CABOTAGE VAROIS en automne

CABOTAGE VAROIS en automne

Posté par : Herve
09 Novembre 2016 à 17h
Dernière mise à jour 09 Novembre 2016 à 17h
2737 vues
Flux-RSS

La navigation d'arrière saison en Méditerranée est très agréable. Nous en profitons dés que possible les we.

Départ de Sanary où JASON est ancré dans la baie. Ce remorqueur est affrété à l'année pour le compte de la Marine Nationale. Il est affecté à Toulon depuis juin 2009 et assure avec l'ABEILLE FLANDRE la sécurité des côtes françaises en méditerranée pour des interventions de remorquage ou de sauvetage.      

Un vent E/SE nous permet de rejoindre la BAIE du NIEL pour la nuit. On mouille dans une large zone de sable, devant la plage et le parc privé de l'établissement hospitalier Renée Sabran situé dans une jolie pinède de pin d'Alep avec son parc de 33hectares. Le domaine est privé et c'est un peu plus loin que nous accédons au sentier du littoral en annexe.

Les anciens sentiers des douaniers après 1945 furent délaissés et envahis par la végétation. C'est seulement à partir de 1970 que quelques communes de l'Ouest varois et diverses associations entreprirent la restauration des chemins. Le conservatoire du littoral, créé en 1975, ainsi que la loi de 1976 réaffirme l'obligation pour tout propriétaire de laisser libre passage sur les anciens sentiers des douaniers.

Nous longeons ainsi les belles villas du quartier de La Polynésie...Le sentier escarpé surplombe des criques aux eaux turquoises ou vert-émeraude qui se succèdent jusqu'au petit Port AUGUIER dont le nom signifie lieu où les algues abondent.

Retour au bateau pour un bain à 20° et en soirée nous débarquons au PORT du NIEL pour constater que les pannes sont à présents flottantes et ne peuvent recevoir que des embarcations en dessous de 8m50. En cette saison, il n'y a plus que les pêcheurs à poste.

Encore un bon vent SE pour prolonger notre navigation. Nous croisons une régate de voiliers sous spi tous identiques orange, au large de la Tour-Fondue. Nous mouillons pour la nuit au pied du FORT BREGANCON où les derniers visiteurs sont en train de quitter les lieux.      Diaporama photos pour  le reportage, ici en un clic...Le lendemain le soleil est bien présent et nous profitons de jolies couleurs sous les pins où étincellent les falaises de micaschistes.

Lundi, NE force 4, nous tirons des bords jusqu'au CAP TAILLAT où nous arrivons en début d'après midi. Nous allons marcher au ras des flots, le long des plages de sable blanc et criques vers le Cap Camarat. Les plages sont disséminées dans des rochers granitiques aux formes insolites. Arrivés à la plage de l'Escalet, les villas se sont implantées sous les pins Maritimes abondants. Nous reviendrons par le sentier du littoral qui se déroule en balcon au-dessus des eaux claires. Une très agréable balade...

 

 

L'Escalet est l'une des plages de la presqu'île de Saint-Tropez, sur la commune de Ramatuelle. Ce lieu est chargé d'histoire de la deuxième guerre. En février 1943, un sous-marin amena un groupe d'agents des services spéciaux de la Défense nationale, en vue de préparer le débarquement des forces alliées en Provence et des résistants menacés ont pu être exfiltrés par des sous-marins...En effet ici, c'est l'abysse : une fosse sous marine très profonde à deux pas des plages...

 

 

WE aux EMBIEZ : Nous mouillons au ras de la Lagune du Brusc, zone Natura 2000, paysage marin très réputé pour ses qualités paysagère et biologique. Nous montons jusqu'à la Pointe de Cougoussa où se situe une ancienne tour marine d'où nous jouissons d'un beau panorama. En cours de promenade dans les vignes aux couleurs d'automne, un faisan décolle sous nos yeux. Les 1er vignobles des Embiez furent plantés en 1922 et produisent aussi bien du rosé, du blanc et du rouge. Le naturel sauvage des lieux persiste avec ses petites criques sauvages.

 

Emplacement

Vous devez vous identifier pour laisser un commentaire : cliquez ici pour vous connecter .

Le site de la Grande Croisière...