origine catalane . Au travers de ses ruelles animées nous redécouvrons son riche patrimoine. Les remparts qui donnent sur la mer sont bien restaurés avec plusieurs tours de défense et la promenade au coucher de soleil est très fréquentée.        1er   Diaporama   en   1 clic   ici

En 2001 nous avions fait la visite de la grotte Neptune, au pied du cap Caccia et de la Nuraghe de Palmavera. Cette fois, nous avons choisi de rester en ville pour régler un problème technique, le remplacement du relais de masse indispensable pour démarrer le moteur. Hervé a pu trouver un équivalent et l'installer. Très bon resto au dessus du port pour fêter ça...

Alghero est une ville somptueuse ayant conservé ses vieilles ruelles typiques et ses vieux quartiers.

Punta del Gallo ouest: un joli mouillage près de Fertilia où une forêt de pins d’Alep nous offre encore une agréable promenade.

 

 

 

 

Nous reprenons notre descente vers le sud à destination de Bosa Marina distante de 22 milles. On s'accommode d'un vent faible et changeant mais globalement bien orienté.  BOSA MARINA: l'isola Rossa avec sa tour aragonaise circulaire est reliée à la côte par un énorme môle en pierre. Derrière, nous pénétrons dans l'embouchure du fleuve Témo et trouvons une place alongside à la marina 30€ avec eau électricité. L'endroit est calme, et l'escale est très agréable.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous remontons le fleuve en annexe jusqu'aux anciens quartiers des tanneries de la ville distante de 3km. Il faut déambuler dans l'enchevêtrement de ruelles pentues pleines de charme malgré un côté parfois un peu délabré. Au pied du château médiéval qui domine la ville, la vue est remarquable sur les habitations et la mer.   Nous sommes rejoints par nos amis sur Samoa qui trouvent place près de nous.

3 juin: Le vent est cette fois au rdv et avec 24 nds sous 1 ris nous descendons au bon plein jusqu'au grand golfe d'ORISTANO.   Belle escale sur bouée gratuite aux pieds des ruines de THARROS cité carthaginoise fondée par les phéniciens avant d'être conquise par les romains.   Jolie promenade à terre jusqu'au phare avec une vue sur l'isthme de sable surmonté de 2 tours.

Nous faisons un détour vers la Marina de Torre Grande au fond du golfe. La marina est plutôt endormie, mais on y trouve de nombreux bateaux de pêche et une école de voile active. L'environnement est désert et loin de tout.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

5 juin: En compagnie de Samoa, nous profitons d'un vent NW 15nd pour descendre la côte sur 45 milles, le long de la costa verde sauvage et escarpée. On découvre en arrière plan la silhouette du Mont Arcuentu culminant à 785m.   Vers 16h le mistral se renforce et le ciel devient très chargé. Nous arrivons à PORTO FLAVIA .   Le rocher calcaire de 133m appelé «le pain de sucre» se détache devant la falaise qui tombe à pic sur la mer. La houle est trop forte pour rester, et nous passons devant l'ancien embarcadère du minerai. Ce port suspendu entre ciel et terre fut ouvert en 1924 pour déverser directement les minerais de Pb et Zn, extraits sur place, dans les cales des navires amarrés sous la falaise, 16 m plus bas. Il fut opérationnel jusqu'en 1960. Nous allons regretter la visite des mines...

 

 

 

 

 

 

 

En approchant de l'île San Pietro, le vent se renforce, les fonds remontent et les piscicultures nous obligent à un large détour avant de prendre la passe qui mène au port. Le Port de CARLOFORTE est une superbe escale. Nous séjournons 2j à la Marina de Marinatour avec Andrea qui nous accueille pour l'amarrage sur pendilles.  Nous empruntons les ruelles pavées de la partie ancienne du bourg et grimpons jusqu'aux remparts de la ville ainsi que son fortin transformé en musée. C'est de là que nous avons la vue ci dessus.   Les salines sont aménagées en promenade et permettent d’apercevoir aigrettes et flamants roses.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

7 juin: encore une escale au sud de Isola di San Pietro, le joli mouillage de Cala di Guidi à l'abri des vents W dans 4m fond de sable et des eaux turquoises. On débarque non pas sur la plage, c'est interdit, mais dans une ancienne carrière d'où part une piste au travers du maquis qui nous mène jusqu'à un étang. Personne sur place pour effrayer les oiseaux et nous aurons tout le loisir de les observer.        2nd    Diaporama   en   1  clic  içi

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Descente le long de Isola di San Antioco une côte où les arches calcaires blanches contrastent avec les grottes de basalte noir et de trachyte rouge. Le cap Spérone est franchi sans problème mais l'annonce d'un fort coup de Mistral nous amène à rester au mouillage de TURRI au pied de la Tour Cannai. Datant de 1757 elle est restaurée mais fermée. Ce bon fond de sable dans 4m laisse passer les rafales et nous serons 6 à attendre que la météo s'améliore.

En attendant   voici   le   résumé sur le fichier   Pdf     que    vous    pouvez    télécharger    ici                          Bon vent   à    tous   les   Voileux    et   à    bientôt        Brigitte 

Emplacement

Vous devez vous identifier pour laisser un commentaire : cliquez ici pour vous connecter .

Le site de la Grande Croisière...