COMPOSITION DE LA COMMISSION SÉCURITÉ

COMPOSITION DE LA COMMISSION SÉCURITÉ

Posté par : Sécurité
13 Décembre 2016 à 20h
Dernière mise à jour 14 Décembre 2016 à 13h
2159 vues
Flux-RSS

Nous sommes heureux d'annoncer  la  participation de Dominique Hausser  aux travaux de la commission sécurité.  En se joignant à nous Dominique  va nous apporter sa grande expérience nautique en course et en grande croisière   (voir  son CV résumé ci-dessous).

La nouvelle composition  de la  commission est la suivante:

 NAVIGANTS

Frédéric JP d’ALLEST, (pseudo Artimon),  animateur de la commission, Ingénieur (Polytechnique, Ecole Supérieure d’Aéronautique), carrière dans le domaine spatial (Chef de projet Ariane 1, DG du CNES, PDG société Arianespace) et l’industrie (DG Matra), 60 années de navigation (100000 milles) et d’escalade/alpinisme, brevets de pilote militaire et de parachutisme. Navigue depuis 2008 sur Balthazar, Garcia Salt 57’.

Dominique HAUSSER, (pseudo DomH), navigateur lacustre,  océanique, de plaisance et en régate (avec en 2015.2016 la participation comme navigateur et médecin de bord à la Clipper round the World Yacht Race sur LMAX Exchange qui a remporté cette régate), en solitaire et en équipage, soit une cinquantaine d'années de pratique de la voile. Passionné par la météo depuis ses débuts de navigation océanique.   Depuis quelques années, skipper bénévole au Cruising Club Suisse (nombreuses croisières de formation à la pratique de la navigation en  mer), directeur du département régate de la Fédération Suisse de Voile.

François MICHEL, (pseudo Pacolarahm). Navigateur depuis l'adolescence, moniteur de plongée, carrière dans le milieu de la santé, de la médecine et de la sécurité.  Expérience de navigation hauturière. Navigue sur Moussaillon, un OVNI 39. Actuellement aux Bahamas.

Michel PRADIGNAC, Ingénieur Centrale Paris, très impliqué dans les questions de sécurité dans son passé professionnel de cadre dirigeant dans le domaine de l'énergie : gestion des risques industriels, prise en compte du facteur humain, en particulier en situation de crises. 45 ans d'expérience de navigation, essentiellement comme skipper. Depuis 2000 sur l'Ovni 385 Nunki (du Portugal à la Suède, en transat, aux Caraïbes et en Nouvelle-Calédonie). Entame actuellement un grand voyage, 6 mois par an, sur le catamaran Outremer 45 Spica. Passionné de météo et de routage, pour tenter "de ne pas être au mauvais endroit au mauvais moment".

Alain SANIEZ,  Ingénieur Arts et Métiers, Ingénierie et mise en service d'installations de production d'électricité d'origine nucléaire, management et direction d'unités  de distribution de gaz et d'électricité. Cinquante années de navigation, en dériveur puis habitables, en course et en croisières. Construction amateur d'un Trismus 37  (1977-1981). Première Transat des Alizés en 1981 puis retour Europe en 1982. Depuis 2008, tour du monde sur Uhambo (Hanse 430e). Expérience : plus de 80000 milles comme skipper. Pratique le ski et l'alpinisme.

CONSEILLERS PROFESSIONNELS

Didier LE QUERLER,  pilote au sein de l’Aéronavale pendant 18 ans sur Atlantique 2 et Falcon 50M, a rejoint les garde-côtes des Douanes depuis 6 ans comme pilote d’avion de surveillance sur bimoteur Cessna 406. Il totalise 6500h de vol, et une solide expérience opérationnelle acquise au cours de ses missions de surveillance maritime et de sauvetage. Initiateur en 2003 avec Pierre André Saladay de la conférence sur "le sauvetage au large", il participe à la plupart des briefings Sécurité des grandes courses pour rappeler les dangers mais aussi pour donner des techniques, parfois propres à l’aéronautique, et les bons réflexes en cas de naufrage. Passionné par le Facteur Humain et le travail en équipage, il a été formateur dans ce domaine, suivi de nombreuses formations dans la gestion des risques opérationnels et la résolution de problèmes par exemple, et propose souvent de transposer ces techniques au monde de la voile.

Pierre-André SALADAY, coordonnateur tactique, navigateur radariste sur Falcon 50M de la flottille 24F de l’aéronautique navale de Lann-Bihoué. Solide expérience opérationnelle de plus de 24 années dans le sauvetage en mer. Très engagé depuis 2003, le plus souvent avec Didier Le Querler, dans la formation et la sensibilisation des skippers, il intervient dans les briefings Sécurité de la plupart des grandes courses au large pour rappeler les dangers mais aussi pour leur donner des techniques, parfois propres à l’aéronautique, et les bons réflexes en cas de naufrage pour une utilisation optimale du matériel de sécurité maritime.

Michel MEULNET - Routeur météo. Passionné depuis de nombreuses années de météorologie maritime, de voile, de course au large et de radiocommunication. Formé et spécialisé en météo marine (ENM, UB), travaille quotidiennement sur la météo, les cartes océaniques, et les modèles numériques. En contact journalier avec des navigateurs et pratiquant la voile, a une bonne connaissance de la vie en mer. Routage d’ équipages sur l'Atlantique, le Pacifique, et en Méditerranée, travaille également sur des projets comme le tour du monde en catamaran de sport, San Fernando Race, Transat Classique, Course des Antipodes, Bouvet rames Guyane, expéditions Groenland, Antarctique, records paddleboard, Route du Rhum, Transat Jacques Vabre, Tour du Québec à la Voile, Passage du Nord-Ouest, Records transat...

David RICHARD, 10 années d’expérience sur divers navires de la Marine nationale, opérateur radar puis officier information (situation tactique radar), chef de quart au MRCC de Nouméa, actuellement chef de quart opération, chef de quart navigation et référent activité plaisance et courses au large au CROSS Griz-Nez. Très bonne expérience de navigations hauturières sur son First 32, puis sur son Sun Kiss 47.

Frédéric  d'Allest, animateur de la Commission Sécurité

 

 

 

Joli travail, très intéressant ! Une remarque, secondaire mais pour le respect intégral du droit : C'est une qualification d'Opérateur Général du SMDSM qu'il faut légalement avoir pour utiliser une BLU ou un INMARSAT professionnel (Tout standards professionnels dont celui, bien moins cher, comme un std C, qui n'a pas de service en phonie). Ceci s'appelle un "CGO du SMDSM" (pour Certificat Général d'Opérateur (radio) du SMDSM). La qualification Radio amateur n'est valable qu'à terre. Les BLU à canaux préprogrammés ne demandaient qu'un CRR (plaisance exclusivement) question à revérifier. Pour les fautes de français (orthographe, grammaire, conjugaison), c'est secondaire et destiné à chatouiller... Il y en a pas mal quand même. Mais aucun lien vers l'annexe 7 ? Ou bien me trompé-je ? Mais bravo pour ce très beau travail !

Vous devez vous identifier pour laisser un commentaire : cliquez ici pour vous connecter .

Le site de la Grande Croisière...