CABOTAGE DANS LE VAR

CABOTAGE DANS LE VAR

Posté par : Herve
24 Novembre 2015 à 15h
Dernière mise à jour 29 Mai 2016 à 08h
2947 vues
Flux-RSS

Samedi 7 nov:  Nous quittons Les Embiez avec un petit vent du S/SW. Arrivés au niveau du cap Sicié, le courant ligure nous aide à avancer à 3nds. Après le passage du cap Cépé, le vent se renforce et nous tirons des bords dans la rade de Toulon en profitant du coucher de soleil. Un bateau de croisière sort illuminé comme un sapin de noël.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dim: Réveil sur les rives de Tamaris à La Seyne sur mer au pied des constructions de Michel Pacha. C'est en 1883 qu'il métamorphose plusieurs dizaines d'hectares de cette zone le long du littoral pour constituer la station balnéaire de TAMARIS. Il crée des routes, des villas orientales sortent de terre mais aussi des casinos, le Grand Hôtel...Il fait de Tamaris, le Bosphore de la côte d'Azur ....mais ca ne vaut pas les souvenirs de notre croisière 2013 jusque Istanbul...Les bateaux-navettes du Bosphores sont là aussi pour faciliter les échanges entre Toulon et Les Sablettes.   

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La brume matinale a été très longue à se lever et c'est vers midi que nous quittons Toulon. L'ancienne base militaire des hélicoptères de Saint Mandrier est à présent occupée par le chantier IMS qui présente une vingtaine de yatchs de 20 à 50m. Les pannes étaient en construction il y a 1 an et nous voyons du changement,                                                                                            

 

 

 

 

 

 

 

 

Le vent SW s'établit et nous pouvons admirer les reliefs des monts Faron et Coudon puis le massif de La Colle Noire avec ses roches porphyriques éclatantes sous le soleil, tous ces coins que nous connaissons bien en randonnée et tout aussi agréables vus de la mer.                                                                                                                                         

 

 

 

 

 

 

 

Sur une mer calme à 3nds de moyenne nous déjeunons au son d'un doux clapot sous le soleil . Les voiliers sont au rdv pour une sortie dominicale et on a du spectacle. Nous mouillons pour la nuit dans la petite crique derrière la Pointe de Léquin où se dresse le Fort construit au début du 19èS sous l'autorité de Napoléon Bonaparte. Lundi 9 nov : petit déjeuner, seul avec les goelans. Je jette du pain à la cinquantaine de sars et saupes qui entourent le bateau, de vrais voraces....l'eau est translucide. Nous partons avec un vent d'ouest 15 nd qui s'est levé dans la nuit.                                                                                                                                                                                                    

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le vent monte progressivement. Au large du Cap Bénat, nous empannons  et un des tiroirs valse dans le carré, j'ai oublié ce matin de vérouiller les portes..Je regrette les bonnes vieilles cocottes comme fermoir qui étaient sans risque !. Le vent forcit 30nd, on prend 2 ris dans la GV et nous filons le long de la côte qui reste ici peu urbanisée. Nous ancrons devant la plage de Cavalaire, bien à l'abri. Les bouées payantes ont été enlevées pour l'hiver. Avec ce coup de Mistral on a un ciel bleu dégagé et il fait encore 22° dans le bateau. L'après-midi est occupé avec les travaux de mise à jour : je prends des côtes pour une toile latérale et ar sur le bimini, le contact propulseur et la sonde de température à contrôler, graisser la pompe des wc, mise à jour de la programation du pilote...On ne s'ennuie jamais sur un bateau...

Mardi 10nov: le vent est passé NE force 3à4 et nous rentrons sous GV et génois tangoné. Ce vent d'est nous amène des nuages comme d'habitude. Nous passons au large de Porquerolles et des Médes. Le port du Niel est en réfection et nous continuons jusqu'à l'île Redonne de la presqu'île de Giens pour la nuit.

11nov: Au large de Toulon, nous croisons une fois de plus un sousmarin et nous rentrons à Sanary, mon we prolongé se termine, reprise du travail demain et Hervé va bien s'occuper aussi, la liste d'entretien du bateau pour cet hiver ne fait que s'allonger: modifier la table de cockpit- changer le répartiteur- réparer la toile anti uv du génois- drisse de spi à modifier_ vidanger le moteur_ mettre une équerre au plancher...Prochain cabotage en fin d'année...   A bientôt  Brigitte.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Emplacement

Vous devez vous identifier pour laisser un commentaire : cliquez ici pour vous connecter .

Le site de la Grande Croisière...