N°16 2015/16 Hivernage à Corfou en Gréce.

N°16 2015/16 Hivernage à Corfou en Gréce.

Posté par : GILBERT
30 September 2015 à 18h
Last updated 06 April 2017 à 08h
28070 vues
Flux-RSS

N°16 GRECE, hivernage 2015-16 à CORFOU,  en Grec : Κέρκυρα / prononciation kerkira.

Corfou  à pour emblème ce blason, c'est  une trière antique, c'est  celle des combats sur mer dans nos films ou Athénes se défend contre Sparte.

Préambule : l'ile de Corfou a été habité par les Phéaciens et elle aurait été l'ultime étape d'Ulysse avant son retour à Ithaque.

Ulysse se serait échoué sur un rocher, à la pointe de Kanoni au sud de la ville de Corfou. Les Phéaciens, très bons marins l'auraient aidé et Nausocaa, fille du roi des Phéaciens, Alcinoos, l'aurait accueilli. Voilà déjà en introduction et de suite nous plongeons dans les légendes et les mythes.

Géographie : l'ile de Corfou à une superficie de 592 km2 c'est l'île la plus septentrionale des iles Ioniennes (2 307 km2), qui comprennent aussi Céphaloniie, Cythére, Ithaque, Leucade, Paxos et Zante. elles suivent la trame du relief continental, qui est plissé et haché de failles gigantesques nées au tertiaire. D'où l'étrange beauté des rochers qui plongent à pic dans la mer et la présence des gouffres d'Argostoli où les flots se précipitent. Corfou mesure 58 km de long et 27 km au point le plus large. L'île, en majorité bordée par la mer Ionienne, est aussi baignée par la mer Adriatique sur son littoral nord.

En regardant du nord vers le sud, elle a la forme d'une anse ou d'une faucille.

On peut diviser l'île en trois régions : le nord avec les montagnes, le centre avec les collines, le sud avec les plaines. Les côtes sont principalement constituées de galets et de sable. Le point culminant de Corfou est le Mont Pantokrator (906 m d'altitude). Il se situe au nord de l'île.

La Marina de Gouvia : Bien ! Mais, nous aurons bien le temps de revenir sur ces points et toutes ces îles.  Tu voudrais dans l'immédiat quelques informations sur cette marina. Voici, mais dois-je encore en faire quelques lignes  ou préfères-tu quelques photos,

Bon, d'accord voici des images pour le reste tu vas deviner, cette marina c'est  quand même 1 200 postes et le reste va, avec !  C'est-à-dire: piscine, quelques bons restaurants et le point très positif  c'est l'environnement qui lui  est naturel, la protection semble très bonne mais là, tu auras plus d'informations,  plus tard et lors des tempêtes de l'hiver.

Coût de la vie, l'Heure Avec l'entré dans l'Europe et ici en Gréce nous avons retrouvé l'€, et avec lui un coût de la vie beaucoup plus  fort que dans les pays traversés précédement, par exemple :

Chantal va courrir le matin et elle aime bien ensuite prendre un café à la terrasse de  l'établisement, derniérement en Albanie l'expresso avec un petit gâteau lui a couté 0,50  ici dans le village à coté ce même expresso et sans le petit gâteau est a: 2,50.

Dans la marina, il existe un super mercato, enfin c'est son nom!!!, Mais il n'est  qu'un mini, mini -magasin, sans viande, sans grand chose, il est petit, mais avec des prix molto alto.

De l'autre coté de la grande rue, celle  qui borde la marina la rue/route qui va  à Corfou, là, il existe un grand magasin avec deux étages (magasin AB) lui, a des prix beaucoup, mais  beaucoup plus bas et  qui doivent rejoindre avec mes souvenirs (4 années) ceux de notre France et surtout il ya de tout et tout et   même quelques plats cuisinés

La ville de  Corfou n'est pas trés loin alors nous avons sortie les vélos, bien ! Mais l'ile est grande, elle, elle fait  47 km quand-même et oui, si, si alors pour:  3,33e par jour et cela pour les 6 mois nous voilà équipé d'un scooter de: 80cc.  Quand tu fais le simple calcul du tiket de car pour Corfou à: 1,70  par personne, donc aller retour à deux = 6,80, pour cela et le reste cette location sera plus économique et tellement plus pratique et tellement  plus ludique.

l'Heure: alors attention quand tu auras un rendez-vous ici, l'heure locale est avancé d'une heure.  Bon !

La ville de Corfou (Corfu) ou (Κέρκυρα en Gréc).

A Corfou en scooter nous y sommes allés,  si, si!

Alors et bien il y a l'imaginaire et. . .  il y a, la réalité, certains nom de ville, certains nom de lieu comme  ici Corfou font bien  fonctionner, travailler  l'imaginaire  et cela nous le fait partout et  à chaque fois  et cela n'est jamais  gagnant, non,  je ne veux pas dire que nous sommes déçu, mais  à chaque fois cela, nous surprend, nous étonne et fait que nos regards sont plus curieux, plus scrutateurs, recherchent  l'inexistant, le curieux, le typique.

Et bien la ville de Corfou est comme une trés grande ville sans vraiment de  style,  elle n'est pas particuliérement typée.

Elle a bien une forteresse bien! Mais surtout il se dégage une atmosphére de calme et de sérénité par exemple:  Des habitants à  la périphérie de la ville occupent des petites maisons ou l'accés est d'étroites ruelles. 

Nous y avons échangé de nombreux " bonjour " et même une conversation en Italo/English, conversation  pleine de sourires. Mais je laisse découvrir les photos elles te parleront  bien mieux que je ne pourrai le faire  de cette ville/village bien plus que symphatique  voici:

L'Alphabet Gréc: Non cela n'est pas du folklore, vraiment pas !

Dans les rues, partout avec quelques petites adaptations pour les touristes tout, tout est en Gréc voici quelques expemples. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Alors bien-sur, il sera  plus ou moins facile d'apprendre et plusieurs fois, j'ai entendu des conseils et des encouragements, du  genre: "Tu apprends l'alphabet et ensuite, tu peux lire sans probléme le Grec", Bien ! Bien c'est super!  Cela va être, trés pratique,

Oui mais!  Ensuite, quand je serai lire, . . . Que voudront dire les mots . . .  ?

Alors, bon, il va falloir faire un gros travail,  pour commencer  à baragouiner un peu le Gréc, voici cette chose:

Ce: 4 octobre 2015, La ville de Corfou,  réserve bien des surprises.

La ville de Corfou réserve bien des surprises, maintement pour faire  simple,  je  classerais cette ville en trois parties, les deux premiéres: - la ville contemporaine, ensuite sa - petite périphérie avec des maisons aux  ruelles étroites et la derniére une autre partie - trés trouristique .

Cette derniére partie est proche des fortifications et de la pointe de la baie.

Les cars de touristes y déversent leurs clients. Des caléches aux chevaux trottinants les promenants. Des  grands, gros, hauts navires de croisiéres y organisent des excursions, Là, ici dans ces rues, c'est le fief des commerçants vendeurs de bibelots et de souvenirs, d'éponges naturelles, de petits chaussons avec broderies et aux semelles en feutre, bijoux, babiolles brillantes et beaucoup d'autres objets qui finiront leurs vies sur le dessus d'un meuble dans un appartement, prenant la poussiére mais  rappelant à ses occupant quelques parfums et rayons de soleil.

Ici donc, circulent  sur des voies piétionnieres beaucoup de monde de toutes les nationalités, voilà, voici, nos photos:

Ce: 7 octobre 2015, La Grèce.

Comment ne pas s'intéresser à un pays alors que nous y vivons et que si, rien ne vient contrarier nos projets, fait que nous y resterons  plusieurs années, Comment ne pas s'intéresser à une civilisation qui est le berceau de la notre !,?

J'ai donc, recherché des informations afin de satisfaire cette curiosité. Alors, voilà, je vais t'en faire un résumé le plus compact possible, pas facile, mais l'histoire ne doit pas être méconnue, ni cachée, elle est la racine les fondements sur laquelle nous sommes, ce compactage inclus:  : - la  Géographie - des  Événements – un peu  d'Histoire - et une conclusion simpliste de la crise.

Cette histoire est lourde des conflits, des batailles en un mot: d'horreurs.

Ces hommes, ces fous!, Comprendre l'histoire est le début de la compréhension de notre époque, de notre civilisation de cette époque qui décidément me fait appeler les hommes, « ces fous ». Cela ne s'applique pas à un peuple ou même a une nation, non, nous sommes bien, nous, tous pareils, de Charlemagne aux croisades en passant par Napoléon et tous les autres, la France n'a rien de plus ni de moins de = Ces hommes ces fous !

La Grèce, Ἑλλάς

Préambule, Géographique :La Grèce à une superficie de 131  957 km2 pour seulement: 11 000 000 d'habitants, le cinquième du territoire est constitué de plus de 9 000  îles et îlots dont seulement 200 sont habités. 80 % de son territoire est constitué de montagnes dont la plus haute est le mont Olympe avec : 2 917 mètres. Ses côtes totalises : 15  000 km. Voilà pour commencer.

Son territoire c'est trois zones géographiques : -la Grèce continentale, ensuite : -la presqu'île du Péloponnèse et la troisième : -les îles, Aucun point de la Grèce n’est éloigné de plus de 80 km de la mer, dans le Péloponnèse et la Grèce Centrale cette distance n'est même que d'une cinquantaine de kilomètres. De fait, il n’existe pas de montagne en Grèce d’où la mer ne puisse être aperçue.

Relief: Des mouvements tectonique se poursuivent (4 cm par an) et est la cause de tremblements de terre réguliers : la moitié des secousses annuelle en Europe ont lieu en Grèce. Les Cyclades (excepté le volcanisme de Santorin) sont les moins menacées par les séismes.

Deux failles sont très actives : la première parcourt l'Égée d'est en ouest puis remonte le long du Péloponnèse jusqu'à Corfou; la seconde va des Dardanelles aux Sporades puis rejoint le golfe de Corinthe. Le tremblement de terre du 18 aout 1953 atteignit 7,2 et fit:   476 morts. Trois ans plus tard,  Amorgos fut touchée par un séisme de magnitude 7,5 et eut à déplorer: 53 morts.

On trouve en Grèce de nombreux canyons et autres paysages karstiques, dont les Météores et les gorges de Vikos.

L'eau, il n'y a pas de vie sans de l'eau : La Grèce est un pays qui souffre de manque d'eau alors qu'il reçoit en moyenne le double de précipitations des autres pays méditerranéens. En effet, la population et l'activité touristique se concentrent dans la zone la plus sèche, les activités humaines ont accentué les phénomènes : déforestation et bétonnage, ils empêchent l'absorption et accentuent les risques d'inondations; l'irrigation pour la culture du maïs et du coton, mais souvent avec des installations anciennes qui fuient, les golfs et piscines ainsi que le tourisme prélèvent une part importante de l'eau; la gestion de l'eau au XX siècles (assèchement des zones humides, barrages, pompage de nappes trop près de la mer entraînant des remontées d'eau saline ou utilisation massive d'engrais polluant la ressource).

Cependant, la situation semble s'améliorer : retraitement et meilleure gestion agricole et humaine. Ici, par exemple dans notre marina, il y a 2 robinets un pour l'eau non potable et un autre pour : l'eau buvable. L'Eau buvable est payante 14€ les 1000 litres cela freine bien les mauvaises habitudes par exemple: de laisser le robinet gouter.

Il y a en Grèce 21 lacs, dont 14 artificiels, qui recouvrent une superficie de 59  900 hectares. Ils se trouvent dans une grande moitié nord du pays. La forêt, la protection de la nature : Elle, elle, couvre un cinquième du territoire du pays. Parmi les 200 espèces d'arbres, les principaux sont : le pin, l'olivier, le peuplier argenté, le cyprès, le châtaignier et le sapin.

Ses 65 000 km2 sont largement inférieurs aux surfaces des autres pays européens et constamment menacés par la pression immobilière et les incendies de forêts . Huit mille hectares sont encore une foret primaire, principalement dans les Rhodopes.

La Grèce est un des pays méditerranéens qui a le mieux conservé sa biodiversité. Plus de 6 000 végétaux sont recensés dont 4 050 espèces sauvages dont 800 sont protégés. On compte aussi 900 espèces d'animales dont deux cents protégées. Certaines sont endémiques ou dont les derniers représentants sont en Grèce : phoque moine, tortue carette 28 des 36 espèces d'aigles européens vivent dans le ciel de Grèce. La protection de la nature est un phénomène ancien (1932 : premières lois de protection, 1937 : premiers parc nationaux).

Les activités humaines (chasse, agriculture, immobilier, tourisme, etc.) empiètent sans grande crainte de représailles légales sur les zones protégées.

Histoire : Sur l'actuel territoire de la Grèce, le climat a permis une bonne conservation des vestiges même très anciens, atmosphère sèche. l’écriture est apparue tôt : l’histoire du pays est donc très bien connue.

Préhistoire : Les traces de présence humaine les plus anciennes ont été découvertes dans une grotte de Petralona (Πετράλωνα). L'analyse du crâne a permis d'envisager une datation large allant de -700 000 ans à -300 000 av-JC . Cependant, l'hypothèse d'une datation de -100 000 ans ne serait pas à exclure. Alors ou était pendant tout ce temps « Jésus » ?

L'âge du bronze commence vers -3000 av. J.-C. À cette époque, la Grèce ne connaît pas une structure et un développement semblables aux grandes civilisations égyptiennes ou mésopotamiennes. Mais il faut distinguer des régions comme les Cyclades ou la Créte qui se démarquent par une civilisation originale.

Antiquité : l'émergence d'Athénes comme foyer culturel, vers -875, caractérisée par le succès d'une nouvelle forme de céramique dite géométrique, et l'avènement de l'âge des cités.

Grèce hellénistique : L’époque hellénistique (IV – Ier siècles av. J.-C.), Elle est souvent considérée comme une période de transition, parfois même de déclin ou de décadence, entre l’éclat de l’époque classique grecque et la puissance de l’Empire romain. Cependant la splendeur des villes, telles Alexandrie, Antioche, Pergame, l’importance des échanges économiques, les métissages culturels, le rôle dominant de la langue grecque et sa diffusion vont profondément modifier le visage du Moyen-Orient antique y compris plus tard sous la domination romaine.

La période romaine : La période de domination romaine en Grèce s'étend conventionnellement de -146 av JC. après le sac de Corinthe jusqu'à la reconstruction de Byzance par Constantin 1er Durant cette période la Grèce était alors divisée en plusieurs provinces romaines.

Empire byzantin : Au cours des mille ans séparant l’an -395 de l'an 1453, un certain nombre de valeurs et de savoirs furent conservés par les grecs Byzantins :

absence de servage,

collectivités agricoles libres,

techniques agricoles élaborées (irrigation),

architecture romane, aqueducs, eau courante,

tout-à-l’égout et

éclairage dans les villes,

usage de bains,

sémaphores et phares,

transmission des savoirs antiques,

de la philosophie grecque classique

 

de Constantinople, Trébizonde et Mistra… Ces savoirs ont d'abord été transmis à tout le monde chrétien et ensuite aux Arabes qui à leur tour les ont communiqués au sein de leurs conquêtes.

Dès avant la prise de Constantinople en 1453 et jusqu’à la fin de la guerre d'indépendance grecque au début des années 1830. La majeure partie de la Grèce fait alors partie de l’Empire Ottoman, dont les conquêtes durent plusieurs siècles la dernière île grecque prise est Tinos en 1715, une partie non négligeable de l’actuel territoire restant jusqu’à très tardivement sous la souveraineté Vénitienne, Corfou, Ithaque et l’archipel ionien n’ont jamais fait partie de l’Empire Ottoman. La Crète demeure vénitienne jusqu’à la moitié du XVIIe siècle ; le Péloponnèse fut reconquis et occupé pendant trente ans par les Vénitiens, jusqu'en 1715.

Les Grecs connaissaient alors des situations sociales contrastées. Alors que les aristocrates grecs des îles Ioniennes et de Constantinople vivaient dans la prospérité, certains obtenant même des postes à responsabilité au sein de l'administration Ottomane, une importante partie de la population de Grèce continentale souffre des conséquences économiques et sociales de la conquête Ottomane. Dans les derniers années, les autorités Ottomanes lancèrent une politique de création de domaines héréditaires, qui transforma les ruraux grecs en véritable serfs.

La nature de l’administration Ottomane de la Grèce diffère selon les régions et les époques. Certaines villes étaient dirigées par des gouverneurs nommés par le Sultan tandis que d’autres étaient des municipalités qui s’autogouvernaient. Certaines régions montagneuses et de nombreuses îles restèrent à l’écart du pouvoir central Ottoman pendant de nombreux siècles. Quand des conflits militaires se déclenchaient entre l’Empire Ottoman et des États chrétiens (Autriche , Venise), les Grecs, à quelques exceptions près, prenaient généralement les armes contre l’Empire. Avant la guerre d'indépendance, il y eut une série de guerres où l’on vit des Grecs combattre les Ottomans.

Les XVI & XVII siècles sont vus comme un « âge obscur » de l’histoire Grecque, la perspective de renverser la domination Ottomane apparaissant éloignée, cependant, cette perspective se concrétisa grâce à la richesse de la classe marchande. Ces marchands commencèrent à dominer le commerce à l’intérieur de l’Empire grâce aux communautés dans les Balkans, en Europe occidentale et sur les pourtours de la Méditerranée. Les idées des Lumières combinées aux idéaux de la Révolution Française et du sentiment national romantique, commencèrent à pénétrer le monde Grec par l’intermédiaire de cette diaspora marchande.

Rigas, le premier à envisager un État Grec indépendant, publia une série de documents sur l’indépendance Grecque, incluant notamment la première carte détaillée de la Grèce, Puis, au début du XIX, la notion de « Grec » prend de plus en plus une signification au sens moderne du terme.

Guerre d’indépendance :  En 1814, une organisation secrète, la Filiki Eteria fut fondée avec pour but la libération de la Grèce. l'insurrection commença le 6 mars 1821, mais elle fut réprimée en quelques mois. En parallèle, le Péloponnèse entra en révolte ouverte à partir de la fin mars et, en octobre 1821. La révolte Péloponnésienne fut suivie par des révoltes en Crète, en Macédoine et en Grèce centrale. Pendant ce temps, les navires Grecs avaient remporté des sucés contre la marine Ottomane ce qui gêna l’envoi de renforts Ottomans par la mer. Toutefois, en 1822, les Turcs ravagèrent Chios ce qui galvanisa l’opinion publique occidentale en faveur des Grecs.

L'indépendance de fait fut proclamée en 1822. L'opinion publique européenne était assez favorable au mouvement, à l'image des nombreux philhellènes. Pendant deux ans, les Grecs multiplièrent les victoires. Cependant, ils commencèrent à se déchirer. Pendant ce temps, le Sultan négocia avec l’Égypte, qui accepta d’envoyer son fils Ibrahim Pacha en Grèce avec une armée pour supprimer la révolte en échange d’un gain territorial. Le débarquement dans le Péloponnèse en février 1825 conquit rapidement la majeure partie de la région de Missolonghi, assiégée par les Ottomans depuis le mois d’avril 1825, tomba en 1826. Athènes tomba à son tour en juin 1827.

Après des années de négociation, les trois grandes puissances, la Russie, le Royaume-Uni et la France, décidèrent d’intervenir dans le conflit, chaque nation envoyant une flotte en Grèce. La Russie, intéressée entre autres au sort des Orthodoxes Grecs, souhaitait de plus en plus ardemment intervenir. Les Britanniques, quant à eux, désiraient limiter l'influence Russe dans la région.

D’après des informations selon lesquelles une flotte combinée turco-égyptienne devait attaquer l’île Grecque d’Hydra, la flotte alliée intercepta la flotte turco-égyptienne à Navarin. Après un long bras de fer d’une semaine, la bataille commença et eut pour résultat la destruction de la flotte turco-égyptienne.

Une expédition Française fut ensuite envoyée dans le Péloponnèse pour superviser son évacuation par l'armée Egyptienne en 1828, tandis que les Grecs obtenaient des succès contre les Ottomans en Grèce Centrale. La Russie déclara la guerre aux Turcs la même année. Sa victoire fut entérinée. Ces interventions européennes précipitèrent la création de l'État Grec. Le protocole de Londres 1830, signé par des représentants britanniques, français et russes, permit en effet l'affirmation de l'indépendance grecque que la Prusse et l'Autriche autorisèrent. La France, la Russie et le Royaume-Uni, appelées « puissances protectrices », gardèrent ensuite une influence notable sur le jeune royaume (sorte de protectorat, la Grèce étant endettée à la suite de différents emprunts contractés pendant la guerre et au début de la naissance de l'État.

De 1830 à 1914, la Grèce progresse vers le nord avec la conquête de la Thessalie, de la Macédoine, de la Thrace, de la Créte et des îles de la mer Egée. La Grèce entra tardivement, dans la Premiére Guerre mondiale (2 juillet 1917). La Grèce depuis le traité de Lausanne :

De 1923 à 1941 se succèdent différents régimes : la République (1924-1935) suivi d'un rétablissement de la monarchie (1935) et de la dictature de loannis Mataxas (1936-1941). La République est proclamée le 25 mars 1924, à la suite des élections ayant donné la majorité au parti républicain. Le roi Georges II est destitué. Cette République dure douze ans, douze années agitées, ponctuées par des coups d'État militaires et des conflits frontaliers avec ses voisins, résolu par l'intervention de la Société des Nations. Venizélos parvient sur la fin (1928) à établir un régime à peu près stable. Mais un énième coup d'État voit la restauration de la monarchie en 1935.

L'année suivante, le général Ioannis Metaxas, devenu Premier Ministre, abolit la Constitution pour imposer sa dictature. Il instaure un régime totalitaire inspiré de Mussolini (Mouvement de la jeunesse nationale, salut fasciste, emprisonnement ou déportation des communistes). Cependant, en 1940, il saura s'opposer à la volonté d'invasion de Mussolini.

La Seconde Guerre mondiale et ses suites (1939-1946)

Dans un effondrement face à l'Allemagne (1941). Metaxas avait gardé une position extérieure alignée sur l'Angleterre (ainsi que le désirait le roi Georges II).

Il avait opposé une fin de non-recevoir le 28 octobre 1940 à la demande de Mussolini de laisser libre passage aux forces fascistes sur le territoire Grec; ce coup d'éclat, malheureusement soldé par l'invasion Allemande, a fait de ce « non » Grec la fête nationale. L'occupation est très dure (famine, fusillades, destructions). Résistance extérieure (gouvernement du Caire et armée Grecque du Moyen-Orient) et résistance intérieure (EAM-ELAS et le KKE ; l'EDES ; l'EKKA) ne s'entendent pas. La libération précoce d'une partie de la Grèce par l'auto-administration amène des conflits entre mouvements de résistance qui mènent à la guerre civile.

La Conférence interalliée des réparations de guerre de Paris conclut le 14 janvier 1946 que : l'Allemagne doit 7,1 milliards de dollars à la Grèce en raison du pillage organisé du pays. L'Allemagne ne paiera effectivement que le 60e de cette somme.

La guerre civile (1946-1949)

La fin de la seconde guerre mondiale ouvre directement sur la guerre civile, en raison des divergences d'intérêts et d'opinions qui traversent la Grèce, région stratégique à l'orée de la guerre froide. D'un côté, les Anglais, puissance victorieuse, ne peuvent imaginer la Grèce dépourvue de son roi Georges II, de l'autre côté, l'organisation résistante EAM (Front de Libération Nationale), qui souhaite un gouvernement démocratique d'union nationale, apparaît comme « rouge » aux yeux de Churchill.

Le conflit prend de l'ampleur, les opinions se radicalisent de part et d'autre ; c'est la guerre civile, qui voit s'affronter l'armée régulière et l'armée des partisans (ELAS, aile armée du parti communiste Grec, et EAM). L'armée régulière est soutenue par les Britanniques puis les Américains, tandis que l'URSS prodigue une aide aux partis de gauche.

Le conflit, sanglant, laisse plus de 200 000 morts et un pays ravagé. Les derniers combats, dans le Nord du pays, voient la victoire de l'armée régulière, en octobre 1949. De la guerre civile à la dictature (1949-1967) La reconstruction est difficile ; le pays reste divisé, la priorité est donnée à la lutte anticommuniste, et le gros de l'aide Marshall passe en dépenses militaires. De fait, depuis le début de la guerre froide, la Grèce est considérée par l'Occident comme un rempart contre le bloc communiste menaçant. En 1946, la monarchie avait été rétablie, replaçant Georges II à la tête du pays. À sa mort l'année suivante, c'est son frère Paul Ier qui lui succède.

Le gouvernement, après des années de confusion, est constitué en 1951 d'une majorité de droite conservatrice dure, menée par le maréchal Alexandros Papagos. À partir de 1955 lui succède Konstantinos Karamalis, étoile montante de la scène politique Grec, chef de l'ERE (Union nationale radicale).

Durant les douze années de ce gouvernement (1951-63), le pays subit un régime de fer, que marquent atteintes aux libertés, censure, exactions de groupes paraétatiques. Cependant, c'est également une période de stabilité, durant laquelle la Grèce s'engage dans le développement économique :

-urbanisation et

-exode rural,

-développement du tourisme,

-de la marine marchande et

-normalisation des relations internationales.

Au début des années 1960, le climat politique se tend ; les critiques sont de plus en plus vives à l'égard du gouvernement. Les partis d'opposition (Union du Centre ou EK, Gauche démocratique ou EDA) voient s'affirmer la figure de Georgios Papandréou. En 1963, un député de l'EDA, Grigoris Lambrakis, est assassiné par une opposition paraétatique. Cet évènement, qui inspirera Costa-Gavras pour son film Z, contraint Karamanlis, discrédité, à s'exiler à Paris après avoir perdu les élections.

La victoire de Georgios Papandréou aux dites élections, en 1964, annonce une période d'embellie démocratique. Mais le Palais et les militaires vivent mal l'ombre dans laquelle ils sont rejetés. Ils s'irritent d'un prétendu complot « communiste », ourdi par le propre fils du premier ministre, Andréas. Les relations entre le nouveau roi Constantin II et Papandréou deviennent si tendues que ce dernier démissionne, en juillet 1965. De nouvelles élections sont donc prévues, dont le résultat s'annonce évident : une nouvelle victoire du parti centriste de Papandréou.

 

C'est pourquoi, le 21 avril 1967, un efficace coup d'État de l'armée vient interrompre tout processus démocratique, ajournant définitivement les élections. Le groupe d'officiers à l'origine du putsch est secrètement soutenu par la CIA ; il inaugure la « dictature des colonels ».

La dictature des colonels (1967-1974): La « dictature des colonels » est le nom donné au pouvoir politique en place en Grèce de 1967 à 1974, qui provoqua en outre l'exil du roi monté sur le trône en 1964. Le roi avait en effet tenté un coup d'État, en décembre 1967, contre les colonels.

Son exil, consécutif à cet acte de bravoure raté, laisse le colonel Georgios Papadopoulos, à la tête des officiers, imposer une Constitution dictatoriale lui attribuant les pleins pouvoirs.

Les colonels n'ont pas de véritable programme ; ils se contentent de proclamer « l'ordre moral », de se présenter en champions de l'orthodoxie, avec pour mot d'ordre « la Grèce, des Grecs chrétiens ». Le régime policier pourchasse les opposants, supprime les partis, remplit les prisons, bannit la gauche. De nombreux intellectuels fuient à l'étranger. Cependant, le régime trouve l'Occident, et notamment les Américains, indulgents à son égard ; les États-Unis accordent leur aide financière, car ces militaires Grecs occupent un emplacement stratégique dans la guerre froide, sur le flanc sud-est de l'OTAN.

La résistance a mis du temps à s'organiser. Ce sont les étudiants qui déclenchent le processus de désintégration de la dictature, en 1973, par l'occupation de l'École polytechnique d'Athènes ; la répression est brutale : les chars sont lancés à l'assaut de l'université, faisant 40 morts et une centaine de blessés. Mais le coup définitif vient de Chypre, en 1974.

L'île, indépendante depuis 1960 (après avoir été colonie anglaise), peuplée d'une majorité de Grecs et d'une minorité Turque, est alors gouvernée par le président et archevêque Makarios III.

Le président cherche à se débarrasser des officiers Grecs de sa garde nationale, furieux, ils lancent une tentative d'assassinat de l'évêque et une tentative de putsch sur l'île. La Grèce et la Turquie, toutes deux puissances garantes, s'apprêtent à intervenir; les Turcs vont débarquer, et la junte des colonels s'enfoncer dans le chaos.

La classe politique rappelle alors Karamanlis de son exil parisien, pour qu'il participe à la restauration de l'ordre démocratique. En juillet 1974, il est placé à la tête d'un gouvernement provisoire d'union nationale ; il est confirmé à ce poste, trois mois plus tard, par des élections triomphantes.

Karamanlis peut alors prendre deux décisions importantes : légaliser le PC et définir la nature du régime, par un référendum qui voit les Grecs se prononcer à 70 % contre le retour du roi. La Grèce est enfin devenue une démocratie, qui entame sa marche vers la mondialisation et l'Union européenne.

 

 

Histoire récente: Après la dictature, la Grèce connaît une forte croissance économique, et des niveaux de vie jamais atteints auparavant, notamment grâce à la hausse du tourisme étranger en Grèce. Elle adhère à l'Union européenne en 1981, et adopte l'euro en 2001. À partir de 2007, le pays est touché par la crise économique mondiale venue des Etats-Unis, et connaît en 2009 une grave crise budgétaire qui le force à demander l'aide de l'Union européenne.

 

 

Les causes de la crise, Grecque,

attribuées dans un premier temps à la Grèce seule, les causes  sont  beaucoup plus complexes. Outre les effets de la crise mondiale, et les fautes de gestion des gouvernements grecs successifs, beaucoup de fonds d'investissements ont spéculé sur la dette, aggravant ainsi une situation précaire.

 

 

l'Allemagne doit beaucoup, beaucoup de dollar à la Grece Conférence interalliée des réparations de guerre de Paris conclut le 14 janvier 1946 que : l'Allemagne doit 7,1 milliards de dollars à la Grèce en raison du pillage organisé du pays. L'Allemagne ne paiera effectivement que le 60e de cette somme. IMAGINONS AUJOURD'HUI LA SOMME AVEC LES INTERETS. alors,  pourquoi, l' Allemagne est-elle si ferme dans les négociations  ? ? ? ? ? ? ?

 

La musique: Vecteur de bonne humeur, vecteur de bonheur!

Le Sitarki! Cette musique le Sitarki,est une musique entrainante, presque endiablée a été manifiestiée par le film: Zorba le Grec. C'est un film, que tu connais bien-sur, il donne  de la bonne humeur, un film ou le bonheur triomphe, un  film qui donne tout simplement l'envie de triompher de tout et peut-être aussi et surtout du dieu "argent".

Ce: 24 octobre 2015, je ne sais pas pour toi en France, mais ici, il fait froid.

Oui, cela commence à faire Gla, gla!

Le matin 17° seulement,  heureusement dés que le soleil arrive les températures remontent immédiatement, mais juste des petits: 27° l'après-midi c'est tout juste  non ?

Alors plus de manche courte en haut et en bas, nos membres retrouvent l'ombre des vêtements. Pourtant des baigneurs s'aventures dans la mer pour des bains comme aujourd'hui en fin de matinée.  Nous, nous les observions du haut  de la Citadelle.

En visite à Corfou à la citadelle, celle qu'ils appellent 'la vieille forteresse". C'est en fait un ensemble de fortifications qui avec le temps a subit de nombreuses modifications, l'intérêt de la visite réside principalement dans le paysage que le regard peu parcourir du haut de ces murailles. Le dessin ci-dessous date de 1488.

Son histoire remonte le temps:

Pour parer aux attaques venant de la mer, les vénitiens avaient renforcer le système de défense de l’ancienne forteresse construite par les byzantins au 8ème siècle. ils construisirent des tours supplémentaires une seconde ligne de défense protégée par un second fossé, puis une troisième ligne de défense fut ajoutée pour faire de cette citadelle une forteresse imprenable.

Aujourd’hui le Centre historique de Corfou s’étend autour de la Spianada, Σπιανάδα, cette grande esplanade qui se trouve au pied de la vieille citadelle vénitienne. Sur le Côté sud de l’esplanade un parc agréable a été aménage où on peut admirer la silhouette imposante de la forteresse qui défendait la ville de Corfou du haut de son promontoire rocheux.

Le temps passant nos visites sont de plus en plus réguliéres dans ces endroits, ces lieux, ou il se dégage un grand calme et une forte impression de sérénité, des voiliers ce matin là, sortaient et leurs voiles petites tâches blanches sur la mer bleu faisaient autant de points blancs dansant sous cette lumiére si agréable.

Rencontres:

- C'est un trés beau voilier "Ever green"  sous le pavillon des USA, mais a bord c'est l'accent du Québec qui retentit.

Ce voilier, ils viennent de l'acquérir, mais dejà les chromes et les inox brillent, ils brillent d'un éclat éblouisant, l'éblouisance de l'enthousiasme de ceux qui aiment cette vie de: "nomade". Fort d'une longue expérience, ils ont déjà parcouru beaucoup d'océans. Lui Georges à des origines Grec, elle Catherine sportive et dynamique elle parle un Français avec des accents chantants.

Des soirées heureuses avec des gens qui savent qu'ils sont: Heureux.

- Cette fois, c'est un pavillon Suisse.

"Amber"  (Ambre) est un voilier rutilant lui aussi et là aussi les accents sont prononcés, mais les Français savent qu'un Suisse, c'est symphatique mais alors deux Suisses cela est donc deux fois plus sympathique. Ursula et Peter nous les avons rencontré en Albanie à Orikum et depuis nous nous retrouvons réguliérement et plus encore maintenant à Gouvia pour des petites soirées tellement sympathiques. Nous n'en doutons pas les uns et les autres nous nous retrouveons cet été encore.

Ce : 28 octobre 2015. Nous y étions ! C'est la fête national en Gréce, Le Jour du : «  Non » (το όχι).

Elle marque le rejet de l'ultimatum italien du 28 octobre 1940. Par Le général Ioánnis Metaxás ( Ιωάννης Μεταξάς), Il fut Premier ministre du Royaume de Grèce, durant la période de dictature baptisée régime du 4 Août.

 

Cet ultimatum imposait à la Grèce de permettre à l'armée italienne de pénétrer sur le territoire et d'occuper certaines places stratégiques,

ou bien la guerre serait déclarée.

La réponse de Metaxás aurait simplement été : « Όχι! » (« Νon ! »). En réponse au refus de Metaxás, les troupes italiennes stationnées en Albanie, attaquèrent à la frontière Grecque, déclenchant la guerre Italo-Grecque et marque ainsi le début de la participation de la Grèce dans la Seconde Guerre mondiale.

Aujourd'hui la Gréce célèbre ce jour du "NON", qui est un non àux dictatures de l'époque et des extrémes.

 

Ils sont venus, ils sont tous là.

Le soleil lui aussi est présent. Une foule compacte assiste aux nombreux défilés des orchestres (fanfares), mais, aussi les écoles, les  parents sont là pour encourager leurs enfants qui un peu comme une troupe militaire défile au pas cadencés.

 

Mais cette journée bien simple, mais oh ! combien sympathique ne devait pas se terminer si simplement, même si nous avons chercher dans les musiciens, musiciennes, ceux qui avaient un visage ou une expression particuliéres.

Des petits bruits, des claquements attirent mon regard, les hommes manipulent des trucs byzarres, j'ai voulu en connaitre un peu plus.

 

Mais c'est quoi ce machin ?

Le koboloï  (κομπολόι) est un objet ressemblant à un petit chapelet.

Il est composé de perles en os, ambre, argent, verre, bois, elles sont percées en leur centre dans lequel passent un cordon dont les extrémités sont reliées par un nœud. Traditionnellement, le porteur d'un koboloï le fait tourner sur ses doigts dans un sens puis dans l'autre de manière à ramener les boules au creux de la main. La sensation de toucher ces petites perles l'une après l'autre est réputée détendre le corps et calmer l'esprit. C'est un objet du quotidien qui est utilisé, essentiellement en Grèce et presque exclusivement par des hommes, pour se relaxer ou pour passer le temps.

Dans certaines communautés grecques, la superstition veut que le mari, durant la nuit de noce, pratique un rituel koboloï consistant en de rapides mouvements avant et arrière de toutes les perles. Ceci est destiné à assurer l'épanouissement sexuel.

Voilà, moi j'aime bien cette histoire qui fait qu'un objet devient une aide pour mieux vivre et qui même quelques fois a en croire les superstitions aide a rapprocher les corps. je vais peut-être m'en offrir un ?!.

 

Ce: 4 novembre 2015 en scooter, ... C'est la liberté.

Le scooter, c'est pour nous la liberté de ce déplacer comme bon nous semble, de visiter à notre vitesse, de s'arrêter ici ou là en un mot de découvrir.

Toi, qui a fréquenté ces côtes ou toi qui les découvrira lors de prochaines navigations estivales, voici quelques photos glanées lors d'une escapade dans l'intérieur des terres. Corfou en cette saison est toute verte, nous ne pensions pas en venant ici découvrir des paysages si beaux. Actuellement les olives tombent dans des filets sur le sol et elles seront prochainement recueillies, le soleil en cette saison est bas, les températures bien-sur elles aussi elles suivent, mais les lumiéres de cet automne donnent encore plus de chaleur aux couleurs.

 

Impossible ou presque de te promener dans Corfou sans croiser le chemin d'un religien Orthodoxe.​

Présent partout aux fêtes et manifestations populaires voir reportages plus haut sur le: « Non » (το όχι). 

 

 

Les responsables Politiques et notamment le premier ministre actuel politiquement de Gauche Αλέξης Τσίπρας doit composer avec cette force enracinée, lui qui n'est pas marié et qui a : 2 enfants.

Son élection a dû bien évidemment passée ​par des négociations et accords et pourtant, Aléxis Tsípras (Αλέξης Τσίπρας) prête serment devant le président de la République, Károlos Papoúlias, le 26 janvier 2015 au cours d'une cérémonie civile, un événement inédit dans l'histoire de la République hellénique, où la prestation de serment d'un Premier ministre grec se déroule habituellement au cours d'une cérémonie religieuse orthodoxe. Il forme son gouvernement dès le lendemain, le 27 janvier.

Il est le premier chef de gouvernement dans l'histoire de la Grèce à refuser de jurer sur la Bible et devant un pope

j'ai voulu en connaitre un peu plus.

Le vendredi 7 septembre 2012, le Secrétariat général aux affaires religieuses du gouvernement grec a rendu public les traitements des ecclésiastiques de Grèce, afin de couper court aux protestations à la suite de l'annonce que ces traitements ne seraient pas touchés par la baisse générale des traitements des fonctionnaires grecs.

À titre de comparaison, le salaire minimum en Grèce en 2012 est de 586 €.

- Un prêtre en début de carrière touche 770 € (1 092 € avant impôt)
- Un prêtre avec dix ans d'ancienneté touche 1 032 € (1 381 € avant impôt)
- Un évêque métropolite avec trente ans d'ancienneté touche 1 750 € (2 543 € avant impôt)
- L'archevêché d'Athènes touche 2 217 € (2 972 € avant impôt)

Je n'ai pas trouvé l'information si par exemple:  le logement et les autres frais de la vie courante étaient à leurs charges ou non ?

Ce : 16 novembre 2015. Le grand bricolage.

L'hivernage est là, période propice aux divers travaux d'entretiens mais aussi et surtout aux travaux d’améliorations et à tous ceux a qui nous avons rêvés et pensés, élaborés, étudiés pendant nos navigations estivales. Ceux que nous pourrions faire et que d'années en années nous reportons et il y aussi les in dis pen sa bles, ceux pour le con fort et il y a la sé cu ri té.

Une question récurrente des personnes rencontrés qui ne naviguent pas est : « Mais vous devez vous ennuyer, tout ce temps sur votre voilier !»

Toi navigateur, tu sais !

Nos maisons flottantes sont des dévoreuses de temps, d'énergies et il faut une bonne dose de volonté ?  Que dis-je une énorme dose  de ténacité pour arriver à maintenir l'ensemble dans un parfait état de fonctionnement.   Cela concerne des techniques tellement différentes:

- les courants forts 220volts,

- les courants faibles 12 ou 24 volts,

- l'électronique,

- l'informatique,

- l'eau,

- l'électroménager,

- la réfrigération,

- le chauffage,

- les moteurs  gros ou petits il y en a plusieurs qui sont électriques ou thermiques et tout cela dans des pays ou tu ne possédes pas forcément voir rarement la maitice parfaite de la langue. Alors! Alors, lorsque le moteur s'arrête et que la mer est formée et que le vent porte à la côte, c'est une raison bien suffisant n'est-ce pas ? pour se retrousser les manches.

Mais alors, pourquoi tout cela ? Je ne peux répondre à cette interrogation que par une autre idée :

- C'est le voyage qui rend heureux et non sa destination, et cela est un peu comme pour la vie, elle la vie, elle est merveilleuse et il faut simplement écouter et recevoir.

Alors c'est décidé, nous allons maintenant installer un réservoir en charge.

Bien que la causse de cette panne récurrente ne soit pas avec certitude identifiée, cette installation va permettre au carburant de descendre naturellement, par gravité vers le moteur, cela devrait permettre sinon de résoudre totalement le problème du moins le minimiser grandement ces arrêts.

Il s'agit donc de: concevoir, ensuite de: faire fabriquer

But: Placer un réservoir supplémentaire plus haut que le moteur afin que le carburant s’écoule naturellement vers l'injection.  Par sécurité, de la sécurité, (la ceinture et les bretelles ou le parapluie et l'imperméable) la pompe à injection sera elle, aussi changée.

Premiére phase : LE PLAN, dimensions, précisions.

Deuxieme phase : LE MODE OPERATOIRE, en deux langues, mes cours de grec me permettent de commencer avec un traducteur informatique à bien préciser tous les points.

Du temps beaucoup de patience et voici le réservoir qui arrive il est en phase de construction et il est placé pour vérification des dimensions et pointage dessus au feutre des opérations a venir.

La pompe électrique: Entre temps la pompe électrique a été installée, elle a pour fonction de charger, de re-monter le gasoil dans le réservoir qui lui est au-dessus du moteur. Le gasoil descendra naturellement vers le moteur.

Et voici quelques semaines plus tard le résultat.

Ce : 21 novembre 2015. Parler le Grec pourquoi pas ?

Vouloir vivre en Grèce pendant plusieurs années comme nous le souhaitons, nécessite d'appendre à parler, la langue du pays. C'est tellement frustrant de ne pas pouvoir s'adresser aux personnes juste pour le plaisir, juste pour échanger quelques paroles et idées avec cette personne qui vous adresse un sourire dans la rue. C'est tellement pénible de ne pas pouvoir expliquer un détail technique lors des travaux.

Alors ! Je le savais, il me faudrait apprendre. . . Le Grec.

je peux maintenant te le dire, le Grec ce n'est pas si facile ! Mais cela n'a fait que renforcer l'énergie a y consacrer. Rien n'est impossible le vouloir est suffisant. La première méthode pour moi a été de supprimer les traductions phonétiques par exemple :

Aujourd'hui => en grec σήμερα => en phonétique siméra.

Cette méthode est lourde cela nécessite d’associer trois mots. J'ai alors pris rapidement la décision d'apprendre a lire l'alphabet Grec et là, rapidement tout est devenu plus facile. Je me suis fabriqué un petit carton avec du scotch dessus pour le rendre plus durable. ​

Colonne de gauche les lettres majuscules et minuscules elles ne présentent pas de changement avec notre alphabet. Colonne de droite là attention exemple :

H/ n => pour une pronociation : i

ξ/ Σ/ σ => pour une pronociation : se

Ces signes, l'alphabet est déroutant au début, mais cela s'enregistre  facilement et rapidement. Il y a aussi l'association de lettre qui forme des sons différents exemple :

μ/ π individuellement μ est : me et π est : pe.

Mais, ensemble ( μπ ) ils composent le son, la pronociation de la lettre : b.

Encore une fois pas de panique cela s'enregistre relativement facilement et rapidement. Ce matin en me réveillant, j'ai fait cette phrase à Chantal :

τώρα, σήμερα εγώ Μιλώ Έλληνikα. Maintenant, aujourd’hui je parle Grec.

Cette phrase doit être avec quelques imperfections mais je suis convaincu que je serai compris par une personne de la rue. Si j'avais voulu dire : je ne parle pas Grec il me faut alors simplement placer devant le verbe la négation : δεν.

La phrase devenait : τώρα, σήμερα εγώ δεν Μιλώ Έλληνikα.

En phonétique cela donne : tora siméra ego zen milo ellinica.

Voilà maintenant, je te donne rendez-vous dans quelques mois pour voir si, j'ai avancé, progressé un peu ! C'est du temps okay, mais, c'est terriblement intérressant. Voyager découvrir un pays c'est être un voyageur et non un touriste qui passe, c'est le voyage qui rend heureux et non sa destination !

Youtube t'offre 4 minutes pour te familiariser avec cette chose qui fait si peur et pourtant si accessible l'Alphabet Grec.

Ce : 25 novembre 2015. Île de Corfu.(Corfou, kerkira) Il pleut, mais les températures, elles, elles restent douces.

De bonnes, grosses averses sont arrivées sur notre île, une journée avant les températures étaient remontées à : 25° et plus.

L'air chaud arrivant sur les froids reliefs de l'Albanie (a moins de 5 km d'ici) a déclenché des orages sur ces zones. La nuit, le ciel en est tout éclairé, le jour cela gronde. Le vent souffle à : 25/28 knots. Les eaux de la marina restent portant calmes, la protection est parfaite, Les mâts chantent, les pavillons sont pris d'une folle frénésie.

L’île est belle ! Petites vallées encaissées, entourées de nombreux reliefs boisés. L’île est verte. L’île est calme et sereine, les habitants souriants et agréables, ici nous sommes bien.

Όλα καλά, (tout va bien). (prononciation: ola calla).

Les excursions avec le scooter nous permettent de découvrir en s'aventurant sur de petites routes presque des chemins, des endroits comme cachés des regards, ici et là des maisons isolées, des petits hameaux tranquilles, des petites prairies ravissantes, des vallons ou les oliviers avec leurs feuillages couleurs argentés dressent leurs troncs torturés et ou la fraîcheur de leurs ombrages offres de très beaux et agréables espaces.

Sur les hauteurs, le paysage prend de "la majesté", en bas : petits villages, îlots, îles, petites et grandes baies, la mer est là, présente, elle est autour, la mer est partout. Plus loin, sur la droite à l'horizon, sous les lourds nuages annonciateurs de pluie, les côtes se dégagent difficilement. C'est les paysages de l'Albanie et de la Grèce continentale.

 

Ce : 4 décembre 2015 à Athènes. Quand la vie devient encore plus précieuse.

Notre vie, cette vie de nomade, cette vie que nous avons choisi de vivre, forge le caractère et si elle ne le forge pas, elle le renforce considérablement.

C'est pour nous l'obligation de gérer lors des navigations le stress. Les navigateurs connaissent bien cela. il y aussi la fatigue lors de traversée, il y a la fatigue des manœuvres, des débarquements dans des lieux inconnus, dans des conditions inconnus de météorologique ou autres, dans des pays étrangers. Autant d’événements, que nous vivons maintenant depuis plus de 4 années et cela non stop.

Ces exercices nous ont armés, nous ont durcis et nous permettent de faire fasse à des situations qui laisseraient d'autres dans la panique ou la confusion. La vie, je veux dire l'age, nous a quand-même rattrapé, cette vie nomade,  ne nous garantie pas du vieillissement, le vieillissement avec son cortège de soucis et surtout de maladies. Nous sommes donc aujourd'hui a Athènes et cela depuis 4 jours. Chantal devait retourner en France à la fin du mois de novembre, mais elle a préférée annuler suite aux attentas dans Paris.

En Grèce à Corfou nous avons été étonné, c'est incroyable, tellement surpris de constater qu'ici en Grèce la performance des services médicaux. Les demandes de rendez-vous dans ce domaine  sont honorées dans la journée ou le lendemain.

Le dernier examen , de ceux, qui doivent être fait chaque années a été tout aussi rapide. Il devait lui, être : l'alerte.

La spécialiste nous confirmait sans vraiment de détour une situation, sans fuite possible.

Ensuite tout a été très vite: avion, hôtel, hôpital, une journée d'examen, énormément: d'émotions de stress, un entourage extraordinaire, gentillesse, sourires, caresses, une interprète à notre disposition, et une intervention chirurgicale longue de : 12h 30 heures à : 16 heures.

Chantal d'une force de caractère peu commune, décide de ne pas prendre de demi mesure. Le choix, était possible de faire avec une extraction partielle ou une option plus radicale.

En se réveillant a dit : Déjà ! et moi de répondre : seulement !

4 jours après notre départ de Kerkyra, nous sommes dans une autre chambre d’hôtel, elle (Chantal) est a coté de moi, nous sommes sortie de l’hôpital bras-dessus, bras-dessous après une autre batterie d'examen qui a duré toute l’après-midi.

Dans quelques jours, nous pourrons rentrer et retrouver Shundo.

En attendant nous nous retrouvons et c'est un bonheur permanent.

Avec l'age, je le disais plus haut, il faut subir ces examens annuels, je le dis, mais je ne le fais pas !

C'est évident, c'est toujours aux autres que cela arrive.

Voyageur, navigateur, bien-sur je ne te le souhaite pas, mais si tu devais avoir besoin de l'aide de l’hôpital υγεια ici a Athènes ne soit pas inquiet. Je veux combattre, là maintenant, peut-être de fausses idées sur la Grèce, elle est dans ce domaine au top. Le personnel est d'une extraordinaire gentillesse, comme d'ailleurs tous les personnes de la fonction médicale en France et ailleurs.

Conclusion: Chantal me demande: "Et, si nous sortions, nous promener un peu ! ? "

Bon, alors excuse moi, mais,.. . . . . . j'y vais !

Ce : 6 décembre 2015 à : Athènes, voici quelques informations basiques sur la ville.

Nous n'allons pas arpenter le terrain pour le moment. Nous sommes dans la banlieue, la circulation est folle, je retrouve le bruit, et l'intensité de la très grande ville un peu comme nos périphériques à Paris.

Athènes (Αθήνα) est la capitale et la plus grande ville de la Grèce. En 2011, elle compte plus de trois millions d'habitants.

Athènes est l'une des plus anciennes villes au monde, avec une présence humaine attestée dès le Néolithique.

Fondée vers -800 autour de la colline de l'Acropole. Elle connaît son âge d'or au V siècle av JC. Première république de l'histoire, la démocratie athénienne connaît une vie intellectuelle importante.

Athènes est conquise par l'Empire ottoman en 1456 et reste sous sa domination jusqu'en 1822 année de l'indépendance de la Grèce. Athènes en devient la capitale et connaît une importante croissance urbaine. Occupée lors des deux guerres mondiales, la ville est ravagée par les destructions de la Guerre civile grecque (1946-1949). Durant la seconde moitié du XX siècle, Athènes devient le cœur économique et universitaire d'une Grèce en plein développement. Frappée de plein fouet par la crise grecque depuis 2009, la ville a perdu plusieurs dizaines de milliers d'habitants et fait face à d'importantes difficultés économiques.

Vue panoramique d'Athènes depuis la colline de Pnyx

Χρώμεθα γὰρ πολιτείᾳ καὶ ὄνομα μὲν διὰ τὸ μὴ ἐς ὀλίγους ἀλλ’ ἐς πλείονας οἰκεῖν δημοκρατία κέκληται.
« 
Nous avons une Constitution qui est appelée démocratie parce que le pouvoir est entre les mains non d’une minorité, mais du plus grand nombre. »

Ce: 10 décembre 2015 à Kérkyra, le grand silence, le grand calme. Quelques dessins, ces hommes, ces fous !.

Athénes la grande ville, Athénes et sa banlieue ou nous étions est très, très, bruillante, de retour à notre maison (Shundo) nous savourons, le calme, le silence de cette marina au coeur de l'hiver nos amis sont partis, nous restons seul, mais oh! Combien ce silence pour nous est reposant.

Voilà demain nous allons enfourcher le scooter pour nous rendre a Corfou, non, se n'est pas une imprudence Chantal veut gouter le plaisir du vent sur son visage et la petite ivresse de la vitesse.  Voilà c"est la fin de cette dure aventure nous tournons la page.

Ces hommes, ces fous : Que penser de ces bombardements, de ces attentas en France et ailleurs, maintenant des bombes tombent, une caméra tourne, ces images nous arrivent et nous découvrons bien installé dans nos fauteuils les impactes au sol, mais combien de personnes sont en dessous ?

- Combien de souffrances encore, combien de blessures atroces ?

- Et pourquoi ? Pourquoi ?

- Quand cela va-t-il s'arrêter ?

Nous parlions de tout cela avec des Grecques, ils disaient et eux aussi, ils savent de quoi ils parlent:

- « Non, ce n'est pas le peuple qui veut cela ! »

- « Les peuples ne veulent pas la guerre. »

- « Le peuple n'a rien a y gagner, que de la misère et des souffrances. »

Mais, pourquoi ou plutôt la véritable question n'est-elle pas: pour qui ?

Ces hommes, ces fous.

Les histoires, notre histoire en France et celle des autres pays n'est qu'un long parcours d’atrocité et à chaque fois la phrase revient :

- Plus jamais cela . . .

Et voilà pourtant, cela recommence !

Quelques dessins, Voici ce que peut penser le: Grec, je l'ai déjà écri des côtes Albanaises aux rivages de Corfou, pour un bon nageur, c'est possible, c'est même  une simple formalité. Le passage de la Turquie à la Grece est juste un peu plus long, entre ces deux chemins des milliers d'autres, sont possibles.  Et combien d'autres encore sont possibles par les routes, Alors bien-sur le sujet ici, est bien sensible.

La France  représentée par la tour Eiffel, transformée en symbole de la paie ! ! !

" Nous embauchons des ouvriers pour la construction d'une cloture"       annonce cette affiche

 Des missiles humains, en réponses des bombes , en dessous les réfugiés.

Les hommes, ces fous !

 

Les Femmes et les Hommes célèbres, Gréc,

Georges Moustaki avec:  Zazie pour quelques minutes de douceurs.

Les Femmes et les Hommes célèbres, Gréc, Nos contemporains sont nombreux, et ici je ne souhaite pas aborder la trop, la trop longue, vraiment longue liste de ceux qui ont été  et qui sont a l'origine de notre civilisation de notre langue là ou tout a commencé, là ou tout a été possible ou les grandes théories encore actuelles ont été élaborées :

                      -  d'Aristote à, Archimède, et en continuant vers  la fin de l'Alphabet jusqu’à : Socrate et Sophocle.

Plus modestement moi, je me souviens de : Nana Mouskouri, de : Dimis Rousos et de Georges Moustaki et pour moi le plus musicien de tous : Papathanassiou plus communément connu sous le nom de: de Vangélis, alors, parce que j'aime la mer,  parce que tu aimes: la mer et ses histoires, toutes ses histoires  voici une trés belle composition musicale, épaulant, soutenant un film qui raconte une des plus belles et plus dures  aventure, une aventure fantastique, grandiose de ces navigateurs qui partaient vers des inconnus, voici quelques minutes de rêves, "à la conquête du Paradis".

Ce: 22 décembre 2015. Το κρεοπωλείο.

Non, je ne vais pas te traduire ce titre car maintenant tu parles couramment le Gréc .... Non à bon !

Moi, non plus et cela n'est pas grave, les photos te parleront mieux que je ne le pourrai le faire.  Je suis passé à Athénes, il y a maintenant environ 35/40  ans et j'avais déjà été surpris a l'époque devant les étalages des commerçants de l'alimentation.

Voici, qu'aujourd'hui a Corfu (Kerkyra) je retouve dans un petit quartier, dans le centre de la citée, un artisan qui garde une certaine tradition.

Alors voilà, tu auras en te promenant dans les petites rues de Kerkyra une leçon sur l'anatomie de certains animaux, une leçon grandeur nature, une leçon qui ne choque pas les passants d'ici.

 

 Sangliers, lapins, brebis et autes gallinacés exposent leurs entrailles sans pudeurs, sur le trottoir.

Alors bien-sur, si tu souhaites un morceau, c'est sur le trottoir, que  l'artisan sortira et avec ses couteaux et autres scies électrique il va te débitter et tailler dans la chaire, le bon morceau.

Pas facile en Grèce d'obtenir, comme chez nous: un bon Steack.

Dans les grandes surface, tu ne trouveras souvent que des blocs de viandes d'un Kg, plus ou moins et il faut un peu de connaissant pour ne pas prendre des morceaux dur de dur.  Les artisans eux sont plus a l'écoutes mais leurs expliquer notre souhait est délicat et leurs faire couper une tranche relativement fine de viande est encore plus difficile car ce n'est pas dans leurs cultures.

Par contre, les légumes sont rois et là le choix est conséquent, alors je mange de moins en moins de viande et vive la nourriture saine. (Το κρεοπωλείο.   la boucherie)

 

Ce: 30 décembre 2015, Le matin le soleil est comme effacé par une brume qui va vite se dissiper.

La tentation est trop forte pour Chantal, ces lumières du matin sont un peu féeriques, l'année, elle s’éteint et elle nous offre des journées douces alors nous voulons partager avec toi ces instants.  Nous profitons aussi pour te souhaiter : Toutes les joies et bonheurs pour cette année 2016.

Pour toi Ami navigateur de très belles navigations et pour nous d'essayer encore et encore d'apprendre  à comprendre les hommes.

Buono anno. con la felicità

καλό χρονιά. Πολλή ευτυχία.

Ce: 4 janvier 2016. Corfou, sous un ciel un peu gris.

Les tempêtes sur les côtes Françaises du début d'année, arrivent ici, atténuées,

Les orchestres déjà rencontrés pour la fête du "NON"  Ont le matin du 1er de l'an parcourus les ruelles de la vielle ville comme pour là tirer de sa torpeur,  partant chacun d'un point de la citée. Cuivres bien-sur, tambours, grosses caisses et autres donnaient le "Là" d'une maniére tout à fait  vigoureuse et bien symptahique. Pas de touriste ce matin là rien que des "Corfiottes" Les  Grecs n'attendent les étrangers pour faire la fête.

Le soleil et sa lumière si forte ici à Kerkyra (Corfou) nous aide bien a oublier nos derniers soucis. Le calme de la marina est aussi tellement appréciable. Alors permets nous de te souhaiter tout le bonheur pour cette nouvelle année.

Ο ήλιος και με αυτόν ο αν ισχυρός φωτισμός του εδώ Κέρκυρα μας βοηθά καλά να ξεχάσουμε τις τελευταίες έγνοιές μας. Η ηρεμία της μαρίνας είναι επίσης τόσο αξιόλογη. Τότε επιτρέπει σε εμένα να σου επιθυμήσει όλη ευτυχία για αυτό το ένα νέο έτος.

Il sole e con lui la sua luce così forte qui a Kerkyra (Corfù) li aiuta bene a dimenticare le nostre ultime preoccupazioni. La calma del piccolo porto è così così tanto apprezzabile. Allora lo permettono di augurargli tutta la felicità per questo nuovo anno.

 

Ce : 7 janvier 2016, Corfou, Apprendre à parler le Grec. Pourquoi ?

Apprendre à parler le Grec, « Cela n'est pas très difficile, mais ce n'est pas très facile. » Cette phrase m'a fait sourire tant cela ressemble à ce que je pense, Cette phrase est une des très nombreuses phrases, du petit livre :  «  Le nouveau GREC sans peine » de la méthode ASSIMIL.

Pas très difficile, mais si cela n'est pas très facile, il faut alors, y consacrer du temps et la période hivernale est donc très appropriée pour ça. La nuit arrive tôt en soirée en ce mois de janvier alors c'est le moment idéal pour me retirer dans notre chambre et étudier ce livre.  En plus, je cherchais aussi, une aide.

Les écoles de langues existent ici à Corfou, mais elle sont avant tout destinées au locaux, qui veulent, de vocation, accueillir les touristes. Il est alors difficile de trouver une personne parlant Français et capable de m'aider.

  j'ai bien ramer avant de pouvoir enchaîner une personne à ma galère !

Αηηιτα, a une école dans le centre de la ville téléphone: +30 69 77 84 14 96. Et en plus elle est mignonne non ?

Je ne voulais surtout pas renouveler l'expérience désagréable d'un prof parlant uniquement Anglais et ainsi en permanence être dans la réflexion, l’interprétation, avec ce bouillonnement dans la tête des traductions : Anglais – Français – Grec.   Pour, comprendre un mot, une idée. Là, la tête, ma, tête explose !

Αηηιτα (Anita) a été la deuxième personne contactée après des recherches et auprès d'écoles. Alors si tu viens ici a Kerkypa tu pourras demander à Αηηιτα de t'accompagner dans cette navigation.

Ο Έλληνας δεν είναι πολύ δύσκολος, αλλά δεν είναι πολύ εύκολος.

Traduction : Le grec (n'est pas) très difficile, mais (n'est pas) très facile.

Phonétique : O éllinass zen imai polli discolos, alla zen imai polli éfcoloss.

Apprendre à parler Grec pourquoi ? C'est important pour moi, le but, n'est pas de philosopher dans cette langue mais simplement de pouvoir échanger avec les habitants. Après l'intégration de l'écriture et cela n'est pas si difficile finalement, arrive le moment d'ingérer le vocabulaire, en écoutant la radio, je m’aperçois aujourd'hui que je perçois de plus en plus de mot et donc de la compréhension.

Alors, je suis impatient de progresser et là, est le moteur de la l'apprentissage : Vouloir.

Je viens d'apprendre le mot : To μεσημερι cela veut dire : "le midi" prononciation : To mèssimèri. Alors voilà pourquoi j'aime apprendre cette langue, parce que, j'en apprends encore plus sur les Hommes.

To μεσημερι, Le midi Grec, a une durée très longue. Il s'étend de 13 à 16 heures trente.

Ainsi 14 heures, c'est midi pour un Grec et 16 heures ça l'est encore ! C'est de plus l'heure de la sieste et le silence y est rarement interrompu. Ne téléphones donc jamais a un Grec à 3 heures de l’après-midi (Euh !… de midi plutôt) il ne l'apprécierait pas !

Moi aussi, je fais la sieste alors laisse moi tranquille et laisse ton téléphone dans ta poche.

Mais attention, ne va pas penser que ces pays vivent sans travailler non et NON ! 

Les magasins et les activités reprennent des que possible dans l’après-midi (notre soirée) jusqu’à tard le soir (notre nuit). Le soleil (ήλιος) ( ilios) avec sa chaleur et ses lumières si fortes est ici le maître et ne pas l'affronter c'est être prudent.

Nous allons devoir Chantal et moi apprendre a vivre maintenant avec  ήλιος   le soleil afin de ne pas trop le subir. Et en laissant nos habitudes de gens du nord.

 

Ce: 13 janvier 2016. Αθήνα Athénes, Ακρόπολη Acropole, Παρθενών Parthénon.

                                            Prononciation Atina                                  Acropoli                                         Parténon.

Voici en direct de l'aéroport, le petit reportage de notre fugue ultra rapide dans la Capitale Αθήνα (Athènes).

Ultra rapide car uniquement destinée à un contrôle, à une "révision".

Le contrôle de remise en circulation après un mois, tu sais comme la première révision de nos voitures les 5 000 premiers kilomètres ! 

Conclusion: maintenant,  tout va bient. Prochain rendez-vous pour les 15 000.

RETOUR EN ARRIERE: Corfou, départ hier matin très tôt, nous arrivons a Αθήνα (Athènes) à 9H30.

Chantal est auscultée à 12H30.

Tout va bien !

Nous sommes libres, libres et souriants, nous regardons maintenant autour de nous et cela d'une manière très différente. Un hôtel dans le centre (Monastiki) a été réservé, nous y allons, nous prenons la chambre et de suite nous ressortons, un air de liberté anime nos pieds, le nez au vent, nos pas nous entraînent en des lieux particuliers, … Voici quelques documents, explicatifs.

Les 5 à 3 euros,  tu es preneur  ?

Le marché, le boucher est ici, sous un ensemble couvert. Mais tu ne trouveras toujours pas de steack, seulement des morceaux.

En sortant de ce marché, sur le trottoir d'autres commerces.

Beaucoup, beaucoup de monde et Impossible de ne pas remarquer les taxis, ils sont tous jaunes, ils sont trés, trés nombreux et d'un tarif raisonnable. 

Maintenant diriges toi vers le parlement, là, en bas et plusieurs fois par jour à lieu un changement des gardes, c'est comment dire . . . Trés particulier. Les EVZONES

Lui ne bougera plus, pas un sourire rien et il n'a pas le droit de parler. Mais, si tu deviens trop génant, il va frapper le sol de son fusil et là, arrivera un autre soldat qui lui te fera comprendre comment te comporter !

Chantal est bien petite a coté  hep !

Retour en soirée, un peu beaucoup fatigué et les pieds en marmelade.

Le lendemain matin (ce matin) des 10 heures nous commençons à arpenter Αθήνα (Athènes) voici :

l'Acropole est la colline qui supporte le Parthénon (ἀκρόπολις, signifiant : ville haute )

Le Parthénon : littéralement la salle (ou la demeure) des vierges, est un édifice réalisé entièrement en Marbre. Le Parthénon était consacré à la déesse Athéna, protectrice de la cité et déesse de la guerre et de la sagesse.

Il ne s'agit pas d'un temple au sens strict du terme, Il était destiné aussi à abriter le trésor de la cité, sous forme de réserve métallique : 1 150 kilos d’or composaient la statue. Si le besoin était réel, et en cas de nécessité ce métal pouvait être fondu. (une banque avant l'heure).

Édification du bâtiment

Le Parthénon est bâti à l'instigation de Périclés entre : -447 et -438. Sa construction a nécessité le travail de : 200 artisans, 50 sculpteurs et 180 maçons. Les sculptures extérieures n'ont été achevées qu'en -431.  Une question néanmoins demeure : comment les bâtisseurs du siècle de Périclès ont-ils pu achever cette construction en moins de neuf ans avec leurs outils ?

20  000 tonnes de marbre furent nécéssaire la carriére d'extraction est a 15 km le plus difficile monter ces blocs pour certains de 13 tonnes en haut sur Acropolis.

Le Parthénon avec la statue d'Athéna et les Propylées aurait coûté 2 000 talents, somme colossale (certains parlent de 400 talents, somme également colossale, équivalant à 400 navires de guerre tout équipés). L'anecdote témoigne des résistances rencontrées à l'époque face à ce projet pharaonique, y compris parmi les alliés d'Athènes.

Données architecturales

Diagramme montrant les courbures du temple.

Un système de correction optique très précis permettait de donner l'illusion d'une verticalité et d'une horizontalité parfaites, alors que les marches du stylobate convexe sont incurvées, le centre étant situé à 6,75 cm au-dessus des extrémités.

En outre, les colonnes ne sont pas parallèles, mais leurs axes verticaux se rencontrent en un point de fuite situé à environ 5 km d'altitude.

Enfin, les colonnes elles-mêmes sont modifiées pour ces raisons optiques: les 4 colonnes d'angles sont plus épaisses pour éviter de paraître trop minces. Elles ont une inclinaison diagonale accrue (10 cm) de manière à prévenir les poussées plus fortes qui s'exercent sur elles.

Technique courante, toutes les colonnes sont renflées de 4 cm au tiers de leur hauteur en partant du pied, l'œil ayant tendance à voir à cet endroit un étranglement.

De même, toujours dans ce souci d'atteindre la perfection visuelle, aucun des blocs de marbre constituant les murs n'était rigoureusement parallélépipédique. Tout cela permet d'expliquer en partie la durée et le coût des travaux de réfection actuels. Il est absolument impossible d'intervertir deux constituants de l'édifice sous peine de voir son esthétique et sa stabilité en pâtir.

Outre l'aspect esthétique recherché, ces corrections visuelles apportent des avantages techniques.

Elles facilitent l'écoulement des eaux par la courbure du sol et renforcent la structure de l'ensemble par l'élargissement des colonnes d'angle. Cependant, elles rendent plus délicats non seulement la taille des blocs de pierre, mais aussi leur empilement et tout le travail de jointoiement ainsi, pour le montage d'une colonne, fallait-il être capable de déposer en douceur un tambour de plus d'une tonne suspendu au-dessus de celui qui allait le supporter, tout en ayant la possibilité de le déplacer facilement pour l'ajuster à la perfection; pour cela, on encastrait les deux parties d'une clavette en bois de cèdre dans des trous cubiques ménagés au centre de chacune des deux faces à mettre en contact (la partie « mâle » dans l'une et la partie « femelle » dans l'autre).

Son toit de 424 tonnes était couvert de 8 480 tuiles plates de marbre de 50 kg chacune. Elles étaient agrémentées d'antéfixes en palmettes polychromes et figurant des têtes de lions aux angles, qui faisaient office de gargouilles.
Décor du Parthénon

À l'origine, le Parthénon avait un riche décor de marbre peint, tant à l'extérieur qu'à l'intérieur du bâtiment.

Représentation artistique de l'intérieur du Parthénon.

Histoire du Parthénon jusqu'au XIXe siècle

Incendie: Le Parthénon fut ravagé par un incendie durant l'Antiquité tardive. La charpente en bois brûla et le toit s'effondra à l'intérieur du bâtiment, y causant de graves dégâts. La chaleur intense fissura de nombreux éléments de marbre (murs, frontons, colonnades intérieures.).

Vers le V e siècle, la statue d'Athéna aurait été emmenée à Constantinople par un empereur romain. On perd ensuite sa trace ! ! ! !

Conversion en église: Il n'existe aucun texte permettant de dater avec précision la transformation du Parthénon en église. symbole de la défaite des dieux anciens tandis que le christianisme triomphant s'exprimait dans la cathédrale d'Athènes. La conversion en église a conduit à diverses transformations. Les sculptures du Parthénon subirent le vandalisme chrétien, Des éléments des frontons furent, parfois irrémédiablement, détruits.

Conversion en mosquée: En 1456, Athènes est conquise par les Ottomans qui transforment le Parthénon-église en mosquée, dès avant 1460.

En 1687, les Vénitiens attaquent Athènes et les Ottomans se fortifient sur l'Acropole, en utilisant le naos du Parthénon comme poudrière (peut-être parce qu'il semblait être ce qu'il y avait de plus solide sur l'Acropole). Un tir de mortier vénitien touche le bâtiment et met le feu aux poudres qui finissent par exploser. Le toit et les murs s'effondrent, ainsi que 21 colonnes. De nombreuses sculptures sont gravement endommagées, Les Vénitiens se retirent dès 1688.

Les Ottomans se réinstallent sur l'Acropole et de nombreux débris du Parthénon sont réemployés dans la construction des maisons.

Dans les décennies qui suivent, les voyageurs occidentaux se servent dans les ruines. Une nouvelle mosquée est construite à l'intérieur du Parthénon après 1699. Ce petit bâtiment carré est orienté nord-ouest sud-est et ne devait servir qu'à la garnison ottomane. Il est construit à partir de pierres de réemploi et n'a pas de minaret. Le minaret de l'ancienne mosquée (le clocher de l'ancienne église) avait beaucoup souffert lors de l'explosion de 1687. Ce bombardement vénitien a gravement endommagé nombre de métopes du côté sud, surtout au centre du mur.

Métopes sous le fronton ouest lui fut définitivement rasé en 1765-1766. La mosquée, elle fut rasée en 1843, au moment du début des grandes fouilles de l'Acropole.

En 1801-1802, l'ambassadeur britannique à Constantinople, envoie à Londres l'essentiel des sculptures en marbre des frontons et des métopes. Ils sont aujourd'hui encore exposés a Londres La Grèce réclame depuis longtemps la restitution, notamment par l'entremise de son Ministre de la Culture, Melina Mercouri, de 1983 à 1993.

Lors de notre visite pendant cette période hivernale des échafaudages, des grues sont en place permettant a de nombreuses personnes d’intervenir sur l'édifice cherchant à lui redonner un peu de sa splendeur d'antan, souhaitant que jamais plus d'autres viendront le détruire. Monument exceptionnel qui a été l'exemple, un modéle pour tellement d'autres et plus qu'un monument il est de cette période, comme un symbole ou ici à Αθήνα (Athènes) les hommes inventent une autre forme de vivre ensemble, une autre façon de gouverner c'est la: Démocratie.

 

 Comment ne pas s'interroger devant ce spectacle, de tous ces hommes qui se rassemblent ainsi.

 Ahténes avec ses:  664 046 habitants en 2011

Le retour par avion à 18H55 (avec la nuit)  nous ramène vers notre maison (Shundo) et à son calme parfait.

Les travaux d’entretien vont pouvoir reprendre.

Ces trés grandes villes me font un peu peur ! Ahténes avec ses:  664 046 habitants en 2011,  pour une superficie de 39 km² c'est du trop, beaucoup trop pour nous, mais cette ville est trés constrastée et elle offre des aspects tellement changeant, tellement typique avec des quartiers calmes, d'autres trés animés, des quartiers populaires ou résidentiels et ne penses surtout pas que ces photos c'est Athénes, Non, ce ne sont que quelques documents d'un secteur bien étroit.

Nous aurons bien location de revenir pour continuer à découvrir encore et encore.

Athénes pendant la période de Péricles, Péricles l'homme politique et le bâtiseur, Voici en vidéo cette histoire.

Ce: 20 janvier 2016, Ils avaient coupé le chauffage.  + 2° seulement hier matin, mais aujourd'hui + 1O° à 7H00,

Un coup de vent venant des montagnes proches d'Albanie nous a amené des températures très bases, mais aujourd'hui le ciel lumineux est revenu et avec lui ces couleurs merveilleuses. Un ciel bleu parcemé de quelques nuages blancs.  Ces couleurs sont celles du Drapeau National Grec.

Le drapeau national grec: Est composé de neuf bandes horizontales parallèles, cinq de couleur bleu clair et quatre blanches, alternant de manière à ce que la première et la dernière bande soient bleues. Dans le coin supérieur gauche un carré bleu clair comporte en son centre une croix blanche. Le type et les couleurs (azur et blanc) du drapeau national furent adoptés en janvier 1822 au cours de la première Assemblée nationale d’Epidaure.

Le 15 mars de la même année, le gouvernement provisoire de la Grèce définit l’existence de trois types de drapeaux: un drapeau de terre et deux drapeaux de mer, l’un pour la marine de guerre et l’autre pour la marine marchande Le drapeau de terre était rectangulaire à fond bleu et portait une croix blanche sur toute sa surface. Les drapeaux de mer étaient similaires à ceux d’aujourd’hui, la seule différence étant que sur le drapeau de la marine marchande les couleurs de la croix  étaient inversées (bleu à la place du blanc).

La Grèce compte un nombre considérable d'îles dont l'estimation va de 1 200 à  6 000 en fonction du critère retenu (minimum de superficie) dans le décompte.

                                                                                                      Le nombre d'îles habitées se situe entre 166 et 227. ci-dessous les 10 plus importantes.


                                                                                                        nom                                                                Zone                           Superficie (km²)
                                                                                                           Crète                                        Crète                                        8 261
                                                                                                        Eubée                                   Mer Égée                              3 655
                                                                                                        Lesbos                                  Mer Égée                             1 641
                                                                                                        Rhodes                                 Dodécanèse                       1 410
                                                                                                        Chios                                     Mer Égée                               822
                                                                                                        Céphalonie                       Îles Ioniennes                     775
                                                                                                        Corfou                                   Îles Ioniennes                     641
                                                                                                        Lemnos                                 Mer Égée                               482
                                                                                                        Samos                                    Mer Égée                               477
                                                                                                        Naxos                                    Cyclades                                436

Le territoire Grec lui représente au total = 131 957 km² pour ces iles ci-dessus ce n'est qu' une superficie de: 18 600 km2.

 

Immense: c'est l'ajectif qui me vient, La grece est   baignée de plusieurs mers, dans une diversité époustouflante sous un ciel éclatant, alors oui nous allons, prendre notre temps et essayer de comprendre et de découvrir ces richesses.

 

Ce: 27 janvier 2016. To ήλιος,  le soleil. Prononciation: to ilios.

Le soleil, mon copain ne me brûlera plus, que de loin . . .

L'été 2015 a été l'été de trop, trop de soleil, mais souvient toi, il y a quelques mois nous abordions les côtes de Croatie et nous, nous étonnions des brumes sur ces rivages. En descendant le Monténégro ensuite l'Albanie les températures étaient toujours aussi chaudes et aussi toujours avec cette couverture brumeuse, c'était le piège de trop, car il était là ήλιος, il était là, quand-même pas de protection et le visage toujours rouge.

En arrivant ici la pharmacienne m'a grondée très fort et a finie par me faire peur, le cancer de la peau n'est pas que pour les autres si je continuai ainsi. . . Alors la dermatologue m'a confirmée le diagnostique il faut intervenir sur la bête, petit traitement à l'azote liquide sur les zones atteintes front et cuir chevelu et application pendant trente jours d'une pommade. La peau de bébé retrouve sa couleur normale.

Bien ! Mais que faire pour améliorer la situation ?

Voilà, alors l'hiver c'est l'époque des travaux d'entretien, bien ! d'amélioration bon ! C'est du courant mais pour une fois nous allons faire de cet exercice une protection contre mon Copain ήλιος.

En photo la confection d'un vêtement inspiré et pourquoi inventer ?  Des vêtements traditionnels Grec. Du coton épais pour : 30€ un avec peu de ruban : 7,70€. une machine a coudre et après quelques heures : 2 tuniques me permettant d'affronter mon Copain ήλιος.

 

Avec un vêtement qui va bien prendre les dimensions.

Quelques coups de ciseau.

Un peu de fil pour l'assemblage.

Premier essai.

Un peu de décoration autour du cou et des manches et voici la protection.

Reste a protéger la tête, alors là, rien à faire de mieux que les chapeaux Canadien Tilley, ils sont d'une rare perfection, lègers, ils flottent, sont aérés et j'ai choisi le modéle AIRFLO, pour ses très larges bords, d'une protection maximum. Le plus important est le systhème de fixation, tu sais nos casquettes sur nos voiliers et avec juste une petite brisse ont une vilaines habitudes de quitter leurs supports. Les chapeaux Tilley possédent une double sangle, une sur la nuque qui vient du devant, l'autre sous le menton qui elle arrive de l'arriére. Eprouvé par la police monté Canadienne. Aux grands galops ils ne perdent pas leurs trés beaux chapeaux.

Aujourd'hui le soleil et la chaleur ne sont pas encore au rendez-vous, mais, mais tout cela va bientôt nous arriver et maintenant me voilà un peu mieux armé pour accueillir To ήλιος mon grand copain. Chantal elle aussi a son trés, trés beau chapeau, mais pour le moment elle attend de voir si le ridicule ne me tue pas !

 

Ce : 12 février 2016, Mon ignorance n'était pas grande, mais :   i m m e n s e   !

Les dieux Grecs:      je pensais connaître presque tout et pourtant après quelques recherche, je découvre le gouffre de mon ignorance. ( source : http://mythologica.fr/grec/index.htm ) ​

 

Comme le montre l’abondance des monuments, des œuvres d’art et toute la  tradition littéraire qui va d’Homère aux travaux des mythographes modernes, la mythologie grecque est l’une des plus riches qui soient.

Ces informations diverses peut laisser croire que ces légendes plus ou moins merveilleuses se présentent comme un tout cohérent, qui aurait été codifié et ordonné par le temps pour être facilement compréhensible pour un esprit moderne et figé une fois pour toute.

Il n’en est rien, car l’étude de la mythologie est de plus en plus féconde et aboutit à des progrès incessants et réguliers grâce aux découvertes de l’archéologie, de la linguistique ou de l’ethnologie, de même l’interprétation de ces mythes est en constante évolution.

 

La  mythologie de l'antiquité classique comporte un très grand nombre de dieux, de déesses, de demi-dieux, ou de héros.
Chaque puissance naturelle peut être représentée par une divinité.

De plus il existe des sources multiples et divergentes sur l'histoire des divinités. Comme l'a écrit Pausanias dans son Périégèse :

«Les histoires grecques ont en général plusieurs versions et ceci est particulièrement vrai pour la généalogie

La variété de ces récits, d’autant plus grande que chacun, du fait du morcellement ethnique de la Grèce, peut présenter plusieurs variantes, leurs contradictions mêmes, parfois leur incohérence d’une légende à l’autre traduisent la vitalité du génie grec, qui voit dans l’histoire de ses dieux et de ses héros une matière vivante et non immuable.

 

Voilà et là, je tombe d'étonnements, étonnement  avec  des " S " Moi, je connaisais:  Apollon, Zeus, Poseidon bien-sur, mais après.   Après   c'est un vague écran de  méconnaisance  "sssss" qui envahissait ma mémoire et mon inculture.

La honte !

Zut, j'oubliais la belle, trés belle Aphrodite.

Mais ils sont tellement nombreux !

 

Contes pour enfants ou grandes personnes un Dieu pour chaque phénomènes pour chaque métiers c'est symphatique.  ​

Bien-sur ont leurs consacraient des temples (Acrople à Athénes voir plus haut) bien-sur il y avait aussi de sacrifices pour les satisfaires. Mais aujourd'hui: le culte, l'adoration, les sacrifices humains ont-ils disparus pour autant              ? ​

Fils et filles d'autres Dieux, les histoires d'amour sont inscrites et se racontent sans honte. 

Ces histoires   n'étaient pas de celles d'aujourd'hui ou nos religiens sont de noirs vêtus et ou cette  dernière  histoire se  raconte dans la douleur et l'intolérance.  

On appelle "les Olympiens" les douze grands dieux qui résidaient en général sur l'Olympe. Mais ils avaient aussi sur la terre des endroits privilégies où ils aimaient venir et où se situaient leur principal temple.

Les dieux étaient immortels et conservaient une éternelle jeunesse en se nourrissant d'ambroisie et de nectar. L'Olympe est la plus grande montagne 2917 métres sous les neiges actuellement et souvent sous les brouillards l'été, comme cachée, elle était donc l'Olympe le refuge des Dieux.

Ces douze grands dieux forment une sorte de conseil (les romains les nommeront Dii consentes, les "dieux qui sont ensemble") et régissent les divers aspects de la vie des mortels avec l'aide de divinités secondaires. En retour ils demandent des sacrifices et des libations.

 

 

 Passionant non  ?      - Moi, j'adore, ces histoires un peu comme des comtes pour les grandes personnes. 

Nous aurons bien l'occasion, de bien  nombreuses  occasions encore de revenir sur ce sujet.

Ces régions regorgent de vestiges, des temples et d'autres ruines, à croire vraiment que tout cela a vraiment excité et pourtant cela se racontait  il y a   bien des siécles et même bien   avant,  qu'une autre histoire bien plus triste celle là et bien plus sinistre encore nous arrive sous le nom de: Jésus.

Ce : 28 février 2016 :   To Kαλο καιρο είναι εδώ.      Le beau temps est ici. prononciation:    to   calo cairo   inai édo.

Voici maintenant plus de 4 semaines que les jours ont commencés à rallonger, voici environ 2 semaines que les températures sont beaucoup plus douces. Plus de chauffage dans la journée. Des passages nuageux un jour sur deux avec quelques fois des grains comme les giboulées de mars en France.

Voici que le fond de l'air nous donne des douceurs bien plus agréables. Aujourd'hui le vent souffle un peu, juste un peu plus fort, et d'un coup le ciel est encore plus pur, sans aucun nuage. Les lumières  si belles et si particulières de la région nous donne du baume au cœur.

Les travaux extérieurs vont pouvoir reprendre, en attendant Shundo en profite pour s'ébrouer.

Les temps plus secs, nous autorisent  des   travaux de ponçages et de peintures.

Sous ce beau soleil, la ville retouve  encore plus de couleurs que souligne un ciel d'azur. Les restaurateurs et autres commerçants préparent leurs terrasses.  Les derniers gros travaux dans la ville se finissent, tous maintenant attendent  les touristes qui des la Pàques seront nombreux à venir, Ils arriveront par avions, par bateaux et tout est fait pour qu'ils reçoivent ici avec le sourire, le meilleur des accueils.

Sur l'autre rive,  là juste en face  visible d'ici (de la cote Est) les sommets des montagnes Albanaises se couvrent et se découvrent de neige suivant le passage ou non des vents froids venant du Nord. Avec le grand, beau soleil d'aujourd'hui, ce soir les sommets auront perdus leurs manteaux blancs.

Ce: 5 mars 2016, Δύο ημέρες του καρναβαλιού.

Prononciation: Dio iméraise tou carnavaliou. traduction: Deux jours de carnaval.

Tiens !   Les rues sont envahits de personnages bien particuliers et d'une autre époque !

Mais oui, bien-sur !   C'est le carnaval.  Traditionnellement il se déroule ainsi tous les ans  dès le premier weed-end de mars et cela sur deux jours, le samedi et le dimanche. Aujourd'hui donc, les rues sont encore plus animées que de coutume. Et là au loin un son de tambour qui augmente, qui gonfle  et oui ! C'est  le cortége, il arrive, devant  des instruments à percussions, tu ne pourras pas ignorer leurs présences, ensuite  et  immédiatement derrière, ils sont là en costume mais pour tout cela, laissons parler les photos.

Dans ces rues,  dans ces ruelles étroites de la vieille ville, pavées, dallées à l'ancienne ou aucun véhicule ne circule, l'espace de quelques instants nous avons traversé le temps pour nous retrouver quelques siécles en arriére.

Ce: 13 mars 2016.  Le carnaval a un durée d'une semaine.  Ce dimanche c'est donc, la fin du Carnaval.

 L'ambiance aujourd'hui change complètement, les rues elles sont bondées et ce n'est pas cette météo incertaine ou domine une certaine fraîcheur avec de petites averses qui a fait renoncer les habitants à ces festivités, non c'est bien le contraire tout l’île semble être rassembler ici pour faire du bruit, alors pour te faire partager ces instants il faut plus que des photos il faut maintenant des bandes sonores et du mouvement.

Alors ne va pas croire que les Corfiottes ne font la fête que pour le folklore et les touristes, non et non. Aujourd'hui ils sont entre eux et pour eux, pas encore de touriste en ces périodes encore un peu fraîches.

Το νησί είναι όμορφο και πιστεύω ότι οι άνθρωποι εδώ είναι ευτυχισμένοι ονομάζονται "les Corfiottes" L'ile est belle et je crois que les gens ici sont heureux, ils s'appellent: " les Corfiottes"

Aujourd'hui ce vendredi 25 mars 2016, C'est La fête nationale

C'est l'anniversaire de le libération de la Grèce de l'occupation  Turc.

La Grèce ottomane est le terme utilisé pour désigner la période de domination ottomane.

La majeure partie de la Grèce faisait alors partie de l'Empire ottoman et cela jusqu’à la fin de la guerre d’indépendance Grecque au début des années 1830.

Mais alors il me faut maintenant te préciser: qu'est-ce l'Empire Ottoman:

l'Empire ottoman étendait sa puissance sur trois continents : toute l'Anatolie, le haut-plateau arménien, les Balkans, le pourtour de la mer Noire, la Syrie, la Palestine, la Mésopotamie, le pourtour de la péninsule arabique, l'Égypte et une partie du littoral de l'Afrique du Nord. Dans le cadre de ses relations internationales,

l'Empire ottoman était appelé Sublime Porte ottomane, ou simplement Sublime Porte, du nom de la porte d'honneur monumentale du grand vizirat, siège du gouvernement du sultan à Constantinople

L'arrivée des Ottomans en Grèce entraîna un important et double mouvement migratoire, dans les limites du territoire grec et vers l'étranger.

 

Le blason de la Sublime

Les populations grecques fuirent devant les envahisseurs. Elles quittèrent les lieux les plus exposés : les plaines principalement mais aussi toutes les localités le long des voies de communication. Elles allèrent s'installer dans des endroits retirés loin des Ottomans (et surtout des collecteurs d'impôts). Les montagnes, qui d'ordinaire déversaient leur population en surplus vers les plaines, durent accueillir, mais aussi nourrir, de plus en plus de réfugiés.

En rouge les territoires Ottomans (LA SUBLIME).

Carte de Roumélie (1817)

Il en fut de même pour les îles. De nouveaux villages furent construits, dans des lieux qui n'avaient jamais connu d'occupation humaine auparavant. Les conditions de vie y furent difficiles et expliquent en partie le faible développement économique de la Grèce ottomane.

Les Grecs firent cependant ce choix conscient de la pauvreté pour conserver leurs traditions et leurs modes de vie : Une chanson traditionnelle rappelle ce choix :

« Dans les villes et les plaines habitent les esclaves qui vivent avec les Turcs.
Les hommes courageux préfèrent être logés dans les gorges et les déserts.
Vivre plutôt près des fauves que près des Turcs. »

La résistance face aux Ottomans fut organisée par l'Eglise (en partie) et les intellectuels. L'idée d'une alliance chrétienne afin de résister à l'envahisseur ottoman naquit. Au cours des premiers siècles d'occupation, les Grecs se soulevèrent plusieurs fois, mais sans résultat ; des insurrections souvent provoquées par des puissances étrangères.

En 1571, une coalition entre les Vénitiens, la Papauté et l'Espagne remporta la bataille de Lépate contre les Turcs, ce qui semble avoir provoqué un nouveau soulèvement en Grèce. Mais cette bataille à laquelle 5 000 Grecs prirent part n'eut aucune incidence sur l'occupation ottomane en Grèce.

La Grèce et les autres pays balkaniques formaient une unité administrative, l’Eyalet de Roumélie Les Ottomans divisèrent la Grèce en six sandjaks, chacun dirigé par un sandjakbey, obéissant au Sultan dont la capitale était Constantinople depuis 1453. Cinq autres sandjaks (dont trois en Crète) furent ajoutés au fur et à mesure que les îles grecques furent conquises. Les Ottomans implantèrent le système du millet, ne reconnaissant les peuples que d’après leurs religions. Chrétiens orthodoxes, arméniens ou juifs.

Les sandjaks étaient divisés en pachaliks gouvernés par des pachas à qui les sandjakbeys déléguaient leur pouvoir. Les pachaliks étaient à leur tour divisés en unités administratives confiées à un voïvode les beylerbeys, les sandjakbeys et les pachas achetaient, souvent très cher, leur « office » auprès de la Porte à Constantinople.

Une fois dans leur province, ils cherchaient à se rembourser de leur investissement, par des prélèvements directs sur les taxes et les impôts. Une plainte des populations locales pouvait aboutir. Elle donnait au Divan un prétexte pour remettre l'office en vente. La justice était rendue par des cadis qui ne touchaient aucun salaire. Ils ne dépendaient que des amendes qu'ils infligeaient, d'où les nombreuses critiques à leur égard.

Les terres conquises étaient distribuées aux guerriers ottomans (ghazis qui prenaient alors le nom de sphahis) et aux serviteurs de l’État qui les détenaient comme fiefs féodaux, directement sous l’autorité du Sultan. En effet, selon la doctrine musulmane, les terres appartenaient à Dieu et donc à son représentant sur terre : le sultan. Les terres du Sultan servaient de récompenses pour les services rendus et comme rémunération aux participations dans les campagnes militaires. En revanche, elles n'étaient que des concessions avec lesquelles les bénéficiaires devaient assurer le financement de leur équipement pour la guerre (chevaux, armes…). La terre ne pouvait être vendue ou léguée, mais repassait sous contrôle du Sultan à la mort du propriétaire.

À partir du XVIe siècle, les seigneurs féodaux d'origine militaire furent supplantés par les hauts fonctionnaires musulmans et les financiers capables d'affermer les impôts.

Les détenteurs de fiefs vivaient des revenus (taxes et d’impôts) qu'ils tiraient de leurs biens. Les surplus (en moyenne 60 %) allaient à l’État. Bien que la population fût soumise à l’impôt, il semble que les impositions furent moins lourdes qu’aux époques franques et byzantines, du moins au début de l’occupation turque.

L’impôt principal était la capitation qui était exigée des non-musulmans et proportionnelle aux capacités de paiement de chaque contribuable. Cette taxe permet de soutenir l’hypothèse selon laquelle les Ottomans ne cherchèrent pas à convertir de force les Grecs : en effet, la conversion aurait privé les Ottomans de cette source de revenus importante. Un second impôt était la dime, basée sur la production de chaque propriété. Les cultivateurs versaient aussi des redevances à leurs seigneurs et étaient soumis à divers impôts indirects.

Les citadins aussi étaient soumis aux taxes. La majorité des activités économiques donnaient lieu à des prélèvements, en argent ou en nature. Les marchands furent taxés sur les importations et les exportations, et ce, doublement pour les non-musulmans, étant donné que le commerce était considéré comme une occupation moins digne que la profession des armes. Ce qui explique le développement du commerce chez les Grecs, Juifs et Arméniens malgré les taxes, et l'importance qu'eut ce commerce à la fin de l’Empire ottoman. Le çiftbozam ou "taxe de déguerpissement", était payable par les individus ayant quitté le travail agricole pour s’installer à la ville.

Jeunes Grecs enlevés à leurs parents et convertis à l'islam, peinture de jean-leon Gérome.

En plus de ces taxes, les non-musulmans devaient respecter certaines règles : ne pas monter à cheval, ne pas porter d’armes, ne pas construire d’églises.

De plus, les témoignages des non-musulmans n’étaient pas valables en justice et ils devaient également s’habiller d’une manière distincte de celle des musulmans. Tant que les Grecs s’acquittaient de leurs taxes et ne créaient aucun trouble, ils étaient laissés en paix.

Les non-musulmans ne servaient pas dans l’armée du sultan, donc le fardeau de la conscription ne pesait pas sur les paysans, à l’exception de la « razzia des enfants » (παιδομάζωμα, paidomazoma en grec, devsirme en turc) qui apparaît au milieu du XIV siecle.

Chaque famille chrétienne devait offrir un fils sur cinq : l'officier turc choisissait les adolescents les mieux constitués, les plus robustes et les plus beaux, pour les enrôler dans le corps des Janissaires, unité d’élite de l’armée ottomane. Tous les quatre ans environ, ces enfants entre 8 et 20 ans étaient ramassés dans les villages et, après un endoctrinement islamique propre à les fanatiser et une discipline de fer au sein d'écoles spéciales, ils devenaient Janissaires. La puissance du corps des Janissaires poussa les enfants turcs à se substituer aux enfants chrétiens.

L’opposition de la population face aux taxes et au tribut des enfants (paidomazoma) était brutalement réprimée. Si les parents des enfants enlevés s'opposaient à ce ramassage, ils étaient pendus sur-le-champ devant leur maison. Le devsirme était craint des familles grecques qui, malgré elles, laissaient partir leurs fils, lesquels plus tard, pouvaient devenir leurs oppresseurs.

Les prélèvements de l'administration couplés à ceux du système féodal eurent pour conséquence une fuite devant l'impôt. Les Grecs préféraient quitter leur village ou leur région pour se réfugier dans les montagnes ou à l'étranger.

De manière générale, les Ottomans n’imposèrent pas aux Grecs de devenir musulmans. Cependant beaucoup se convertirent, souvent pour échapper à la pression économique imposée par les Turcs (un impôt spécifique était levé sur les non-musulmans). Beaucoup de Grecs devinrent crypto-chrétiens, c’est-à-dire des Grecs prétendument musulmans qui continuaient à pratiquer leur foi orthodoxe en secret. Les crypto-chrétiens couraient le risque d’être tués s’ils étaient surpris à pratiquer une autre religion une fois convertis à l’islam (l'apostasie étant un crime capital dans l'islam). Les Grecs convertis à l’islam et qui n’étaient pas crypto-chrétiens devenaient Turcs aux yeux des Grecs orthodoxes.

Démographie: L’incorporation de la Grèce dans l’Empire ottoman eut d’autres conséquences à plus long terme. L’activité économique s’effondra (principalement à cause de centres commerciaux qui se déplacèrent vers Smyrne et Constantinople et la population diminua. La consolidation de la domination ottomane fut suivie de deux périodes d’émigration grecque bien distinctes. La première toucha les intellectuels grecs, migrant vers l’Europe de l’ouest et participant à l’essor de la Renaissance.

La seconde vague toucha les Grecs désertant les vallées de la péninsule, et se réinstallant dans les montagnes, où le relief rendait difficile toute présence des Ottomans, qu'elle soit militaire ou administrative. D'ailleurs, les recensements ottomans n’incluaient pas un grand nombre des Grecs qui vivaient dans les zones montagneuses. Les guerres et l’émigration firent chuter la démographie : la population grecque.

Chaque région grecque se coupa de ses voisines, les communications étaient rendues difficiles par le fait que seuls les Turcs étaient autorisés à voyager à cheval. Les dialectes grecs absorbèrent de nombreux mots turco-arabes. La musique grecque et d’autres éléments de la culture grecque furent influencés par la culture ottomane.

Cependant, le système du millet (voir plus haut), et son organisation en communautés religieuses ont sans doute permis aux Grecs de conserver la langue grecque et la religion chrétienne orthodoxe.

Vie intellectuelle et artistique: La langue grecque de cette époque est divisée en deux courants. D’un côté, on trouve une langue imitée plus ou moins bien du grec ancien, la katharévousa; et de l’autre, une langue populaire, enrichie d’éléments nouveaux, la dimotiki.

À partir du milieu du XVI siecle, commence une nouvelle période pour le développement de la culture, sous l’impulsion du patriarche jeremei II qui encouragea la création d’écoles. De plus, des écoles grecques voient le jour en Italie (le Collège grec de Rome en 1517 par exemple), et les étudiants ainsi formés retournent ensuite en Grèce, introduisant des pans de la civilisation occidentale. De nombreux livres grecs sont également imprimés en Italie par les Grecs. Des centres de culture se multiplient alors en Grèce et des écoles supérieures et secondaires finissent par s’ouvrir un peu partout.

La création populaire trouve dans cette période de nouveaux thèmes d'inspiration comme le sort des Grecs à l’étranger, la servitude, la résistance…

Déclin de l'Empire ottoman et renaissance culturelle grecque

Statue de Ioannis Kapodistrias.

Après l’échec de la bataille de Vienne en 1683, l’Empire ottoman entra dans une longue période de déclin, à la fois militaire et interne, menant à une hausse de la corruption, et de la répression. Ceci provoqua davantage de mécontentements et de soulèvements. Après la prise du Pélopnése en 1715 par les Turcs, l'unité politique de la Grèce est achevée. Le XVIII siecle est alors un siècle plus stable que les précédents. En effet, les conflits turco-vénitiens et turco-russes sont de courte durée et offrent une paix relative en Grèce, ce qui favorise l'accroissement de la vie économique et du commerce, dont les Grecs ont un quasi-monopole. Seuls les Juifs à Salonique et les Arméniens en Anatolie leur faisaient concurrence. Smyrne et Salonique deviennent les capitales économiques de l'Empire.

D’un autre côté, la position de certains Grecs éduqués et privilégiés s’améliora. Plus l’Empire s’agrandissait, plus le besoin d'un recours à des Grecs possédant des facultés techniques, administratives, financières se fit sentir. Des domaines dans lesquels les Ottomans possédaient des lacunes. Les Phanariotes, une classe de riches Grecs vivant dans le quartier du Phanar de Constantinople, commença alors à devenir puissante. Ils occupaient entre autres la charge de Drogman de la porte étant une des appellations de l'Empire ottoman),grâce à leurs connaissances de l'Europe occidentale. Leurs voyages en Europe occidentale en tant que marchands ou diplomates leur firent côtoyer les idées du libéralisme et du nationalisme. Ainsi, c’est parmi des Phanariotes que le mouvement nationaliste grec émergea.

Le sentiment national grec fut également stimulé par Catherine II de Russie, qui espérait, grâce au déclin de l’Empire ottoman, étendre son empire vers Constantinople, et incitait les Grecs à se révolter. Cependant, durant la première guerre russo-turque qui éclata en 1768, les Grecs ne se soulevèrent pas vraiment et les Russes durent renoncer à Constantinople.

La Grèce ne fut pas vraiment impliquée dans les guerres napoléoniennes, seul un épisode eut de l’importance. Lorsque les armées françaises s’emparèrent de Venise en 1797, elles acquirent également les iles Ioniennes qui devinrent un État indépendant : la République des sept iles. Parmi ceux qui dirigèrent ces îles, il y eut Ionnis Kapodistrias, qui fut par la suite le premier chef d’État de la Grèce indépendante.

Après les guerres napoléoniennes, la Grèce ne replongea pas dans son isolement. En effet, des écrivains français et britanniques commencèrent à visiter le pays et à collectionner les antiquités grecques. Cette période voit naître une rivalité entre la France la Russie et Ali Pacha pour le contrôle du sud des Balkans. La question était de savoir à quelle puissance la Grèce appartiendrait, et il n'était en aucun cas question d'une nation indépendante.

La Guerre d'indépendance: En 1821, les Grecs se révoltèrent contre l'occupation ottomane. Ils avaient d'abord remporté de nombreuses victoires et proclamé l'indépendance. Cependant, celle-ci contrevenait aux principes du Congres de Vienne et de la Sainte Alliance qui imposaient un équilibre européen et interdisaient tout changement. Or, contrairement à ce qui se passait alors pour le reste de l'Europe, la Sainte Alliance n'intervint pas pour mater les insurgés libéraux grecs.

Delacroix, La Grèce sur les ruines de Missolonghi. Ce tableau joua un rôle important dans la campagne d'opinion en Occident qui détermina une intervention.

Les victoires grecques avaient été de courte durée. Le sultan avait appelé à l'aide son vassal égyptien Mehemet Ali qui avait dépêché en Grèce son fils avec une flotte et, dans un premier temps, 17  000 hommes. L'intervention fut décisive : le Péléponnese a été reconquis en 1825, le verrou de Missolonghi était tombé en 1826 et Athenes avait été prise en 1827. Il ne restait plus alors à la Grèce que: Nauplie, Hydra et Egine.

Un fort courant d'opinion se développa en Occident. Il fut alors décidé d'intervenir en faveur de la Grèce, « berceau de la civilisation, avant-garde chrétienne en Orient » et dont la position stratégique était évidente.

Par le raité de Londres de juillet 1827, la France, la Russie et le Royaume-Uni reconnurent l'autonomie de la Grèce qui resterait vassale de l'Empire ottoman. Les trois puissances se mirent d'accord pour une intervention limitée afin de convaincre la Porte d'accepter les termes du traité.

Une expédition navale de démonstration fut suggérée et adoptée. Une flotte conjointe Russe, française et britannique fut envoyée pour exercer une pression diplomatique sur Constantinople. La bataille de Navarin, livrée à la suite d'une rencontre de hasard, entraîna la destruction de la flotte turco-égyptienne.

Une expédition terrestre suivit. La France envoya 15  000 hommes pourchasser Ibrahim Pacha du Péloponnèse.

 

La Grece d'aujourd'hui souveraine fête donc son indépendance. Indépendance relative car comme beaucoup d'autres nations,   elle subit  les nombreux dictâtes de l'argent (l'euro).

Alors c'est avec un grand sourire  qu' ils aiment, les Grecs dire encore: Constantinople au lieu de dire Istanbul. Constantinople était Grec. Très difficile sont les négociations entre ces deux pays. Encore aujourd'hui! la Crise migratoire actuelle a trouvé un début de solution qu'avec l'aide d'un médiateur. Début de solution qui consiste a renvoyer les émigrants venant de Turquie en Turquie.  Est-ce une solution  ? Bien-sur que non et son application sera encore plus délicate. Ces hommes, ces fous !

La ville est petite et nous croisons Avvita, Tu sais,  celle qui est  maintenant  accrochée à ma Galère =   Θέλω να μιλήσω  Ελληνικός. je veux parler Grec

Le costume traditionel Grec. La jupe , elle à plusieurs épaisseur, elle aurait autant de plies que d'années d'occupation de la Turquie. 

La rancune a la peau dur !

Voici, maintenant en musique et en fanfare des instants de cette ambiance.  Il y a beaucoup de monde en ce Vendredi anniversaire sous le soleil bien-sur !

Ce : 29 mars 2016 Comme les hirondelles.

Comme les premières hirondelles, le premier navire de croisière est arrivé et il a déversé ces très nombreux passagers, touristes, reconnaissables ayant, la face pâle et l'appareil photo à la main. La belle saison ainsi arrive doucement les très belles journées ensoleillés sont plus nombreuses, alors cela nous encourage a avancer dans nos travaux extérieur.

Chantal avec ses petits bras musclés s'attaquent aux chromes qu'elle fait rutiler, nous n'en croyons plus nos yeux !

De mon coté, après une longue préparation des surfaces, une nouvelle peinture de pont va rajeunir Shundo. une peinture oui, mais avec du sable très fin dedans, afin d'obtenir des surface non glissantes.

Ce : « Avril » est arrivé et avec lui, le beau temps.

La douceur de l'air maintenant nous autorisent à faire avec le scooter des excursions autres qu’utilitaires, uniquement pour le plaisir.

Ce jour là, environ une centaine de kilomètre en longeant les côtes pour remonter jusqu'en haut de l’île et ensuite poursuivre vers l'ouest toujours a vue des rivages et de ces eaux: paisibles et translucides. Quand, je te disais que l’île est belle ! Sous ce beau soleil et ces belles lumières la nouvelle flore est éblouissante d'orgueil et  ressuscite de mille couleur. C'est splendide !

Ce: 6 Avril 2016, Branle bas le combat, ou plus exactement branle bas: les pinceaux.

Allez ! Il faut encore un peu, bichonner Shundo.

Cette fois, c'est du sérieux, il est sur la terre ferme et nous lui accordons beaucoup, beaucoup de temps et pour être sincére, nous n'arrêtons que quand nous sommes épuisés, résultat: en 2 jours nous avons avancé les travaux que nous réalisons d'habitude en 4, pourquoi       ? Et bien simplement parce que nous aurons quelques gouttes de pluies après ces jours à plus de 25°.

Ce soir, le ciel est un peu bâché, mais il fait chaud,  Les dos et les avant bras sont douloureux mais nous sommes trés satisfaits de nos efforts et bien evidemment des résultats.

Les travaux sont terminés, l'engin pouvant lever 75 tonnes vient soulever "Notre maison".     

En dessous, Shundo semble bien petit malgré ses 17/20 tonnes. Tout comme les hommes qui sont autour.

"Notre maison" a retrouvée son élément. Nous allons pouvoir maintenant soigner nos courbatures ainsi que nos mains endolories. les températures sont trés agréables,  c'est le temps  des pieds nus  et des vêtements légers.

Ce : 21 Avril 2016, καλοκαίρι είvαι εδώ. L'été est là.

Et avec lui :

-De bien plus grandes journées, avec ces fins de journées tellement, tellement agréables et ces lumières si belles si changeantes.

-Des températures encore plus, que douces et cela a engagé Chantal à aller vers la grande piscine pour retrouver le plaisir des baignades. To θάλασσα.    La mer (prononciation to thalassa )

-Depuis plusieurs semaines les zones d'hivernage à sec autour de la marina, se sont vidées et les pontons eux, ont retrouvés leurs embarcations de toutes natures:  voiliers, vedettes plus ou moins grandes et surtout les flottes les plus importantes celles des Charters.

Il y a maintenant plus d'animation : Des équipages arrivent et envahissent les voiliers charters. Ils sont plus bruyants, plus impatients, ils trépignent.

Dans, la ville tous les magasins maintenant sont ouverts.  Ce matin, deux très grands navires de croisière étaient à l'amarrage et déversaient leurs cargaisons de touristes. Sous les arbres qui ont retrouvés toutes leurs majestés avec leurs belles parures d'un beau vert tendre, les calèches aux petits chevaux attendent à l'ombre et s'impatientent des longues promenades dans la citée.

Quelques jours encore et nous aussi, nous allons quitter la marina, mais il nous a été tellement recommandé d'assister aux fêtes de Pâques Το Πάσχα (prononciation to Pasgra) que nous resterons au mouillage près de la ville pour voir cela.

Ce: 24 avril 2016: Πάσχα στου Κέρκυρα ! Pâques à Corfu. ( prononciation: pasgra stou kerkira.)

Les fêtes de Pâques en Grèce se déroulent traditionnellements, la troisieme semaine d'Avril:  C'est la Pâques Orthodoxe

Ces  fêtes  dureront plusieurs  jours .  Aujourd'hui  les trois fanfares  de la ville  de Corfu ont défilées, mais avec elles,  15 autres   des villes/villages environnants, Un brusque et fort  orage qui a été accompagné de tonnerre est venu interrompre cette manifestation mais, maintenant le soleil est revenu, durant la semaine à venir, il y aura d'autres manifestations,  Souhaitons  que  le temps  restera  clément.

Toutes ces fanfares qui n'ont rien de commun avec nos fanfares de village en France, jouent ici des musiques hautes et avec un répertoire  digne de grands concerts et aucun "Couac" ne vient déchirer nos oreilles. Un point particulier a attiré mon attention, ce point  particulier  est le costume des orchestres,  si tous ces orchestres ont des costumes avec  des couleurs différentes, ils ont en commun un casque  et ces casques qui semble tous  identiques, m'intrigue alors:

- Alors, j'ai voulu en savoir un peu plus:

Litsa,notre:  Amie/Guide/Souriante/Korfiotte/Inséparable, nous avait réservée une table là, ou, il fallait être, là, ou la pluie nous a juste regardée de loin, Sa cousine Lina, alors m'explique l'histoire de ce casque:

"Les Anglais en 1840 occupent encore  l'ile ainsi que d'autres iles dans la région et traditionnellement, ils étaient de toutes les fêtes, mais en 1840, ils boudent, alors les habitants de l'ile pour ne pas ternir leurs fêtes reprennent à leurs comptes les costumes de l'occupant et défileront ce jour là aussi, en musique."

Merci à toi Lina, grace à toi quand maintenant les orchestres défileront dans les rues de Corfu , j'aurai au fond de moi, l'image de ces habitants défiant un peu, beaucoup l'occupant en  continuant à faire la fête.

Les hommes, Ces hommes, ne sont pas toujours: Ces fous !

 

Nous cloturons ce chapitre N°16 en fanfare donc et avec quelques notes de musiques.

N°17  2016 à la découverte des iles. Nous permettera de rester en contact, alors si tu veux nous suivre: A nous les découvertes.

 

- En haut a droite de ce chapitre, tu trouveras un menu defilant te proposant:

- d'autres chapitres,

- d'autres pays,

- d'autres régions, nous te souhaitons un bon voyage !

Le chapitre, N° 18 est actuel.

Location

Salut Shundo, on hiverne à Corfou aussi, voilier Freja, ponton N, passez si vous voulez, amicalement, Nicolas

Bonsoir Nicolas. Pardon je viens seulement d'apercevoir ton commentaire. alors ce soir non, mais demain matin très surement.

Merci Gilbert pour toutes ces informations. Nous venons d'arriver à Gouvia où allons rester quelques jours, voire plus... A bientôt Vous devriez reconnaître aussi facilement notre mât vert que nous avons reconnu votre coque jaune... Eric et Marie Andrée

Bonjour à vous. Un mat vert n'est pas commun, mais il a le très avantage de bien vous identifiés. La Sicile, La Grèce . . . les années passent et nous nous retrouvons encore. Moments agréables avec tellement de souvenirs à se raconter . Gilbert & Chantal tranquillement sous le soleil de Grèce.

Pas mal votre résumé de l'histoire grecque. Toutefois je tiens à vous signaler que vous avez mis la photo de George Papandreou petit-fils à la place de George Papandreou grand père, concernant les années 60. C'est vrai que la politique est une histoire de famille en Grece Yannis S/Y Mimosa à Licata La Magna Grecia

Merci pour ce correctif. Je viens de modifier la photo. j'ai vérifié avec les dates mais . . . ? le même nom m'a fait, faire cette erreur. Il aurait change de nom ? Mais que fait un Grec (Mimosa) en Sicile ? Il est vrai qu'il faut connaitre d'autres peuples, d'autres pays pour apprécier. Alors merci encore et très bonnes navigations

Je vois que vous apprenez le grec et moi l'italien. Alors il faut savoir que la coutume en Grèce veut que l'on donne aux enfants les prénoms de grands parents. L'enfant n'a pas de prénom jusqu'à ce qu'il soit baptisé. Ce qui laisse le temps au parents et grands parents de se battre afin de choisir entre 2 prénoms, grands parents maternels ou paternels ! D'où George et George Papandreou. Nous sommes en Italie depuis 2 ans, d'abord la Sardaigne et cette année la Sicile. Nous voyageons sur les traces d'Ulisse et les vieilles villes grecques ! Mais on n'habite pas sur place, puisque nous travaillons encore et notre Ithaque à nous est Syros dans les Cyclades. En aout nous quittons Licata pour la mer Ionienne et ensuite Koilada près de Epidaure pour l'hiver. Peut être on aura l'occasion de se voir.

L'été, nous verra rester dans les environs. Car fin juillet début Aout, Chantal devra faire sa révision des 4 mois, ensuite 4 mois encore et pour finir nous serons libres comme tous. Mais cette année de ces faits, pour nous cela sera des navigations en distances faibles. Mais, maintenant, j'ai une question à te poser: As-tu des informations sur la tradition ici a Corfou et peut-être dans tout le reste de la Grèce ? Les enfants sortent leurs cerf-volants le dernier lundi après les fêtes du carnaval sais-tu d’où vient cette tradition ? L'apprentissage de l'Italien pour nous Français de langue est plutôt accessible et j'y ai pris beaucoup de plaisir. Aujourd'hui, ici a Corfu il est aussi utile. Είναι δυσκολότερος με το Έλληνα. Mais, nous avons pour nous le temps et de la passion alors avec cela tout se fait. Attention la Sicile a vraiment un dialecte particulier. et les habitants ont un peu plus la tête basse par rapport à la Sardaigne. La Sardaigne j'y ai trouvé une tres bonne école et surtout, surtout tellement de gentillesse. Souhaitant que nos sillages se croisent, nous te souhaitons de trés bonnes navigations.

Le 1er Lundi après le carnaval, marque le début de la σαρακοστή ou τεσσαρακοστή, soit une période de jeune (νηστεία) de quarante jours avant Paques. En principe on ne doit pas manger de viande et le vendredi même pas de l'huile d'olive bien sur. Je ne pense pas que des gens suivent cela aujourd'hui ! Ainsi ce Lundi appelé Lundi propre ( pas Mardi gras !) est fêté partout en Grèce. On ne mange pas de viande, mais de produits de la mer (νηστήσιμα) qu'on ne trouve que ce lundi. La coutume aussi est de faire voler des serfs volants. Je ne connais pas l'origine, mais c'est répandu dans toute la Grèce. Dans le temps on confectionnait les cerfs volants dans les familles la semaine d'avant, à partir du bois de roseaux sec pour être léger et du joli papier. La stabilité du serf volant est assurée par la queue, tout un art. Ceci avant l'industrialisation... En effet le Sicilien n'est pas tout à fait l'Italien, il suffit d'essayer de lire les livres de Camillieri et son commissaire Montalbano. Les ouvriers du chantier naval à Licata m'enseignent, quand j'y passe, le licaten dont ils sont fiers ! Nous aimons beaucoup la mer Ionienne et on devra rester 2-3 semaines en aout avant de partir vers l'Argolide, peut être on se verra dans un mouillage. Bonnes navigations.

Ευχαριστώ. Ευχαριστώ πολύ. Καθαρη Δευτερα le lundi propre. Nai , nai. Bien, bien mais moi qui aime beaucoup savoir le pourquoi du comment, je reste sur ma faim, mais ne resterai pas sur une fin. Mais rassure toi, j'ai posé la question autour de moi et cette tradition pour le moment je n'en connais pas l'origine. mercisssssssssss, encore pour ces messages. Normalement je vais continuer a informer ce blog, Alors, ainsi tu sauras si nous sommes proches ou pas. Surtout si nous sommes proches je tiens a t'offrir quelques rafraichissements. Alors à Bientôt . . . . .. .

En regardant un peu ce qu'on trouve sur les coutumes en Grèce voici une explication a priori plausible. Le cerf volant remonte à 1000 ans av Jésus et on le retrouve en Asie, en Chine en premier. L'idée déjà à cette époque est de rapprocher l'homme à dieu, qui comme tout le monde sait se trouve la haut ! Le but de Lundi propre est de se purifier et se préparer à la résurrection du Christ, Paques. On commence par jeuner, ceci pour le corps, et ensuite il faut rapprocher son esprit près de dieu. D'où l'usage du cerf volant qui nous transporte vers le haut. Avez vous déjà fait voler un serf volant ? Il est vrai qu'on a un sentiment de monter vers le ciel, soit même. Reste à prouver que cette explication n'est pas biaisée par nos croyances chrétiennes. Souvent derrière une fête, une cérémonie chrétienne en Grèce, on retrouve une fête païenne que les gens ont rhabillée ! Ne ratez pas les cérémonies de la semaine sainte en Grèce, juste avant le 1er mai. C'est la plus grande fête en Grèce. Même les non croyants iront à l'église le samedi soir à minuit mois dix, ou bien le jeudi ( les chants de cette messe sont très jolis), et enfin la procession de vendredi soir. Pour le vendredi allez au centre de la ville de Kerkyra, Aghios Spyridon, pour le samedi soir trouvez une petite chapelle dans un village. Vous pouvez nous suivre aussi ici http://MimosaEnCheminantAvecUlisse.blogs.stw.fr on le met à jour sporadiquement. En juin les Egadi et en aout les ioniennes. Καλα ταξίδια

Bien, Cette explication me semble très convaincante. Je vais maintenant revenir vers ceux que j'ai interrogé pour leurs passer le message. Mais avant tout MERCIS, Nous allons quitter notre place au port de Gouvia le 26/4. Mais allons suivre ton avis. je pense ancrer entre le forteresse et le moulin dans la baie. Ainsi, nous serons aux premières loges pour assister aux manifestations de fin avril debut mai. MERCISSSSSSSSS, encore. Chantal & Gilbert sous le trés beau soleil de Gréce.

Samedi prochain a midi c'est la première résurrection avec celle de minuit. Au centre de la ville les gens laissent tomber depuis leurs balcons des cruches, κανατια, en terre cuite avec de l'eau. Coutume (μποτηδες) unique, vénitienne ou grecque ancienne ?? On ne sait pas, mais toujours est il que l'on se débarrasse du vieux pour le nouveau. Peut être une nouvelle vie ! N'oubliez pas de apporter un petit morceau, ca porte chance !!! Καλο Πασχα

Bonjour Yannick. Malgré le coup de vent de demain les éléments devraient revenir aux beaux dès mercredi, mercredi nous quittons notre poste d'hivernage. Mais nous allons attendre les chutes des petites cruches en terre. Elles sont déjà en vente sur certaines échoppes. Nous allons faire un petit reportage sur l'événement qui est si particulier. Mais alors j'aurai surement un petit morceau de poterie qui va trainer dans le voilier. ensuite ! Mercisss donc pour toutes ces précisions. tu as vu j'ai eu une information sur les casques ? Tout cela est super intéressant et réellement passionnant. à bientôt j’espère.

J'ai découvert ce blog par le biais de Pmdt (petit monde de Troll) Je me suis régalé à lire ce superbe premier article sur la Grèce Je suis venu aussi de Ffrance (Dunkerque) en 2011 et je navigue en mer ionienne puis mer Egée depuis 5 ans tous les étés pendant 4 à 5 mois. Rarement, j'ai trouvé des informations aussi agréables à lire; Bienvenue dans les eaux grecques et au plaisir de découvrir vos nouvelles destinations. Valentin - Fleur de Passion

Bonjour Valentin. Merci pour ce commentaire. Nous partons demain. Pour la découverte des Iles. La passion ne te donne pas envie de profiter d'avantage ? Pour la première fois cette année nous allons avancer sans vraiment de programme, juste celui de profiter passionnément du temps et de la gentillesse des Grecs. Chantal & Gilbert sous le soleil de Corfu qui nous revient après une journée de forts vents et de pluie.

Sur ce blog. ! Espérons vous revoir. Les Trolliens

Breummm tu as vu comme il a fait froid. Alors après les fêtes de Pâques nous allons encore un peu trainer ici. Histoire de vérifier que le temps reviens définitivement au beau fixe. Ensuite nous bougerons un peu histoire de découvrir un peu. Voilà alors si vous êtes pas trop loin Bien-sur je garde une bonne bouteille pour Mademoiselle. Vigoureuse poignée de main à toi bien-sur a l'Italienne.

Vous devez vous identifier pour laisser un commentaire : cliquez ici pour vous connecter .

Le site de la Grande Croisière...