N°14 2014/15 La Sicile, hivernage à Siracuse.

N°14 2014/15 La Sicile, hivernage à Siracuse.

Posté par : GILBERT
05 December 2014 à 18h
Last updated 19 December 2016 à 11h
13936 vues
Flux-RSS

 

Navigation: Nous voulions du vent, nous en avons eu !

 Grande voile haute, et juste la trinquette,  avec des pointes de vent  à plus de 30 Knots,  Shundo lui a fait des pointes  à plus de 7 Knots, mais alors, la mer elle aussi était levée, les creux étaient de plus de 1mètre 50. En arrivant nous nous sommes alors dirigés vers la baie et là, Merveilleux, Super !

Hyper-super !  Du vent oui mais, plus de vague, presque un lac ! Si, si. Ne connaissant pas l’entrée du port nord et tenant compte de la hauteur des vagues je n’ai pas voulu affronter des rouleaux dans une passe étroite avec des roches autour.

 

Mouillage: Nous y sommes bien, avec juste une micron houle. Bien que dehors cela coigne encore fort. Les fonds sur notre position sont d'environ: 8 mètres.

La flèche jaune indique elle, le poste que nous occuperons dans le port des le 4 octobre. Pourquoi le 4 et bien simplement à cette date va se libérer la place que nous avons choisi. Idéal non ?

Voilà, pour le moment, tout va bien. Ecco, per il momento, tutto a posto.

Il fait beau mais beaucoup plus frais, le ciel est bleu et nous sommes bien.   je te parlerai bientôt de la ville qui est elle: Bellisima. TRES BELLE, et plus  encore !  

Actuellement plus d'une vingtaine de voilier sont au mouillage, English, Hollandais, Français, catamarans et autres voiliers de voyages, ils vont vers des ports du sud de l'ile ou vers Malte qui est la toute proche. Les tarifs y sont plus bas ou pour les English, c'est le moyen pour eux de se retrouver ENTRE EUX.

Le Pavillon de la Sicile. Est un triskèle représentant trois jambes. Ce symbole est présent sur le drapeau depuis 1285.  Il existe également depuis 1931 sur le drapeau de l’ile de Man avec une même représentation, mais avec une armure sur chaque jambe.

 

 

Syracuse     (Siracusa en Italien, Sarausa en sicilien) Environ 123  000 habitants.  Syracuse fut fondée au VIII siècle av JC par des colons grecs venant de Corinthe.

L’empereur Romain Cicéron la présenta comme la plus grande et la plus belle des villes Grecques.

 

 

 

Gélon le tyran   Il se rend maître de Syracuse en 485 av JC. Après la mort de Gélon, son frère Hiéron lui succède, commence une politique de mécénat et invite à sa cour les poètes grecs Simonide et Céos, Eschyle et Pindare. Ce dernier compose en son honneur la Première Pythique. Au V siècles av JC, dans le contexte de la guerre du Péloponnèse, Athènes voulait contrer la puissance grandissante de Syracuse et prendre pied en Sicile pour s'assurer le contrôle total de la mer. Alors les Syracusains recherchèrent l'appui de Sparte, la cité ennemie d'Athènes.

 

 

En: 413 av JC, Syracuse fut assiégée par les Athéniens qui sont défaits au cours d'une bataille navale dans​ la rade, grâce au génie tactique d'Hermocrate. En 410, des négociations pour rétablir la paix entre Agrigente (alors Akragas) et les Elymiens échouent déclenchant une longue série de conflits avec Carthage (qui ne se terminera qu'en 340 av. J-C).En - 406, Carthage profite de ce contexte pour attaquer Agrigente, Gela et Syracuse, mais elle est arrêtée par une épidémie de peste. Les guerres reprendront ensuite de 398 à 393, de 383 à 376, de 367 à 366 et de 345 à 341. Dans l'ensemble, l'équilibre des forces sur l'île n'est pas remis en cause.

 

 

Archimède : La légende veut qu'il ait mis au point des miroirs géants pour réfléchir et concentrer les rayons du soleil dans les voiles des navires romains pour ainsi les enflammer. L'historien romain Tite-Live décrit le rôle important d'Archimède comme ingénieur dans la défense de sa ville (aménagement des remparts, construction de meurtrières, construction de petits scorpions et différentes machines de guerre), mais, il ne dit pas un mot de ces fameux miroirs. De même, il raconte la prise de Syracuse, organisée pendant la nuit non par crainte du soleil, mais pour profiter du relâchement général lors de trois jours de festivités (généreusement arrosées) en l'honneur de la déesse Artémis. (XXV-23)

En: -212, les Romains s'emparent de la ville et la mettent à sac. À cette occasion, un soldat désobéit aux ordres et tue Archimède dans sa maison, tandis qu'il contemplait des figures géométriques. 

Moyen Âge : Les musulmans conquirent la ville en 878. Les dynasties des Aghlabides et Kalbites règnent sur la Sicile jusque dans la seconde moitié du XIe siècle.

 

 

 

En 1086 La ville est prise par les Normands:  Roger de Hauteville et son fils Jourdain.

Roger de Hauteville était un petit seigneur normand sans fortune de la région de Coutances. il libère enfin la Sicile de l'occupation musulmane. Entretemps, la mort de son puissant frère en juillet 1085 le laisse totalement libre dans ses actes et il devient le seul véritable maître de la Sicile. Il l'organise alors en comté en y introduisant notamment le système féodal, c'est le début de la Sicile normande, une ère de prospérité faisant la continuité de l'époque musulmane. Une Sicile où Roger se montre tolérant, respectant les différentes identités, coutumes, et religions de l'île. En effet, une fois la guerre finie, Roger autorise les Musulmans qui le souhaitent, berberes ou arabes, à rester dans l'île. Les mosquées ne sont pas détruites, et Palerme, la capitale, en compte une quarantaine. Roger fera également appel à de nombreux colons originaires de l Italie du nord pour repeupler les régions désertifiées d'une île ravagée par trente années de guerre.

En 1194, le nouveau roi de Sicile, Henri le Cruel, occupe Syracuse.

Sous le roi: Frédéric de Hobentaufen la ville ainsi que l'ensemble de l'île retrouvent leur prospérité.

 

 

Époque moderne: La ville fut plusieurs fois détruite par les tremblements de terre de 1542 et 1693. L'épidémie de 1729 n'épargna pas les Syracusains. Après le désastreux tremblement de terre de 1693 la ville a connu une nouvelle renaissance de son architecture. Les nouveaux bâtiments et les églises ont été construits pour ramener l'ancienne splendeur de la ville. Les familles nobles ont pris en charge l'architecture.

Après l’unité italienne, Syracuse a connu une émigration de masse vers le nord causé par le mauvais gouvernement de la nouvelle monarchie italienne. La migration se dirigeait aussi vers les Amériques, le nord de l'Europe et aussi l’Australie.

Régime Fasciste : Pour sa position géographique, sur la route entre l’Italie et l’Afrique, Syracuse joua un rôle important pour le régime fasciste. Benito Mussolini viendra en visite deux fois et le roi Victor-Emmanuel III s'y rendra jusqu’en 1942.

Pendant la Deuxième Guerre mondiale, la ville sera occupée par les Alliés le 9 juillet 1943. Le gouvernement d'occupation allié s’installera à Syracuse avant d'être déplacé à Palerme après la libération de la ville. Le 3 septembre 1943, l’Armistice entre l’Italie et les alliés (États-Unis, Royaume-Uni et France) fut signé à Cassibile, un village à proximité de Syracuse. À la fin de la guerre, Syracuse connaitra une période de re-construction et de nouveau espoir. Pendant les années 1960, l’industrie pétrochimique apportera une prospérité économique mais avec comme contrepartie, un impact écologique des villes de Priolo, Melilli et Augusta.  

 

 

 

Il y a "la Siracuse nouvelle" et la citée ancienne: Ortigia Aprés, ce point sur l'histoire pour mieux appréhender et comprendre cette trés belle citée. Il me faut te préciser un point important, Cette vue aérienne ci-dessus, va m'aider pour la compréhension.  Il y a: "la Siracuse nouvelle" et la "citée ancienne d'Ortigia". Sur cette presqu'ile se concentre les monuments et toute l'histoire de Siracuse. Siracuse ville nouvelle, elle est classique et si elle, elle est propre, elle est une ville typique de la Sicile avec des immeubles et des vestiges. Ortigia elle s'avance en mer comme pour défendre une baie qui a été et est encore finalement l'attrait de cette région.

Navigateur en passant ici tu gouteras l'abri incomparable de ces eaux. 

L1080309.JPG

L1080319.JPG

L1080328.JPG

L1080332.JPG

L1080337.JPG

L1080342.JPG

Pour rejoindre le centre ville du mouillage pas de soucis , tu peux passer sous les ponts.

L1080425.JPG

L1080427.JPG

L1080434.JPG

Cette photo va devenir une piece d'archive car ce pont sera détruit dans 2 mois.

L1080437.JPG

Octobre est là: La fraicheur avec !  Mais tout est relatif, une baignade le matin cela est encore possible.

L1080344.JPG

Les ruelles et les  petites rues de: Siracusa.

L1080355.JPG

L1080367.JPG

L1080387.JPG

L1080482.JPG

L1080489.JPG

L1080385.JPG

Ce: 5 octobre 2014. à Porto Piccolo à Siracusa.

Voilà nous sommes arrivés. Les amarres sont posés. Nous allons passer 6 mois ici. Il fait un temps hyper beau, je suis, nous sommes en maillot de bain. Cette escale est encore différente, tellement différente, c'est toujours TELLEMENT différent à  chaque fois cela change et cela a chaque fois est tellement différent. Nous avons commencé à nous faire connaitre. "Noi staremo cone voi tutto l'inverno" "Nous resterons avec vous tout l'hiver " Cela change les rapports.

- Du calme. - La Wifi fonctionne "un feu de dieu" elles va nous permettre de rester en contact avec nos enfants et amis.  - un grand beau soleil.  

C'est le,  B O N H E U R.

Pourquoi le choix de ce petit port ?

Voici en image un début de réponse à tes interrogations. C'est avant tout une recherche des vents dominants et des conséquences possibles dés que ce vent comme aujourd'hui monte, juste un peu.

L1080456.JPG

L'environnement est disons: " Rustique ".

L1080508.JPG

Mais, ici, les eaux sont calmes.

L1080464.JPG

L1080465.JPG

L1080495.JPG

Dans le port moderne, la houle arrose le piéton qui va inévitablement prendre une douche. Les embarcations, tirent durement sur leurs amarres et les nuits ne doivent pas être toutes calmes.

Mais bien-sur nous pouvons aussi, y rencontrer de drôle d'engin.

L1080504.JPG

Brigitte Bardot, Le Brigitte Bardot est  à Siracuse.

Longueur : 35 mètres, Vitesse maximum : 24 nœuds (44,45 km/h) Première expédition: 1998, Record réussie autour du globe en 74 jours, battant le précédent record de 84 jours détenu par le USS Triton, un sous-marin nucléaire. En 2008, le nouveau record du monde de 60 jours a été établi par l'Earthrace. Le Brigitte Bardot a été très gravement endommagé le 28 décembre 2011 par une vague scélérate alors qu'il poursuivait un baleiner japonais. Après évacuation d'une grande partie de son équipage, il est pris en charge par un autre bateau de l'organisation. Il est remorqué dans son port d'attache, pour y être réparé. Le 16 avril 2012 les réparations étant terminées, il est remis à l'eau pour des essais.

Ce: 20 Octobre 2014 Un mois d'Octobre Fabuleux

Ce mois d'Octobre est particuliérement agréable et si les nuits sont maintenant un peu plus fraiches c'est encore un avantage car pour dormir c'est bien plus agréable, les journées elles sont superbes. Octobre n'est plus pour nous synonyme de pluie et de ciel gris, c'est bien le contraire. Grand ciel bleu, mer émeraude et cette  aprés-midi encore 30°.

Alors aprés: Le Brigitte Bardot, le: Rainbow Warrior est en escale ici.

Son histoire serait hilarante, si il n'y avait pas eu mort d'homme. 

L’affaire du Rainbow Warrior est une opération menée par le Ministre de la Défense en 1985, avec l'autorisation explicite du Président. Les services secrets français sabordent le navire amiral de l'organisation écologiste Greenpeace, le Rainbow Warrior était à quai en Nouvelle-Zélande paré à appareiller pour Mururoa pour protester contre les essais nucléaires français.

L'opération se déroule le 10 juillet 1985. Le matériel est transféré d'une camionnette de location, utilisée par deux agents appelés les faux époux Turenge dans un canot pneumatique piloté par trois nageurs de combat. Le pilote, identifié comme l'homme au bonnet rouge et surnommé Pierre le Marin. À 23 h 50, le navire est coulé, mais le photographe néerlandais, parti récupérer ses équipements photographiques après une première explosion, se trouve piégé à l'intérieur du navire et meurt lors d'une seconde explosion. Les faux époux Turenge sont facilement arrêtés par la police néo-zélandaise d'Auckland à cause de la camionnette qu'ils ont louée pour récupérer les plongeurs chargés de placer les explosifs. Un concours de circonstances fait que, un certain nombre de cambriolages ayant précédemment eu lieu sur le port, un vigile placé là en surveillance, voyant cette camionnette attendant dans un coin discret, note son numéro d’immatriculation, ce qui permet à la police de réagir rapidement.

Dès le 12 juillet à 9 h du matin, la police néo-zélandaise interpelle deux touristes suisses munis de faux papiers les « faux époux Turenge », qui sont en fait deux agents de la DGSE, Méfiant, le surintendant, chef de la Criminal Investigation Branch envoie deux télex, l'un à Londres, l'autre à Berne. La réponse arrive le 14 juillet : ces passeports sont des faux. La presse néo-zélandaise commence à mettre en cause les services spéciaux français. Les protagonistes sont définitivement identifiés comme étant les poseurs de bombe grâce à leurs empreintes digitales retrouvées sous le canot pneumatique qui avait servi à poser la bombe.

À cette époque la technique pour relever des empreintes sur un objet ayant séjourné dans l'eau (comme ce fut le cas pour le dessous du canot) était très peu répandue. Cependant, une équipe d'experts internationaux, qui se trouvait sur place à cette époque, mit à disposition son savoir-faire, tout nouveau, et releva les empreintes qui, quelques mois auparavant, seraient restées inexploitables. Ils sont inculpés de meurtre le 23 juillet.

Le procès a été filmé malgré l'opposition des Français, puis a été diffusé sur une chaîne nationale à partir du 26 septembre 2006. Les agents français ont été déboutés par les juridictions néo-zélandaises de leur opposition à la diffusion de la vidéo du procès. Les seules condamnations obtenues en Nouvelle-Zélande pour des activités terroristes avaient trait à l'attentat à l'explosif perpétré contre le Rainbow Warrior par des agents français dans le port d'Auckland le 10 juillet 1985. Deux des agents, ont été reconnus coupables d'homicide involontaire sur la personne d'un membre d'équipage mort lorsque le bateau a sombré et ont été condamnés à 10 ans d'emprisonnement. À la suite d'un arbitrage, les agents ont été expulsés vers l'atoll de Hao en Polynésie française, en application d'un accord conclu entre la France et la Nouvelle-Zélande. Ils ont été relâchés et sont retournés en France 18 mois plus tard. Une autre procédure d'arbitrage est arrivée à la conclusion qu'ils ont été libérés en violation de l'Accord. L'affaire a été réglée lorsque des excuses ont été présentées et un dédommagement versé à la Nouvelle-Zélande. »  « C’était aussi la plus grave violation de la souveraineté territoriale qu’ait jamais subi la Nouvelle-Zélande. 

La décision de justice accorde une double réparation à la Nouvelle-Zélande : d'abord, une satisfaction sous la forme d'excuses officielles de la France, ensuite, une réparation de sept millions des dollars de dommages et intérêts. La Nouvelle-Zélande porte alors l’affaire devant un tribunal arbitral. Les relations entre les deux pays resteront tendues de nombreuses années. En 1987, la France versera 8,16 millions de dollars d’indemnités à Greenpeace.

L1080521.JPG

L1080520.JPG

L1080527.JPG

L1080524.JPG

Si, il devait y avoir une raison !

Et, si,  il devait avoir une raison, une seule et unique raison à ce voyage, "Le  pourquoi partir ?" en voici un des éléments principal, car au-delà du plaisir de ce baigner dans la mer en cette saison, c'est aussi ce soleil qui rend le sourire aux plus tristes.

Les arbres nous offrent des fleurs, les voiliers sortent et jouent avec les brises légères de ce mois d'Octobre.

L1080531.JPG

L1080535 33.jpg

L1080536.JPG

Ce: 26 octobre 2014, Parc archéologique de Néapolis.

Le beau temps n'a pas tenu devant l'avancé de l'hiver.  Avec à 7h00 un petit: 16° et juste environ: 25° l'Aprés-midi, nous, nous avons froid.

Alors, ce temps relativement plus frais nous donne l'occasion de visiter:  - Le Téatro Greco.

Il est situé presque au milieu de la ville nouvelle de Siracusa, sur les hauteurs. L'existence de l'immense théatro Greco d'une blancheur éblouissante et de :138 m de diamètre est attestée dès le Ve siècle. Il est creusé à même la roche. Il en résulte une structure indestructible.

Le théâtre paraît très plat, La dénivellation n'est ici que de 19 mètres, tirant le meilleur parti du profil de la colline. Les Romains ont profondément transformé la scène et l'orchestre, de manière à les adapter à leurs conceptions du spectacle et de l'art dramatique. Un bâtiment de scène à trois étages fut construit là où, dans les âges helléniques, on se contentait d'une structure légère en bois.

 

 

 

1.JPG

2.JPG

4.JPG

5.1.JPG

5.2.JPG

Et alors ! Bien-sur pas de vie sans eau. Ici elle coule depuis la nuit des temps en abondance.

3.JPG

Les Latomies sont des carrières de pierre antiques, creusées en sous-sol, largement effondrées sous l'effet des tremblements de terre, le plus destructeur étant survenu au XVIe siècle. La Latomia del Paradiso est la plus célèbre et la plus visitée : les galeries sont soutenues par d'immenses piliers. La pittoresque «Oreille de Denys » marque l'endroit où, dit-on, le tyran Denis l’Ancien venait écouter les conversations de ses prisonniers.

Les galeries atteignent à cet endroit une hauteur de 23 m et des largeurs de couloirs d'une dizaine de mètres. Nous, nous y avons découvert un écho, très surprenant, un faible bruit est amplifié et répété.

IMG_3587.JPG

L1080564.JPG

Ce : 29 octobre 2015 le temps s'améliore les températures remontent.

Ce matin sous un soleil éclatant et un ciel bleu avec juste quelques petits nuages blancs pour faire plus jolie, nous sommes allés visiter la citadelle qui est à la pointe de la ville d'Ortigia. Cette citadelle avait pour vocation de défendre l'entrée de la baie. 

chateau.png

Aujourd'hui ces murailles aux pierres blanches donnent avec les autres constructions de la citée des touches de couleurs harmonieuses qui changent continuellement avec les orientations du soleil.  L'entrée est de: 2€ par personne. En présentant un billet de 20 € à l'accueil l'homme à fait la grimace, il n'avait pas la monnaie, nous étions les premiers, en cette saison les visites sont calmes, beaucoup plus calmes. Alors, nous avons vidé nos poches de petites, toutes petites piéces pour  cumuler à: 3,20€.

Et lui, de nous répondre: "Va béné !

Culturellement, il faut comprendre pour les Italiens le  problème, la difficulté de la monnaie ancienne. Les pièces en circulation lors de l'introduction de l'euro en 1999 étaient de: 20-50-100-200-500 et 1000 lires. Imagine pour  les billets !  

Pour rendre la monnaie, il fallait avoir une calculette hyper puissance à la place du cerveau. Aujourd'hui encore, il est plus facile, sur le marché de demander par exemple: "donne en moi pour: 5€ " généralement le commerçant va apprécier et réguliérement, il va arrondir et en donner un peu plus.

J'ai le souvenir d'un ami, qui n'avait pas intégré l'histoire qui génère culturellement encore aujourd'hui ce comportement. Il disait: " Ils sont voleurs il ne rendent jamais la monnaie ! "  C'est seulement dans les grands magasin que la monnaie te sera rendue et encore, quand tu devras toi quelques centimes, il te seras répondu :  "Va béné !".  ça va bien !

1.JPG

2.JPG

3.JPG

4.JPG

5.JPG

8.JPG

7.JPG

Ce: 30 octobre 2014: Noi abbiamo fatto una escursione con una vettura    Nous avons fait une excursion avec une voiture.  

Départ de Siracuse direction Raguse  à l'intérieur des terres jusqu'à la Marina de Ragusa ensuite un peu de côte et retour dans les terres pour rejoindre Noto et la nuit arrivant retour au voilier.

Maintenant nous sommes équipé du logiciel "autoroute expres" un petit PC à 250 € avec une petite antenne GPS, c'est un routeur parfait. C'est tranquille, il nous indique quand tourner et si tu te trompes, lui, il refait une nouvelle route, cool ! Je ne cesse de m'émerveiller devant les technologies. Bien évidemment cette antenne avec le logiciel de navigation, peut-être un moyen performant pour remplacer l'ordinateur du bord du voilier en cas de panne. Se déplacer ainsi en terre étrangère (Sicile) est déjà une épreuve alors autant se donner toutes les chance d'arriver vivant. 

Nous, qui ne conduisons que trés rarement maintenant. il y a tellement à faire et surtout, surveiller les autres conducteurs, la conduite Sicilienne est quand-même particulière (voir le chapitre sur Catania juste un peu plus haut) Les paysages sont beaux, les terres sont exploitées au maximun, cela exige, demande, un travail de forçat dans ces champs de semi-montagne et de rocailles.

L1080615.JPG

IMG_3614.JPG

L1080612.JPG

Actuellement c'est la récolte des olives

L1080621.JPG

La ville de Raguse mérite le détour, suis le guide !

L1080623.JPG

L1080624.JPG

L1080627.JPG

L1080630.JPG

Mais c'est Noto, qui nous laisse un gout de "reviens-y", la nuit arrivant, il nous fallait penser à rentrer, dommage. Noto a été la Capitale du Royaume de la Sicile et de l'actuelle Calabre et cela pendant la domination Normande, bien avant la réunion des quatres province celles, qui font aujourd'hui l'Italie.

L1080639.JPG

L1080638.JPG

L1080645.JPG

L1080646.JPG

Ce: 5 novembre 2014, alors y-a-il un lien  avec les Grandes marées et le  mauvais temps ?

MAREE.png

 Alors bien-sur du vent, un peu de gris dans le ciel. Ces vents venant du SE ne sont pas froid l'atmosphère reste tiède. Depuis notre départ de  Normandie en mai 2012,  je prends en compte ces changements de la lune. Cela signifie une plus grande attention pour les lieux de mouillage ou carrément l'abri d'un port. Régulièrement cela nous a été favorable.  Aujourd'hui, c'est pour nous l'occasion de faire des photos.

IMG_3691.JPG

IMG_3683.JPG

L1080672.JPG

A l'intérieur de la baie, il y a ce port (à l'italienne) tout sur ponton flottant:  ll Porto grande, lui aujourd'hui est encore plus sujet aux clapots, 3 pneus pour amortir les coups de tension de la houle cela donne une idée des conditions.

L1080648.JPG

Ce: 1 Décembre 2014 à Neto.

Neto est une ville bien atypique de la côte sud est, de la Sicile. Nous devions y retourner après un trop bref, un bien trop bref passage causé par l’arrivée de la nuit lors d’une virée précédente. Alors ce matin, nous prenons le train de 10h10’ à la gare de Syracusa et c’est, 39 minutes plus tard que nous arrivons en bas de la ville de Neto. L1080747.JPG

Prendre le train ici, c’est cela, juste 2 petites voitures. Pour venir, nous avons traversé des plaines avec des vergers d’orangers. La saison commence et elles sont bonnes les oranges, pour : 0,50 à 0,60 euros le kilo, tu peux ici te faire une cure de vitamines avec le plaisir de déguster des fruits sains.

Noto (Nuotu en sicilien) prononciation ‘Nouotou’ Toi qui nous suis maintenant depuis plusieurs années, tu parles plus ou moins bien maintenant l’Italiano. La langue elle, Sicilienne est bien différente. Elle est pour moi comme avec plein de « O et ou des OU » prolongés.

Neto c’est environ 24 000 habitants. Le séisme du : 9 janvier 1693 dévaste la ville de Neai (Noto Antica). Ses habitants décident alors de la reconstruire à une vingtaine de kilomètres. Les bâtiments sont construits avec une pierre calcaire jaune. Sur la colline de la Meti s'établit le peuple (Noto haute)  le long des pentes, en revanche, furent bâtis les principales églises et les plus importants couvents ainsi que les prestigieuses résidences aristocratiques (Noto basse). Elle fut entièrement reconstruite dans le style baroque Sicilien.

Histoire: Occupée longuement par les Musulmans, Noto se rend aux conquérants, Normands (Nos petits Normands Français si, si !)

Armes de la famille.

Ils sont Commandés par le comte Roger de Hauteville en 1091, mettant ainsi fin à la conquête normande de la Sicile (1061 - 1091). Les Hauteville firent de Néto la Capitale de la Sicile et le l'actuel Calabre. Cette date (1091) marque le début du règne de la famille des Hauteville sur toute l'île et son histoire est désormais liée au Royaume de Sicile.

Tout cela semble bien, bon, calme, ainsi conté. Alors que ces époques sont pleines de têtes coupées de massacres et de luttes entre les clans. Périodes de tueries de calmes, les Hauteville se succédent au pouvoir et ils finiront par disparaitres faute d'héritier male. Ensuite d'autres souverains, d'autres nations prendront la suite, la Sicile reviendra avec Napoléon Bonaparte pendant un certains temps sous dominance Française.

Quelques lignes encore, pour illustrer cette longue période :

Le royaume des Deux Siciles de Ferdinand 1 s'était allié avec la Troisieme coalition contre Napoléon en 1805.

En 1806, à la suite des victoires décisives sur les armées alliées à Austerlitz et sur les Napolitains à Campo Tenese, Napoléon installe son frère Joseph sur le trône de Naples. Ferdinand fuit vers la Sicile où il maintiendra son pouvoir.

Quand deux ans plus tard Joseph est envoyé en Espagne, il est remplacé à Naples par sa sœur Caroline et son beau-frère qui est le maréchal Joachim Murat. Les tentatives successives de Murat pour envahir la Sicile échouent. L'île est défendue par les Britanniques et Ferdinand participe aux coalitions successives (quatrième, cinquième et sixième) contre Napoléon.

Après la défaite de Napoléon en 1814, Murat conclut une entente avec l'Autriche et conserve le trône de Naples, malgré les protestations de Ferdinand et de ses partisans. Cependant, la plupart des autres puissances, en particulier la Grande-Bretagne, lui sont hostiles. Murat dépend du soutien incertain de l'Autriche et sa position devient de moins en moins sûre. En 1815, lorsque Napoléon revient en France, Murat se rallie à lui. La guerre Napolitaine qui suit entre Murat et les Autrichiens est de courte durée et se termine par la victoire décisive des forces Autrichiennes. Murat est forcé de fuir, puis est capturé et exécuté par un peloton d'exécution à Pizzo, en Calabre.

Il y aurait plus de: 30 souverains succédant aux Hauteville (s).

Ces familles avaient toutes leurs blasons, ces derniers illustres bien toutes ces succesions. Des régnes ou inévitablement les luttes pour les dominations ont été soient, des négociations sans mercis ou plus simplement des bains de sang.

La Sicile insulaire et la Sicile péninsulaire furent réunies au royaume d'italie, réunion approuvée par les Napolitains et les Siciliens suite au plébiscistes des: 21 et 22 octobre 1860. Le dernier roi des Deux-Siciles, François II, réfugié à Gaète, capitula le 13 février 1861 et s'exila. 

  Image illustrative de l'article Liste des rois de Sicile King Manfred of Sicily Arms.svg Arms of Anjou-Jerusalem.svg CoA Charles V of Anjou.svg Arms Aragon-Sicily (Template).svg  Coat of Arms of Ferdinand I of Naples.svg Grandes armes du Royaume de Naples2.svg Coat of Arms of Ferdinand II of Aragon with supporters (1513-1516).svg Ornamented Coat of Arms of Queen Joanna of Castile.svg CoA Charles VIII of France.svg Medium Coat of Arms of Joachim Murat as King of Naples.svgGreat Royal Coat of Arms of theTwo Sicilies.svg

Reste aujourd’hui une ville touristique qui sommeille un peu en ce début de décembre, mais en observant bien ces façades si ouvragées avec ou sans des emblémes en ces lieux isolés, tu pourras t'interroger tout comme nous, du pourquoi et imaginer les conflits qui ont aboutis à tout cela. La ville historique est belle, la richesse de ses constructions en témoigne. Tout autour, la banlieue elle, elle témoigne des conditions difficiles de cette partie de l'Italie.  

IMG2.JPG

IMG_3734.JPG

IMG_3740.JPG

L1080751.JPG

L1080757.JPG

L1080752.JPG                 

L1080753.JPG

L1080754.JPG

                 

L1080755.JPG

IMG_3751.JPG

 

Ce: 13 décembre 2014. Santa Lucia (Sainte Lucie). Santa Lucia, est une fête religieuse très importante.

                                                                  SANTA LUCIA SICILE

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Santa Lucia, tu te souviens, elle est la sainte de Syracuse, tu as en quelques lignes plus haut, son histoire. Nous avons été fortement étonnés de l’importance de la foule. A croire que toute la ville était là et autour en attendant que passe cette statue en Argent. La célébration de cette fête sur un jour près du solstice d'hiver, est probablement dû à la volonté de l’église de remplacer les fêtes paÏennes célébrant la lumière et se déroulant à cette même date.

Ce: 24 décembre 2014 Festa di Natale. La ville sera bien calme ce soir, ici encore plus qu'ailleurs, c'est une fête réligieuse et elle se passera  dans la  Famille. 

          

 
En cette fin de décembre, le temps est beaucoup plus frais, surtout le matin les températures peuvent chutées en dessous de +14° et ce n'est que vers: 11h00 et un peu plus, qu'elles arrivent péniblements à: +21° inutile de te préciser que pour moi, c'est trés froid.
 
 

 
             

 
Alors les occupations c'est : "la bricolle" et  bien-sur pour améliorer toujours? encore et encore Shundo et aussi,  il y a ce Blog ! Aie, aie Il a migré sur un autre serveur.  
Cette migration chamboule pas mal les choses et cela m'occupe un peu de trop. Tu as dû remarquer des changements ? Alors je souhaiterai recueillir tes impressions, je tairai mes opinions.
 
Ce: 27 Décembre 2014, Le temps est beau, mais trop frais pour moi.
Le temps est beau nous  en profitons pour sortir les vélos départ des 9H30 le matin sous un grand et beau soleil,  retour vers 14H00, Ne trouvant pas de commerçants ouverts de magasins et encore moins de restaurant en ces périodes de fête, c'est la faim au ventre que nous sommes rentrés. Dommage, la côte est belle et nous aurions bien poursuivi cette promenade. 
 

 

La grande différence entre la Sicile et  la Sardaigne c'est le niveau de vie.
Voici deux Iles, La Sicile et la Sardaigne au milieu de la Méditerranée. Deux iles avec des positions presque identiques. Appartenant à l'Italie et pourtant si différentes. Leurs histoires est comparables.
Le résultat . . . ! Ne l'est pas!
Il va falloir que je creuse pour comprendre le pourquoi, La gestion des Provinces seraient-t-elles si, autonomes ? l'état n'équilibrerait-t-il pas les niveaux ? ou encore créer une entreprise ici serait-t-il encore plus délicat, qu'ailleurs ?
C'est lors de nos promenades et après quelques semaines maintenant dans les rues de la villle nouvelle et dans la campagne environnante que nous viennent ces réflexions, tant il y a de maisons à l'abandon, de grilles et barreaux aux fenêtres et aux portes, de chiens féroces qui défendent ces habitations notamment à la campagne.
Et pourtant dans la rue, le bonjour est échangé, naturellement et trés souvent avec quelques mots gentils alors . . .   
 

 
Je te présente maintenant un article pouvant donner quelques pistes.

Historiquement, il est prouvé que les débarquements en Sicile des troupes Américaines et Anglaises en 1943 furent, asssités, aidés   par la Mafia. 

Cela suite à des négociations menés aux US avec le plus haut responsable de la Mafia, qui était en détention.

Il fut libéré, ensuite pour raison de santé… Bon !

Sur place en Sicile, ceux qui furent actifs pendant les combats, furent récompensés et ont obtenus trés rapidement des postes clés, maires de commune par exemple.

La Mafia alors devenait incontournable ayant tous les pouvoirs, sur la Sicile.

Voici, donc ce commentaire recueilli sur: Wikipédia.

Avant l'union avec l'Italie, la Sicile a été une des régions les plus riches et développées d'Italie.  Mais après, la Sicile et tout le sud d'Italie furent ravagés, au profit du Nord, où se créèrent de grandes zones industrielles et urbaines. Les historiens situent la naissance des réseaux de crime organisé à partir de la fin du XIXe siècle, puis leur influence s'étendit partout dans le monde. La mafia fut réprimée au début de l'ère fasciste, mais cela cessa lors des années 1930.

Après la Seconde Guerre mondiale, elle profita du débarquement allié en 1943, du marché noir puis de la reconstruction pour opérer une renaissance. Depuis 1946, la Sicile est une région autonome et a bénéficié de la réforme agraire partielle de 1950 - 1962, des subsides spéciaux provenant de la Cassa per il Mezzogiorno, du fonds du gouvernement italien pour les régions du Sud, ainsi que plus récemment des aides européennes

Un des plus gros enjeux pour la Sicile est celui de la lutte contre la Mafia (alias Cosa Nostra), organisation criminelle socialement enracinée et qui use de son pouvoir à travers tout un réseau clientéliste. Elle s'est distinguée dans les années 1950-1960 par le sac de Palerme. De la fin des années 1970 au début des années 1990, sous la direction du parrain Toto Riina, Cosa Nostra a mené une véritable guerre contre l'Etat italien, multipliant les assassinats de politiciens, de journalistes, de policiers et de magistrats (en particulier les juges Giovanni Falcone et Paolo Borsellino en 1992).

Si la Mafia se fait depuis plus discrète, elle continue de racketter les entreprises par le pizzo et noyaute l'économie à travers de multiples appels d'offres truqués, formant un véritable obstacle au développement de la région.

Rien, n'est si simple. Rien, n'est totalement blanc ou totalement noir, mais cette situation génère un climat qui n'est pas propice au développement.

Même, un chien gentil finira par mordre la main de son maitre si, il meurt de faim.

Anche, un cane piacevole finirà per mordere la mano del suo padrone se, soffre per la fame

Ce: 30 décembre 2014. Le mauvais temps nous tombe dessus !

Un vilain vent du nord nous apporte un temps froid avec un ciel chargé. La houle rentre un peu dans ce port et les pare-battages souffrent de beaucoup   trop de promiscuité, Les bateaux trop nombreux se touchent naturellement et avec ce vent de travers tous se poussent se grattent et les pare-battages gémissent de leurs douleurs.

Ponte (pont) dei Calafatari, n'est plus. Quand tu liras, ces lignes l'un des trois pont qui relient Ortigia à la ville de Siracusa ne sera plus, en arrivant ici quand nous étions au mouillage, dans la baie nous passions chaque jour sous ce pont, tu as plus haut quelques images de cela. Resteront les images satellite et les cartes, de ce pont. Voici quelques photos de sa déstruction.

Ci-dessous une photo de la maquette du projet: du port de plaisance.
Ils l'ont commencé et ils l'ont arrêté, Pourquoi ?
Travaux stoppés, alors que l'avancement avait dépassé 60% ?
Il n'en reste aujourd'hui que des quais à l'abandon, des poteaux en acier s'avançant vers le large et une dette colossale que la commune ne peut pas rembourser.
 

 
Alors la destruction de ce pont est-il le désir maintenant de créer un autre port de plaisance au coeur de la ville ?  Ou assistons nous  encore ici à des travaux ayant pour buts des intèrêts disons. . . privés ?
 
Ce: 1 janvier 2015 Tempête sur la Sicile. 
Le coup de vent des jours précédents n'a pas faibli, bien au contraire! Les fêtes du nouvel an ont été annulées ou trés pertubées. Nous, nous sommes rentrés nous réfugier dans notre maison dés 11heurs, des grains orageux commençaient à sévir.
 

 
Des rafales à 105 km/h annoncées  sont bien là et en plus, l'orientation NE laisse la houlle pénétrer dans ce port ou les embarcations les plus exposées menaces de rompres leurs amarres, déjà des voiles sont arrachées, nous, nous avons perdu un pare-battage sphérique déchiré. Le voilier sur notre tribord lui, en a éclaté un autre. Avec cette mauvaise houle les embarcations trop proches les unes des autres, trop nombreuses, sont leurs propres ennemies.  C'est une gestion basée sur le gain et non sur la sécurité des embarcations.

 

 

Ce: 3 janvier 2015 La tempête est venue. 
La tempête est partie tout aussi soudainement, maintenant le ciel est bleu, les températures sont plus hautes et il n'y a plus de vent.
C'est avec plaisir que nous acceuillons ce presque silence.
20 embarcations ont été coulées sans compter celles qui ont été rejetées sur la petite plage. C'est principalement des petites barques de pêcheurs ou des petites vedettes à moteur. Dés que le vent est tombé, nous, nous étonnions du nombre important d'objets flottants. Les embarcations au fond laissaient remonter les sièges en bois, les glacières et tous autres articles pouvant vivre sa vie, à la surface.
Sur cette photo ci-dessous Cette barque a résistée et n'a pas sombrée, mais, . . . Il ne restait plus grand chose.
 

Nous goutons avec encore plus de bonheur ce beau temps revenu.

 

 

Ce: 4 janvier veux-tu que je te raconte, une petite histoire  ?

Une histoire des hommes d'ici, des peuples avec leurs croyances et leurs souffrances, une histoire vraie, une histoire pour survivre et une histoire pour mieux vivre si cela est possible !

Alors, il était une fois, une colonie. Des gens, presque un peuple, ils vivaient ici à Syracuse avant que Syracuse ne se nomme ainsi. Je te parle d’une époque ou tout était à faire ou tout devait être inventé, pour continuer à vivre bien et simplement, sur cette terre hospitalière.

L’eau qui est à la base de la vie coulait abondamment, mais venait à manquer un peu pendant l'été.

Alors de grands puits furent creusés dans la roche calcaire.

Oh ! Non, pas n’importe comment, car alors cela déterminera le confort possible et à venir. Ils étaient profonds ces puits: 20/30 mètres peut-être, large aussi plus de: 10 mètres.

En fait, ils ressemblaient a de véritables citernes, a des réserves verticales. Là, d’ailleurs était leurs fonctions.

L'accès était un simple trou à la surface.

Qui aurait imaginé cela ?

Ensuite une voute et ensuite venaient les parois verticales. L’eau y est cristalline, fraiche, la roche filtrante laisse passer de fines gouttelettes du plafond qui viennent animer cette irréel surface miroir.

L’époque change, d’autres impératifs arrivent :

Les hommes ces fous, ils ne savent pas vivre et gouter: le bonheur, s’inventent des souffrances. Le Christianisme naissant doit se cacher, il est persécuté. Les hommes pour honorer ce nouveau dieu se cachent dans ces citernes qu’ils aménagent en petites églises.

Ils creusent encore et encore.

Les fonds des citernes sont comblés.

Des rues, sont crées pour mieux circuler pour rejoindre un autre lieu, une autre ex-citerne qui elle aussi sera un lieu, un autre ou les regards chercheront ailleurs le bonheur qui leurs est refusé.

Le temps passe le Christianisme ne se cache plus, la ville grandie.

Tant de monde et  que faire de nos parents qui partent. . . ?

Le sous-sol va alors encore changer de fonction. Il devient les Catacombes là ou des pauvres et des riches se rejoignent enfin, dans un sort commun.

10  000 m2 pour: 10  000 sépultures.

C’est une ville, sous la ville. C'est une ville avec ses artères, ses petites rues, ses églises, ses places anciennement les ex-citernes. Certains murs, les pierres tombales qui elles sont en marbre pour les plus riches racontent leurs histoires, cette histoire. Et cette histoire est là, elle restera là, bien conservée, respectée. 

Les Hommes, ces fous.

Tu viens de traverser les siècles, car le début de cette aventure commença au IV après JC.

Alors elles arrivent ces bombes que des avions déversent abondamment sur les populations, pour que leurs dirigeants changent !

La population souffre et doit encore s’adapter, alors les restes humains sont sortis pour donner une place aux vivants, qui eux veulent le rester.

Quand, tu passeras ici à Syracuse, vient visiter les Catacombes elles te diront l’espérance des hommes a vivre simplement au travers de leurs histoires.

En quittant le petit Port de Carentan, tout là-haut en Normandie,  sous un timide soleil, il y a maintenant presque 4 années, jamais! Nous n'aurions imaginé, découvrir tant et tant de choses, apprendre autant des hommes et de leurs histoires.

 

Ce: 8 Janvier 2015 Giuseppe Tomasi di LAMPEDUSA.

Giuseppe Tomasi di Lampedusa, n'aura écrit qu'un livre et c'est l'oeuvre d'une vie, Ce Prince Sicilien (1896-1957).  

Il mourut juste après l'avoir écrit: "Le Guépard". 

 

Ce livre donne une occasion à Visconti de faire un adaptation cinématographique, avec alain Delon et claudia Cardinale.  C'est le débarquement des troupes de Garibaldi (Les piémontais), (Les chemises rouges).  Ils mettent le pied sur l'ile avec en tête le drapeau tricolore. 

 

La suite, tu la connais, les  quatres provinces formérent l'Italie d'aujourd'hui, c'était hier => Garibaldi.  C'est aussi une déscription minutieuse de la situation économique et politique des années  1860, La toute puissance de l'église  avec  ses trop nombreuses possessions, l'Aristocratie qui elle   cherchait  à garder ses privilléges. 

 

Déjà en 1860 Giuseppe Tomasi di Lampedusa Ecrivait pour décrire le Sicilien:

- Dans cette ile secrète ou les maisons sont barricadées et ou les paysans disent ignorer le chemin pour aller dans un village ou ils vivent et que l'on voit là, sur le coteau, à dix minutes de route, dans cette ile, malgré le luxe affiché de mystère, la réserve est un mythe.
Alors, 1860 / 2015, A-t-il un si grand changement ?!
Voyageur, toi qui débarqueras ici, amuses toi à compter si tu le peux le nombre d'église (chiesa) sur Ortigia. Pour le reste, par exemple, il faut du temps, beaucoup de temps pour que le pêcheur te parle librement d'autres choses que tu temps ou de la couleur de la mer, d'ailleurs le fera-t-il ?
 
Ce: 17 janvier 2015. La période hivernale est propice pour les travaux.
Nous avons budgété cette année le changement du groupe électrogène.
La nouvelle génération des machines  électronique à laver le linge ne s'accorde pas bien du tout, des variations de tension de notre ancien groupe Mase. Un groupe Kholer le remplace maintenant. Ainsi,   au mouillage, pendant la période estivale,   la corvée du lavage:  du   linge  de corps   des draps etc . . . sera bien réduite. . 
Nous avons un peu tout essayé,   l'eau de mer, elle  ne décrasse pas.  L'eau de rinçage de notre douche avec un rinçage à l'eau douce, idem, l'eau claire lavage, rinçage.
La consommation en eau  est beucoup plus importante  avec   un lavage manuel.  Pour éviter de traiter de gros volumes, nous y  mettions chaque jour. Doucement les vêtements  blancs   devaient  gris.  Pourtant, nous frottions forts, battions durement, mais que de perte de temps,
Décidément "la mére Denis" avait bien du mérite.
 

  
Pour éffectuer ces modifications nous sommes maintenant  à quai d'un chantier dans la baie.   Les manipulations de ces "bêtes" de +/- 100 kg sont ainsi, grandement facilitées.
 

   

De gauche à   droite : Fabio,  Pietro  pour la partie  mécanique et  Pietro  et oui encore un Pietro  qui  est  le champion  toutes catégories   pour l'électricité et l'électronique.
 Tous les  embarcations avec:   le refroidissement du moteur,   les arbres d'hélices, les hélices, crées des courants électrolitiques, ces derniers  rongent tous  les métaux, le   moteurs  et  autres.  Si, il y  a  des  fuites  électriques  par les batteries  cela s'aggrave .
 
 Une seule solution tout  isoler. Sur le nouveau groupe électrogène,  les divers sondes (3)    sont  à l'origine  connectées  au (+) ,  et  le  (-)  est sur le bloc   moteur.    Pas bon du tout , Car, le circuit de refroidissement  du moteur  par l'eau de mer va faire  conducteur.  
 
La solution:  monter toutes les sondes en bi-filaire et  faire des  coupures (+) et (-) avec des relais pour le  démarreur,   la pompe de sur-pression  et bien-sur poser   une autre anode ou les dégats sont le plus important   au collecteur de sortie.
 
Pietro Mauceri.  Boat Electronics srl   333 73 08 661 elettronicaservices@live.it.   
Ami, Navigateur, si tu as un soucis  avec ton    instrumentation  de bord  ou  avec les:   12/24/220 volts , tu  peux demander  à Pietro  un coup de main,   Il adore relever des défis.   Il se déplace avec son véhicule  atelier dans toute la   Sicile et il est régulièrement sollicité dans toute l'Italie.  Habitant à Siracuse, il a  une connaissance  précieuse   du tissu industriel et des fournisseurs   et,  cerise  sur le gâteau, il parle parfaitement  le Français.

 
Ce: 24 janvier 2015: les travaux s'arrêtent, encore et encore, faute de composant, faute de si et de cela !
Alors avec une petite voiture, nous voilà encore une fois à la recherche des temps anciens, pour remonter l'horloge du temps de plus de: 3 000 années.
Nous sommes maintenant à  Agrimento ville proche de la côte, au sud de la Sicile.
 
Agrimento est une ville perchée en haut d'une montagne/colline. Avant d'arrivée ici, la route passe par Gela une ville ou la richesse ne s'étale pas! "Les gens semblent habiter dans des immeubles qui ne sont pas achevés", me fait remarquer Chantal.
 
Ici aussi à  Agrimento   la richesse n'est pas dans les rues. Pourtant dos à de vertes prairies face à la mer qui brille de ses milles feux, tout semble possible. Pourtant là ou des peuples ont vécus et construits de magnifiques citées avec des temples, qui aujourd'hui encore se dressent fièrements, la vie ici, en Sicile ne semble pas, si facile.
 

Agrimento est une ville en son centre qui ne semble pas avoir changé depuis de très longues années. Les ruelles étroites sillonnent la vieille ville, ici il est facile d’imaginer une mule chargée de chaque côté de sacs de grain, elle chemine et passe mais sans trop de place en plus et rien n’a changé depuis, des passages étroits, des petites impasses conduisant à des espaces ou le voisin est là devant ta propre fenêtre. Des chaises dans les endroits ensoleillés sont devant les portes et le soir se réunissent les habitants.  Le temps a fait son œuvre sur les façades de ces maisons, elles ont soufferts, soufferts aussi de l’affront du modernisme avec ces fils électrique qui sont venus escalader les murs.  

Voyageur si tu passes par ici, il te faudra avoir de bonnes jambes pour gravir,   parcourir toutes les petites ruelles   avec ses nombreux escaliers.

2015 01 27 SICILE AGREMENTO

2015 01 27 AGREMENTO VILLE

2015 01 27 AGREMENTO RUES

2015 01 27 AGREMENTO RUELLES

Les temps modernes, non pas détruits cette citée qui est restée intacte, seul des immeubles récents se sont glissés ici et là et bien-sur sur sa périphérie, la ville continue à conquérir des espaces.   La région est belle et ils ne, ne se sont pas trompés, nos ancêtres venues ici, un peu plus bas dans la vallée, ils y ont construit une ville.

Il y a donc: 3 000 années et surement plus encore, des hommes débarquaient ici pour y vivre, ensuite d’autres peuples sont arrivés, non sans combats, je parle là d’une époque ou couper une tête ne compte pas. Il faut bien imaginer la méditerranée dans son ensemble et ces mouvements, ces conquêtes et tourmentes ou la domination est faite avec le glaive, les piques. Il faut soumettre et tuer.

Aujourd’hui, il nous reste comme témoignage de cette période ici en Sicile,   des constructions qui ont défiées tous les temps pour nous donner cette leçon d’histoire,

Alors, veux-tu venir avec nous, nous allons   parcourir et  remonter  vers  des temps lointains ?  

Le temps lui nous apprend  : "Que  nous  sommes de simple visiteur de cette  planéte",   Nous   passerons bien vite,   La pierre elle, elle  se souvient  encore du temps ou elle était  en création au fond des mers ,  Il  y a combien de siècles  ?

 

 

Chantal, semblent elle, aussi s'interroger sur l'âge "de l' olivier".
 

Alors  ,  Sicile,  oui  tu es belle,   Belle de ton histoire , Belle de ta terre si riche, Belle de tes paysages si changeant.
 

 

 

 
Ce: 9 février 2015: à Palermo  (Palerme).
Palermo, est la ville la  plus importante de la Sicile avec plus de 650 000 habitants, elle est située au nord ouest de l'ile.
 

 
Partant de Siracusa ce matin des 8H00  sous une pluie battante.  Nous sommes arrivé à la station de bus 20 minutes aprés avec  les pieds trempés et grelottant.
Le bus, lui pour: 12€ et juste 3H15,' nous a laissé le loisir de voyager sans le stress de la conduite automobile, nous donnant à tous les deux l'occasion de découvir les paysages.
 

La route passe par le centre de l'ile et elle  se faufille entre les massifs montagneux de: 900 et 1200 métres.  La neige, elle, sur ces hauteurs  est  bien  présente avec une  fine couche blanche. Un peu plus bas, les champs de culture d'un vert tendre donne un heureux contraste. Malheureusement le ciel lui est chargé de neige et il est tout gris.

Parcourant au hasard les rues de la citée  et surtout sans le guide touristique les contrastes sont forts, La pauvretée  est présente, les prix affichés sur le marché en donne une idée précise. Plus loin encore, là tout se vend, les containers pour les ordures débordent, certains y déposent des objets, d'autres viennent les récupérer.

Ailleurs tout est fait pour le touriste. Dans ce trés grand port de grands navires arrivent et même en cette saison, ils débarqueront les touristes avec en bandoulière leurs appareils photos. Que vont-ils voir ?

Mais quelques choses me gêne et c'est en rentrant dans une église que je vais réaliser,

Y-a-t-il une corrélation entre la misére et la religion: Plus il y a de pauvres et plus il y a d'églises, plus nombreuses, plus grandes, plus richements décorées  ?

La piazza Pretoria, Elle est belle non ?

Mais arrivé  là, nous barvadons avec un homme plus bavard que moi,!  Il nous raconte :

Par les habitants, cette place a été nommée, "la place de la honte". 

Il a deux versions. La première,  les statues représentants des nus entre deux églises, cela n'était pas convenable. La deuxiéme version, L'ensemble a été commandé à Florence et a coûté une fortune, le peuple dans la misère a trouvé cette dépense honteuse.

Maintenant, résumons: Nous avons arpentés les rues, les boulevards, les ruelles comme cela, le nez au vent. Et, surtout sans guide touristique.

Nous sommes en Février c’est une précision importante. Pas de touriste ou très peu, si, tu viens plus tard dans

la saison l’atmosphère pourra être différente, très différente.

La population est actuellement emmitouflé dans des vêtements sombres et chauds, les commerces ne fonctionnent plus ou presque plus, ils sont en travaux, les autres ne travaillent qu’avec les habitants. Plus, pas de bousculades, plus de précipitations. C’est cela que nous avons choisi comme voyage, être hors du temps, des temps des précipitations et des énervements.

 

En été, les rues seront plus chaudes et surement plus odorantes. Le marché, qui lui ne bénéficie pas d’infrastructure particulière sera un vecteur de parfums, bon !

Les nombreuses, mais pas suffisantes bennes à ordure qui stationnent sur le bord des trottoirs déjà, débordent. Les véhicules trop nombreux dans la ville, déjà, ne trouvent pas de place, alors, ils s’arrêtent souvent devant ces bennes, rendant leurs déchargements impossibles. Les ordures, devraient elles aussi participer à l’ambiance odoriférante. 

Mais je ne veux pas te laisser un doute, Non ! Le Sicilien n’est pas plus ou pas moins propre que d’autres. C’est l’organisation ou plutôt la désorganisation de la collecte des ordures qui est vraiment le souci de ces villes. C'est encore et encore un problème Politique.

 

 

 

 

Cette citée, ne te laissera pas indifférent,  Face à la mer, la baie est belle , la ville est adossée aux montagnes.  La nature lui a tout donné. Le soleil n'est jamais trop longtemps absent, elle a tout pour rendre ses habitants pleinement heureux. Mais voilà. . .  Alors, il te faudra quitter ces lieux, toujours trop exceptionnels et seuls offerts aux visiteurs pour découvrir,  un'altra verità !  Se, in questo modo esiste una verità ?

 

Curiosités : Certaines petites ruelles sont comme, spécialisées,  dédiées à des commerces spécifiques,

les marchands de vélos exposent et réparent les deux roues, sur plusieurs centaine de mètres. Ailleurs, c’est le domaine des bébés et des enfants vêtements, landaus, une autre ruelle accueille les matelas, ainsi de suite.

Le distributeur de billet n’est pas présent ou rarement sur le trottoir, il se trouve à l’intérieur des banques, comme à l’abri.

Et bien-sur, l’omniprésence des églises, exposant avec trop d’impudence leurs richesses.

Nous allons reprendre le bus pour rentrer à Siracusa, sous un grand soleil, il nous a accompagné depuis maintenant trois jours, sous sa chaleur, le saupoudrage de neige, là-haut sur les massifs à disparu.

Ouf ! enfin, nous rentrons à la nostra Casa !

Ce: 4 mars 2015.  Aprés la pluie, c'est  le beau temps.

Une semaine de: pluies et de vents et justement c'est la semaine ou nous avons la visite de ma fille  et de sa petite famille, Bon !   

Alors, maintenant que le soleil est  revenu, c'est avec une Fiat Panda, que  nous partons pour une petite virée sur les cotes sauvages et les massifs rocailleux pour nous sortir de notre douillette coquille. 

L'Etna avec ce temps clair et ses 3 000 métres est visible de loin. Devant , c'est la citée d'Ortigia.
 

Sur les routes de campagne, c'est une explosion  de la nature.

En s'éloignant de la côte et des plages en passant la plaine  de culture, s'élèvent brusquement des plateaux de roches calcaires, plus loin de profondes, insondables, gorges sont noyées et disparaisent sous la frondaison  précoce.

Ce: 17 Mars  2015, après le soleil, la pluie.

La pluie , le vent, décidément le temps nous fait des caprices. 2 jours de beau temps et ensuite 4 jours instables, c'est donc en choisissant  une journée sans houle et avec du soleil que certains travaux peuvent être  engagés.  ​

Pendant une navigation un goéland à heurté en vole l'anémomètre en haut du mat, résultat le tube reliant la partie tournante à sa fixation était tordu, conséquence  une indication de la direction du vent faussée. Monter pour réparer, n'est  pas pour moi, du plaisir, vraiment pas !

 

 

 

 

Chantal, en bas, au pied du mat avec le winch et ses  petits bras musclés m'aide, m'assiste pour monter, me passer les outils  et surtout pour redescendre tout  en   douceur. L'histoire ne précisera pas si elle tremble sur  ses  jambes comme moi, ... Dans ces là. 

Ce: 31 mars 2015: L'hiver est-il enfin parti ?

Le soleil depuis plusieurs jours est présent et la nature nous offre sa symphonie de couleurs. 

Ce: 1 Avril  2015       Le   g r a n d. . . ,  beau temps.

Le soleil tape dur, nous n'étions plus habitué. Alors nous préparons une virée sur l'Etna en attendant nous nous essayons à la Pizza.  Du fromage et encore du fromage hum! c'est bon ! Avec une touche d'huile d'olive hyper parfumé, c'est du nectar ! Avec le reste de la pâte, il encore possible de faire un petit pain.

Ce: 3 Avril 2015, l'Etna : la préparation.

Nous y sommes, le beau est revenu et il est temps maintenant de voir  l'ETNA. Venir ici en Sicile et ne pas aller voir cela, c'est un peu comme venir à Paris et ne pas aller voir la tour Eiffel. Allez à Rome et ne pas allez voir ses merveilles.  Un Volcan pour nous, qui sommes de la génération de Haroun Tazieff tout autant que de Gousteau, ces choses de la nature ne peuvent pas nous laisser indifférentes. Alors comme une navigation cela se prépare.

Entre : 10 à 20° de moins, pour moi c'est TERRIBLE. Plus de: 3000 métres, il faut dormir, il faut manger alors. . . P R E P A R A T I O N  S.

Chantal, qui n'a peur de rien nous a trouvé un gîte (fléche jaune) d'anciens cratères (fléches rouges) sont proches, trés proches. . .  Bon, nous devrions pas avoir trop froid la nuit !  3 nuits sur place, une voiture de location, à boire, plus un peu de nourriture pour ne pas être trop dépendant des restaurants, qui sur place devraient pratiquer des tarifs en ces lieux, disons "profitables". Dans le voyage le pire des défauts c'est l'incrédulité.

Ce: 4 avril 2015, ETNA tout est noir et blanc.

Chantal,"la poid plume" face au vent violent se demande si:  elle arrivera en haut ?  Ici les forces sont renforcées par une combe devant qui compresse la force des éléments. Dans ces cas là, . . .Moi, je m'assois !

En ce début de mois d'avril, des plaques de neige et cela dés: 1 800 métres tachent de blanc ce paysage noir qui est fait de laves figés. Bien avant le petit village de Nicolosi qui est au pied du volcan déjà toutes les terres sont noires. Les coulées ont été loin, très loin jusqu'à la ville de Catane soit environ: 20 km. L'Etna n'est pas un petit phénomène, en arrivant par la route, qui serpente en montant, la deuxieme impression aprés ce noir et ce blanc,  c'est l'immensité recouverte par les laves figées. C'est le plus haut volcan d'Europe avec ses 3320 métres pour une superficie de plus de: 1 250 Km2.

C''est une structure complexe, formée par plusieurs volcans successifs, juxtaposés qui sont visibles par leurs cratères: le Nord Est apparu en 1911, la Voragine 1947, la Bocca Nuova 1968, le Sud Est 1971 et le nouveau cratère Sud-Est (NSEC), apparu au pied de l'ancien en 2007. Actuellement, c'est ce dernier cratère qui est le plus actif avec des éruptions explosives et des écoulements fissuraux. L'Etna est actif et en Aout 2014, les coulées de lave atteignent 16 km de long entre la vallée du bœuf et la vallée du lion.

Si cette histoire contemporaine nous fascine, il ne faut pas oublier que les plus anciens récits évoque déjà l'Etna en 122 avant JC, mais il devait déjà bien avant térroriser les populations.

Voici, une petite vidéo de l'éruption de 2002.

Ce: 5 avril 2015, L'Etna, du bleu s'ajoute aux noirs et aux blancs.

Le vent ce matin souffle fort, le ciel en est tout dégagé. Le vent est si fort que les cabines pour monter tout là haut sont stoppées, elles balancent de trop. Ce vent a balayé pour nous tous les nuages et le bleu du ciel s'ajoute au décor pour notre plaisir. Nous voulions ce matin monter tout en haut, pas possible ! Nous verrons donc demain. Alors nous partons marcher un peu dans ce paysage d'un autre monde. Attention la neige nivelle tout, je tombe dans un trou, toute la jambe y passe, alors prudence! Le vent est froid. Nous progressons en cherchant à échapper aux piéges qui se cachent sous la neige, les coulées de lave ont crées des crevasses, des roches affleures, d'autres sortent du blanc en des figures invraisemblables.

L'aprés-midi, le temps se maintien alors avec la voiture nous partons à la découverte de ce parc naturel. Un peu plus bas rapidement les températures remontent. Nous allons découvrir avec plus de sagacités les effets dévastateurs de ces coulées de lave.

Ce: 6 Avril 2015. Etna, l'ascension.

Pendant la nuit le vent a changé de sens, il arrive maintenant de derrière la montagne et ce matin au levé du soleil, il neigeait un peu.

Breuuu !!! Pas encourageant, dehors, il doit faire plus froid encore. Vers 10h, cela se lève et le ciel bleu revient.

Alors allons-y. Les cabines sont toujours à l'arrêt faute aux vents. Des camions: "4X4/bus" vont nous emmener jusqu'au premier point en haut du remonte pente, ensuite il nous faudra soit prendre un deuxième "4X4/bus" ou y aller à pied, mais tu sais maintenant, avec Chantal, il ne faut pas de fainéant, il va falloir y aller a pied Breuuu !

La couche de neige ici est encore plus épaisse, plus loin, et après de plus de 30 minutes le souffle court, les jambes molles la route "chemin" n'est plus dégagé.

Là-haut, sur le sommet ou souffle un vent à te faire tomber, une fumerolle recrache des vapeurs blanches juste a coté la terre est jaune peut-être du soufre, il se dégage là aussi une fumée mais elle est jaune. L'Etna est actif. Nous, nous sommes arrêtés vers 3 000 à donc plus ou moins 300 métres du plus haut des cratères, le souffle court, émerveillés devant tant de  grandeur.

Un petit oiseau a les plumes de sa queue prisonnière de la glace, nous le dégageons et il va repartir.

Contemplation: Nous redescendrons à pied jusqu'à la station des cabines avec encore en face de nous un autre volcan, car il n'y a pas: L'Etna, mais des volcans, Ils sont très nombreux. Ils sortent un peu comme quand l'eau qui boue, les bulles viennent en surface, elles sortent un peu n'importe ou, débordent de lave et s'écoulent en ruisseaux vers les plaines et rien sur leurs passages ne pourra les arrêter. Les pentes de l’Etna sont couvertes de plus de 250 cônes volcaniques qui entourent le cône principal.

Le sommet de l’Etna comporte actuellement 4 cratères ouverts. Deux des cratères de l’Etna vont se rejoindre et former, dans l’avenir un seul cratère.

Le ciel est bleu devant nous, les cabines refonctionnent super, extraordinaire, nous allons redescendre à la station avec une cabine pour nous deux. Moments d’extases.

En conclusion: Ici, la nature offre un spectacle à couper le souffle. Ce n'est pas grand, c'est immensément, colossalement immense. C'est grandiose et plus encore. Encore une fois la mer ou ici en montagne la nature, les éléments, nous ramènent à notre niveau, à notre échelle comme à celle de la toute petite fourmi.

En cette période et particulièrement cette année les conditions climatiques nous font découvrir l'Etna sous la neige, le vent, le froid. l'Etna là, maintenant c'est vraiment beau.

En été la couleur dominante sera bien-sur: le noir. Le noir de la lave, qui, ici recouvre tout. Seul la neige en cette période donne une touche différente. La température en été comme hiver y sera toujours très différente par rapport aux plages. Peut-être y fera-t-il moins froid. Mais ne vient pas ici, sans des vêtements appropriés: chaussures, gants, bonnets, plusieurs couches de vêtements pour le bas, comme pour le haut et aussi des lunettes pour les UV.

Nous repartons des demain matin, avec dans la tête des images superbes et encore une fois cette impression que nous sommes, nous: les humains bien petits par rapport aux forces de la nature.

T'ai-je donné l'envie de découvrir cette nature, cette région ? J'en serai content, j'en serai fiére,  car c'est une expérience, forte et bien particulière. La saison sera décisive, saison touristique avec son flot important, perturbant de visiteur, trop perturbant. En été, en automne, au printemps, je suis convaincu que tu ne verras pas comme nous et comme nous ne verrons pas comme toi. Déjà sous la neige fondante apparaissent des sacs plastiques, des caoutchoucs, des ordures . . . Elles y ont passées l'hiver. Les petites fourmis que nous sommes sont quelques fois bien activent pour dégrader ces merveilles.

Sicilien, Sicilienne tu as, vous avez un patrimoine énorme, extraordinaire, inquiétant, térrifiant,  magnifique dans vos mains, prenez en soin !

Ce: 10 avril 2015, La famille de Chantal.

Le frère de Chantal et son épouse viennent pour quelques jours goûter un peu le soleil de la Sicile. Ils nous arrivent des Sables d'Olonnes, en avion c'est un voyage quand-même ! Alors nous retournons voir: il Circolo Gréco, La città di Noto. Ils ont de l'énergie à revendre nos deux voyageurs de ceux qui veulent découvrir alors, marches, marches. Le temps est là, le soleil, le ciel bleu, l'hiver semble céder le pas à l'été et c'est tant mieux. Au détour d'une petite rue d'Ortigia un rapace captive, fascine, l'attention de Chantal.

Ce: 15 avril 2015, Nous quittons le port.

Nous avons quitté le port Pour revenir dans la baie au quai abandonné. Quitter ce petit port nous donne un avant goût de liberté. Plus de nature, plus de calme. Seul inconvénient pas de réseau wifi.

En venant ici après 40 minutes de navigation, nous nous sommes aperçu que même en forçant un peu sur le moteur le voilier restait à 5 Knots. Trop d'intrus ont trouvés refuge sur notre coque, sur l'hélice, algues et autres animalcules, qui ont grossis et proliférés alors nous allons consacré quelques jours a gratter tout cela, sous l'eau.

Cette croûte représente environ 4 à 5 centimètres de bestioles. Les deux petites bouteilles de plongée sont pour cela bien utile. Elles  facilitent cette opération qui s'avére un peu difficile, voir fatigante, nous avons ceinturer la coque de cordage. Shundo se retrouve comme un saucisson lacé, cela va faciliter grandement l'opération de grattage qui s'effectue avec une spatule, permettant comme avec des poignées de ce maintenir sous l'eau. Sans cela le palmage, est constant et quelques fois vigoureux pour garder une pression sur la coque avec la spatule.

Ce:  24 avril 2015, Doucement, la douceur nous arrive.

Les jours sont plus longs, les températures sont plus clémentes, le matin vers 7h00 il y a maintenant:   17 à 18°. Nous sommes toujours sur le quai inachevé, ayant pour voisins quelques pêcheurs à la ligne et surtout les oiseaux, les eaux y sont particulièrement calmes. Prenant notre temps pour faire le carénage, avec des journées ensoleillées nous permettent de travailler, donnant quelques visibilités sous l'eau, d'autres non, mais cela n'a pas d'importance nous ne sommes pas pressés.

Bientôt nous allons partir, quitter, Siracusa, remonter vers le nord vers Messine, nous longerons ensuite les côtes: Est de l’Italie en mer Adriatique pour traverser et rejoindre la Croatie et ...

Mais, déjà, cela est une autre  histoire. .. !

Veux-tu nous accompagner pour ce prochain voyage ?

Cela sera donc le: Chapitre: N°15 Croatie, Monténégro, Albanie et  la Gréce.

Retrouves nous avec le chapitre : N°15 et les autres.

- En haut a droite de ce chapitre, tu trouveras un menu defilant te proposant:

- d'autres chapitres,

- d'autres pays,

- d'autres régions, nous te souhaitons un bon voyage !

Le chapitre, N° 18 est actuel.

 

Location

on etait a syracuse il y a 8 jours mouilles comme toi au debut puis on est parti dans le sud de la baie (vent de sud ) on est a sciacca demain depart pour piantarella on reste 15 jours puis tunisie(monastir) dommage

Bonjour, nous suivons à distance par la ''magie d'internet'' votre périple. Bien content de vous savoir à bon port pour l'hiver! Nous sommes de retour en Corse aprés un été bien triste pour une navigation sereine... Profitez de votre nouvelle destination.A+ de Mariposa. François et Nicole.

Coucou les Shundo ! Alors ça y est c'est l'hiver ????? Et l'an prochain ; Croatie? Grèce ? J'adore Syracuse pour être passé et repassé, une baie bien sécure et une ville super sympa, mais alors il manque qq chose sur le blog; le marché !haut en couleur et du poisson en veux tu en voilà ! Suis à Santa Cruz de Tenerife, départ en fin de mois pour le Cap Vert, tvb. Gros bisous à Chantal et grosse pogne à Gilbert.

Merci pour cette rétrospective sur Syracuse! C'était pour nous, équipage du WHISPER, le grand port le plus éloigné de notre départ de ST Raphaël... il y a trois ans (car nous navigons seulement 2 mois par an! Nous prenons, chaque fois que possible des mouillages, mais ici, coup de flemme, nous avons pris le ponton du port intérieur. En plein été, entre 5 et 6 pm, sans aucune annonce météo, une petite heure de rafales du Sud avec pointe à 35 nds couvre le pont d'embruns... d'accord avec vous, prudence donc, pour l'hiver! Amicalement

Bonjour! En me promenant sur vos pages, je vois que nous avons fait un voyage proche du votre... mais avec deux bateaux successifs. Vous pouvez retrouver nos routes sur cette page en commençant avec le voilier BICOLOR:http://patric.heinrich.perso.sfr.fr/page27.htm Nous repartirons - si Dieu le veut! - à la saison prochaine courant juin 2015 retrouver le WHISPER dans son chantier naval LUSSINO à MILAZZO où il hiverne 10 mois. Notre (vague) projet est le Golfe de VENISE, pour remonter ensuite les cotes de l'Adriatique que je connais déjà un peu. C'est vrai que CORFOU est bien tentant si l'on a franchi le Golfe de TARANTE. A vrai dire, nous ne préparons rien, et marchons au jour le jour et à petite vitesse, format du bateau oblige! En vous souhaitant bonne vie à Syracuse.

Encore merci de tous ces tuyaux. Nous vous suivons également depuis deux an depuis la Normandie également, et sommes arrêtés en corse pour l'hiver. Bon hivernage.

Coucou à vous, ça y est ? fin prêts ? les fourmis dans la quille ? Je connais ça ! Que du bonheur de repartir découvrir, de glisser sur l'eau et de voir l’île au loin puis de plus en plus près, le stress monte à l'approche des cailloux et enfin la baie annoncée est là, laisser tomber l'ancre dans 5m d'eau sur un fond de sable! que du bonheur ! Bonne balade les amis et à très vite!

Vous devez vous identifier pour laisser un commentaire : cliquez ici pour vous connecter .

Le site de la Grande Croisière...