Les USA - New York -W79th Street

Les USA - New York -W79th Street

Posté par : Francine
21 Septembre 2018 à 18h
Dernière mise à jour 24 Octobre 2018 à 12h
618 vues
Flux-RSS

Les USA – New York W 79th St

Le 11 septembre (nous n’avons pas fait exprès de choisir cette date), nous abordons notre dernière étape vers New York. Ce mardi de temps humide, il n’y a pas grand monde dans l’East River et ce n’est vraiment qu’en arrivant vers le bout de Manhattan que nous retrouvons un peu de l’agitation qui nous avait submergés lors de notre passage en juillet. New York nous apparait émergeant de la brume, ça a aussi son charme ! Nous croisons, quelques vedettes rapides du NYPD, les ferries des NY Waterways, et un bateau des Coast Guard qui nous demande des comptes. Ils sont sur les dents  à cette date, nous nous étions seulement trop approchés de la rive pour éviter un ferry.

Le pont de Brooklyn et l’arrivée sur Manhattan depuis l’East River

Remontée de L’Hudson River, les anciens docks qui abritaient les navires mythiques, servent de musées flottants et aussi aux navires de croisières

Nous contournons le sud de Manhattan et empruntons l’Hudson pour remonter jusqu’à « W79th Street Boat Basin », une petite marina municipale située, comme son nom l’indique, à la hauteur de la 79th Street. Elle a l’avantage de se trouver sur Manhattan et à 200 mètres d’une station de métro. Les places sur bouées y sont très bon marché  ; c’est une gageure de trouver à s’amarrer à un prix raisonnable à NYC. Le confort y est limité mais nous nous en contenterons. Nous sommes très près d’une épicerie fine qui vend du fromage et toutes sortes de produits français, du saumon d’Ecosse de très bonne qualité et des plats tout préparés  ; alors cela compense l’unique douche pleine d’humidité !

Au mouillage de W79th Street Boat Basin

Dès le lendemain, malgré le temps très incertain, nous partons à la découverte de la vie trépidante de la ville en arpentant les rues. On marche en regardant en l’air, gare au syndrome du torticolis ! Notre premier achat est une recharge pour la carte de métro donnée par nos amis. Le métro de New York a 40 ans de retard par rapport au métro parisien. D’une façon générale on peut dire que toutes les infrastructures sont dans cet état aux US. Les wagons sont anciens, les couloirs et les stations vétustes et sales.

   

Les rues trépidantes et le metro

Nous débarquons « 23 th Street » pour aller admirer un des plus anciens et typique immeuble de la ville : le Flatiron (Flat Iron). Il se trouve au croisement de la « 5th Avenue » et de « Broadway ». C’est assez facile de se repérer. Toutes les rues sont numérotées, les « Avenue » vont du nord au sud, les « Street » de l’est à ouest. Broadway est une avenue un peu particulière, la plus active de la ville, commercialement et culturellement. Elle est orienté nord-sud et, contrairement aux « Avenue », n’est pas complètement perpendiculaire aux «Street ». Nous remontons la « 5th Av », la plus chic de la ville, pour passer plus au nord dans « 34th St » devant l’Empire State Building, puis nous empruntons « Broadway » vers Time Square  : Time Square avec ses néons, ses enseignes lumineuses, ses magasins aux vitrines les plus agressives les unes que les autres  ; et la foule cosmopolite qui s’y presse, touristes, Newyorkais pressés, mendiants, artistes... A Time Square nous sommes sur la « 42th St », où se trouvent la célèbre Bibliothèque, et « Grand Central Station », la principale gare de NYC à l’architecture impressionnante. Cette gare monumentale est finalement écrasée par les buildings qui l’entourent.

Le Flatiron, plus ancien building de NYC

   

Attention au torticolis ! L’Empire State Building et Le Rockefeller.

      

   

 Dans les rues animées, Broadway, Time Square et ses néons

      

 

La célèbre bibliothèque, la magnifique gare de Grand Central et ses luxueux guichets

Après cette première journée très riche, nous nous organisons un peu et achetons un des nombreux Pass qui permettent de visiter plusieurs sites à prix un peu réduit et surtout d’éviter de faire des queues interminables (voir New York City Pass, par exemple)

Le « Metropolitan National Museum » peut se comparer à notre Louvre. Il regroupe des collections artistiques de toutes les époques et de tous les continents. Si nous connaissons un peu l’art européen et méditerranéen de tous les temps, nous sommes moins au fait des cultures d’Océanie, ou d’Asie. Nous avons également beaucoup apprécié les expositions de Haute Couture d’inspiration liturgique mélangées à l’Art Médiéval. Admirer ces robes signées JP. Gauthier et autres, au milieu de statues religieuses du Moyen-Age sur fond de musique baroque est assez inattendu. On quitte ce genre de musées vaincus par la fatigue, mais on pourrait y passer plusieurs journées !

        

    

Le MET, art médiéval et collection de haute couture, et de belles statues

Quant à l'"American  Museum of    Natural History ", il vaut tous les musées d’histoire naturelle réunis. Nous y avons particulièrement apprécié la section géologie et l’exposition sur les océans. Nous avons pu constater lors de cette manifestation (et à d’autres occasions), que, malgré le comportement de leur gouvernement, les américains se préoccupent d’écologie ; en tous cas les scientifiques et les personnes instruites. Peut-être ne sont-ils pas encore assez pour faire évoluer les choses, c’est bien dommage !

Nous avons dû attendre un jour de soleil pour aller admirer NYC de haut. Après une heure de marche, une heure d’attente de notre moment de passage, une heure de queue pour le passage de la sécurité et avoir emprunté deux ascenseurs et maints couloirs nous arrivons en haut de la tour Rockefeller au 69ème étage (Top of The Rock). La vue en vaut évidement la peine, un 360° sur Manhattan !

Depuis " Top of the Rock" vue sur l’Empire State Building, Liberty et Ellis Islands , et de l’autre côté sur l’East river, par laquelle nous sommes arrivés avec son pont mythique le « Hell’s Gate ».

Nous avons pu éviter la queue pour monter au 86ème étage de l’Empire State Building en nous présentant à 8h30 du matin, … et aussi,hélas, un jour de brume. L’exposition sur la conduite du projet de construction de cette tour montée en moins d’un an dans les années 30 est très intéressante.

Vue dans la brume depuis l’Empire State Building

On trouve aussi des endroits un peu plus calmes à New York, mais ne vous y trompez pas, c’est relatif, il y a toujours du bruit ! Nous avons traversé plusieurs fois « Central Park » qui est accessible à pied depuis la marina. Le « poumon » de New York est un immense espace vert, avec de très belles essences, des pièces d’eaux, des pelouses immenses. Quel que soit le moment de la journée, il y a du monde qui courre, se promène, se repose. Le weekend les familles s’y rassemblent, des groupes se forment autour de musiciens de tous genres du djembé au rock ’n roll, en passant par le jazz au saxophone, ou la musique classique au violon.

Central Park

Une ancienne ligne de chemin de fer désaffectée a été aménagée en trouée verte. La High Line permet de se promener dans NY au-dessus des voitures et donne un vue surélevée des rues. C’est une promenade agréable, qui évite de piétiner dans les rues et débouche dans Chelsea, où on peut se rendre au Chelsea Market.

      

Sur la High Line, un verre à Chelsea

On ne peut venir à New York sans passer une soirée au spectacle. Nous avons assisté à une représentation de « Blue Man Group » à l’Astor Theater. Un spectacle musical, interactif, déjanté, dans un petit théâtre qui n’est pas sans rappeler les petites salles de  Paris avec ses pièces de troupes débutantes ou marginales. Cette soirée dans le quartier de Soho après un repas dans un sympathique restaurant italien, nous laisse un très bon souvenir de cette vie citadine. Et nous ne pouvions pas éviter d’emprunter un taxi jaune pour rentrer à la marina ce soir-là ! Mais si vous vous attendez à trouver un chauffeur de taxi bavard comme Mel Gibson dans « Complots », vous serez déçu ! Les taxis modernes sont déshumanisés et automatisés. Le chauffeur est complètement séparé des clients par une vitre et un système audio, et on paye par carte bancaire sur un automate à l’arrière de la voiture. Le prix de la sécurité !

Les visites de Liberty Island et de sa célèbre statue, et de Ellis Island sont également des incontournables de New York. On embarque à « Battery Park » à l’extrémité sud de Manhattan, après encore une heure de queue, passage de sécurité et attente d’embarquement. Cette magnifique statue est un cadeau de la France aux américains. Elle est  de conception essentiellement française (cocorico !) dessinée par Bartholdi et dont l’armature d’acier interne fut conçue par Gustave Eiffel. Cette visite ne présente pas plus d’intérêt que d‘admirer de près ce monument symbolique, mais la vue sur Manhattan depuis Liberty Island est magnifique. Par contre la visite d’Ellis Island est pleine d’émotions. Un musée est consacré à l’histoire de ce lieu d’accueil de tous les migrants qui ont peuplés les US jusqu’en 1954  ; salle d’enregistrement, hôpital de quarantaine pour les malades. Les vagues de migration, l’émotion, le bonheur des retrouvailles, la tristesse, l’attente des familles qui se retrouvent, la déception des ceux qui restent ou sont refoulés, y sont bien représentés par des centaines de photos.

Vue sur Manhattan depuis Liberty Island

      

 Liberty Island et la Statue, nous nous mettons à faire des selfies, le lieu s’y prête !

       

 Ellis Island et la salle où étaient enregistrés les candidats à l’immigration…et non ce n’est pas un immigrant !

Comme les américains sont très bons dans la culture de leur histoire, leurs tragédies récentes sont déjà commémorées. On ne ressort pas indemne de la visite du mémorial du 11 septembre. Nous nous souvenons tous de la stupeur et de l’horreur qui ont frappés le monde moderne ce 11 septembre 2001. Nous sommes allés nous recueillir sur les deux bassins érigés sur les fondations des « Twin Towers » et avons visité le musée du mémorial à Ground Zero… On en ressort très ému.

   

Les margelles des bassins où sont inscrits les noms de tous les disparus, l’entrée du mémorial en arrière-plan ; et la tour  « One World Trade Center » érigée sur le site du nouveau « World Trade Center », qui est maintenant la plus haute tour de Manhattan.

Et pour finir sur une note    plus gaie, un peu d’images d’ambiance newyorkaise…

      

      

      

      

 

Je ne sais pas si je vous ai donné envie de visiter New York, pour ma part j’en rêvais.  Et il y aurait encore beaucoup de choses à faire ou à raconter !    Nous sommes ravis  de ces 8 jours, cette ville est si riche ... et si folle ! Nous sommes    aussi très contents    de reprendre la mer. La vie citadine, le bruit, la pollution, cela va un temps  ! Je ne sais pas comment font les gens pour vivre dans ce bruit permanent  !

Cap vers le sud  !...

Emplacement

Vous devez vous identifier pour laisser un commentaire : cliquez ici pour vous connecter .

Le site de la Grande Croisière...