Jérémie BEYOU perd ses fichiers METEO

Jérémie BEYOU perd ses fichiers METEO

Posté par : Sécurité
25 Novembre 2016 à 08h
Dernière mise à jour 23 Janvier 2017 à 12h
2604 vues
Flux-RSS

lire la  dernière mise à jour  en bas du billet

« Je ne peux pas être en mode course, ce n'est pas le Vendée Globe que j'attendais et que j'imaginais faire. Je subis plus que je n'anticipe… Je vais continuer à avancer tant bien que mal malgré les soucis techniques mais c'est dur. » confiait cet après-midi à la vacation Jérémie Beyou (Maître CoQ) handicapé par ces deux fleets (moyen de communication par satellite) totalement hors-service. Le skipper ne peut plus recevoir de fichiers météo et doit faire sa route à l'ancienne, au baromètre et au flair.

L'actualité du Vendée Globe vient  nous rappeler ainsi brutalement combien, comme  cela est fortement souligné  dans les Bonnes Pratiques  pour assurer la sécurité météo en mer, il est essentiel  de disposer à bord  d'une installation   robuste et fiable  pour recevoir  les fichiers météo.  En particulier  on y recommande de prévoir des redondances.  A l'issue de la course  nous  nous informerons du détail de ce qui apparait  comme une double panne. Il faudra  en particulier vérifier qu'il ne s'agit pas d'une panne unique  affectant les deux antennes  INMARSAT FleetBroadband  de Maître Coq  et donc détruisant la redondance supposée.

Comme noté dans les Bonnes Pratiques une simple passerelle WiFi  Iridium GO   permet avec une simple tablette d'avoir  une vraie redondance totale   de la chaîne  (batteries, connectique, logiciels,   machine,  écran, antennes..)  venant au secours de son système principal de réception des fichiers météo.  C'est aussi le cas dans une certaine mesure avec  une réception BLU.  Il est d'ailleurs évidemment préférable de disposer  les deux branches de la redondance dans des technologies différentes.

première mise à jour

Aux dernières nouvelles jeremie Beyou a connecté son téléphone Iridium en data et est bien en mesure de récupérer les fichiers météo comme beaucoup d'entre nous, mais évidemment avec des débits plus lents qu'avec ses  Inmarsat Fleets. Il ne fait donc pas tout à fait sa route "à l'ancienne"!    le secours fonctionne donc.  Il sera intéressant de connaître ses commentaires sur le handicap réel par rapport à ses concurrents qu'il aura effectivement subi dans son routage.                               

deuxième mise à jour du 23/01/17

A l'occasion de son arrivée aux sables d'Olonne  il est intéressant  de noter  que  malgré cela Jeremie Beyou a continué à avoir des difficultés.

." « Je dois toujours jongler avec mon téléphone Iridium : il faut que je me mette dehors pour qu’il capte et c’est compliqué de communiquer avec la terre et de recevoir des fichiers météo. Là, ça m’a l’air assez simple pour l’instant jusqu’à l’équateur : je suis dans les alizés d’Est qui devraient se renforcer un peu. Je ne me plains pas car tout le monde a son lot de galères, mais je n’ai plus que ma troisième girouette qui fonctionne, la première étant en rideau depuis quatre jours après le départ et la deuxième depuis trois jours… C’est un peu compliqué parce qu’elle n’est qu’un mètre au-dessus du pont et je dois souvent mettre le pilote en mode compas (et non en mode vent), ce qui impose plus de présence dans le cockpit pour régler les voiles et modifier le cap. Mais ça avance et je suis toujours troisième ! "

L'explication de ces difficultés que l'on devine dans cette vacation précédente avec Jerémie Beyou a été fournie  au Dr Chauve:  Maitre Coq  n'est pas équipé d'antenne extérieure Iridium.   Il lui fallait donc sortir  pour capter, le téléphone d'une main raccordé par un câble à son PC en se tenant de l'autre main: Pas évident  dans l'ambiance  infernale d'un IMOCA  filant plein pot dans des mers formées! On comprend dans ses conditions ses difficultés à avoir des fichiers suffisamment importants sans coupures. Malgré cela comme il nous le dit  il semble avoir été en mesure de bien gérer ses trajectoires  et de monter sur le podium.

La conclusion de cette difficulté est de bien s'assurer, comme recommandé dans les Bonnes Pratiques pour assurer la sécurité météo en  mer,  d'avoir une vraie redondance de l'installation de  réception des fichiers météo à bord.

 

 

Vous devez vous identifier pour laisser un commentaire : cliquez ici pour vous connecter .

Le site de la Grande Croisière...