NAV ETOILÉE

Posté par : Sylvie et Patrick
13 Janvier 2021 à 11h
Dernière mise à jour 30 Octobre 2021 à 16h
565 vues
Flux-RSS

Chères terriennes, chers terriens,

Nos premiers milles nautiques ont été l'occasion de dépasser la liste des 12 travaux d'Hercule à bord!

La dernière cerise sur le gâteau fut la découverte fortuite de mon méticuleux mari. Pendant notre descente de Majorque vers Formentera, il profite de ce beau bord de portant pour passer au WD40  les ridoirs du gréement. Arrivé à l'étai, il découvre une FÊLURE sur le BOULON de l'axe bas d'ÉTAI qui relie l'enrouleur à la poutre avant du bateau et qui TIENT LE MÂT.

Contacté, FACNOR déclenche une livraison express gratuite du coupable boulon et nous enjoint à une prudence sénatoriale pour nos navigations jusque là. En clair, nous risquons un démâtage.

Nous convertissons nos mouillages bucoliques pour descendre vers Gibraltar, en route directe vers Carthagène, grand port européen où nous serons bien à l'abri pendant le coup de vent qui s'annonce du 29 au 2 novembre. 
Nous appareillons de Formentera à 21h30, le 26 octobre. La nuit est étoilée, la Lune est à peine décroissante. Heureusement, car un par un, tous nos instruments vont nous lâcher. Une mystérieuse dévoreuse de watts pompe toute notre énergie...et incroyable, nos DEUX moteurs se mettent de la partie en refusant de recharger nos batteries lithium.

Comme ce blog n'est vraiment pas fait pour vous transmettre photos et vidéos de nos aventures, prend un malin plaisir à ne pas enregistrer 2 fois sur 3  nos textes et surtout consomme trop de datas (la moitié de mon forfait international ce matin!) nous vous donnons RDV sur Polarsteps, l'appli gratuite où nous consignons notre vie de SDF "Séniors Des Flots"

Voici le lien: https://www.polarsteps.com/SylvieBrabanCottetEmard

Vous y retrouverez la fin -heureuse- de cette traversée et notre arrivée 30 heures plus tard, le 28 octobre à 1 heure du matin, dans un petit paradis près de Carthagena.

En attendant, voici l'histoire du nom de baptême de notre beau catamaran rédigé au coin du feu l'hiver dernier. 
...Retour sur les bancs de classe:

La constellation de La Croix du Sud est à l'œil nu, un ensemble de 5 étoiles disposées en cerf volant, sous le ventre du Centaure. Ses 4 étoiles les plus brillantes qui forme la Croix à proprement parler,  sont  Alpha, Bêta, Gamma, et Delta Crucis.

Pour repérer à peu près le Sud Céleste, le voyageur doit reporter 4,5 fois la grande longueur a - g Acrux-Gacrux, créant ainsi la queue du cerf-volant dont l'extrémité est proche du Sud Céleste.

Avec l'avènement du télescope, 23 autres étoiles apparurent, puis 49, dont 15 plus jeunes, plus massives et plus chaudes que notre soleil. Puis encore bien d'autres étoiles, voire doubles ou triples, qui lui valurent le surnom de "Boîte à bijoux du Sud Céleste".
Alors qu'elle est la plus petite des constellations, sa célébrité s'affiche sur de nombreux drapeaux: Australie, Brésil, Nouvelle-Zéalande, Papouasie-Nouvelle Guinée, Samoa, Salomon...

Autre particularité: Le Sac à Charbon  (600 années lumières), la nébuleuse la plus obscure de La voie Lactée, nuage de gaz et de poussières qui en s'effondrant forment des étoiles. 

Le nom de Croix du Sud a été attribué à son baptême en 2006 par le premier propriétaire. Malgré que ce soit un nom très répandu sur internet, nous n'avons pas souhaité le changer. En outre, nous avons été séduit par l'exceptionnelle beauté de ses grandes lettres inscrites sur ses coques.
Pour être retrouvé sur le web parmi toutes les Croix du Sud, nous avons pris le parti de rajouter systématiquement 42 E à la fin.

42 pour le nombre de pied et E comme Extension ou Extented, pour signifier qu'il a été rallongé. Ce que nous avons expliqué dans le billet du WE dernier consacré à ses caractéristiques: l'ADN de Croix du Sud 42 E.

Alors Les Seniors Des Flots vous attendent sur POLARSTEPS; vous allez A-DO-RER!

Géolocalisation en direct du bateau / Sous chaque pastille, des photos et des vidéos /quelques lignes ...

 

 

Emplacement

Vous devez vous identifier pour laisser un commentaire : cliquez ici pour vous connecter .

Le site de la Grande Croisière...