Un Mojito ça s'infuse

Posté par : Jean-Pierre
04 Avril 2018 à 17h
Dernière mise à jour 04 Avril 2018 à 17h
17329 vues
Flux-RSS

Un MOJITO, ça s’infuse !

Dans la recette du Mojito, il faut bien faire infuser la menthe dans l’alcool !

Pour notre Mojito 10,88, il faut aussi faire infuser !!

Sans rentrer dans les détails, IDB utilise un processus d’infusion sur moule femelle : dans un premier temps, pose du gell coat imprégné de cuivre pour une action anti fouling prolongée. Puis pose des tissus de verre, de l’âme du sandwich en corecell, nouveaux tissus de verre, et enfin bâche d’étanchéité. Ensuite on installe des « pailles » , mais là c’est pour aspirer l’air au fur et à mesure que la résine se répand dans les tissus jusqu’à remplir tout l’espace disponible.

Les intérêts de ce procédé sont un moindre besoin en résine que pour un procédé d’application plus classique, une meilleure homogénéité, un poids allégé pour une rigidité et une solidité supérieures, des risques d’osmose minorés. C’est la fibre de verre qui fait la solidité, pas la résine qui n’est que le liant. Un autre avantage est la réduction d’émission de solvants pour les opérateurs et pour l’environnement, puisque imprégnation et polymérisation se font sous enceinte étanche.

La contre-partie est que la mise en oeuvre doit être méticuleuse et un savoir faire est indispensable afin que le cheminement de la résine soit optimal .

Et voilà le travail, la coque est infusée !

 

 

Pour une petite idée du process sur un malango 999: https://youtu.be/F2fbCfeYb1Q ou encore http://blog.idbmarine.com/?p=4401 (avec un petit problème de son)

 

La prochaine étape sera le début de la réalisation du nouveau roof panoramique.

 

Vous devez vous identifier pour laisser un commentaire : cliquez ici pour vous connecter .

Le site de la Grande Croisière...