Fonctionnement régulateur d'allure Hydrovane

Fonctionnement régulateur d'allure Hydrovane

Posté par : DANIEL
30 Octobre 2017 à 20h
Dernière mise à jour 18 Avril 2020 à 10h
6074 vues
Flux-RSS

Le régulateur a passé  toutes  les épreuves  de la traversée  Canaries -Grenade (relatée par ailleurs) avec succès : sur  22 jours  nous n'aurons barré que le premier jour, le temps de sortir des vents variables qui entourent Ténérife.

Ensuite c'est grand largue ou vent arrière  pendant 21 jours avec du vent entre 4 et 6 et trop rarement une seule houle (conditions inconfortables pour l'équipage    et le régulateur).

Le régulateur a donc assuré la quasi totalité du trajet   et    le réglage est très simple: d'abord équilibrer son bateau au maximum en jouant sur le réglage des voiles,  la position de la dérive (à partir du largue elle est toujours relevée sur Teranga), et l'angle de la barre (cette dernière doit pouvoir être    fixée dans toute position autour du neutre) si le bateau reste trop ardent ou trop mou. Ensuite il reste à trouver le bon angle pour l'aérien, ce qui se fait par tatonnements successifs.

Dès que les conditions changent, il faut revenir sur les réglages, mais rien de fastidieux.

Ca  marche  très bien vent arrière avec houles croisées et surfs sur des vagues de plus de trois mètres  ;  pas plus d'empannages intempestifs que lors de la traversée d'il y a trois ans sans régulateur ni pilote (le Walder ou équivalent reste  un élément de sécurité très précieux qui va aider le bateau à pardonner les erreurs de barre)

Ci-après quelques vidéos qui donnent une idée de la précision de la conduite

https://youtu.be/Fp8t7nIt24A

https://youtu.be/e_esRqWtHr8

https://www.youtube.com/watch?v=6B_pVps5eWc

https://www.youtube.com/watch?v=UwFlSuf1-cg

Suite au retour  Martinique-Açores,  beaucoup de près plus ou moins serré; aucun soucis de comportement.

Le régulateur atteint ses limites sous geeneker si on veut faire du cap; l'aérien a du mal à compenser les déséquilibres induits par les  légères variations de vent  inhérentes à la pétole. Il suffirait surement d'augmenter la surface de l'aérien pour régler le problème.

Que du bonheur donc,  Teranga ne pourrait plus s'en passer!

Bonjour, Merci pour ces vidéos. Auriez-vous une photo montrant comment vous avez installé le régulateur sur la jupe de l'ovni? Merci. Frédéric

Vous devez vous identifier pour laisser un commentaire : cliquez ici pour vous connecter .

Le site de la Grande Croisière...