Catamarans DEAN : Problème de sructure

31587 lectures / 862 contributions / 0 nouveau(x)
Hors ligne
GOÉLETTE
Inscrit forum
réponse n°170962

UP !  To Mr DEAN :

Because reoffend of reoffend, and so long since monthes and monthes ...

I'm sure that now you are understanding !

If not, ask to us ...

Hors ligne
TRINIDAD
Inscrit forum
réponse n°171102

Statu Quo?????

Hors ligne
Elan 450
Inscrit forum
réponse n°171111

L'ennui avec les gens de mauvaise fois, c'est qu'ils sont sûr de leur mensonges et se mentent à eux mêmes. Ils perdent du temps, de l'énergie et nous font perdre les notres. Les concurents de DEAN CATAMARAN doivent rigoler de voir celui-ci s'empétrer dans cette affaire. La copie, le fils, ne ressemble pas à l'original, le père. Courage luc c'est maintenant toi qui lui gache sa vie. Je sais ce qu'il en est. Plus d'un an apès l'achat de mon bateau neuf,
Je viens de recevoir mon manuel du propriétaire en français après deux interventions  de la DGCRF
Je n'ai toujours pas l'original du certificat de conformité retenu par l'importateur.
Et après 9 mois d'une laborieuse préparation, jai toujours une voie d'eau sallée, 10 Litres / heure, qu'on a essayé de me faire passé pour une fuite de ballon d'eau chaude et qui m'a empéchée de naviguer normalement cet été.
Mais CHUT, après un courrier AR au fabricant et une convocation d'expertise, rendez vous est pris au 16 mars. A bientôt sur ce forum
Les Plantis

Hors ligne
Catamaran Fountaine Pajot Lucia 40
Inscrit forum
réponse n°171127

PETIT.....

RV

Hors ligne
GOÉLETTE
Inscrit forum
réponse n°171143

petit défaut ...

mais

GROSSE DESINFORMATION !

Mais non : GROS DEFAUT, GROSSE DESINFORMATION !

L'une des ... sources particulières (sic), presque Morte De Rire ...


Hors ligne
Inscrit forum
réponse n°171149

Puisque Dean Catamarans se veut si rassurant, il n'a qu'à jouer la transparence en totalité.
Ce qui jusqu'à ce jour n'a pas été le cas. Sans compter les bateaux défectueux qui pourraient se déclarer prochainement
et pour lesquels visiblement la devise est: Laissons venir les problèmes, plûtot que de les anticiper.

Que Dean annonce que les prochains 441 seront sans défaut c'est la moindre des choses... mais reste encore à le prouver.
Que Dean et le propriétaire du prochain 441 livré fournissent toutes les informations utiles: poids, cetificat et conformité CE...
Dean aura commencé à se comporter en constructeur professionnel et respectueux de ses engagements et de ses clients.

Restera à solutionner les problèmes RECONNUS de la série avec structure en Nidacore/Hexacore ( jenesaisplusquoiencore...)

En tant que ex futur acheteur, je ne suis toujours pas convaincu par Dean Catamarans qui n'apporte aucune solution aux propriétaires lésés.
Ni même un début de commencement afin de pouvoir avancer sur ces dossiers. Encore faut il avoir envie de les gérer.
Jusqu'ici en terme de gestion des litiges et communication/marketing Dean Catamarans a fait preuve d'un amateurisme indigne d'un constructeur
se voulant d'un niveau international.
Je passe les annexes non conformes CE, les frais non remboursés, les mails sans réponse... etc etc la liste étant longue.

Dans son souhait de fournir des garanties, Dean Catamarans ne devrait il pas disposer d'un agent agréé en Europe aux Caraibes..., celui ci sous-traitant la gestion de la problématique après-vente comme le font bien d'autres chantiers à vocation internationale?
Ce sont des coûts certes mais qui donnent un sens à la garantie et ne laisse pas le client avec son bateau cassé à l'autre bout du monde.
Actuellement Dean Catamarans se comporte comme un constructeur Sud Africain, destiné à son marché local et non pas international.
Si la volonté de Dean Catamarans est de se développer sur les marchés porteurs étrangers, il va falloir que cette politique de l'Autruche
( curieusement animal Sud Africain...) change pour une vision plus large et une attitude beaucoup plus professionnelle.

Mr Dean, il faut voir les choses en face et se comporter de manière responsable vis à vis de TOUS vos clients.

Je suis étonné de ne pas lire de post de CTHIERRY, aurait il des problèmes de structure...?

Hors ligne
CATAMARAN ALUMINIUM
Inscrit forum
réponse n°171224
Captainrv a écrit :
PETIT.....

RV

 On n'ose pas imaginer ce que serait un "gros défaut" ....

Hors ligne
CATANA472 (Catamaran)
Inscrit forum
réponse n°171289
Flaneur a écrit :
bonjour à tous,
ce qui reste pour moi une énigme c'est la cause de cet embompoint. comment augmente t-on de quatre tonnes la masse d'un navire si le mode de construction reste similaire? sachant que l'écart porte sur la coque et non pas sur les emménagements la différence est sensible et supérieure à 50% pour cette seule coque. une explication serait bienvenue.
pour les calculs de résistance des structures la difficulté est de modéliser les efforts subis dans différentes conditions de mer et de vent. les moyens actuels ne permettent pas aux architectes des navires de plaisance de disposer d'informations précises. c'est la raison pour laquelle ils appliquent des coéfficients de sécurité en majorant sensiblement les contraintes subies par la structure. ainsi des coéfficients de "sécurité" de 1,5 à 2 sont couramment utilisés. ceci veut dire que le respect des normes est possible en diminuant le coéfficien de sécurité effectivement appliqué. le débat sur ce point est très délicat et sans fin. c'est une question d'expérienec des architectes et aussi une certaine vision de la responsabilité vis à vis des utilisateurs.
les propos développés par P. DEAN sur son site n'expliquent pas la cause du problème mais seulement la solution dont il dispose pour résoudre la situation des différents propriétaires. il reconnait donc la malfaçon mais en limite la portée. il reconnait également que le navire livré n'est pas conforme aux spécifications du bon de commande.
la situation juridique est d'autant plus difficile que le contrat, selon DC, comporte une clause d'arbitrage. sachant que L. MALEJAC est bénéficiaire d'un contrat de crédit bail il convient de savoir si ce type de contrat permet de recourrir à un arbitrage en cas de litige. le locataire risque de supporter seul les conséquences du verdict d'arbitrage.
dans cette hypothèse le problème est la question soumise à l'arbitrage. si on demande simplement si le navire livré est bien celui qui a été commandé (caractéristiques générales) il me semble que la réponse est non. si on demande si le navire livré est conforme à la règlementaion (à préciser) la réponse est plus aléatoire.
le problème technique est secondaire par rapport à la stratégie de l'approche juridique.
il n'en reste pas moins que la pression médiatique est une composante importante comme le reconnait DC.
bien cordialement à tous.

 Tu as effectivement raison de te poser la question de la différence de poids. Je me la pose depuis le début de cette histoire.

C'est à croire que les premiers bateaux construits  étaient construits avec du papier à cigarette  ou alors que le bureau de contrôle qui a donné le certificat de conformité n'a jamais contrôlé le poids et qu'il était déjà  erroné au début de la certification des 440, ou peut être que les calculs sont faux. Pratiquement tous les propriétaires de DEAN441 lorsqu'ils ont pu faire peser leur bateau se sont rendus compte du surpoids. Pour ma part j'ai mis un certain temps à prendre conscience de la différence de tirant d'eau. Cela n'est mesurable que lorsque l'on se mets au sec et encore.

J'aimerai que l'assurance  nous dise quelle peut être  sa réaction si on touche  en passant sur un fond de 1.20m et que le bateau coule . Erreur de navigation ou  fausse information du fabricant induisant le skipper en erreur ???  Heureusement j'ai toujours appliqué la règle du pieds de pilote.

Pour ma part je considère qu'il y a publicité mensongère et j'ai remis le dossier à la DGCCRF qui doit défendre les intérêts des citoyens français contre ce genre de publicité mensongère.

Hors ligne
TRINIDAD
Inscrit forum
réponse n°171558

c'est pour faire avancer le schmilblick....

Hors ligne
Inscrit forum
réponse n°171616
Kheops a écrit :
c'est pour faire avancer le schmilblick....

 

 et hop

Hors ligne
CATANA472 (Catamaran)
Inscrit forum
réponse n°171618

Dean Catamarans ayant mis une déclaration mensongère sur son site sans aucune possibilité d'y répondre directement je suis donc dans l'obligation de relater ici certains points qui demandent réponses.

Tout d'abord la non navigabilité du navire Afrodite est confirmée par deux experts  ainsi que le patron du chantier Greanda marine qui est un professionnel de la construction navale. Plusieurs fabricants de bateaux à qui j'ai montré les photos du bateau m'ont aussi confirmé la dangerosité  à naviguer sur ce bateau.

Dans une message identique que les propriétaires de Extrapolation, Aloha et moi même pour Afrodite avons reçu le 10 mars 2011 du bureau de contrôle  ECB, le directeur de cet organisme nous confirme les points suivant:

Il nous explique que les rapports des experts étudiés par un architecte naval permettent de confirmer que tous les calculs sont bons . Que le poids est  acceptable car les calculs permettent de modifier le poids sur la plaque d'immatriculation !!!!!!!! Il oublie de dire que le poids plus élevé engendre un tirant d'eau supérieur que l'on évoque pas.
Que le problème vient d'une mauvaise mise en oeuvre de la liaison de la cloison structurelle numéro 2 avec la coque.
Que le bureau de contrôle attends rapidement une proposition de mise en oeuvre pour la réparation.

"I expect a final repair procedure for bulkhead n 2 soon from Dean Catamarans. The way DC and you will sort out how repairs will be performed is a matter betwenn you and DC"

Dean affirme qu'il a l'accord pour cette procédure  !!!!!!   mais pour l'instant !!!

ECB  nous explique qu'après cette réparation  et avant de remettre les placages il faudra que ECB vérifie la conformité du travail  par rapport à la procédure  prévue (non encore approuvée). Il y a aussi un problème c'est de savoir qui va payer ECB pour ce travail !!! Il semble que rien ne soit prévu .

Cela est vraiment désolant de constater la mauvaise foi de ce  constructeur. Il avance que le bateau est navigable parceque le premier bateau cassé  a traversé l'atlantique sans couler  pour aller se faire réparer à Cap Town en 2009. Heureusement qu'il est arrivé , mais le propriétaire n'avait pas conscience du risque qu'il faisait prendre au skipper. Il probablement eu la chance d'avoir du beau temps.

Dean affirme que si j'avais accepté de faire réparer en deux jours au bout d'un ponton comme il le proposait en mars 2010  tout était réglé!!!!!!  maintenant il faut une procédure acceptée par le bureau de contrôle pour savoir comment réparer  . Heureusement que je n'ai pas accepté de cacher la misère . Il ne faut quand même pas oublier que lors de ma première question sur la déformation de cloison  Monsieur Peter DEAN lui même m'a répondu que ce n'était rien et qu'il me proposait une plaque de bois pour cacher le problème.

Dans son premier message sur ce forum  Dean précise qu'il n'y a pas de problème de structure et que c'est moi qui maltraite mon bateau , mais maintenant il accepte du bout des lèvres de dire que c'est juste une mauvaise mise en oeuvre.

On ne parle même pas des problèmes secondaires engendrés par cette rupture de liaison. Pour mon bateau en dehors des déformations de cloisons, il y a des fissures sur le pont , des fissures dans les varangues, des fissures dans différents endroits du bateau, des problèmes de déplacement des cadènes . Ceci est visble et  constaté par les experts, mais les problèmes de délaminations non visibles et très probables cela n'est probablement rien.

J'invite Monsieur DEAn à naviguer sur ce bateau par force 8 ou 9 dans une mer formée  pour voir s'il est aussi certain de ses affirmations. Pour ma part je ne suis pas partant . Faudrait il encore que  l'assureur Groupama donne son accord pour remettre le bateau dans l'eau.

Toutes les menaces de m'attaquer pour diffamations sont fréquentes et répétitives de la part de DEAN  . Sur ce point je suis à sa disposition  et cela ne m'inquiète absolument pas puisque tout ce que j'ai  écrit sur ce forum n'est que la réalité.

Hors ligne
Inscrit forum
réponse n°171619
Jean-Paul7158 a écrit :
Kheops a écrit :
c'est pour faire avancer le schmilblick....

 

 et hop

 pour faire remonter en première page...

Hors ligne
CATAMARAN ALUMINIUM
Inscrit forum
réponse n°171677

Bonjour,

Pourquoi ne pas proposer a Monsieur Dean d'assurer et de ramener lui même le bateau à Cape Town pour le réparer ? S'il est vraiment aussi sur ???

Adeline


Hors ligne
CATANA472 (Catamaran)
Inscrit forum
réponse n°171706

Je suis bien d'accord pour cette solution mais les capacités de marin de Monsieur DEAn sont peut être insuffisantes et la confiance dans sa construction très relative.

En effet il est le fabricant il affirme sur son site que les cloisons ne sont plus en Nidacore mais en Hexacore  alors que le rapport remis au propriétaire de Extrapolation par le propre expert de DEAN le 31 aout 2010 parle tout le temps de cloisons en NIDACORE et pas autre chose.

je site

"At this stage it is not clear what the real situation is. The bulkhead is made of NIDACORE, with glass facings then some thin battens and the a non structural lining"...........

"Various possibilities of failure have been put forward including
The Nidacore has not been edged with wood
The Nidacore has not been bridged at the ends
Insufficient glass has been faced on to the Nidacore
The Nidacore is not strong enough to take bulkhead forces" ..................

Il est évident que si Dean ne sait même plus lui même ce qu'il utilise pour sa fabrication il peut douter des capacités de ce bateau à naviguer mais surtout affirmer le contraire.

De la transparence Monsieur DEAN si vous voulez convaincre !!!

Comment voulez vous que l'on puisse avoir confiance , vous vous contredisez vous même et vous affirmez que votre expert a raison de dire que mon bateau est navigable mais qu'il s'est trompé dans son rapport sur le matériau mis en cause .

Vous affirmez que ECB a approuvé la procédure de réparation des bateaux, et ECB par son message du 10 mars précise bien qu'il attends  cette procédure . Je pense qu'il ne l'a donc pas encore approuvé.

Pour ma part j'attends toujours le rapport de Dr.Gowans pour mon bateau depuis le 23 août 2010.

Je laisse tous les marins qui lisent ce forum juger eux même 

Hors ligne
ELIZABETHAN
Inscrit forum
réponse n°172054

Les informations et bruits de ponton dans les Antilles semblent confirmer qu'un nouveau DEAN441 a été mis au sec pour des problèmes de structure  à Saint Martin du côté français au chantier qui se trouve à côté de la marina Port Royal.

A qui le tour ???

Hors ligne
GOÉLETTE
Inscrit forum
réponse n°172094

B'Jour tous,

quelques minutes à consacrer au forum aprés un petit tour sur la Costa Brava ...

Un autre DEAN 441 de la série maudite ou bien l'un de ceux déjà repérés ? 

Voilà de l'info à confirmer publiquement par du concret incontournable issu de "radio pontons".

A vos claviers les navigateurs dans les Iles sous le Vent ...

Hors ligne
OCEANIS 331
Inscrit forum
réponse n°172179
LUCMALEJAC a écrit :
Je suis bien d'accord pour cette solution mais les capacités de marin de Monsieur DEAn sont peut être insuffisantes et la confiance dans sa construction très relative.

En effet il est le fabricant il affirme sur son site que les cloisons ne sont plus en Nidacore mais en Hexacore  alors que le rapport remis au propriétaire de Extrapolation par le propre expert de DEAN le 31 aout 2010 parle tout le temps de cloisons en NIDACORE et pas autre chose.

je site

"At this stage it is not clear what the real situation is. The bulkhead is made of NIDACORE, with glass facings then some thin battens and the a non structural lining"...........

"Various possibilities of failure have been put forward including
The Nidacore has not been edged with wood
The Nidacore has not been bridged at the ends
Insufficient glass has been faced on to the Nidacore
The Nidacore is not strong enough to take bulkhead forces" ..................

Il est évident que si Dean ne sait même plus lui même ce qu'il utilise pour sa fabrication il peut douter des capacités de ce bateau à naviguer mais surtout affirmer le contraire.

De la transparence Monsieur DEAN si vous voulez convaincre !!!

Comment voulez vous que l'on puisse avoir confiance , vous vous contredisez vous même et vous affirmez que votre expert a raison de dire que mon bateau est navigable mais qu'il s'est trompé dans son rapport sur le matériau mis en cause .

Vous affirmez que ECB a approuvé la procédure de réparation des bateaux, et ECB par son message du 10 mars précise bien qu'il attends  cette procédure . Je pense qu'il ne l'a donc pas encore approuvé.

Pour ma part j'attends toujours le rapport de Dr.Gowans pour mon bateau depuis le 23 août 2010.

Je laisse tous les marins qui lisent ce forum juger eux même 


 

 Bonjour à tous, bonjour Luc,

Peux tu demander à Monsieur Dean combien il a vendu de Bateaux, Catamarans en 2010 et 2011 ?

Hors ligne
ELIZABETHAN
Inscrit forum
réponse n°172259
Ofournier a écrit :
B'Jour tous,

quelques minutes à consacrer au forum aprés un petit tour sur la Costa Brava ...

Un autre DEAN 441 de la série maudite ou bien l'un de ceux déjà repérés ? 

Voilà de l'info à confirmer publiquement par du concret incontournable issu de "radio pontons".

A vos claviers les navigateurs dans les Iles sous le Vent ...

 D'après mes informations qui restent à vérifier il s'agit bien d'un nouveau DEAN441 de la série à problèmes puisqu'il ne s'agit pas d'un des bateaux signalé par Luc .  Je suis en attente du nom et du numéro de ce bateau. Il semble que ce catamaran date de 2008.

Hors ligne
ELIZABETHAN
Inscrit forum
réponse n°172418
Jpd450 a écrit :
LUCMALEJAC a écrit :
Je suis bien d'accord pour cette solution mais les capacités de marin de Monsieur DEAn sont peut être insuffisantes et la confiance dans sa construction très relative.

En effet il est le fabricant il affirme sur son site que les cloisons ne sont plus en Nidacore mais en Hexacore  alors que le rapport remis au propriétaire de Extrapolation par le propre expert de DEAN le 31 aout 2010 parle tout le temps de cloisons en NIDACORE et pas autre chose.

je site

"At this stage it is not clear what the real situation is. The bulkhead is made of NIDACORE, with glass facings then some thin battens and the a non structural lining"...........

"Various possibilities of failure have been put forward including
The Nidacore has not been edged with wood
The Nidacore has not been bridged at the ends
Insufficient glass has been faced on to the Nidacore
The Nidacore is not strong enough to take bulkhead forces" ..................

Il est évident que si Dean ne sait même plus lui même ce qu'il utilise pour sa fabrication il peut douter des capacités de ce bateau à naviguer mais surtout affirmer le contraire.

De la transparence Monsieur DEAN si vous voulez convaincre !!!

Comment voulez vous que l'on puisse avoir confiance , vous vous contredisez vous même et vous affirmez que votre expert a raison de dire que mon bateau est navigable mais qu'il s'est trompé dans son rapport sur le matériau mis en cause .

Vous affirmez que ECB a approuvé la procédure de réparation des bateaux, et ECB par son message du 10 mars précise bien qu'il attends  cette procédure . Je pense qu'il ne l'a donc pas encore approuvé.

Pour ma part j'attends toujours le rapport de Dr.Gowans pour mon bateau depuis le 23 août 2010.

Je laisse tous les marins qui lisent ce forum juger eux même 
 

 Bonjour à tous, bonjour Luc,

Peux tu demander à Monsieur Dean combien il a vendu de Bateaux, Catamarans en 2010 et 2011 ?

 MOnsieur DEAN ne m'a jamais répondu à rien  donc je peux pas savoir combien de bateaux .

Par contre je viens de retrouver un mail de Peter DEAN  adressé à luc Maléjac le 22 janvier 2009 à 15h53 dans lequel il écrit;

"As you know all your bulkheads are manufactured from Nidacore ans have GRP on either side. These cannot make this shape."

Dans sa déclaration sur son site il affirme maintenant que les cloisons sont en Hexacore ?????

D'autre part pour répondre à ses affirmations mensongères je précise que mon avocat Maître Le Bihan a répondu à l'avocat de DEAN , Maître Dubrulle , par courrier officiel en date du 30 novembre 2010 en disant:

"je vous précise que Monsieur Maléjac n'est pas opposé à ce que les investigations envisagées par Monsieur Gowans soient diligentées, sous les conditions suivantes:
-Respect du caractère contradictoire de ces investigations et des prélèvements à bord du voilier Afrodite.
-Prise en charge du coût des investigations par le chantier DEAN
-engagement du chantier de la remise en état, à ses frais , du voilier après les investigations.
-Communication à Monsieur Pouthier des calculs de résistance du bateau et des plans de lignes de flottaison.
-accord pour une pesée contradictoire du voilier à l'occasion des investigations envisagées.
-information donnée à Monsieur Maléjac, sous un délai de prévenance de 8 jours, des dates et heures de l'intervention de Monsieur Gowans."

Comment peut on avoir confiance ???

Hors ligne
SUPER MARAMU
Inscrit forum
réponse n°172433

Quel honte que ce travail de DEAN . La qualité n'est pas au rendez vous comme par le passé. DEAN CATAMARANS doit reconnaitre son erreur sur cette série, problèmes grave de structure, AVIS AUX NOUVEAUX ACQUEREURS !!!!!!!!!!!!!!!!

J ' ai navigué par le passé avec Luc, très bon navigateur qui connais son dossier et surtout ne raconte pas de salades, foi de breton !  Que personnes ne mettent en doute son problème qui l'oblige à rester à terre . Le PB est si grave qu 'il met en péril quiconque se trouverait sur CE DEAN 441 . Du rest pauvre Luc tu ne peux plus naviguer, inerdit. Quand on donne toute sa vie , toutes ses finances, quelle déception.
On devrait faire une chaine humaine autour du stand Parisien de DEAN , avec photos à l' appui, banderole etc.......De qui se moque t'on ?
Je souhaite que ce pb se solutionne, ce serait out à l'honneur de l'image de DEAN
Bon courage
Antoine

Hors ligne
DEHLER CWS
Inscrit forum
réponse n°172482

Mon cher Luc,
Je suis depuis le début le fil de cette affaire. Je ne me sens pas compétent pour intervenir au plan technique , mais je voulais vous faire par de mon admiration pour votre courage et votre opiniattreté.
J'avais acheté un JEA...... neuf il y a qq années : impossible de faire tenir ce bateau dans ses lignes à plat. Bien que navigant depuis  plus de 20 ans, je me suis remis en question en étant persuadé être incapable de répartir les charges... ce n'est qu'après une année de navigation et une fois le bateau au sec que j'ai pris conscience que la quille (195cm) n'était pas dans l'axe longitudinal du bateau du bateau. Elle faisait avec celui ci un angle d'environ 5°...
Etant moi même dans une longue procédure judiciaire de séparation de biens suite à un divorce, je n'ai pas eu le courage d'ester de nouveau en justice, et j'ai revendu le bateau un an plus tard à un prix bien inférueur au cours.

recevez toute ma sympathie et mes encouragements

Jean-Luc

Hors ligne
TRINIDAD
Inscrit forum
réponse n°172742

JE RELANCE DE 10 !!!!

Hors ligne
GOÉLETTE
Inscrit forum
réponse n°172746
Kheops a écrit :
JE RELANCE DE 10 !!!!

 Je suis !

On a au moins cinq Dean 441 vérolés --> un poker !  Même pas besoin de tricher ...

 

Hors ligne
CLASSIC
Inscrit forum
réponse n°172863

Chers vous,soyez assures de notre compassion dans les douloureuses circonstances que vous vivez,mais votre obsession morbide a etaler votre infortune peut se reveler dangereuse.Seule la Justice peut denouer ce probleme.

Hors ligne
OCEANIS 331
Inscrit forum
réponse n°172869

Cher Syrinx, pour éclairer ma lanterne, quels sont les dangers que tu entrevois ?

Anonyme (non vérifié)
réponse n°172889
Syrinx a écrit :
Chers vous,soyez assures de notre compassion dans les douloureuses circonstances que vous vivez,mais votre obsession morbide a etaler votre infortune peut se reveler dangereuse.Seule la Justice peut denouer ce probleme.
 Salut Mark

Trés trés interessante ton intervention !
 Il y a eu un gars qui a kidnappé l'assassin de sa fille pour que la justice puisse faire son boulot, Le crime avait eu lieu il y a plus de 10 ans si je me souviens bien....
" Seule la justice peut dénouer ce problème " mais des fois il faut l'aider, et dans ce cas précis ça peut permettre à d'autre de ne pas être confrontés à ce genre de problème, enfin, c'est ma façon de voir les choses !




Hors ligne
GOÉLETTE
Inscrit forum
réponse n°172895



Je relance de cent ! Même pas pour voir ...

Hors ligne
CLASSIC
Inscrit forum
réponse n°172983

Les dangers sont la nevrose obsessionelle.Pour la justice elle releve des competences de l'Etat  et il est bien evident qu'un etat qui legifere sur toutes les futilites commerciales et la vie privee (campagnes anti tabac,pro avortement,vaccinations...) n'a plus la possibilite de rendre la justice comme le faisait Saint Louis sous son chene (sans bloquer les acces comme semble l'imposer le G20 a Deauville).Une justice de boutiquier est une justice corrompue par des interets financiers.

Hors ligne
POWERCAT
Inscrit forum
réponse n°173059

Salut Luc

Me voila connecter sur votre jolie continent a apres lu avec un rapide survol ces differentes conversation , je vais malheureusement apporter de l eau a ton moulin mais avec une differente conotation vu que je suis residant en Afrique du Sud depuis 16 ans et ai achete 2 Power Cat (  JAG 55 ft "cata Moteur ) a ce chantier et suis finalement pret  avec mon dossier en beton pour obtenir reparation et dommage qui s  elevent aujourd hui a plus de R 650 000 soit Euro 65 000 .
 
J ai a travers mes 2 achats de bateaux que j utilisent pour une activitee Professionnelle de Charter parfaitement concience des problemes que tu peux rencontrer et la frustration que tu doit eprouver .

J ai la chance d etre sur place de traiter avec un avocat SUDAF specialiser en affaire Maritine et d etre a moitie SUDAF aussi apres toutes ces annees passe ici ( mais je preferre toujours le Pastis a la biere , faut pas deconner non plu ) . Je vais ouvrir ma rubrique sur mon affaire avec les DEANS que j intitulerai . Catamarans DEAN encore a la une !!!!

Amitiees 

Philippe
TIGGER2 Charters 
Cape Town  

www.tigger2.co.za

Hors ligne
DEAN CATAMARAN
Inscrit forum
réponse n°173187

Bonjour Philippe et bienvenu sur ce site pour nous aider à faire prendre ses responsabilités à ce chantier irrespectueux des clients et des régles de base sur le commerce, la navigation et les dangers qu'il fait prendre à tous les utilisateurs de DEAN catamaran avec ou sans moteur.

Hors ligne
GOÉLETTE
Inscrit forum
réponse n°173197

Tudieu !

Les nouveaux "amis" de Dean qui apparaissent ici et là contribuent sérieusement à "lui tailler un costard sur mesures" pour l'été 2011 !

Traduction in english/american pour éviter qu'en Afrique du Sud ils ne comprennent pas : forum.wordreference.com/showthread.php

Quant aux névroses obsessionelles, il y en a une belle dans le cas de Dean Catamarans : plus je nierai la réalité, plus je m'en sortirai ...

Mort De Rire.


Hors ligne
Inscrit forum
réponse n°173205

Dean Catamarans sera au Salon du Multicoque à La Grande Motte du 14 au 17 Avril.

• Il serait intéressant de voir si ils y présentent un bateau
et d'avoir plus d'informations sur ces cloisons défectueuses.
et peut être d'en savoir un peu plus sur les intentions futures concernant leurs clients actuels insatisfaits....
et leurs éventuels possibles clients futurs. Mais la je crois que ça va être dur de revenir à une image de marque
positive car elle est bien écornée.


Hors ligne
GOÉLETTE
Inscrit forum
réponse n°173301

Bonjour tous,

DEAN CATAMARANS fait très fort pour "reconquérir" le marché français comme exposant à Antibes. Il suffit de cliquer sur son nom dans la liste des exposants pour entrer sur cette belle page : www.deancatamarans.com/

D'entrée la publicité crapuleuse utilisant l' ECB lui permet d'amalgamer toutes ses fabrications ainsi toutes "certfiées".

Ensuite il suffit de cliquer sur "français" pour arriver au menu (français) et choisir en haut : DEAN441 :
 www.deancatamarans.com/fr/dean441technical.html

Là, la "fiche technique" du DEAN 441 a été modifiée depuis les premières versions qu'on a lues (extrait ci-dessous) :

"...   Nous croyons que sur tous les types de matériaux utilisé aujourd’hui  pour ce cœur du sandwich, le balsa debout (EGP end grain balsa) est supérieur comparé aux mousses PVC due (comme mentionnée plus haut) aux contraintes  de cisaillement  et de rigidité des panneaux composite. C’est pour cette raison que nous utilisons le balsa debout (EGP) comme cœur du sandwich. Sur le pont les mousses de PVC peuvent devenir souples sous les pieds quand le pont est exposé au soleil pendant de longues périodes. ..."

Disparu le Nidacore (remplacé par les "mousses PVC") qui sont critiquées (et pour cause !) et remplacées par le "balsa debout" (reSic !)
Etc...

On remarquera le sous-menu qui donne accés aux trois "déclarations" (engendrées par la dénonciation ici du "problème de sructure") :

* 1 (sans date) : www.deancatamarans.com/fr/message.asp  (d'entrée on y lit le toujours faux : "Dean series 440, modèle 441")

* 2 (sans date) : www.deancatamarans.com/fr/message2.asp  (toujours "Dean 440" mais cette fois "modèle 441" avec un "petit défaut"

(passons pudiquement sur la page 2 où il y a toutes les "certifications ISO" ... de Marine Technologie (entreprise Sud-Africaine ...).

* 3 (01/03/11 ciblée sur le seul Luc Malejac) : www.deancatamarans.com/fr/message3.asp  (plus de Dean 440, mêm pas de Dean 441)

Le Nidacore est devenu de l'hexacore ("mousse PVC" ou "balsa debout" ?), etc.  Noter que l' ECB (seul habilité à certifier) a disparu ...

A la fin de la première page les menaces commencent (mise en demeure ...).

La page 2 est explicite :  aprés un petit essai de dégager toute responsabilité (si Luc ne répond pas avant le 1er Avril) Dean dans sa grandeur propose à Luc les tribunaux Sud-Africains ...

Bref, Dean essaie de faire taire Luc (et les autres 5 ou 6 victimes) pour mieux préparer sa contre-attaque à partir d'Antibes ...

Incurables !

Je serais Luc et les autres, je cartonnerai dur à partir de tout ça ! 

Mais je ne suis pas propriétaire d'un des DEAN 441 gravement viciés. 

Je préfère l'acier un peu pourri au fond de notre future vieille goélette "so british" de 1974 ...  Au moins on sait quoi faire.

Hors ligne
CATANA472 (Catamaran)
Inscrit forum
réponse n°173336

C'est  assez stupéfiant de constater que DEAN a encore l'audace de se présenter sur un salon de multicoques  alors qu'il n'est pas capable de résoudre les problèmes sur les bateaux qu'il a vendu.

Il essaye de m'attibuer la responsabilité de la non réparation de mon bateau et aussi de celle des autres DEAN441 cassés.

Je le répète mon avocat a donné un accord à Dr. Gowans pour aller faire les prélèvements sur mon bateau depuis décembre 2010.

Par contre contrairement à toutes les affirmations de DEAN le bureau ECB n'a toujours pas et pour cause agréé une procédure de réparation . Cela engagerai bien trop ce bureau de contrôle qui attends toujours cette proposition de méthodologie de réparation.

J'ai personnellement demandé à ECB de me tenir informé de cette procédure . J'ai aussi demandé à ECB de m'éclairer sur la manière dont les dégâts collatéraux de la rupture de cloison seront traité dans cette procédure.

Il n'y a pas de réponse .

DEAN me menace de diffamation , j'aimerai qu'il m'assigne car cela me donnera au moins la possibilité d'avoir des réponses à mes questions.

Comme l'explique O.Fournier il est intéressant de voir que les caractéristiques techniques évoluent au fur et à mesure du temps concernant le même bateau.

J'aimerai bien savoir si les documentations techniques qui seront distribuées au salon tiendront compte du nouveau poids des DEAN441
et surtout du tirant d'eau.


Hors ligne
SUPER MARAMU
Inscrit forum
réponse n°173338

Cher Luc , je continue de suivre le fil à chaque connexion et la situation évolue , cependant j'aimerais attirer votre attention sur un point important .
Dean Catamarans est en situation difficile , et cet accident industriel risque de lui couter cher même s'il est assuré , dans cette situation ils ont tt intérêt à essayer de relancer leur machine commerciale (dur dur avec le manque de qualité et la réputation qu'ils sont en train de se faire ....
Mais , le point important qui doit être bien compris de tous , c'est qu'ils ont une vision toute anglo saxonne du droit du consommateur , et du "marketing" qu'ils doivent utiliser pour surnager . Leur présence sur le prochain salon du multicoque découle de cette vision (même pas peur  .....) . La réponse , c'est de leur pourrir ce salon afin d'éviter que d'autre acheteur se laissent séduire par des propos rassurants voir calomnieux  votre égard .
Toute action dans ce sens sera bienvenue et ne pourra souffrir de contestation si l'on ne s'attaque pas directement à l'entreprise ou aux gens , par exemple , en distribuant un tract d'information non calomnieux sur la réalité d'un achat de catamaran dont on n'est pas sûr de la qualité (exemple du poids , de la certification etc .....) .
Je suis même surpris que Mr Fountaine , en charge de Fountaine Pajot et des industries nautiques ai laissé DC exposé comptet tenu de la mauvaise pub que celà risque de faire à ce salon .
Ceci est un point de vue , mon appui vous reste acquis .
Salutations nautiques 

Hors ligne
CATANA472 (Catamaran)
Inscrit forum
réponse n°173514

Voici le message envoyé aux clients potentiels de DEAN pour le salon de La Grande Motte

"Chers Amis,

Lila, le nouveau Dean 5000 sera à la Grande Motte à l'occasion du Salon du Multicoque... et navigue en ce moment pour retrouver ceux qui le connaissent déjà et ceux qui vont enfin le découvrir!!

Comme à l'accoutumé vous pourrez vous entretenir avec l'équipe Dean, des propriétaires qui seront présents, et qui pourront vous parler de leurs bateaux des 440 aux 5000 en passant par le JAG... de leurs voyages et de leurs projets.

Enfin , nous pourrons parler avec clarté de la polémique qui a été soulevée et entretenue par un propriétaire sur un 441, le chantier Dean a depuis le début suivi ce problème, malgré les dires, depuis, les certifications CE ont été rétablies, les rapports rendus, les conclusions données, les solutions validées par des organismes internationaux assermentés, enfin, les propriétaires de 441 qui ont eu ce problème de cloison ont déjà été contactés, et ceux qui ont le 441, dans la série duquel il pourrait y avoir une déformation, seront tous vérifiés et bénéficieront de travaux préventifs.

En espérant bientôt vous rencontrer sur le spontons des catamarans du salon du Multicoque du 14 au 18 Avril 2011... et vous accueillir sur LILA

Très cordialement     Bernard Mondoulet "

Etant donné que sur son site Dean s'adresse à moi de manière nominative et qu'il ne me donne pas la possibilité de répondre je souhaite le faire par le biais de ce forum.

Il est inexacte de dire que les DEAN441 construits avant le 1er février 2011 ont un certificat de conformité valide.

Le bureau ECB par son dernier message confirme que tous les 441 construits avant cette date doivent être certifié à nouveau par une procédure individuelle après vérification.

Les Dean 441 cassés doivent être réparés  avant d'être certifiés.

Une procédure de réparation doit être approuvée par ECB ( à ce jour cela n'est pas fait contrairement aux affirmations ci-dessus) pour réparer les bateaux si cela est possible.

Il est inexact de dire que les propriétaires ont été avisés de ce problème

Il est inexact  d'affirmer que les propriétaires de bateaux cassés ont été contactés et que des solutions soient envisagés avec eux.

Il est incroyable de lire  "dans la série duquel il pourrait y avoir une déformation"  

Il est inexact de dire que les rapports  sont rendus. Pouvez vous produire le rapport de Dr. Gowans  votre expert concernant mon bateau Afrodite ?

Ce ne sont pas des travaux préventifs qu'il faut envisager mais des réparations importantes.

Tous les experts qui sont passés sur les différents bateaux sont unanimes, sauf celui de Dean Dr. Gowan, pour dire que les bateaux peuvent difficilement être réparés et uniquement dans le chantier car il s'agit d'un travail compliqué .

Je suis disposé à vous rencontrer quand vous le souhaitez durant ce salon  en présence de tous les témoins que vous voulez .

Vous avez bien évidemment oublié de m'inviter à faire partie des propriétaires  qui seront peut être sur le bateau exposé et c'est regrettable  car ceci permettrait de clarifier les choses .

Vous risquez par contre d'avoir la visite de propriétaires que vous n'attendez probablement pas .

J'espère aussi que ce salon vous permettra de rencontrer les représentants de l'assureur Groupama qui semble inquiet sur l'évolution de ce dossier qui concerne une quantité importante de bateaux.

Vous m'avez souvent accusé de diffamation et menacé de m'appeler devant les tribunaux . Je trouve curieux de ne pas avoir encore été assigné si tout ce que je raconte sur ce forum n'est pas la vérité!!!!!


Hors ligne
TARGA 32
Inscrit forum
réponse n°173526

lettre ouverte aux amis navigateurs:
Chers amis,
Le désir d’une vie maritime est ce qui nous rapproche et nous le vivons avec passion.
Notre souhait est de passer du rêve à la réalité de croisières paisibles, sures et agréables pour notre bonheur et celui des êtres qui nous sont chers.
Les moyens d’y parvenir sont composés du bateau idéal, du financement le plus souple et de l’assurance la plus efficace. Ces éléments sont offerts à profusion et la seule difficulté est de faire son choix.
Pourtant, comme la mer, la démarche n’est pas exempte d’écueils mais nous avons tendance à les ignorer ou les minimiser. Le comportement le plus fréquent consiste à faire confiance aux professionnels auxquels nous nous adressons. Il est vrai que leurs arguments publicitaires sont convaincants et très rassurants.
Cependant dans certains cas la confiance que nous accordons spontanément laisse penser à nos partenaires qu’ils peuvent en user pour nous abuser discrètement en réduisant la qualité des prestations fournies. Et dans cette voie il n’y a pas de limite puisque parfois la sécurité de la vie humaine est mise en cause.
Notre amitié maritime m’incite à vous proposer d’être vigilant. Ne signer rien sans que vous ayez bien assimilé tous les termes de la proposition des contrats de financement et d’assurance. Pour le bateau soyez précis dans la commande et exigé un descriptif détaillé, mais surtout faites un contrôle à la livraison (masse, longueur, tirant d’eau, etc..). Ceci ne vous dira pas si les assemblages ont été correctement exécutés mais c’est une précaution indispensable.
Si vous croyez que je suis trop prudent je vous invite à prendre connaissance des tribulations d’un propriétaire de catamaran DEAN 440 dont l’exemple est édifiant.
Dans son cas auriez-vous encore confiance dans les chantiers DEAN ?

Hors ligne
Inscrit forum
réponse n°173606

Pour ceux que cela intérèsserait, vous pouvez aller voir la présentation
du Dean 5OOO  sur le site suivant.

Tapez Dean dans le moteur de recherche et vous aurez aussi:
la présentation du Dean 441 et Monsieur Thierry Chateau nous en fera l'éloge.
Lisez la vidéo jusqu'à la fin:
Certification CE...

http://www.tvmer.fr/

http://www.tvmer.fr/

Hors ligne
CATANA472 (Catamaran)
Inscrit forum
réponse n°173765

Le 8 avril j'ai eu la surprise de recevoir un courrier  recommandé posté en France de Peter DEAN dont le texte est le suivant:

"Cher Monsieur Malejac
Vous avez déjà reçu

1 Un Email de la société Dean Catamarans daté du 11 mars 2010 indiquant qu'elle souhaitait faire venir un technicien sur votre bateau, qu'elle attendait de pouvoir réparer le hauban et remédier aux différents défauts sous garantie( voir suite).
2 Un Email du Directeur de la société de certification précisant que la suspension de notre certificat CE était annulée et qu'il vous demandé de prendre contact avec la Société Dean Catamarans.

Ayant maintenant reçu un agréement intégral de la méthodologie de réparation de notre Société de certification en Europe, nous souhaitons compléter l'intervention sur les cloisons porteuses sur votre Dean440 modèle 441 avec le numéro de production 44152 et au nom d'"Afrodite".

Veuillez s'il vous plait nous indiquerle lieu exact de stationnement de votre bateau, quand et où un technicien peut procéder aux réparations afin que nous puissions établir un planning de travail.

Nous vous confirmons que les postes ci après seront conduits selon mémoire en réponse en date du 15 octobre 2010 de Dean Catamarans et rapport d'expertise de Yacht Technology en date du 31 aoùt 2010 après expertise de l'ingénieur Brian GOWANS des 23-26 août 2010 avec votre ingénieur expert Mr Bastien POUTHIER
Les numéros suivantss'y rapportent ainsi que sur chaque rapport en référence:

1. Mouvements du plateau de Chaîne ( mentionné le 11 mars 2010 email)
2. Craquements sur le pont  (mentionné le 11 mars 2010 email)
3. Fissures à l'intérieur du bateau    ( mentionné le 11 mars 2010 email)
4. Rupture de joint sykaflex
5. Distorsion de cloison   (mentionné le 11 mars 2010)
6. Encadrements de fenêtre
9. Fuite dans la cabine arrière gauche
13. Fissure sur le pied du bimini

Il serait apprécié si vous pouviez répondre et donner tous les renseignements utiles avant le 15 avril 2011

En l'attente de vous lire

Veuillez agréer, Monsieur, l'expression de mes sentiments distingués?

Signé par Peter  DEAN

J'ai répondu dès ce matin le courrier suivant:

le 13 avril2011
Messieurs,

Il m'est agréable de constater qu'enfin, après presque une année, vous semblez disposés à vous intéresser aux problèmes du bateau DEAN441 AFRODITE que vous m'avez vendu.

Les faits confirment que j'ai eu raison de ne pas avoir donné suite à votre proposition d'intervention de mars 2010 qui occultait totalement le problème structurel que vous n'avez jamais pris la peine de venir constater.

J'observe que ce refus justifié vous a en définitive  contraint à refaire une étude complète des calculs du bateau, à obtenir la délivrance d'un certificat de conformité inexistant à la date de vente de mon bateau et enfin à élaborer une procédure de réparation ayant reçu au préalable l'agrément de ECB Nederland.

Pour ma part , je viens d'avoir confirmation par ECB d'un agréement pour une procédure de réparation de la liaison de la cloison nr2 avec la coque. Ceci est un grand progrès qui va peut être premettre d'obtenir pour mon bateau une certification de la part de ECB Nederland. Toutefois cet agréement concerne uniquement le réparation de la cloison défectueuse.

Vous faites état du rapport de Brian GOWANS du 31 aoùt. je vous précise n'avoir jamais reçu ce rapport sur lequel vous vous basez pour proposer la remise en état du bateau. Je vous demande de m'en adresser une copie.

Je vous donne mon accord pour réparer le bateau mais bien entendu sous le contrôle de mon expert Mr. Bastien Pouthier qui lui aussi attends toujours les réponses à ses questions posées à Brian Gowans.

Le bateau qui n'est pas en état de naviguer n'a pas bougé depuis l'expertise de Brian Gowans, il se trouve donc toujours à Grenada Marine. Sur l'île de Grenada  west Indies.

Je vous demande de me transmettre tous éclaircisssements sur la méthode de réparation envisagée des cloisons et surtout de réparation des autres  désordres évoqués lors de l'expertise. Tous ces problèmes collatéraux non limitatifs consécutifs à la rupture de la cloison doivent également trouver des solutions que je vous demande de me soumettre.

Dans la mesure de l'accord de mon expert Mr.Pouthier sur toutes ces méthodologies de réparation, les dates d'intervention de dépendront que de vous même et de vos possibilités techniques.

Vous serez toutefois aimables de nous aviser suffisamment à l'avance de vos dates d'intervention afin que je puisse  être présent ou représenté.

Comme vous semblez vouloir intervenir sur place je vous rappelle  que les conditions d'humidité  et de température dans les Caraïbes sont à priori incompatibles avec les grosses réparations de résine. J'aimerais dans ces conditions connaître quelles dispositions techniques vous envisagez pour réparer le pont qui est fissuré sur de grandes surfaces.

Je suis surpris de ne pas avoir reçu de votre part réponse sur les points soulevés dans les courriers envoyés par mon avocat à Maître Dubrulle , avocat, qui vous représente en France . En effet toutes vos questions y sont évoquées et mes réponses ont déjà été données.

Je constate que vous passez sous silence les points 7,8,10,11,12 de mes demandes lors de l'expertise. Etant donné les circonstances il vous appartient de prendre aussi position sur ces demandes.

L'intérêt bien compris de votre chantier étant de mettre un terme au différent qui nous oppose depuis trop longtemps, je vous demande par retour de courrier une réponse précise aux différents points que je viens d'évoquer.

Je vous adresse ce courrier sous la mêm forme recommandée que votre expédition du 8 avril 2011.

Dans l'attente, veuillez agréer mes salutations.

 Je pense que cette mise au point publique évitera toute utilisation par le chantier de son récent courrier lors du salon nautique.

Hors ligne
Inscrit forum
réponse n°173767

Bonjour Luc,

serait il possible pour la clarté du débat de savoir le contenu des points manquants:
7,8,10,11,12?

On avance dans le bon sens, pourvu que la marée ne vienne pas à changer de sens.

Je pense qu'il faudrait quand même faire un passage sur leur stand au salon: histoire de mettre un peu la pression.
Et de voir comment il est fait ce Dean 5000... Nidacore, Hexacore...

Merci encore, et courage, ils commencent à mettre de l'eau dans leur vin.


Anonyme (non vérifié)
réponse n°173794

Très heureux de constater que ta lutte nest pas vaine et que David est en train d'en coller une à Goliath.

Je suis admiratif de ton opiniatreté.

Chapeau bas !Je souhaite ardemment que ton bateau retrouve le plus vite possible l'élément liquide pour lequel il a été conçu!

Thierry, sur Troll

Hors ligne
OCEANIS 331
Inscrit forum
réponse n°173861
LUCMALEJAC a écrit :
Le 8 avril j'ai eu la surprise de recevoir un courrier  recommandé posté en France de Peter DEAN dont le texte est le suivant:

"Cher Monsieur Malejac
Vous avez déjà reçu

 

 Bonjour Luc, à tous,

Enfin, Peter Dean se décide. Certe le premier pas est fait, le devenir est à suivre. Je crois qu'il compte beaucoup sur le prochain salon pour redorer son image de marque.

Mon cher Luc je n'ai pas besoin de te dire qu'il faut avancer très vite car après le salon P. Dean confirmera t'il sa bonne volontée.

De tout coeur avec toi

Hors ligne
CATANA 40
Inscrit forum
réponse n°173876

 de tout coeur avec toi luc , peut être enfin un autre départ , on passe panama ensemble en fevrier 2012

pascal du cata tropicat

Hors ligne
GOÉLETTE
Inscrit forum
réponse n°173883

Bonjour tous,

s'cusez j'étais en déplacement. En rentrant je trouve ça dans mes centaines de mails, SVP, en tête de gondole de "Voiles News" :

www.voilesnews.fr/fr/info_35_28721.html

Ce qui montre bien la situation actuelle

* Dean Catamaran met le paquet en Europe, comme jamais, sur ses catas en ciblant la promo de son nouveau DEAN 5000 !

* Bernard Mondoulet ressort publiquement en grand promoteur officiel de DEAN, aprés son étrange silence ici en suite de ses echecs dans ses manipulations quasi frauduleuses du bon peuple des navigateurs STW.

* l'attitude "commerciale" de Dean Catamarans est donc maintenant un peu plus intelligente,  concernant la réalité des graves défauts de la série maudite des DEAN 441. Mais elle est tout à fait "séparée" de sa promo tous azimuts en Europe.

Reste à l'obliger à concrétiser son tardif souhait de réparer (si possible) les dégâts structurels des DEAN 441 sous surveillance d'experts et de bureaux de certifications tenus au courant de tout.

Pour ce faire, surtout ne pas laisser la moindre marge de manoeuvre à DEAN CATAMARANS (vu ses antécédents), du genre : "s'il a du succés avec sa super promo européenne du Dean 5000, on doit l' "aider" à ne pas s'en servir pour jeter le bébé (Luc Malejac) avec
l'eau du bain (les Dean 441 "oubliés").

Je pense que les belles promesses actuelles sont toujours aussi suspectes, tant que le protocole des "réparations" reste flou et "confidentiel" ...

Hors ligne
SUPER MARAMU
Inscrit forum
réponse n°173884

J'aimerais bien que DEAN catamaran, règle le problème de mon ami!

Comment peut on laisser un propriètaire d'un bateau neuf avec un tel problème (structure du bateau) sans intervenir et reconnaitre son erreur ?????????????

Avis aux futurs acquèreurs !!!!!!!!!!!!!!!!

Antoine

 

Hors ligne
SUPER MARAMU
Inscrit forum
réponse n°173907
Ofournier a écrit :
Bonjour tous,

s'cusez j'étais en déplacement. En rentrant je trouve ça dans mes centaines de mails, SVP, en tête de gondole de "Voiles News" :

www.voilesnews.fr/fr/info_35_28721.html

Ce qui montre bien la situation actuelle

* Dean Catamaran met le paquet en Europe, comme jamais, sur ses catas en ciblant la promo de son nouveau DEAN 5000 !

* Bernard Mondoulet ressort publiquement en grand promoteur officiel de DEAN, aprés son étrange silence ici en suite de ses echecs dans ses manipulations quasi frauduleuses du bon peuple des navigateurs STW.

* l'attitude "commerciale" de Dean Catamarans est donc maintenant un peu plus intelligente,  concernant la réalité des graves défauts de la série maudite des DEAN 441. Mais elle est tout à fait "séparée" de sa promo tous azimuts en Europe.

Reste à l'obliger à concrétiser son tardif souhait de réparer (si possible) les dégâts structurels des DEAN 441 sous surveillance d'experts et de bureaux de certifications tenus au courant de tout.

Pour ce faire, surtout ne pas laisser la moindre marge de manoeuvre à DEAN CATAMARANS (vu ses antécédents), du genre : "s'il a du succés avec sa super promo européenne du Dean 5000, on doit l' "aider" à ne pas s'en servir pour jeter le bébé (Luc Malejac) avec
l'eau du bain (les Dean 441 "oubliés").

Je pense que les belles promesses actuelles sont toujours aussi suspectes, tant que le protocole des "réparations" reste flou et "confidentiel" ...

 Pour aller dans le sens d'Olivier , pas de précipitation car la procédure de réparation va être délicate et j'ai déjà un doute quand à la faire à Trinidad .... 
Le fait que Dean bouge est un premier point positif ,cependant le bateau n'est pas prêt de prendre la mer , et d'autres caractéristiques n'en resteront toujours pas moins suspectes ( le poids etc ....) et la réparation ni fera rien .
J'ajoute qu'en acceptant de réparer , Dean penses s'exonérer des préjudices subi pour non jouissance du bien acheté , de la décôte à la revente etc ...
Pour ma part , je n'accepterais pas  ce raccourci et demanderais la reprise pure et simple de mon bateau .
Dernier point , avez vous vu naviguer le Dean 5000 , eh bien l'embonpoint est tjrs là et je me demande comment peut on concevoir un catamarans de 14 - 15 m , avec un déplacement lège de 11 t et une réserve de gasoil de 800 l , chacun de nous connait la sensibilité des cata à la charge , donc , ceux qui pourraient être intéressé par le D 5000 , méfiance ....


Hors ligne
CATAMARAN DEAN 441
Inscrit forum
réponse n°173960

Bonjour Luc,
Je te joins un fichier word pour alimenter la discussion sur notre problème.
Si tu peux le mettre en clair ... Merci
Corinne

Hors ligne
GOÉLETTE
Inscrit forum
réponse n°173972

Bonjour tous,

1) Voilà texto le texte copié/collé du doc Word référencé ci-dessus, de Corinne (Aloha ) concernant son DEAN CATAMARAN 441 55 de la série maudite :
---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
" Bonjour Luc,
Désolée de ne pas être présente sur ce forum, mais comme tu sais, à Mayotte où je suis avec mon Dean 44155, Il faut pédaler pour avoir Internet et à 6€ de l’heure en wifi !
Je précise que mon bateau fait parti des « 3 mousquetaires » propriétaires d’Extrapolation, d’Afrodite pour Luc et d’Aloha pour moi même.
J’ai encore la chance, si l’on peut dire, d’être à flot, contrairement aux 2 autres, et dans un endroit suffisamment tranquille (lagon protégé), pour éviter pour l’instant d’empirer le problème de structure, reconnu par tout le monde maintenant, y compris Peter Dean.
En plus, je me débats avec des problèmes de moteurs Vetus qui n’en finissent pas. J’ai passé plus d’un an sur deux à être en panne, et parfois immobilisée, pour des défauts de construction d’une série de moteurs Vetus. J’ai aussi de nombreux problèmes électriques, qui n’ont certainement rien arrangé. Et cela proviendrait de l’installation Dean Catamarans ou de ses sous-traitants, d’après des spécialistes. Et je ne parle pas bien sûre de tous les nombreux problèmes annexes, assez similaires à ceux de Luc.
Je passe plus de temps à essayer de réparer qu’à profiter. Je suis partie de France pour vivre un rêve.
Cela devient un cauchemar ! Et au prix que cela m’a couté, c’est difficile à admettre.
Quand Peter Dean dit que tu lui pourris la vie, Luc, c’est un comble : Il est quand même à l’origine de ses soucis actuels, en ayant voulu gagner beaucoup d’argent sans aucun respect de ses clients, ni de leur vie.
Et il ose se poser en victime ?! Où sont les victimes dans cette affaire, si ce ne sont les propriétaires, qui ont quand même, il faut le rappeler, verser une très grosse somme d’argent à Peter pour se voir ensuite ainsi floués !? Luc comme moi, a vendu son habitation pour réaliser son rêve. Alors de qui se moque-t-on ?
Il m’a quand même laissé partir à deux, de Cape Town avec mon bateau le 17 juillet 2009 pour faire le tour de l’Afrique du Sud et du Cap de Bon Esperance. Et surtout, Peter Dean venait juste, la veille de notre départ, de remettre à l’eau le 1er Dean 441 réparé dans son chantier pendant 3 mois pour des problèmes de structures. Je précise qu’il me propose une réparation en 3 jours et à flot aujourd’hui. Nous étions donc toujours au Cap, et il aurait été si simple de nous proposer une vérification du bateau. Mais il n’a pas hésité à nous envoyer à un potentiel casse-pipe ! Surtout qu’en tant que Sud Africain, il connait bien les eaux dangereuses où nous nous lancions.
Quand Peter Dean dit que c’est lui qui nous a contactés pour nous avertir de ces problèmes de structures, c’est faux. Il aurait pu le faire au Cap avant notre départ d’Afrique du Sud. Mais c’est moi qui lui ai envoyé des photos de fissures et de déformations de cloisons début 2010 pour savoir ce qui se passait.
Je viens de lire les derniers témoignages du forum.
Bravo Luc, tu as gagné une manche en obtenant, enfin, un rendez-vous avec Peter.
Tu as plus de chance que moi pour une fois, car tu as reçu un courrier RAR de Peter Dean, qui t’avise officiellement que sa procédure de réparation a été agréé par ECB, et il te propose de prendre RV  pour entreprendre ces réparations. Sans doute a-t-il fait cela pour montrer sa bonne volonté au public et aux médias, pour le Salon International du Multicoque de la Grande Motte où il présente son Dean 5000.
Toutefois, je doute un peu de ce que cela va apporter. Car ton bateau est dans un tel état, qu’il faudrait sans doute plus d’argent pour le réparer que pour en reconstruire un neuf.
Alors, que peut-il bien vouloir te proposer ?
Personnellement, bien que Peter m’ait dit qu’il m’enverrait cette procédure dès qu’il l’aurait, afin de convenir ensemble de la manière de faire ces travaux, je n’ai pas eu cet honneur !
Et il ne m’a donc pas proposé de venir réparer mon bateau.
Mais je suis moins médiatique que toi !
De toute façon, quel genre de réparation peut-il effectuer ? Changer la cloison N°2 mise en cause ? Ce n’est apparemment pas possible techniquement parlant. Réparer ce qui est visible sur cette cloison ? C’est effectivement ce qu’il propose. Mais pour ce qui est de la partie non visible ?!
Car une cloison qui a commencé à se défibrer, reste fragile et ne se répare pas, surtout sur un bateau dont la construction est terminée. Et comme on ne peut pas la changer …
Et pour toutes les conséquences annexes et résultantes sur le bateau de ces problèmes de structures ?!
Alors, si la partie n’est pas encore gagnée, Luc, on ne va pas laisser qui que ce soit démolir nôtre rêve, dans lequel nous avons mis toutes nos billes, notre temps et notre énergie !
Corinne "
---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

2) Google translate s'améliorant (s'cusez la syntaxe et les mauvais choix de mots, pas le temps de traduire moi-même) voici la version
anglaise que MM. Peter DEAN  et Bernard MONDOULET ne manqueront pas de lire (les discrets experts de l'ECB aussi, on espère !)  :
---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
"Hello Luc,
Sorry not to be present on this forum, but as you know, Mayotte, where I am with my Dean 44155, must ride for Internet and at 6 € per hour in wifi!
I said that my boat is part of the "3 musketeers" owners Extrapolation of Afrodite to Luke and Aloha for myself.
I still have a chance, so to speak, to be afloat, unlike the other 2, and in a quiet enough place (protected lagoon), to avoid for the moment to worsen the problem of structure, recognized by everyone now, including Peter Dean.
In addition, I am struggling with Vetus engine problems that never end. I spent over a year two to be down, and sometimes capitalized to construction defects in a series of Vetus engines. I also have many electrical problems, which certainly did not help. And that would come from installing Dean Catamarans or its subcontractors, according to experts. And I do not quite sure of all the many ancillary issues, quite similar to those of Luke.
I spend more time trying to fix is ​​to enjoy. I left France to live a dream.
It becomes a nightmare! And the price it cost me, it's hard to admit.
Peter Dean said when you told her rotten life, Luke is the last straw: He is still behind its current concerns, having wanted to make money without keeping any of his clients or their life.
And he dares to pose as a victim?! Where are the victims in this case, if they are homeowners, who still must be remembered, paid a huge sum of money to Peter and then to be cheated!? Luke, like me, has sold his house to realize his dream. So who are they kidding there?
He still let him go for two, from Cape Town with my boat July 17, 2009 for a tour of South Africa and Cape of Good Hope. And most importantly, Peter Dean was just on the eve of our departure, returned to the water the first Dean 441 repaired in his yard for 3 months for structural problems. I said that I propose a remedy in 3 days and afloat today. So we were always at the Cape, and it was so simple we propose a verification of the boat. But he did not hesitate to send us to a potential break-pipe! Especially since as a South African, he knows well the dangerous waters where we embarked.
When Peter Dean said that it was he who contacted us to inform us of these structural problems, wrong. He could have done before we left Cape Town in South Africa. But it was I who sent him pictures of cracks and partition in early 2010 to see what was happening.
I just read the latest stories on the forum.
Well done Luke, you've won a round by obtaining, finally, an appointment with Peter.
You're luckier than me for once, because you received an e-RAR Peter Dean, who officially thrust in his repair procedure has been approved by ECB, and suggest you take the RV to undertake repairs. Without doubt he did it to show its goodwill to the public and media for the Salon International de la Grande Motte Multihull where he presented his Dean 5000.
However, I doubt a little of what it will bring. Because your boat is in such a state, it would probably need more money to repair than to rebuild a new one.
So what can you kindly suggest?
Personally, though Peter told me he would send me the procedure as soon as he would have to agree together how to make this work, I have not had that honor!
And he did not therefore proposed to come and fix my boat.
But I am less media than you!
Anyway, what kind of repair can be done? Change the partition # 2 implicated? This is apparently not possible technically. Fix what is visible on that wall? This is indeed what it offers. But what is the unseen?!
For a partition which began pulping, remains fragile and can not be repaired, especially on a boat whose construction is completed. And as you can not change it ...
And for all the consequences resulting schedules and on the boat these structural problems?!
So if the game is not yet won, Luke, we will not let anyone destroy our dreams, where we put all our marbles, our time and energy!
Corinne "
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

3) Un nouveau message d'actualité ici sur le problème, de quelqu'un qui connait bien DEAN et l'Afrique du Sud, à lire pour éviter toute
polémique à distance et rester dans les réalités qui agacent mais deviennent  de plus en plus incontournables :

www.stw.fr/forumstw/quest_answers.cfm

Comme ça le costume est encore mieux taillé sur mesures internes à ce beau pays d'Afrique du Sud.

Cela devrait aider les prises de décisions des responsables sur place. Et bien sûr les seules techniquement correctes aptes à résoudre
les problèmes incontournables bien posés ...

Hors ligne
TRINIDAD
Inscrit forum
réponse n°174022

Alors Luc, as tu pu profiter du salon de la grand Motte pour enfin rencontrer Mr Dean?
Kheops

Hors ligne
DEAN CATAMARAN
Inscrit forum
réponse n°174103

Je suis également propriétaire d'un DEAN 44158. J'attends toujours que DEAN ou son représentant européen me contacte pour me prévenir d'un éventuel probléme de structure!!!!!!
J'attends également que mon assurance (Groupama) fasse le point sur de dossier et me tienne au courant suite à ma déclaration de sinistre pour vice caché.
Je suis étonnament surpris du silence sur cette affaire du propriétaire du bateau CGIfinance, ex CGMER.
Je vais profiter de mon retour en France cet été et faire un point sur la situation.
J'attends avec impatience, la décision du tribunal concernant le dossier de notre ami Luc pour définir ma marche à suivre!!!
Si certains n'ont pas encore compris qui était DEAN, lisez le sujet de notre ami Phillipe en Afrique du sud sur le même forum!!!
Si malgré cela vous avez encore des doutes, écrivez moi, je rentrerai dans beaucoup plus de détails tout aussi croustillants pour vous informer pleinement des risques d'acheter un bateau NEUF à ce chantier.

Pages

Le site de la Grande Croisière...