N°05 2012. Les côtes du Portugal.

N°05 2012. Les côtes du Portugal.

Posté par : GILBERT
19 November 2014 à 08h
Last updated 26 April 2017 à 10h
34068 vues
Flux-RSS

L1010062.JPG

PORTUGAL 2012.

Ce : 25 Aout 2012. 

Nous avons quitté Vigo le : 16/08/2012. Direction Le Portugal, les dauphins encore une fois nous ont accompagnés dans les eaux Portugaises.  Houle longue peu ou pas de vent, mais ou sont passé les alizés Portugais ? 

L1000989.JPG

L1000984.JPG

  Première étape Viana do Castello et devinez quoi  ? Et bien en arrivant, sur les quais c’est noir de monde. C’est la fête ? Un monde incroyable, une ambiance avec chansons et danses folkloriques.  

Nous ne pourrons pas rentrer dans la petite Marina elle est pleine. Alors pour nous c’est le ponton d’attente. Mais ce ponton est devant l’espace ou ils vont tirer un feu d’artifice, nous devrons alors, vers minuit libérer la zone. Nous allons donc ancrer un peu plus bas dans la rivière pour quelques heures et bien-sur nous sommes aux première loges juste devant un feu d’artifice qui sera un peu gâché, car caché par une abondante fumée. Retour dans le noir au ponton d’attente dans la nuit Bruu !! Apres une journée de navigation RE-Bruu ! 

L1010002.JPG

Lendemain matin direction : Leixoes. 

Navigation calme sans vent ou presque. La Marina de Leixoes est cachée au fond dans un grand port de commerce et de pêche. Bien que la mer soit calme les vagues percutent avec force la digue et passent par-dessus

IMG_9002.JPG

PORT DE PECHE ALORS LES GOELANDS SONT LA AUSSI.

Là quand même surprise «  LA » Responsable nous demande si nous avons des marchandises à déclarer".  

Bon !  

Europe, Elle, pas connaitre !

Derrière son bureau en bois, bien triste, j’ai l’impression d’être en Union soviétique.

Bizarre la Meuf.

Bon !

Le lendemain nous aurons quand même droit à un sourire. Deux ou trois mots sur Leixoes. Si vous allez du coté de la rive gauche de la ville c’est moderne voir chic. Des beaux, bons restaurants des plages bondées.

L1010034.JPG

Vous avez tous dégusté un café, mais avez-vous déja mangé votre tasse ensuite ?

Chantal SI....Elle était en gaufre enrobée de chocolat.

L1010036.JPG

Mais si comme moi, vous aimez aussi connaitre l’envers de la façade la rive droite va vous surprendre, des grandes rues grises un peu tristes. Nous resterons deux nuits et repartons pour faire 13 heures de navigation en Direction de Figueira da Foz

Et bien, Nous ni sommes pas encore ! 

 

 

Panne moteur. 

Nous venions de dépasser Aveiro que nous voulions zapper, la navigation calme, houle 1/1,5 mètres (petite pour la région) nos estomacs maintenant sont accoutumés.  

Notre attention était constamment tenue en éveille car les fonds sont de moindre importance : 40/60 mètres et les filets et autres casiers sont signalés de façon anarchiques. Certaines bouées semblent abandonnées détériorée ou bien même couchées. 

Une perche aperçue au dernier moment me fait mettre le moteur au point mort. Pour éviter que son câble se roule autour de l’hélice. Mais le moteur cale complètement. Pendant plus d’une heure nous allons essayer de faire redémarrer Monsieur Perking. Le voilier lui est en dérive (vent 3Kts). Il se dirigeant doucement vers la cote.  

Il y a des moments comme celui là, ou vraiment des interrogations, des craintes, des scénarios s’organisent dans votre tête et cela ne vous aide pas vraiment. Donc une heure à chercher une solution et envisager des solutions. Nous allions a la cote. Il était environ 14H00. 

Là, Ma Chantal a eu une idée qui ne m’était pas venue. SE FAIRE REMORQUER PAR NOTRE ANNEXE. 

Alors, ACTION ! Mise a l’eau de l’annexe et ensuite mettre le moteur (15CV) dessus, avec la houle Dur, dur. Le portique soulève le moteur l’annexe elle descend le mouvement inverse se produit tout tangue dur, dur. Attention aux doigts, attention aux chocs. 

Maintenant il est en place et Il va nous falloir parcourir environ 9 Mn Dur dur. 

Pour résumer : - 1 heure pour essayer de refaire rugir la bête. Quenini ! 

                                 - 3 heures avec l’annexe à couple.  

Une fois c’est Chantal dans l’annexe pour essayer de la contrôler un coup moi nous avancions entre 2,5/3 Kts. Au pas juste suffisant pour le que le gouvernail puisse diriger Shundo. Le plus délicat, dangereux était de tenir l’annexe éloignée de la coque,  le roulis régulier avait tendance à rapprocher « Shundonette » et la placer en dessous quand la coque montait et dans le mouvement de retour retombait en la bloquant en dessous.  

Nous avons réussi à gagner un abri dans la baie de Sao-Jacinto. Mouillage une seule carte à jouer pas deux ! Quelques minutes ensuite, nous débarquions et commencions notre recherche pour nous faire dépanner. C’était donc le 22/08. 

Depuis la pompe d’injection a été réparée les pistons étaient bloqués… Pourquoi ? Mystères et boules de gomme ! Une idée avancée, un peu d’eau dans le gasoil, condensations dans les réservoirs. 

En remontant la pompe manuelle d’amorçage le Technicien a foiré la partie taraudé connexion avec l’ingestion. Ayant une pompe de rechange (neuve) je là propose mais elle suivra le même chemin que l’autre : taraudage foiré.  

Bon !  

Donc maintenant, nous attendons le retour de nouvelles pièces peut-être pour lundi/mardi….  La principale activité de loisir des Portugais en vacances ici, c’est la pêche à la ligne, elle se pratique du bord ou de petites embarcations. Elles suivent le courant se laissent dériver, remontent le courant, ainsi de suite. Les dorades, car c’est bien de ces petites bêtes que les indigènes raffolent, doivent souvent avoir mal aux dents.  

Il faut compter, aussi sur les professionnels.

L1010048.JPG

Et le résutat de leurs labeurs.

L1010045.JPG

L1010052.JPG

L1010060.JPG

  La cote est sauvage.  

Et la région est un labyrinthe de petits canaux et de petites rivières et marais salants encore actifs.  Depuis l’Espagne les falaises et montagnes environnantes se sont éloignées de la côte et il est possible par temps clairs de les apercevoir là-bas bien loin dans les terres la côte maintenant est plates avec de longues plages a perte de vue.  Des que le moteur sera okay, nous repartons direction Figuera Da Foz si Dame MTO est d’accord. 

En attendant demain Dimanche nous allons prendre le ferry pour traverser la rivière et aller à : Barra ou là, nous pourrons prendre un car pour visiter AVEIRO.  

Attention il est toujours pour nous difficile de donner des nouvelles régulièrement (Wifi).  Donc pas d’inquiétudes Shundo flotte encore. 

Ce : 26 Aout 2012. 

AVEIRO, Oui nous avons utilisé le Ferry et le car, non, nous ne sommes pas à Venise. Des surprises que nous réserve le voyage, je vous laisse découvrir.​

L1010083.JPG

L1010082.JPG

L1010079.JPG

L1010078.JPG

Peut-être quelqu’un pourra traduire les légendes sous ces dessins des barques qui déjà en disent beaucoup.  

-       NAO SEI Q QUE ME ESPETOU.   

-       AI QUE RICA BRUXA !

L1010040.JPG

L1010051.JPG

Ce : 29 Aout 2012.

Déjà la fin Aout. Nous n’avons pas vu le temps passer et déjà 4 mois que nous avons l’argué les amarres. Les journées sont denses en émotions (voir ci-dessous), elles sont longues et nous nous accordons peu de repos entre. Les journée quand même raccourcissent et nous disent : Vous n’allez pas y arriver………..

Carthagène… Non nous ne pourrons pas hiverner à Carthagène

Doucement, tu as le temps !

Alors !…

Alors, et bien nous avons pensé à LAGOS sympa comme nom, non ?

Alors, oui, c’est sur la cote de l’Atlantique et non plus sur la Méditerranée.

Bon et bien, tant pis !

Voyager c’est avant tout faire face à toutes les situations en un mot S’ ADAPTER.

Nous avons, un peu beaucoup, beaucoup trop je ne sais pas. Mais nous en avons bien profité c’est certains.

Alors maintenant nous pensons aller jusqu’à LAGOS.

LAGOS pour laisser passer l’hiver, pour laisser le temps filer, il va si vite.

Aujourd’hui nous sommes arrivé à (Nous sommes toujours au Portugal, vous suivez ?) FIGUEIRA DA FOZ et là devinez ?

Un petit effort, allez !

Non, vraiment vous ne voyez pas ?

Non, il n’y avait pas la fête… 

Je raconte :  Alors je commence par le commencement hier au soir Paollo à définitivement réussi à vaincre la bête et Perkins a de nouveau rugi. Super Même Chantal qui n’aime pas d’habitude entendre son ronronnement, elle préfère et de loin le doux souffle du vent dans les voiles, là, elle était heureuse.

Donc, Bonheur !

Les deux pompes remontées et le moteur avait un ronflement lent, calme, un « Bromme, Bromm » digne d’un antique chalutier. J’ai pensé : « un peu bas le régime quand-même Bon ! »

Départ tranquille Pépère vers 10H30. Ici les gens s’avent : « c’est les petits Français qui sont en panne avec leur bato » Tous nous disent : « bonjour »,  l’accueil a été hyper, super Sympathique.  Donc départ et petite tenue : chemisette, Casquette et surtout, lunettes de soleil.

Houle comme d’habitude 1/1,5 mètres normal,

Vent de N normal force 3Kts pas normal. Mais ou sont les alizés Portugais ? Navigation, calme en regardant loin devant pour éviter de ce prendre un câble de casier.

Le souci a été en arrivant juste dedans le port. Il y a du courant devant, pas de problème j’avais anticipé, un cargo sortait nous lui laissons la place n’importe comment, il la prenait bon ! Le problème  a été quand j’ai mis le moteur au point mort… NON !

Si,

NON…

Si, et il s’est arrêté !

Oh ! non

Et si…

Le ralenti, je te dis, il était trop bas.

Résultat, c’est que le bougre, il ne voulait plus repartir.

NON  ?

Et si  !…

Et alors…

Et bien nous avons dans le port plongé l’ancre.

NON  !...

Et si et il y avait là du vent qui nous amenait tout doucement vers l’enrochement.

NON  !...

Et si… Chantal n’a pas eu le temps de descendre à l’intérieur ouvrir le gros hublot sortir la commande du guindeau, pas le temps alors, c’est à la force de « la pogne » et avec ses petits muscles qu’elle a saisi la lourde ancre, la balancée et ensuite la chaine.

Ouf ! Le voilier s’arrête.

Merci Chantal.

Et alors ?

Et bien le moteur en accélérant est reparti et moi je serrais les fesses et Chantal à dit des gros mots au moteur.

Voilà c’est tout.  Depuis, j’ai pris deux clés de 8 et j'ai remonté le ralenti et cela va mieux. Pour le reste, le temps passe très vite, les journées raccourcissent et nous sommes heureux.

Ce : 31 Aout 2012. Le ciel est d’un bleu sans tache.  Mais le vent souffle fort. Les fichiers Grib nous ont informés que la houle (onda en portugais) de plus de 3 mètres arrivait sur les cotes alors… Et, bien, nous sommes des petits joueurs et nous restons tranquillement au port. C’est vous les gagnant car nous avons commencé à arpenter la région et voici les photos.

L1010127.JPG

Coté « face » face à la plage immense des grands immeubles.

L1010123.JPG

Les trottoirs sont pavés de petits cube de pierres banches environ 60 m/m de coté et des pierres noires dessinent des motifs variés.

IMG_9016.JPG

Coté « pile » les beaux immeubles laissent la place aux ruelles.

L1010126.JPG

De l’autre coté de la plage là-bas en face 6/7 km une autre commune.

L1010130.JPG

La plage est protégée des vagues venant du large et bien évidemment les baigneurs colorent l’espace.  

informations:  Il vous faudra toujours avoir de l’argent liquide en poche si vous voulez visiter le Portugal.  Rare sont les commerçants qui acceptent nos CB. Nous avons même du payer le Gasoil en liquide.  

Ce  : 3 Septembre 2012.      NAZARE (prononcer Nazaré) Navigation à faire rêver.

L1010153.JPG

L1010154.JPG

Si à quelques mètres de l’enrochement du port votre sondeur indique plus de 200 mètres de fond. Stop ne prenez pas le marteau et les outils, il fonctionne parfaitement. Première surprise.

IMG_9027.JPG

L1010158.JPG

NON NOUS NE SOMMES PAS A BONIFACIO.

La deuxième surprise, nous avions en navigation un maximum de 8/12 Kts des le passage des falaises = 2O Kts. Chaud devant j’arrive. Le moteur fonctionne ouffffff... 

La Troisième surprise, la Marina pour les visiteurs (Marina, ils appellent cela, ainsi bon !) elle est coincée entre la criée et des chalutiers. Les chalutiers commencent des 1hoo du matin les gros moteurs sont en marche, les filets sont chargés et ils partent. Des qu’ils rentrent la sirène retentie pour signaler une criée. Elle s’arrête a minuit la siréne Et moi je dors quand ?

La quatrième surprise désagréable et j’en aurai fini c’est l’administration de « ce port » Bizarrement en arrivant un homme de loin nous fait des signes avec une canne. Il est citoyen Britannique et vie dans une sorte de péniche a voile, Débit de parole sans arrêt au moins 30 mots toutes les 5 secondes et avec une pipe dans la bouche. Il faudra aller faire les papiers dans sa « barque péniche » en écoutant ses exploits passés. 

En Espagne dans les ports visités a chaque fois nous avons été accueilli par du personnel compétent pour le placement et l’aide a l’amarrage. Au Portugal c’est le grand vide. Sauf ici avec l’homme à la canne. 

Pour le reste NAZARE C’est superbe. Mais il vous faudra de cette marina parcourir 1,5/2 Km avant d’arriver vers le centre. Beaucoup, beaucoup plus si vous voulez, aller visiter le haut de la ville là-haut sur les falaises.

IMG_9035.JPG

Un train va pour 1,15€ vous faire grimper sur les falaises,

IMG_9036.JPG

NON NOUS NE SOMMES PAS A SAINTORIN.

IMG_9039.JPG

L1010161.JPG

LA BAS AU FOND LE PORT.

Maintenant nous sommes vraiment au Portugal des poissons sèches sur la plage, Elles sont contentes les mouches.

L1010157.JPG

Des femmes, travail en groupe. D’autres vous accosterons très souvent et elles sont nombreuses le matin pour votre proposer une cabine sur la plage et en soirée des locations. L’appartement 3 chambres 40€/J. la chambre plus la cuisine 25/€/j.

IMG_9047.JPG

L1010165.JPG

Ce  : 6 Septembre 2012.            Bom-dia. (Bonjour)  PENICHE. (Prononcer Péniche avec un é)   

Nous sommes arrivés avant hier vers 15Hoo heure Française, je ne vous avais pas prévenu, le Portugal a une heure de retard par rapport à l’Espagne et la France. 

Navigation toujours aussi calme. Pas de vent actuellement, même les catamarans naviguent avec leurs moteurs. Mais ou sont les Alizes Portugais ?   Heureusement notre Perkins semble mieux disposé maintenant, car sans lui nous n’aurions plus que les rames ou notre bonne Shundonette.

Alors et PENICHE !

0.JPG

Vous, je ne sais pas, mais moi, j’en avais rêvé. Il y a des noms de villes avec leurs « Histoires guerrières et de Mer de pêche » qui comme celui là, poussent les navigateurs plus loin, encore plus loin, juste pour voir de l’autre coté,

Citadelle 199.JPG

PENICHE, elle aussi à une vieille histoire guerrière qui est évoquée encore de nos jours par des fortifications imposantes. Leurs constructions dureront bien évidemment plusieurs années et l’évolution des technologies les rendront rapidement Obsolètes.   

La même histoire chez nous est arrivée avec le fort Boyard construit avec tellement de peine, des blocs de granits ont été acheminés par bateau de Bretagne pour être basculés dans les eaux, cela afin d’assurer les fondations. La mission de ce fort était de bloquer la passe entre l’Ile d’Aix et l’Ile d’Oléron fermant ainsi l’accès à la rivière la Charente.  

A l’époque les navires Anglais passaient tranquillement car d’une cote a l’autre les tirs des canons a futs lisses ne se croisaient pas et les navires pouvaient passer tranquillement entre ces tirs poussifs. L’invention des canons à futs rayés et l’amélioration des munitions permettant un croisement des tirs a rendu cette couteuse réalisation avant son achèvement, inutile.

Citadelle 175.JPG

PENICHE.  Alors en arrivant du Nord il y aura la falaise mais attention avant la falaise la mer est minée. Arriver ici de nuit. Alors non ! Je ne voudrais pas. Un champ de mine vous dis-je : Les perches des casiers, des filets, des lignes. Il y en a partout.   

Si je devais vous faire une image de la route faite sur le Pc en arrivant vous pourriez penser que j’ai abusé et plus encore du Vinho tinto (vin rouge). (En Espagne le vin c’est vino, sans le H.

6.JPG

Pour visiter toute la ville, c’est facile chausser de bonnes chaussures ne pas partir trop tôt dans l’après-midi (chaleur)  porter de bonne lunette de protection UV et suivez-nous, nous allons en 4 heures faire presque le tour en suivant les anciennes fortifications.

4.JPG

33.JPG

7.JPG

8.JPG

 Depuis quelques semaines en navigation nous apercevons dans l’intérieur de la cote des hautes et grosses colonnes de fumée des incendies sont causés par le manque d’eau. En quittant NAZARE le matin nous avions le pont du voilier recouvert de petites cendres. o fogo. (le feu).

Petit mot pour mes amis navigateurs.  L1010188.JPG

 

 

 

PENICHE très grand port de  pêche. Mais pas grand-chose pour la plaisance. J’ai compté hier au soir plus de cent bateaux de pêche des petits mais aussi des très gros. Ici comme un peu plus haut dans le nord, ils embarquent sur certains chalutiers des canots 5/6 mètres qu’ils mettent ensuite a l’eau au large pour fermer d’ENORME filet fermant ainsi des poches GIGANTESQUES.

Ici aussi la sirène mugit quand arrive une cargaison de poisson.

 

Citadelle 197.JPG

Ce port donc est avant tout un port de pêche 5/6 places pas plus pour tous les voiliers de passage : Allemand, Danois,   Français actuellement pour un petit espace blindé a l’intérieur par les locaux. Les visiteurs que nous sommes sont donc à l’extérieur d’un Cathay brise clapot. Alors certains jours les voiliers se mettent à couples. Et, et alors et bien les vagues nous chahutent dur !   

Des installations seront surement opérationnelles dans quelques temps une écluse se fabrique actuellement sur une voie d’eau au pied des fortifications, Si c’est ouvert aux voyageurs dans quelques temps, je voudrais revoir PENICHE.

1.JPG

2.JPG

 Nous avons dans les commentaires des réponses et une traduction me semble-t-il précise en ce qui concerne les « dessins sur les Gondoles » Merci, donc à ceux qui ont apportés leurs contributions. En venant au café (wifi) nous avons été visiter pour 1,5€ le musée. C'est la Citadelle construction du début du: 1557 et la finition vers: 1645. Bien-sur sa vocation a évoluée et nous y avons trouvé pour quelques instants les émotions des locaux.

Citadelle 194.JPG

Citadelle 200.JPG

Un instituteur m'a  dit un jour: "Quand tu es dedans" à l'école par exemple et que tu fais une connerie, une bétisse alors :  "l'on te mets dehors".et "Quand tu es dehors l'on te mets dedans !"

Il y a comme cela, des phrases, des émotions, qui te poursuivent toute ta vie.

Citadelle 195.JPG

Citadelle 203.JPG

Citadelle 198.JPG

 

  Bom-dia. (Bonjour) Hello…Good Morning ! CASCAIS. (Prononcer  CACHECAILLE)

-  Le choc ! Non, nous n'avons pas heurté un recif. Mais en rentrant a CASCAIS je me suis quand-même heurté le front de la main droite en disant: "Heulaaaaaaaaaaaaa" 

Là, le Portugal nous a bluffé.  C’est un changement total. 

CASCAIS c’est le grand luxe, même la Corogne à fait moins bien.   Avec Shundo, j’ai l’impression d’être dans une roulotte avec deux percherons devant. Les voiliers autour c’est 50/60 pieds, ça brille de chromes etn les coques luisent au soleil. Un bruit persistant, ces voiliers sont climatisés alors coule en permanence des filets d’eau provoquant un bruit de cascade. Marina HYPER style.

Shundo est tout simplement caché derriere le 52 pieds pavillon US.

L1010227.JPG

Les bureaux c’est trois portes vitrées, je rentre et machinalement je rectifie l'allure, j'essaye de domestiquer d'un coup de main ma barbe hirsute de trois jours.

Des moquettes. Derrière le comptoir "des supers Nanas" avec des battements de cils et vous savez cette petite étincelle sur les incisives. La langue c’est l’Anglais, point. Comme le mien est du niveau biberon du coup elles  me parlent comme a un bébé Breummm ! 

En arrivant, elles offrent une bouteille de bon vin rouge Portugais. Il y a bien-sur la wifi sur les pontons et les visiteurs pour une fois sont au fond et non comme d’habitude devant ou sur les plus mauvais emplacements.

Les tarifs sont là aussi …Aie, aie !

L1010231.JPG

Nous avons été dans les rues nous promener après le diner peu ou pas de Portugais parlé, C’est devenu une colonie Britannique. C'est  la Queen qui doit  être  enchantée. Bon je vais lâcher notre reporter photo dans les rues  pour vous faire découvrir tout cela.

Il vous faudra faire un effort d’imagination nous sommes bien au Portugal.

IMG_9076.JPG

C'est ULTRA moderne et avec une touche d'ancien, Chouette non ?

L1010235.JPG

L1010237.JPG

Beaucoup de monde pour ce mois de Septembre l'endroit est touristique,   Lisbonne n'est pas loin.   Remarquez encore une fois ces petits pavés avec ces pierres noires et blanches.

L1010240.JPG

IMG_9095.JPG

IMG_9105.JPG

NON, NOUS NE SOMMES PAS  SUR  LES   ILES   des  GALAPAGOS.

Mais alias "Papa" du voilier AZURITE pourra surement nous donner le nom de ces roches  elles sont fendues et rongées laissant des gorges profondes de 1,5/2 metres de profondeur ou circule la mer.

L1010249.JPG

Un peu plus loin les roches sont encore plus travaillées 

L1010281.JPG

Ce : 9 Septembre 2012. Nous sommes sorties de la marina et maintenant nous sommes au mouillage. Ouf un peu d’air  !

Les marina offrent : l’eau courante, le 220 volts, l’abri mais aussi des murs quelques fois haut tout autour pour parer les houles de l’atlantique, conséquences étuves a l’intérieur. Juste devant maintenant la marina avec une bonne vingtaine d'autres voiliers : Allemand, Irlandais, Suédois, Suisse, Hollandais, Américain, et trois Français.

Demain un peu de repos et ensuite nous prendrons le train pour aller à LISBONNE En Français. LISBOA En Portugais. 

LISBOA. Ville très, très grande. Il y a le métro, bien-sur le train en terminus, ligne terminus également pour CASCAIS. Prix d’une place 2,35 € aller. Il y a aussi des lignes intérieures de funiculaires et de tramways. Au dernier recensement de 2011, la municipalité a une population de 545 245 habitants, répartis sur une surface de 83,7 km2. La zone métropolitaine de Lisbonne compte une population de 2,2 millions d'habitants, soit 27 % de la population portugaise, ce qui en fait la 11 agglomération européenne par la taille. C'est la ville la plus riche du Portugal, avec un PIB par habitant supérieur à la moyenne de l'Union européenne.

02.JPG

03.JPG

Apres plus de 7 heures à déambulé dans les rues, nous avons conscience de n’avoir aperçu que: 1/100. Certains secteurs son plus marqués que d’autres. Le temps là, à fait son œuvre et laissé des traces de vieillissement. Mais, même dans ces cas une bonne atmosphère se dégage.  

Plus loin les rénovations ont donnés une  nouvelle jeunesse sans trahir les origines en d’autres lieux le changement est total. Les églises, elles n’ont pas attendues les promoteurs et affichent leurs trésors.

04.JPG

08.JPG

09.JPG

11.JPG

05.JPG

06.JPG

 

En ballade  nous commençons  à prendre l’habitude de manger dans les Pastelaria, j’y ai commandé un bife de vaca.     (Traduction pastelaria = pâtisserie, bife de vaca = bifteck) . Chantal elle a commandée une omeleta camarao (traduction omelette de crevettes) l’accueil est simple et la carte limitée.  

10.JPG

Juste pour vous donner envie, ce matin  à 10H00 la température de l’air est de: 24,5° et au soleil de: 29,9°.

N’est-elle pas belle la vie ?

12.JPG

13.JPG

Nous sommes bien ici à CASCAIS, Le temps est au beau fixe. Températures chaudes. L'occupation du jour aller chercher des moules. Facile un coup de Shundonette 10' et 30 litres que des petites !

L1010289.JPG

Ce: 19 Septembre 2012 Il fait toujours aussi beau le soleil est fort, même si le matin maintenant il tarde a chauffer.

Nous sommes à :  SINES. 037° 55' 98N, 008° 52, 74W. Navigation douce, calme quelques" poissons lune" Nous apercevons de temps en temps sa nageoire dorsale qui bat l'air mollement.  La môle (Mola mola), appelée aussi poisson lune, est l'une des plus lourdes especes de poisson sa masse moyenne atteignant les 1 000 kilogrammes. On la trouve dans les eaux tropicales et tempérées tout autour du monde. C'est un animal à la tête proéminente, sans queue et peu épais par rapport à sa hauteur. Nageoires comprises, une môle peut être aussi haute que longue. .

Môle. Poisson lune

La môle se nourrit principalement de méduses qu'elle consomme en grandes quantités en raison de leur faible valeur nutritionnelle.  L'homme, dans certaines parties du monde, la considère comme un mets délicat comme au Japon ou a Taiwan mais la commercialisation de sa chair est interdite dans l'Union Européenne.

 à  CASCAIS Et ici dans le port nous avons été surpris de voir des poissons qui ressemblent a des balistes.

 IMG_9341.JPG

    Cette photo a été prise dans les eaux du port ce matin, nous avons du en reprendre les contrastes afin d'améliorer la netteté.

L1010300.JPG

IMG_9251.JPG

IMG_9268.JPG

Ah tiens et bien  en voilà une photo d'oiseau... Il va se reconnaitre.

L1010320.JPG

Quand nous disons calme, c'est calme non ? Que disent mes Normands ?

L1010323.JPG

 

à :  Sines
Ville donc en pleine évolution contrairement à l'Espagne ou les constructions sont arrêtées, ici beaucoup d'habitations sont neuves, les monuments anciens sont remontés exemple la citadelle qui domine la ville.  

L1010341.JPG

Le Port est en deux parties en arrivant sur la gauche  la pêche. Le coté droit luiil abrite un petit port de plaisance  qui est trés rouleur. Un hivernage ici n'est vraiment pas raisonnable.

L1010339.JPG

Histoire de SINES: Au temps de l'Empire Romain, elle était connue sous le nom de Sinus. Le château sur le ravin a été construit par Pierre 1er de Portugal lorsqu'il a reconquis la ville des mains des Maures en 1362. Sines est le lieu de naissance de Vasco de Gama, il est né dans le château où son père Estêvão de Gama était "l'alcalde". Au retour de son voyage d'Inde, il fut donné des droits féodaux sur la ville de Sines à Vasco de Gama.

La statut de l'homme domine la ville juste au pied de la citadelle. Voyager nous invite à révisiter l'histoire voici quelques éléments concernant l'Homme.IMG_9349.JPG

Vasco de Gama ou da Gama en portugais 1460  — mort le 24 décembre 1524 à Cochin aux
Indes. traditionnellement considéré comme le premier Européen à arriver en 1498 aux Indes par voie maritime en contournant le cap de Bonne Espérance.images[1].jpg

 

 

 

 

 

Souffrant de la double concurrence de ses contemporains illustres Fernand de Magellan et de Christophe Colomb, sa vie a longtemps fait l'objet d'une relative méconnaissance et laissé place à un mythe tissé de son vivant, comme celui d'être le premier Européen à atteindre les Indes par voie maritime alors que des explorateurs comme Pêro da Covilha l'ont précédé et que les marchands Vénitiens commerçaient avec ce pays depuis des décennies.

 

L1010336.JPG

Les rencontres sont nombreuses.

Chaque jours nous apportent des informations, des histoires d'une vie, d'une traversée, des espoirs, des rêves. Rarement seul. Actuellement c'est la saison, ils partent ou ils attentent pour descendre sur les antilles et plus loin encore via les iles des Açores, de Madére, certains passeront par le Cap Vert, alors les bidons et autres jerricans de gasoil s'entassent sur les ponts.

Pour beaucoup c'est des familles avec des petits, pour une année, ils souhaitent aller voir ou l'hiver n'est plus.

D'autres partent sans limite dans le temps. C'est le cas de cette famille qui arrive de Norvege et que nous suivons étape apres étape. Le petit Garçon voulait vraiment monter sur le : "bateau de la Guerre des étoiles"

Moi je ne comprends pas !

Cette autre famille trois enfants avec un petit de six mois, ils arrivent de l'ile de Saint Hélène oui ou est Napoleon et ont déjà trois tour du monde au compteur. Ils ne savent pas quand ils arrêteront.

Nous voulions apprendre l'Espagnol, nous ni seront pas suffisament longtemps, alors le Portugais. Pas de chance, ils veulent parler que l'Anglais. Alors Nous avons décidé a LAGOS: nous chercherons une école. 

Ici à la bibliotheque municipale (pour internet gratuito) Une Ancienne nous explique qu'avant ils apprenaient a l'école le Français maintenant c'est l'Anglais et une autre de rajouter: "Et pour nous c'est mieux les films à la télévision sont quelquefois en Anglais".

Nous pensons rester encore quelques jours ici. Alors les vélos reprennent du service.

IMG_9282.JPG

En longeant la cote vers le sud et passé les installations portuaire industrielles. Des grands panneaux publicitaires annoncent qu'ils veulent devenir le premier port D'Europe pour L'Atlantique.

La cote là, devient sauvage des espaces sont toutefois reservés pour le Camping car et les Surfers sont nombreux à attendre "LA" vague. L1010353.JPG

C'est pour Chantal l'occasion de commander une assiette de salade avec du POULPE.

Le menu est en Anglais adieu: POULPO. Bonjour:  OCTOPUS, moi j'aimais bien POULPO.

   

IMG_9283.JPG

 

 

 

 

 

Pour rattraper notre retard en photos d'oiseaux et pour contenter "Notre Chasseur... D' I M A G ES."

Nous avons rencontré un drôle d'oiseau. 

L1010380.JPG

 

Ce : 1 Octobre 2012. Toujours à SINES (prononciation Sinochese).

Les journées sont plus fraiches le matin le thermomètre affiche à 8H00 17°. À 15H30 c’est 24°. J’ai cru comprendre que sur certaines régions de France vous aviez activé les chauffages !

Demain mardi 2/10/2012 nous partons pour rallier BALIERA. Un peu plus de 12 heures de navigation et toujours en direction du sud. Avant dernière étape avant notre port d’hivernage à LAGOS, nous avons prolongé notre escale ici pour pouvoir profiter des tarifs plus bas de la base saison.

L1010402.JPG

Ces quelques jours ont été utilisés pour vidanger et nettoyer les cuves de gasoil. Sur le manuel PERKINS il est précisé de procéder à cette opération tous les deux ans cela faisait bien quatre ans que nous n’avions pas réalisé cette pénible, punition.

Le Gasoil sur nos mains ainsi que sur les pièces métalliques était poisseux voir collant, pas étonnant que la pompe d’injection avec son petit mécanisme précis, d’horlogerie n’est pas appréciée. Depuis Monsieur PERKINS démarre sans préchauffage et plus rapidement. 

Sars accompagnés de Balistes, viennent quotidiennement brouter la coque pour lui enlever les quelques pouces d’algues qui la garnissent. Les Balistes (BALISTES CAROLINENSIS) (En Portugais POMPO). Ces curieux poissons sont remontés des eaux tropicales ou ils sont bien connus. Ils possèdent une dentition puissante (bec) qui leurs permettent de brouter le corail pour y déguster les petits vers. Ce matin en moins de trois minutes j’ai réussi à en sortir deux. Les eaux de ce port ouvert sont très claires et c’est en surveillant leurs évolutions de la surface que j’ai pu les remonter. Mais, ne soyez pas tristes, ces animaux sont tellement beaux que nous les avons relâchés.

L1010385.JPG

Dentition robuste, la mâchoire inférieure se referme brusquement des qu’elle perçoit un objet. La pointe d’un stylo en plastique dur n’a pas aimé, conclusion ne pas y mettre un doigt.

L1010390.JPG

Poisson à la peau épaisse, aux filets délicieux, ces derniers sur les étales des poissonneries sont souvent encore vivants ayant une robustesse importante.  Pas étonnant alors, que des le contact avec l’eau, ils ont filés à une vitesse éclair.

Ce : 4 Octobre 2012.   à :BALIERA.

Départ au petit jour c’est un peu frais.

L1010416.JPG

Cette navigation aurait pu être très agréable si encore une fois le moteur ne nous faisait pas des chaleurs.     En sortant nous avions un peu de vent mais bien rapidement celui là est allé voir ailleurs. Apres deux heures environ le  moteur est bien chaud et ce dernier baisse légèrement de régime et repart.  Heureusement le vent est revenu, donc voile, voile.

L1010429.JPG

Entre temps nous avions bien enregistré les recommandations de Patrick sur le voilier « Santa Barbara ». rencontré au mouillage de CASCAIS et SINES. Deux bonites s’invitent a bord la première sur la ligne de Chantal.

Bonite est le nom vernaculaire donné à plusieurs espèces de poissons, cousins des thons, et appartenant à la famille des combridae. Les gourmets considèrent la bonite comme le meilleur de tous les thonidés, supérieur au thon et à tous les autres, d'ailleurs le terme dérive de l'italien bonito qui lui-même dériverait du latin bonus qui signifie « bon ». Description : la silhouette des bonites est plus profilée que tous les autres thonidés, la forme de sa tête plus Allongée avec une bouche plus large, plus fendue ou ouverte. Elles dépassent rarement les 70-80 centimètres pour un poids de 3 à 4 kg, mais peuvent atteindre les 10 kg. La bonite de Méditerranée se distingue de celle du Pacifique et de l'Atlantique, par la forme des nageoires et le dessin des rayures. Habitat : relativement peu commune en Atlantique, on les trouve en Méditerranée mais surtout dans le Pacifique.  

La deuxième sur ma ligne. 

L1010434.JPG

Beaucoup de temps perdu va nous fait arriver à la nuit tombante.  Nous allons ancrer dans l’Enseada de Sagres. Cinq voiliers sont déjà à l’ancre. Shundo s'immobilise,  il fait nuit et nous sommes vidés. Cette navigation aurait du être idyllique vous dis-je ! 

L1010450.JPG

L1010463.JPG

L1010478.JPG

Le lendemain matin, nous regagnons le petit port de BALIERA, 30 minutes ou nous sommes le seul voilier.

IMG_9372.JPG

Y-a-t-il des saisons pour les libellules ? Si oui nous sommes en plein dedans c'est par dizaine, qu'elles viennent tourner autour du voilier.  Nous pensons pouvoir rallier le Port de LAGOS Juste quatre heures de navigation encore.

Ce: 6 Octobre 2012. Enfin ! Nous sommes à  LAGOS.

Nous sommes arrivés vers 13H00 avec des abeilles dans l'estomac.  Le moteur a encore fait des caprices.  Mais voilà maintenant nous allons pouvoir solutionner ces soucis, nous avons plusieurs mois pour cela.

L1010494.JPG

Il fait merveilleusement beau, je suis en maillot de bain, ce n'est pas torride, mais c'est un temps vraiment beau, nous avons croisé des jeunes et moins jeunes qui partaient pour la plage.  en ce mois d'octobre pour nous cela est un peu déroutant !

 

Retrouves nous sur: N°06 2012/13 Hivernage Lagos.

Retrouves nous avec le chapitre : N°06 et les autres.

- En haut a droite de ce chapitre, tu trouveras un menu defilant te proposant:

- d'autres chapitres,

- d'autres pays,

- d'autres régions, nous te souhaitons un bon voyage !

- Le chapitre, N° 19  est actuel.

 

Coucou, je vous ai loupé en Espagne, zut. Vous êtes alors quelque part, qui sais où, mais bientôt vous allez trouver mon message plein de grosses bises de Gaïa, la déesse de la terre, pas de la mer ! C'est juste pour vous dire qu'on pense à vous et votre formidable voyage. MARTINA.

Bonjour. Nous venons de découvrir ton petit message. Banane và !!!! Nous louper pas possible. Tu étais en ESPAGNE ????? Bises de moi Bisous de Chantal.

Bonjour , J'aime aussi le Portugal ... C'est votre reportage qui me permet de vous consulter afin d'obtenir le contact du propriétaire du bateau Mangaréva ( Ile de Wight ...) Pas réussi à le voir à l'Aber Wrach en Juillet Merci, Cordialement, G. Breton Tél : 06 07 59 35 02

Bj. Si nous parlons du même voilier il est basé à Carentan. Un petit mot à la Capitainerie. Mais surement les lecteurs ici vont le prevenir que tu cherches le contact. Mais peut-être pourrais-tu laisser un N° de phone ou bien une adresse. @+

Coucou les Shundo, Bravo pour votre parcours et la gestion de la panne de "M. Perking" ;). Il a l'air d'y avoir du monde au Portugal en ce moment ! Grâce à vous je fais des festins de Maquereaux au barbecue, ma ligne de traîne fonctionne nickel. Bon vent à vous deux ! Guillaume, de retour d'Irlande

Bonjour a vous deux. Profite bien de la ligne. Car ici c'est plus difficile sur les fonds qui sont importants. Depuis le debut tout juste 3/4 petites betes... Donne le Bonjour a tous.

mot a mot ça donne : AI QUE RICA BRUXA ! = ah cette sorcière riche ! NAO SEI Q QUE ME ESPETOU. = Je ne sais pas qui as poignardé… bon, a mon avis, faudrai demander a un portugais !!!!!!! bises a vous deux fafa

Bj. Oui la il nous faut de l'aide pour une traduction qui doit avoir quelques nuances Particulieres. Merci quand même d'avoir essayer.

Salut vous deux. 7 ans après, ou que de souvenirs ressurgissent. Sur les ramasseurs d'algues d'Aveiro, la proue était agrémentée de dessin et de commentaire parfois un peu grivois. Hé oui! nous sommes dans un monde de mecs parcourant les alentours et se connaissant. Alors cette jeune femme enceinte regardant son talon, pourrait bien dire:" je ne sais pas ce qui m'a piqué" sous le regard du jeune homme qui n'est pas forcément le patron de l'embarcation. Quant à la seconde citation, elle pourrait évoquer soit la patronne du bateau, soit la barque elle même, qui lui aurait procurée une certaine indépendance financière mais avec beaucoup de labeur. La bruxa étant une sorcière à tendance rugueuse ou maléfique. Bon vent et beaucoup de découvertes. GB à vous deux. Christiane et Patrick

Bravo pour ces interpretations.

Bonjour Avons fait le même trip dans l'autre sens : Partis des Baléares en Avril pour arriver au Havre début Août grosses fêtes sur le chemin et déjà à Viana de Castello mais sans feu d'artifices et grande fête médiévale... et accès au Port direct (Et oui: Le patron du Port aime bien le Brésil comme tous les Portugais...) Mais avons raté AVEIRO : Il faudrait 1 an pour tout faire : on va y retourner; En attendant : - NAO SEI Q QUE ME ESPETOU. = Je ne sais pas ce qui m'a piqué - AI QUE RICA BRUXA ! : Oh quelle riche sorcière ! Mignon tout ca Bon hiver à Lagos ! alors le temps de prendre des kilos en trop (tant que ca n'est pas trop cher parce que l'Espagne et ses tapas c'est plus pareil) et salutations à Mr Perkins (encore un caractériel = on a donné aussi) On va trouver le temps de faire un ptit blog tout de même... Rose et ed

Bj a vous. Merci pour ce petit mot. Le temps nous manque aussi nous voudrions tout voir rester plus longtemps mais une vie ne serait pas suffisante. Notre Ria préférée AROSA sans photo. surtout pour pouvoir faire du mouillage. Allons donc continuer a descendre. allez-vous croiser notre route?

attention pour hiverner a Lagos c'est tres tres cher...... en meme temps la baie est envahie par les dauphins c'est vraiment tres sympa.

bonjour bravo pour cet excellent reportage.. pour hiverner en algarve plusieurs solutions:gratuites:lagune d ALVOR a 5 miles nord lagos avant port de portimao bien deservi avec l'annexe,bus... mouilage de CULATRA a l'entree de faro mouillage de faro a la bouee 22/23 port a sec a faro super pour toutes commodites super market gare bus pour l'aeroport international:demander a BRUCE:il vient vous guider a maree haute pour vous sortir de l'eau :tarif un des _ chers du portugal; a faro je prends l'avion ryanair ou easyjet comme on prends le bus (20 a 35 euros levol pour nantes paris-beauvais bruxelles-charleroiet toute l'europe.. bon choix et bon hivernage

Bj. Merci de ces infos peux-tu preciser un tarif. Merci d'avance.

bj fin juillet nous avons payé 57 euros pour un voyage 12.50 Il y a également un port pour hiverner a BARBATE juste avant gibraltar...moins cher je pense ,mais loin de tout.bon pour laisser le bateau et rentrer.

Salut les amis, depuis la Normandie suivons vos dernieres escales , avez vous été mangé au resto Pedro à Peniche ? son saumon grillé et ses calamars à la plancha valent le détour ; rassurez vous quant aux prix des ports dans le sud du Portugal , très chers pour la saison , mais à partir du 1er Octobre c'est cadeau , avions même eu un tarif préférentiel pour l'hivernage à Portimao en payant d'avance pour 3 mois d'hiver , peut être aurez vous la même chose à Lagos , qui est plus pratique pour les navigateurs sans voiture , Portimao tout est loin du port ; reprenons en principe la route de la maison lundi prochain , pensons avoir régler un max de problèmes ici concernant mon père , et espérons pouvoir profiter de la belle arrière saison charentaise pour repartir en nav; continuez à nous faire revivre notre ex voyage par procuration , çà fait du bien au moral ; bises à vous 2 et bonne mer ; JANIE

Bj a vous deux. Nous pensons bien a vous aussi. Avez-vous été a Cache caille ??? Les tarifs Oh là là. des Octobre cela devrait aller mieux mais quand même. Nous resterons quelques temps ici ensuite encore 2/3 étapes et nus serons a LAGOS. Ensuite repos. Cinq mois de vadrouille ce n'est pas toujours du repos. Alors et vous quand repartez-vous et pour ou LA Norvege ?

salut vous deux tout est calme e Carentan bisous l'amiral

Eh, l'amiral, t'as internet maintenant ? ça marche la 3G à Carentan ?

Coucou vous 2 ! Ça a l'air d'aller malgré les pts soucis mécaniques ! Arrivé la semaine dernière à Carentan et depuis il fait super beau! génial!!!! Et depuis entre les repas chez les uns et les autres, récupération cool ! Allons pi être faire qq sorties avant l'hiver. Donc tout va bien, profitez bien et à bientôt Bises François

A Voici l'Ami François de retour. Tu es devenu sage en prenant une sage décision HIVERNER A CARENTAN. Pour nous c'est cool a 19H30 encore 27° Avec cette équipe pas de doute: sorties et surement soleil en Septembre Bises de Chantal et vigoureuses poignées de main de ma Pomme.

tout va t-il bien avec le soleil ?? l'amiral

Bonjour Mon Amiral. Tout va bien dejà alors IMAGINE avec le soleil les "NANAS" super bronzées. Ce soir des moules comme des steaks. L E B O N H E U R... Et toi mon "Pote" ?

Sines , la ville de Vasco deGama , escale à notre retour , le cap St Vincent est en vue , pas un bon souvenir pour "papa" Azurite : à l'aller comme au retour la tête dans le seau mais toujours opérationnel ; comment avez vous trouvé Lisbonne et Belem ? avez vous visité le monastère à Belem ainsi que le musée des voitures anciennes ? Lagos se profile aussi à l'horizon , s'il vous venait l'envie de continuer encore un peu Ayamonte n'est pas trop loin , à la frontière entre le Portugal et l'Espagne , accueil super sympa , marina moderne et bien abritée pour l'hiver , il faut juste prendre garde au courant à l'entrée ; ravitaillement facile ; Pierre est en plein boum : il installe le sol en lattes de bois sur la terrasse ; n'avons pas encore eu le temps de nous rendre au bateau mais on y pense , avant un nouveau voyage en Normandie pour mon père ; bon vent et bonne mer à vous 2 , Bises d'Azurite

Sympa effectivement l'oiseau qui prend son vol. vous n'avez pas l'aire de souffrir du mal de mer sur vos dernières photos, seriez vous sur un lac, ou sur la grande bleu? J'ai eu un peu de mal à vous reconnaître , il est vrai que" le soleil donne la même couleur aux gens" Décidément les moules ne sont pas que sur les bouès de Carentan, tu les débusquent sous toutes les latitudes, as tu pris des poissons lors de tes aventures maritimes? Votre blog et un règal, les photo de ma copine y sont évidemment pour beaucoup. Merci pour ces moments de découverte . Profitez sans modération, bon vent et bonne mer. Bises à ma copine et amitié à mon copain Brigitte et Philippe

Merci mon Philipe pour le compliment. Ce n'est pas toujours facile de prendre des photos en mer. Meme si la mer et calme il y a toujours un leger mouvement. En ce qui concerne la pêche ,nous nous sommes pourtant equipe, mais je pense que nous allons trop vite et les poissons ne sont pas si rapide.(je plaisante) Nous profitons bien. Bises à toi mon copain et bises aussi à Brigitte Chantal

NAO SEI Q QUE ME ESPETOU. = Je ne sais pas qui as poignardé… Bonjour, c'est plutot qui m'a embroché.. Assez vulgaire

Bj Jean Louis. Merci beaucoup pour cette traduction. Le dessin lui était mignon ! Merci encore. Gilbert et Chantal.

Salut, Justement, on revient de Lagos où nous avons loué un Pogo 8.50. Si vous restez un peu dans le coin, allez diner au restaurant Pescador dans la ville. Le mouillage d'Alvor situé à quelques nautiques de Lagos vers l'Est est superbe. Entrez avec le flot et deux mètres mini et bien suivre le chenal balisé. C'est magique ! Bon vent et belles navigations. Françoise et Jean Antoine.

Bj à FRANCOISE et JEAN ANTOINE. Nous restons a LAGOS environ 6 mois pour la période d'hiver. Mais a-t-il un hiver ici ? l'avenir nous le dira pour le moment toujours beau et 27°. Le moteur pour le moment est en morceau. Mais je note le mouillage d'Alvor. Merci a vous aussi pour l'adresse du restaurant. Alors peut-être un autre jour.... Chantal et Gilbert.

Nous faisons le même trajet, on vous suit à quelques encablures ( nous sommes à Cascais) Nous n'avons pas la patience de donner autant de détails que vous le faites sur notre blog. On doit passer par Lagos alors peut-être à bientôt. François

A FRANCOIS. Alors là pas de probleme. Voilier jaune au fond du port. Devant la piscine. Il y a de la place dans le secteur. Tu ne peux pas nous rater. Tiens! je vais mettre une photo du voilier dans le port l'équipe de reportage vient de rentrer avec son lot de photos. Il doir y avoir du bon vin blanc dans les fonds. Ton programme ensuite c'est quoi ?

Salut les Shundo, Alors, ça bricole. J'espère, Gilbert, que tu as un bon stock de lame de scie à métaux. Pourquoi faire ? Ben pour faire les vernis de tes panneaux de bois ... Six mois d'hivernage, ça doit être assez long pour sécher aprés, non ? Profitez bien de la météo. Nous c'est froid et pluie tous les jours. Ate breve, JF

Oh! Mon pauvre Jean-François. La MTO un peu moins bonne aujourd'hui un peu de nuage, un peu de vent et les températures légerement en baissess. Actuellement a 19H25 24,2° donc pieds nus. Pour ce panneau je n'ai pas utilisé la scie car pas suffisament de vernis en stock. Hors poussiere 3H. dur apres 4/5jours donc bien utilisable avant l'hiver ! Si cela te dit cet hiver quand chez toi tu n'auras plus de buche a mettre dans ta cheminée vient nous voir il y aura toujours un petit coin pour toi.

Aiaiaiai ! J'ai envie de crier à l'injustice !!! Nous, les pauvres parisiens, enfermés dans la grisaille, on a envie de déchirer les pages de votre blog ! C'est juste pour épargner mon écran d'ordinateur que je me retiens ! Non, mais sans blague, c'est trop lumineux, trop coloré, trop joyeux, trop poissonneux, trop.....joliiiii ! Martina

Mais non , le soleil ne fait pas mal. Tu comprends, pourquoi nous ne regrettons pas ce voyage. Dans ce pays accueillant ou le soleil nous sourit tous les jours! En ce qui concerne le poisson, nous en avons mangé pendant deux semaines. C est bon pour la santé, Mais quand même! I y a des limites. On finit par désirer un autre menu. Courage Martina le soleil reviendra bien un jour. Chantal

(Pardon de ces précisions « Jaoul » Mais deux degrés cela a son importance.) Dis, Gilbert! Sois un peu plus généreux en grosseur de caractères. Pense donc aux vieux, dont je suis, qui ne peuvent plus voir de près! Mais, Gilbert, il y a bien plus que deux degrés. Ici, chez moi, près de Rouen, hier il a neigé. Profitez du Portugal. J'adore ce pays que j'ai découvert voici une vingtaine d'année. Tu sais, à Ploumanach cet été, j'ai pris la même bouée que toi, grâce à la photo de ton blog. J'ai doublé par un ancrage car la chaîne du coffre était très usée. Et pis, une fois mouillé là, Michèle ne m'as pas fait de danse du ventre, comme tu disais! Menteur, va! En tout cas, on a fait une belle virée de trois mois en passant par Batz, les Scilly, Sein, les Glénans, etc... Présentement, nous sommes en hibernation à la maison pour six mois. Ça me donne le temps pour monter un site nourri de mes textes et de mes photos. Amitiés à toi et gros bisous à Chantal! Régis

Et bien tu vois tu as encore de bons yeux. Super content pour vous, pour ces bonnes navigations. Mais tu peux dire a Michelle que je ne suis pas content. Ce soir elle doit en punition en plus monter sur la table pour te la danser cette danse Non Mais alors... Aujourd'hui ciel plombé temperature 18,5 les 0,5 sont important non ? Nous avons souvent pense a vous avec tous ces bons mouillages. Chantal vous fait des gros bisous Moi je suis faché et la danse du ventre alors ....

Vous devez vous identifier pour laisser un commentaire : cliquez ici pour vous connecter .

Le site de la Grande Croisière...