Courte visite de l’île à Vache

Courte visite de l’île à Vache

Posté par : Miguel
29 Janvier 2015 à 19h
Dernière mise à jour 02 Juin 2015 à 09h
2013 vues
Flux-RSS

La piscine de l'hotel  Port  Morgan

Le mouillage 

DIMANCHE 18Janvier 2015
Nous avons quitté Barahona Jeudi matin et après avoir fait escale pour la nuit, au charmant mouillage de l'ïle de Beata, nous voici depuis hier, après 26 h de nav. à l'île à vache en Haïti. Juste avant notre départ du mouillage, nous avons eu la visite de la marine de guerre. Ils n'ont pas étés gourmant ils ont voulu juste un peu d'eau. Il est vrai que j'avais pris les devants, en leur offrant une boite de Doliprane, en date limite. Par contre ici, c'est le défilé incessant des jeunes en pirogues, qui proposent leurs services ou qui viennent vendre toutes sortes de produit. En dehors de ça, la planque du pirate Morgan est un mouillage super sympa quand les moustiques n'attaquent pas.  

 

Jeudi 29 janvier 2015

Lundi aprés être retourné  au mouillage, que nous avions quitté  3 jours auparavant  pour aller  au nord est,nous sommes allés au marché du village nommé Mme Bernard .  Etonnant  et folklorique , c'est le retour au moyen age ou presque, si l'on fait abstraction de quelques produits récents. Plus de 10  km  aller-retour qui nous ont permis d'apprecier  le magnifique paysage et  d'avoir mal au jambes au retour.  Dommage que nous n'ayons pu  photographier  le marché de façon sereine  ; il n'aiment pas ça du tout.

Les  laborieux  labours

Maison traditionnelle  au fond la  case en paille  c'est la cuisine

Kepou se rend au marché

En route nous avons renconté des pécheurs de langouste. Petites mais nombreuses

 

Mulets et chevaux  portent, entre autre ,  le précieux charbon de boisLes plastiques  nous rappellent que nous sommes au 21° siècle

En compagnie de Mc  ,après 1 h  de promenade  dans les étals  nous avons pu acheter: 12 oeufs  5 citrons verts, une pastèque, 5 tomates pays, quelques patates douces et des médicaments pour dormir, pour la grand mère à  Mc Inzi  . Je ne m'étendrai   pas sur la  nature des médocs vendus évidenment en vrac, mais de fort belle couleurs.

 

Voilà le marché est fini , nous regagnons péniblement le bord sous le soleil. Nous sommes partis à 8h 30 et de retour à 15h. La bière fraiche fût la bien venue. En chemin nous avons apperçu le bateau de Philippe poupon qui faisait rte vers  Jacmel. Ses mésaventures  Haïtiennes  ne l'on pas incité à rester plus longtemps.

Samedi  1° février

Peu à peu notre séjour en Haïti s’achève, normalement nous devrions faire notre sortie Mardi, profitant d’un temps normalement plus clément, d’après la météo, pour faire la traversée jusqu’aux Cayes, sans trop se mouiller. A la voile, 20 nœuds de vent c’est formidable. Avec leurs barques à moteur, dont les francs bords, une fois les embarcations chargées, sont au ras de l’eau, c’est la douche assurée. Hier nous sommes allés à pied sur le sud ouest de l’ile, jusqu’à l’hôtel  ABAKA BAY RESORT et le soir, repas chez RUT, gargote de paille, qui jouxte le mouillage, en compagnie de nos jeunes « amis » haïtien, de Ginou, Jean Loïc et Franck, des français qui vivent épisodiquement sur l’île. Nous n’avons toujours pas pris de décision quand à notre destination et notre date de départ. De toute façon, ce sera Jamaïque ou Cuba. Finalement, nous prolongerions bien notre séjour à l’ïle à Vache, maintenant que nous avons mis les points sur les I et barres sur les T, nous ne sommes plus harcelés par les enfants que nous commençons à nommer  par leur prénom.

Au resto chez Rut

 

   

 

 

Vous devez vous identifier pour laisser un commentaire : cliquez ici pour vous connecter .

Le site de la Grande Croisière...