De Koilada, Spetses, Syros, et Athènes

De Koilada, Spetses, Syros, et Athènes

Posté par : Yannis
07 May 2017 à 16h
Last updated 18 February 2018 à 08h
2249 vues
Flux-RSS

Mimosa est restée au chantier à  sec tout l'hiver 2016-2017  à  Koilada en Argolide. Le chantier  nous a   refait tous les joints de teck.  En effet depuis déjà 3-4 ans, les joints ramollissent (ils n’ont que 5 ans) et je passais mon temps aux escales en refaisant 1m par ici et 1m par là. Un travail fastidieux et pénible. Pour la renovation on n’a pas     utilisé le Sikaflex traditionnelle, mais  le  Simpson Fast Tack. Nous sommes très contents du travail et du résultat. Espérons que ça tient.  Juste avant Pacques  2017  Mimosa     retrouve son élément naturel !  Avec Savvas, mon  fidèle second,  nous prenons presque deux jours pour tout remettre en place avant de mettre le cap vers Spetses.

                 

Après  15 milles de navigation  nous sommes dans le vieux port de  Spetses, une ile  sans voitures, à  la mode en ce moment ! Le tout  Athènes se retrouve pour Pacques !   D’habitude trouver une place dans le vieux port de Spetses, relève de l’exploit. Mais nous réussissons d’accoster un vieux quai face aux tavernes et la station d’essence. Malgré ca on n’évite pas les nuisances qui sont principalement les bateaux taxis. Petits et rapides, arrivent à pleine vitesse dans le port, soulèvent la houle, font du bruit. Ne s’arrêtent que vers minuit pour reprendre la mer vers 5-6 heures du matin ! Pénibles.

 

                      

La ville est quand même très agréable, piétonne sans voitures, un des berceaux avec Hydra, de la puissance maritime grecque. C’est la ville de l’héroïne grecque Bouboulina, qui a combattu     les turcs lors de la guerre d’indépendance en 1821, comme 1ere femme capitaine de vaisseau, qu’elle finance par ses propres moyens !Une journée à  se balader à  pied ca fatigue, et le  reveil le mardi du11 avril est  un peu tardif. La méteo nous prevoit 20-25 noeuds Nord !  Alors c'est parti, destination Syros, 85 milles.  Sauf que le vent est au N- NE,  au près serré   pour nous.  A la tombée  de la nuit nous laissons le sud de Kythnos à  babord et il nous reste encore 15 - 20 milles. Le vent mollit  vers 22h et  resignés nous mettons     le moteur. 

 

                                                    

 

Après un voyage de 3 ans,  sur les traces d'Ulisse, Mimosa  a jeté   l'ancre à   Finikas à Syros vers   1 heure du matin  le mercredi 12 avril ! Mimosa a atteint son but initial. Le retour à  la maison,  mais sans Penelope ou Telemaque ! Ici tout le  monde nous connait. Deux jours  merveilleux , on ne  se lasse pas de notre ile.  Et puis départ pour Athènes au moteur, 60 milles !!!   A 10 milles de l’arrivée, Mimosa est sous pilote, et nous nous préparons le déjeuner, quand le bateau est secoué brutalement, le moteur ralenti et repart quand même. Pas de voie d’eau, pas de rocher, rien en vue ! On arrête le bateau, je m’équipe avec ma petite combinaison, et dans l’eau. Un grand sac plastique, bien solide, entoure l’hélice. Il me faudra plusieurs plongeons pour la dégager.  

       

 

C'est au port de Zea, que  Mimosa devra rester jusqu'en aout.   Tout est à  nos pieds. Les bus, le metro, les magasins. Le  vieux quartier de Kastella, au dessus du port mérite une balade à  pieds. Il y a encore quelques vieilles maisons, rescapées du tsounami de beton.  

         

  Le but de ce voyage était de ramener Mimosa à Athènes pour me servir de pied à terre ! Pour 2017 nous avons programmé     deux voyages, le 1er en mai et le second en aout.

Vous devez vous identifier pour laisser un commentaire : cliquez ici pour vous connecter .

Le site de la Grande Croisière...