SEYCHELLES

Posté par : Herve
07 Avril 2020 à 11h
Dernière mise à jour 08 Avril 2020 à 16h
655 vues
Flux-RSS

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Je profite de cette période de confinement imposée par le Codiv19 pour compléter mon blog d'une croisière aux Iles Seychelles que nous avons effectuée en 2007.

C'est un archipel constitué de 115 îles dans l'océan indien. Nous rêvions depuis longtemps de découvrir ce paradis terrestre et marin protégé.

Nous avions réservé pour 10 jours avec des amis un catamaran LAGOON 44, avec un skipper pour profiter pleinement et sans souci de notre croisière. A l'époque, le recours à un skipper pro était obligatoire. Nous avons eu la chance de partir avec Clive qui s'est avéré charmant.

J1:    Après un long vol, nous arrivons à Victoria capitale de l'île principale MAHE à 8h du matin, heure locale. Une fois les sacs déposés sur le bateau nous allons faire le ravitaillement au marché central.   C'est un lieu aux couleurs vives et parfums d'épices qui résonne d'un brouhaha plein de vie.   Nous y trouvons tout le nécessaire et un marché aux poissons avec ses thons, bourgeois,   job, vivaneau etc...sans oublier les boites de conserve «Petit navire» de fabrication seychelloise.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

J2: Une belle navigation jusque LA DIGUE où nous arrivons tardivement, et nous aurons un superbe coucher de soleil sur le port au moment de l'apéro... La digue se visite en vélos. Nous voilà partis pour la journée dans la Réserve de l'Union où nous découvrons la fabrication de coprah dans l'ancienne cocoteraie et la maison créole du film Emmanuelle qui laisse nos époux songeurs!...   

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Puis c'est l'arrivée magique à l'Anse d'Argent protégée par la barrière de corail et les plages de sable blanc avec ses immenses rochers de granit polis bien connus sur les sites photos. Nous y apprécions aussi le PMT dans le lagon turquoise à 30°...   Nous enfourchons nos vélos jusqu'à la côte Est exposée à la houle et des rouleaux déferlent sur la plage de Grand Anse. Retour par la supérette du village jusqu'au port.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

J4: Le ciel est nuageux et comme souvent en cette période nous avons droit à un gros grain  suivi d'un bel arc en ciel.   Nous arrivons sur l'île CURIEUSE dans la Baie de la Raie. Durant le déjeuner à bord nous voyons arriver les poissons «cochons de mer» ou platax d'après Clive qui se régalent de nos restes alimentaires. Et un gros rémora nous rend visite et se colle à la coque.   Puis nous tirons quelques bords entre l'île Praslin et l'île Curieuse jusqu'à l'Île COUSIN

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

C'est une réserve naturelle depuis 1975 d'une faune abondante d'oiseaux endémiques, de tortues géantes et autres reptiles.   La descente à terre en barque est assez folklorique car il faut anticiper les rouleaux des vagues pour débarquer sur la plage. Frissons garantis et atterrissage viril...   De sympathiques rangers nous accompagnent ensuite pour découvrir les différentes espèces animales et végétales de l'île. Les frégates, sternes et pailles-en-queue s'y côtoient dans une extraordinaire sérénité.

Résumé VIDEO 1er partie en un clic

Nous naviguons l'après midi jusqu'à la marina de la Baie Ste ANNE sur PRASLIN.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

J5: Le lendemain matin un bus nous mène jusqu'à la Vallée de MAI bien connue pour sa végétation luxuriante de sa palmeraie des coco de mer plus connus sous l’appellation «coco-fesses» . Le parc devenu réserve naturelle en 1966 abrite une myriade de plantes rares. Une faune tout aussi originale prospère sous les ombrages de la vallée, où la lumière pénètre avec parcimonie.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A midi nous quittons le quai pour un mouillage à l'île RONDE le temps du repas.   Nous partons ensuite sur l'île COCO réputée pour ses fonds coralliens.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  Le bain va nous laisser un souvenir inoubliable, une véritable fête sous marine où nous croisons un monde aux couleurs de kaléidoscope avec perroquet à bosse, napoléon, calamars, raie, tortue, requin...   Faute de pouvoir s'attarder plus longtemps, nous partons encore sous un grain vers la Baie de La Raie sur l'Île CURIEUSE pour y passer la nuit sur bouée. Un pêcheur vient proposer des langoustes qui se retrouvent dans la poêle pour le dîner.

J6:    L'île ne fait que 3 km de long sur 1,5km. Nous sommes ancrés en face de la Réserve aux Tortues de Terre Géantes. La visite se déroule selon un parcours didactique très intéressant nous faisant découvrir des tortues de 1ms-10ms-4ans et enfin adulte, les plus âgées ont 300 ans...la promenade aménagée dans la mangrove nous permet d'aller jusqu'aux ruines d'une ancienne léproserie et de flâner sur la plage.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

J7:    Dans l'après midi, saut de puce jusqu'à l'îlot St.PIERRE avec son paysage et sa végétation typiquement seychellois.   Nous y restons le temps d'un bain. Le réchauffement climatique dû à el Nino a provoqué la mort de nombreux coraux. Par endroits, le spectacle est désolant et les poissons ont déserté la zone.   Le vent se lève et nous devons partir encore sous un grain jusqu'à l'Anse Volbert sur PRASLIN. Certains descendent à terre pour un peu de shopping mais le mouillage devenant de plus en plus remuant nous préférons repartir sur la baie de CURIEUSE pour y passer une nuit confortable.

J8: Départ matinal avec un vent de face entre Curieuse et Praslin jusqu'à la Baie LAZIO. Elle n'est pas bien abritée et nous continuons avec un bon vent 3/4ar à 8,5nd jusque l'île de Ste ANNE en face de MAHE.   Notre 1er mouillage le long de la plage se situe le long du parc réserve marine et des gardes nous préviennent qu'il est interdit de débarquer à terre. Pour la nuit nous mouillons un peu plus loin, devant un complexe hôtelier luxueux, d'où nous aurons un beau coucher de soleil sur MAHE avant l'apparition de nombreuses chauve-souris.

J9: Pour notre dernière journée nous décidons de nous offrir une nouvelle sortie en PMT dans le lagon, au milieu du parc, dans un camaïeu de bleu, vert et turquoise.   Nous longeons ensuite l'île au CERF couverte d' une très belle végétation tropicale et y faisons un dernier mouillage avant de rejoindre la marina de MAHE pour rendre le bateau.

Résumé VIDEO 2éme   partie en un clic ici

En une semaine on s'en est mis 'plein les yeux' dans cet archipel réputé à juste raison pour ses couleurs extraordinaires, sa flore luxuriante et sa riche faune sous marine. Un séjour plus long permet d'accéder à d'autres chapelets d'îles encore plus sauvages mais ça, c'est une autre histoire...

Voilà, en cette période de confinement, j'ai souhaité vous fait partager ces bons souvenirs  en image …..Pour l'instant nous devons nous contenter de regarder le bateau via la webcam du port, c'est frustrant avec l'arrivée des beaux jours et les travaux de début  de saison qui n'avancent pas . Continuons le confinement en attendant  des jours meilleurs pour cet été . Brigitte

Emplacement

Vous devez vous identifier pour laisser un commentaire : cliquez ici pour vous connecter .

Le site de la Grande Croisière...