Je suis heureux de mon cata Nautitech

19669 lectures / 179 contributions / 0 nouveau(x)
Hors ligne
NAUTITECH 442
Inscrit forum
Je suis heureux de mon cata Nautitech
sujet n°97607
Bonjour les amis,

Je décide de lancer un post sur un bateau (le mien) et sur un chantier qui m'a bluffé dans la gestion de notre projet.

Quand un petit chantier français, qui ne fait que 40 bateaux par an, met autant d'énergie à satisfaire les rêves de ses clients, j'ai envie de l’écrire.

Cela fait 15 ans que j’ai en tête de partir avec ma femme et mes 3 enfants pour vérifier si la terre est bien ronde. Et pour moi, le meilleur moyen de le faire, c’est de quitter la terre pour aller sur la mer.

En septembre 2009, mon épouse et moi-même décidons de passer à l’acte en 2012 et pensons qu’il est temps de choisir le bateau.

J’ai une expérience de la voile très très limitée (pas mal de planche il y a 20 ans, 2 stages de voile d’une semaine avec mon épouse et un 27 pieds durant 2 ans).
Après réflexion, nous décidons de partir sur un catamaran et retenons 3 chantiers :
  •  Lagoon
  • Foutaine
  • Privilège
Catana et Outremer ne sont pas retenus car trop techniques pour nous. Nous souhaitons privilégier le confort pour les 5 membres de la famille (pardon, 6 avec le chat) aux performances.

Nous avons RDV au Grand Pavois 2009 avec APACA, revendeur LAGOON. Le RDV tourne au fiasco car le revendeur a vraiment autre chose à faire qu’à vendre un bateau 45 pieds.

Bon contact avec le revendeur Fountaine qui nous organise une visite du Salina 48. Pas sexy le bateau, les housses en plastique sont encore sur la sellerie. Le bateau est sorti direct du chantier et n’a aucun aménagement. Cela nous laisse un peu sur notre faim, surtout mon épouse.

Nous allons chez Privilège et là, honte à nous. Nous demandons des infos sur le 445 alors que le 515 est exposé. Impossible de visiter un 445 au grand pavois. Pas assez cher mon fils !

Nous repartons donc du Grand Pavois déçus et même un peu tristes. Nous pensions avoir un budget confortable mais après nos échanges avec le chantier PRIVILEGE et le revendeur LAGOON APACA, nous commençons à en douter.

Du coup, nous gambergeons et arrivons à la décision de regarder sur le marché de l’occasion. Nous repérons deux bateaux à vendre, un PRIVILEGE 495 à Altéa (Espagne) et un Nautitech 47 du côté de Montpellier.

Nous descendons à Altéa et rencontrons le revendeur LAGOON CAT MARINA qui est chargé de la revente du PRIVILEGE 495 pour un de ses clients. Super accueil et super contact. Nous visitons le bateau qui me plaît beaucoup mais est trop luxueux pour notre projet (cuir blanc, moquette épaisse ; ….). Non, cela ne pourra vraiment pas le faire avec nos 3 enfants. Et ma femme s’y trouve un peu à l’étroit (mince, c’est quand même un 49 pieds !).

En remontant de Valence, nous nous arrêtons à Montpellier où nous avons RDV avec le commercial NAUTITECH, Pierre DELHOMEAU, pour voir le 47 d’occasion à vendre. Le bateau rentre d’une boucle Atlantique. Le PDG est là également et nous accueille avec Pierre. On visite le bateau mais nous le trouvons trop cher car il y a beaucoup de chose à refaire. Et nous ne sommes pas emballés. Le PDG de Nautitech nous propose alors de nous retrouver en fin d’AM à la Rochelle (car nous remontons sur Nantes) directement au Port des Minimes. Il pense que le 442 devrait nous plaire. Nous acceptons et le retrouvons en fin d’AM au Port des Minimes. Nous montons sur le 442, le visitons et là, nous apprécions ce que nous voyons. Brunon Voisard et Pierre Delhomeau nous proposent un essai en mer 8 jours après (le 11 novembre, jour férié, mais pas de pb pour eux, ils se rendront disponibles).

L’essai en mer se passe bien et le bateau nous plaît de plus en plus.

Nous retenons donc Nautitech et Fountaine en short list. 2 mois de négociations avec les deux chantiers, de nouvelles visites, de nouveaux échanges, et finalement, notre choix est fait : cela sera un Nautitech 442.

Ce que nous avons apprécié chez Nautitech durant la période de construction :
  • Une réelle écoute sur des besoins spécifiques d’aménagement, là où cela était très compliqué avec Foutaine (le bateau devait sortir standard des chaines de Fountaine pour être ensuite démonté et modifié par une entreprise différente. Un vrai plan galère en perspective, sans parler du surcoût). Quelques exemples de nos demandes : déplacement de la baille à mouillage, installation d’un lave-linge et de son support par le chantier, modification de l’aménagement de la cabine propriétaire, installation du pré-câblage pour le compresseur et le groupe électrogène qui seront installés ultérieurement, modification des éclairages et du circuit d’eau, installation d’un chauffage à eau chaude et non à air pulsé, …
  • Une vraie réactivité : une demande faite avait sa réponse sous 48 heures
  • La possibilité de suivre la construction de son bateau au sein du chantier
  • La rencontre avec le bureau d’études et les différents corps de métier qui nous a permis des échanges très intéressants
  • Jamais nous n’avons eu le sentiment que le chantier voulait nous amener quelque part. Ils ont toujours tout fait pour répondre favorablement à nos demandes et trouver des solutions.
Finalement, le bateau nous est livré le 10 juillet 2010.

Un point faible : La livraison est un peu légère et rapide. Mais j’ai demandé au chantier de me recommander un skipper pro pour la prise en main de 3 jours.

Première nav le 11 juillet avec le skipper. Un pur bonheur. Nous sommes sans doute sous l’effet de l’excitation.

En août, nous partons naviguer en famille 15 jours, RAS. Que du plaisir.

Nouvelle nav en novembre, 1er pb : le radar déconne. Nous informons Nautitech : ils font tout rentrer dans l’ordre avec le fournisseur . Pb d’électronique, rien à voir avec le chantier.

En avril 2011, je descends le bateau de la Rochelle au sud de Barcelone. 11 jours de nav avec 3 potes 24/24. Le bateau se comporte remarquablement par tous les temps et nous semble très sécurisant. Nous essuyons force 8 la nuit après Gibraltar, tout va bien. Le bateau est solide, rien ne bronche !

Aujourd’hui, un an après la livraison de notre bateau, nous sommes très heureux d’avoir choisi le chantier Nautitech et le modèle 442 (deux barres, c’est mieux qu’une).

Le chantier a été une vraie force de proposition dans la construction de notre projet et a également été très à l’écoute de nos besoins. J’ai le N° de mobile du responsable du SAV qui s’est déjà mis en 4 pour nous aider.

Pour le côté nav, évidemment, je prends une tôle face à un Outremer mais le volume intérieur, la qualité de fabrication et le côté luxueux du bateau sont très agréables et compensent très largement à nos yeux cette infériorité. En TDM, 90% du temps se fait au mouillage non ?

Voilà, je voulais vous faire part de mon expérience et naturellement, je reste à votre disposition pour vous apporter les informations dont vous pourriez avoir besoin.

STEPH44
Hors ligne
CATANA 40
Inscrit forum
réponse n°177471

 bjr , bonne nav a vous , soyez heureux et peut être qq part sur l eau 


Hors ligne
Edel Cat 33 (Catamaran)
Inscrit forum
réponse n°178546

 Bonjour ça fait plaisir de lire un tel post.
Bravo donc à Nautitech. Quand on réalise l'importance de tels commentaires, on se rend compte du travail qu'il reste à faire pour certains chantiers dans le domaine de la satisfaction client.
Bravo à eux, Bravo à vous.
enjoy...

Hors ligne
NAUTITECH 44
Inscrit forum
réponse n°179728

Bonsoir,

Nouveau venu sur ce forum, je suis content de pouvoir échanger avec un propriétaire de Nautitech.

Après de trop nombreuses années de location sur essentiellement des monocoques, nous avons décidés avec ma femme de tous larguer, de votre notre petite entreprise et de partir profiter de la vie et découvrir le monde. un premier tour de Méditerranée et puis après on verra où nous pousserons les vents et l'envie... ( voilà pour les présentations)

Il faut maintenant choisir sa monture

La cata c'est imposé de lui même après quelques locations et surtout quelques nav sur un Outremer45: là c'est vraiment le pied !
Je me pose quand même le problème du confort pour y vivre en permanence, et c'est vrai que l'on passe 80% du temps au mouillage.
on recheche le compromis entre le plaisir sous voile et le confort.

On regarde donc attentivement le Nautitch 44.2 qui nous a séduit pour son côté confort, mais que donne t-il en mer ?
Une sortie en mer est toujours frustrant et j'aimerais que tu nous en dises en peu plus sur son côté marin.

Les agents commerciaux ne sont sans doute pas très objectifs dans leurs descriptions.

Comment remonte-t-il au vent ? 
Pour un long voyage supporte-t-il la charge ?
As tu fait déjà de longue traversée et quelle moyenne as tu fait ?
as tu rencontré du gros temps ?

A te lire

Episode

Hors ligne
ALOA 27 (Monocoque)
Inscrit forum
réponse n°181276

Le post de départ de Steph44 est ce que je pourrais dire de Nautitech, même si je n'ai pas (encore) acheté de cata...

J'ai connu Pierre (Delhommeau), qui a quitté Nautitech, très serviable, pas intéressé, à l'écoute totale du client, et en y regardant de plus près, au vu de la qualité de travail, de finition, la possibilité d'aménagements à la carte, le prix est (relativement) faible.
Nous avons visité l'usine, impressionnant, et on comprend que le bureau d'étude est à l'écoute du client, ils ne demandent que ça !
J'ai pu essayer un 442 une journée et même dormi avec mon épouse à son port d'attache, remarquable comportement à la mer, même en mer (très) formée puisqu'on a eu droit à un BMS imprévu... et la remontée au prè est tout à fait correcte pour un cata non typé comme les Catana...
Petit bémol, mais ça n'engage que moi, ma femme étant enchantée, manque de place dans les fonds, dans les planchers de coque pour y mettre du lourd, des liquides ou conserves par exemple, la place étant prise par les pompes, réservoirs et autres accessoires. Autre bémol, une exposition un peu marquée du barreur lors de temps "humides", mais il y a le pilote automatique, c'est vrai...
Conception très bien faite, sauf la poubelle de la cuisine, mal agencée et l'impossibilité de placer une machine à laver de 5 kg ou plus et un congélateur digne de ce nom et non un petit "conservateur" .
Les batteries sur le bateau que j'ai vu me semblaient limite pour mon programme et je ne sais s'il y a de la place pour atteindre le quota énergétique que je me suis fixé.
Peu de place derrière les assises du carré.
Il est vrai que sortant d'un Bahia, la place pour les batteries et le rangement est complètement différente... mais l'implantation de la cuisine est... curieuse !
Les prises de ris sont sécurisantes, agréable même par une pluie horizontale mais il faut impérativement un étai volant pour mettre un tourmentin avec mousquetons, l'option de prendre un tourmentin enfilé sur le génois ou le foc (type Stormbag), c'est pas top.

Hors ligne
NAUTITECH 442
Inscrit forum
réponse n°181318

Après 5 semaines de nav aux Baléares et en Espagne (c'est dur la vie), je prends le temps de répondre aux posts.

En réponse à Episode :

Pour la remonté au vent, cela ne vaut sans doute pas un Catana ou un Outremer, c'est certain. En gros, de 0 à 30° du vent, c'est mort. A partir de 30/35, ca commence à marcher. J'ai fait un 6/8 nœuds par 15/18 nœuds par vent de 40/45° avec GV + génois. Je vous joins en annexe les polaires du bateau qui m'avaient été remises par Pierre lors de la négo.

Sur ma nav de 10 jours en avril pour emmener le bateau en Espagne, j'ai fait 6 nœuds en moyenne, mais sans usage de spi ou de gennaker. Juste GV + génois et moteur lors de la pétole.

En gros temps, le plus que j'ai eu, c'est F8 avec des creux de 5/6 mètres. Pour le comportement en mer, rien à dire. Excellent et sécurisant. Jamais je ne me suis senti inquiété.

Quelques précisions aux écrits de Philippe :

Effectivement, aucun rangement sous les trappes car il y a les pompes et les vannes. Mais le bateau fourmille de placards. Par ailleurs, il y a beaucoup de place sous la banquette du carré. On peut ranger par exemple 20 à 30 bouteilles de 8 litres d'eau (les bouteilles qu'on trouve en Espagne). Ou quelques dizaines de bouteilles de vin, coca, ….. En vivre, on peut mettre des dizaines de kilos de pates, riz, conserves.

J'ai par ailleurs aménagé l'espace au-dessus des cales moteur. J'ai installé des équerres qui me permettent de fixer des caisses plastiques. J'en ai mis 6 de dimensions 170*400*600 et 3 de 170*400*300. J'y stocke le matériel de spare, les écoutes de spi, toute ma quincaillerie, matos électrique, rallonges, huile moteur, ….. Et il me reste encore de la place.

Pour le poste barreur exposé, OK mais par force 6 mini. Sinon, RAS. Et franchement, les deux barres sur les coques, c'est autre chose comme plaisir à barrer qu'une barre hydraulique insérée sur le rouf. Effectivement, sur le modèle 441, le barreur peut être protégé par un bimini. Mais la ligne est moche, on mange de la place sur le cockpit et les sensations à la barre sont inexistantes. Sans hésiter, je reprends la version 442.

Pour la position de la poubelle, ce n'est pas top mais c'est gênant 15 secondes tous les 2 jours lorsqu'on la change. Ce qui est plus embêtant, c'est l'eau qui peut couler dedans si vous ne faites pas attention lorsque vous faites la vaisselle. Mais là encore, on est plus dans le détail que dans un vrai pb.

Pour le conservateur, il s'agit bien d'un congélateur et non d'un simple conservateur. Je confirme les -18° C sans pb. J'ai même réussi à geler une bouteille de Martini (mais heureusement pas la vodka !).

Pour le lave-linge, j'ai fait installer par Nautitech un 5.5 KG (référence : BOSCH - WOT 26552 FF). Je l'ai fait livrer et ils l'ont directement installé dans une des SDB de la coque enfant que j'ai transformée en lingerie (la SDB, pas la coque ).

Pour les batteries, j'ai demandé à Nautitech d'en rajouter 2. Je suis donc à 500 A en servitude et 2/100 A en moteur. Par contre, cela pompe sec avec le fridge et le congélo. Si en plus il y a le pilote auto, il faut impérativement faire tourner le groupe.

Une grosse déception : les panneaux solaires. J'ai 3 panneaux de 100W mais cela ne donne pas grand chose. Au mieux, 8 à 10 A par heure. Soit 100 A dans la journée.

J'ai un groupe électrogène de 4 KVA. Attention, ne faites pas la même erreur que moi. J'ai mis un transformateur de 50 ampères alors que j'aurais pu mettre un 100A et ainsi avoir un temps de charge 2 fois moins important lorsque je recharge les batteries avec le groupe. Un groupe qui tourne 2 heures au lieu de 4, c'est quand même autre chose.

Autre boulette que j'ai faite : j'ai un déssalinisateur 12 V et je n'ai pas pris l'option 220. Donc, il ne fonctionne que sur les batteries et pas sur le groupe. Le déssal pompe toute l'électricité apportée par le groupe aux batteries (il a besoin de 30 à 40 A).

Les assises du carré sont à améliorer. La banquette est arrondie et je pense qu'il sera préférable qu'elle soit en angle.

Pour les prises de ris, soyez plus malin que moi. Lors de ma première prise de ris, j'ai interverti les mousquetons. Prise de ris 1 sans pb, prise de ris 2 OK mais pour la 3, cata. Mais bon, on apprend plus de ses erreurs que de ses succès.

Pour l'étai, je n'ai pas d'avis. Je n'y ai pas encore réfléchi.

Voilà, je reste à votre dispo.

Cordialement - Stéph

Hors ligne
Nautitech 442 (Catamaran)
Membre cotisant
Cotisant depuis 2008
réponse n°181369

Félicitations et merci pour cet exposé détaillé. En effet ce bateau doit être apprécié car les occasions sont rares et chères (pas le 442, trop récent mais les modèles d'avant).
Tu dis que les performances ne sont pas importantes, mais tout de même d'après mes lectures il a l'air de très bien avancer : les coques sont fines et les polaires sont assez élogieuses, même au près.
Je suis juste un peu chiffonné par le(s) poste(s) de barre pas du tout protégé(s) : pas tant le risque d'être mouillé par mer formée que le soleil en zone tropicale ou simplement en med l'été : sur mon mono avec barre à roue classique à l'arrière, ça peut être intenable et on ne peut pas toujours être sous pilote.
Pour les occasions disponibles, les modèles plus anciens ont-ils des qualités similaires en navigation ?

Hors ligne
CATANA 40
Inscrit forum
réponse n°181371

 bjr , dommage que les postes de barres soit pas abrités et difficile de faire un abri contre le soleil . sous les tropiques ou en med c est impossibe de rester comme ça .beau bateau sinon , joli look .

Hors ligne
Inscrit forum
réponse n°181375

Moi je serai heureux de lire les aventures autours du monde de gens heureux de leur bateau!!
Auriez vous un blog? un site?

Salutations
Remi

Hors ligne
NAUTITECH 442
Inscrit forum
réponse n°181380

Pour les performances, cela doit être identique entre le 44 et le 442 pour la simple raison que les coques sont identiques, Nautitech travaillant aves les mêmes moules. D'ailleurs, les polaires que j'ai données sont celles du 44. Donc, pas de souci. Un 442 ou un 44, cela doit être kif kif au niveau des performances. Par contre, au niveau finition, le chantier a fait un bond important entre les deux versions.

Le pb des Nautitech sur le marché de l'occasion, c'est qu'il y en a très peu car ce ne sont pas des bateaux commercialisés à grande échelle. Les rares occasion sont des bateaux de loc et  à ma connaissance, il n'y en a que très très rarement en version cabine propriétaire.

Par contre, comme ce sont des bateaux costauds et solides, les occasions peuvent être intéressantes.

Concernant l'exposition du bateau au soleil, je n'ai jamais souffert lors de mes nav cet été en Espagne et aux Baléares. Franchement, on ne souffre pas trop de la chaleur. Le poste est aéré et c'est un plaisir de barrer dès qu'il y a du vent. Et je barre tête nue, sans casquette !

Pour ceux qui y étaient, le chantier Nautitech avait exposé mon bateau au Grand pavois à la Rochelle en 09/2010. Il était présenté avec des tauds de protection contre le soleil pour chacune des barres à roue. Moche et à mon avis fragile (cela n'engage que moi). Je ne les ai pas gardés et je ne le regrette pas. Le fait que les postes de barres soient très aérés contribue peut-être à n'avoir jamais trop chaud (par rapport à un monocoque où le poste de barre est plus encaissé). En tout cas, en plein cagnard s'il y a du vent, c'est sans pb. Il faut juste faire gaffe aux pieds avec le teck. Là, ca chauffe. Mais les tongues sont là !

Pour Rémi : non, pas encore. J'ai juste déposé le nom de domaine (www.humanes.fr). On part en 07/2012 et je n'ai pas pris le temps de m'y consacrer. 

Hors ligne
NAUTITECH 442
Inscrit forum
réponse n°181382

Allez, pour le fun.

Une photo du carré d'Humanes avec Miss Tahiti qui sort de la cabine du proprio avec un grand sourire ! 


Hors ligne
Inscrit forum
réponse n°181383

 
J'avais mal compris. Je pensais que le depart avait eu lieu... pas grave, on compte sur toi l'annee prochaine!

Gaffe aux coup de soleil quand meme quand tu barres tete nue, en tongues sans casquette...!!!
en med, c'est peut etre gerrable, mais sous les tropiques ... 

A+
Remi

Hors ligne
Inscrit forum
réponse n°181384
Steph44 a écrit :
Allez, pour le fun.

Une photo du carré d'Humanes avec Miss Tahiti qui sort de la cabine du proprio avec un grand sourire ! 

 Vivement le blog pour plus de photos! 

Hors ligne
ALOA 27 (Monocoque)
Inscrit forum
réponse n°181396

 Avé tous, salut Steph44,
Je suis allé salir ton bateau au grand pavois 2009... et c'est vrai que les tauds sont particulièrement moches, mais là aussi, ça n'engage que moi !
Les annotations et "critiques" que j'écrivais sont purement personnelles et je pinaille un peu, mais venant d'un cata plus grand et plus ancien, j'ai trouvé un manque de place dans les bas.
Dans les bas pour éviter de trop remonter le CG et le CC en chargeant trop le carré. C'est vrai qu'il y a ENORMEMENT de place dans ce carré, on peut en recréer, d'ailleurs plus... mais là aussi, on charge les hauts, pas trop envie.
Je note ton aménagement des espaces au dessus des moteurs, "pas khon" et très pratique, en plus étanche et bien conçu.
Pour les batteries, effectivement, 4, c'est juste, 5, ça va, et tu as un groupe électro de 4KVA et 300Wc de panneaux solaires . Perso, je vise entre 4 et 6 panneaux solaires, sachant qu'il faut diviser leur production par 2 pour être cool et à l'abri, pas de groupe (bruit) sauf s'il est (très) bien insonorisé mais environ 100 à 1500 A pour les batteries... et l'un des catas que j'ai visité, un 46, avait ça dans les compartiments moteurs (largement dimensionnés), donc à l'arrière. Les batteries du 442 Nautitech sont bien placées, en zone fraîche et très bas à l'arrière, mais comme je ne sais combien on peut en mettre au total... j'ai une petite réserve à émettre.
La MàL, je pense pareil, peut-être même la placer dans une pointe AV, je ne sais, ce sera pour plus tard, mais mini 5 kg !
Le déssal sera en 12V, sauf si groupe électro.
Petit truc pour les prises de ris, un peu de couture au ras des mousquetons pour bien donner des couleurs correspondant aux couleurs des bouts de prise de ris, on se trompe moins, mais bon, on se gourre une fois et après, c'est bon !

Il fait combien ton congelateur en volume, as-tu chiffré san conso ?
Merci,
Phil

Hors ligne
NAUTITECH 442
Inscrit forum
réponse n°181450

Salut Phil

Le groupe électrogène est installé dans la boite avant tribord, après la douche de la cabine proprio, là également où est installée une des deux cuves à eaux noires. Il y a donc 3 portes entre le local groupe électrogène et le carré et on ne souffre pas du bruit. Ce qui est plus gênant, ce sont les odeurs des gaz de combustion lorsque nous sommes dans le cockpit au mouillage. Pas toujours, mais de temps en temps.

Pour les panneaux solaires, 4 à 6 cela me semble beaucoup. Un conseil : mes panneaux n'ont pas été montés sur un support orientable car Nautitech ne le proposait pas, malgré ma demande. Si tu peux, prends un support orientable impérativement. Je crois que cela change beaucoup sur le rendement des panneaux.

Pour le nombre de batteries, j'en ai donc 7 et je ne sais pas combien on peut en mettre en plus. Mais je ne suis pas convaincu que cela soit forcément un plus en nav car j'ai déjà beaucoup de mal à recharger les 500 ampères des batteries de servitude avec le groupe ou les panneaux. Donc, 700 A, cela me semble impossible (au groupe, avec un transformateur 50 A, cela fait 14 heures de charge !!!).

Pour le congélo, ce sont exactement les mêmes dimensions que le réfrigérateur : 160 litres. Et c'est une bête de course. Pour la consommation, je ne sais pas trop. je dirais entre 5 et 15 ampères par heure pour fridge et congélo. Mais on ne faisait pas attention. Et mes chiffres sont vraiment à prendre avec circonspection car je n'en suis pas certain.

Encore un petit conseil : le réfrigérateur et le congélateur sont livrés à l'origine avec un échangeur à eau car c'est plus efficace qu'un échangeur à air, surtout lorsqu'il fait trop chaud. OK mais 2 pb :
- Le rejet de l'eau fait du bruit et c'est gênant la nuit
- Si tu beaches, nada, l'échangeur n'a plus d'eau de mer pour se refroidir jusqu'à ce que la marée remonte.

Donc, pensez à demander au chantier, quel qu'il soit, d'avoir les deux systèmes avec un switch qui permet de passer de l'un à l'eau. C'est ce que Nautitech m'a installé et c'est top.

Dernière info : j'ai insisté auprès du chantier pour avoir un mouillage central. Humanes est le 1er 44 avec ce type de mouillage. Et c'est top. Donc, évitez à tout prix le mouillage dans la pointe avant babord. Pour moi, il n'y a que des inconvénients. Ce que je vais rajouter : un compteur de chaine et un distributeur pour empécher le tassement de la chaine sous le guindeau lorsqu'on remonte l'ancre.

Par ailleurs, j'ai demandé au chantier une moins-value pour leur mouillage et j'ai fait livrer par SPADE un mouillage sur mesure (ancre 25 KG + Powerball + 80 m de chaine de 10 mm VIGOUROUX et autant de cablot 18 mm). SPADE a livré directement chez Nautitech qui m'a tout installé avant la livraison du bateau. Comme quoi, ils sont vraiment à l'écoute des désirs du client.

Si certains sont vraiment intéressés par le Nautitech 442 et veulent en voir un full option préparé TDM, c'est avec plaisir que je les accueille (s'ils ont le courage d'aller en dessous de Barcelone pour boire des cervezas et manger des tapas) pour leur faire visiter le bateau et les expliquer les différents trucs auxquels j'ai pensés (et ceux auquels je n'ai pas pensés et que je rajouterai dans le prochain ).

Stéph

Hors ligne
ALOA 27 (Monocoque)
Inscrit forum
réponse n°181458

 Salut Steph,
Je n'avais pas tilté sur le fait que tu avais un flotteur proprio, pour moi, ce sera 4x4, pas de cabine proprio je pense, vu mon projet, mais qui sait? Si je tombe sur un 47 avec cuisine dans le carré...
Pour les panneaux, plus vaut mieux que pas assez, amha, et effectivement, je pense les mettre sur un support orientable parallèle au maître bau, et peut-être avec un suivi/optimisation de l'ensoleillement, si ça n'existe pas dans le commerce (ou trop cher), je le fabriquerai.
Tes batteries sont à tribord, je crois, peut-on en mettre à babord au même endroit ?
Le congélo est d'origine Nautitech ou classique revendeur, grande surface (à déconseiller...) ?
Tu as raison au sujet du refroidissement par eau, beaucoup plus efficace.
Pour ton problème de bruit du rejet d'eau, ne peux-tu mettre un tube qui va au plus bas vers la surface de l'eau, avec un anti-retour PVC ? Ca doit pouvoir se trouver et s'installer sans trop de complication, mais bon, les conseilleurs...
Je ne pense pas beacher, donc c'est bon.
Le mouillage à gauche n'est pas bon, amha, effectivement, je le préfère au centre, et à ce sujet, toute modification dans le domaine du possible est examinée avec une extrème attention par le BE de Nautitech, je m'en étais rendu compte en allant les voir à l'usine.
Dommage que tu sois à Barcelone...
Passe à LR ou sur zone, va !
Clin Phil

Hors ligne
CATANA 40
Inscrit forum
réponse n°181463

 http://www.refrigeration-marine.com/

ci dessus un lien pour la réfrigération ; tilikum installe le systéne refroidit a eau et air ( quand le bateau est au sec ) , mais il monte une pompe de 24 volts et la fait tourner en 5 volts , le rejet est posé a 5 cm de la ligne de fltottaison . je suis en train de faire faire une partie congélateur directement dans le compartiment frigo . 

Hors ligne
NAUTITECH 442
Inscrit forum
réponse n°181467
Philippe G a écrit :
 Salut Steph,
Je n'avais pas tilté sur le fait que tu avais un flotteur proprio, pour moi, ce sera 4x4, pas de cabine proprio je pense, vu mon projet, mais qui sait? Si je tombe sur un 47 avec cuisine dans le carré...
Pour les panneaux, plus vaut mieux que pas assez, amha, et effectivement, je pense les mettre sur un support orientable parallèle au maître bau, et peut-être avec un suivi/optimisation de l'ensoleillement, si ça n'existe pas dans le commerce (ou trop cher), je le fabriquerai.
Tes batteries sont à tribord, je crois, peut-on en mettre à babord au même endroit ?
Le congélo est d'origine Nautitech ou classique revendeur, grande surface (à déconseiller...) ?
Tu as raison au sujet du refroidissement par eau, beaucoup plus efficace.
Pour ton problème de bruit du rejet d'eau, ne peux-tu mettre un tube qui va au plus bas vers la surface de l'eau, avec un anti-retour PVC ? Ca doit pouvoir se trouver et s'installer sans trop de complication, mais bon, les conseilleurs...
Je ne pense pas beacher, donc c'est bon.
Le mouillage à gauche n'est pas bon, amha, effectivement, je le préfère au centre, et à ce sujet, toute modification dans le domaine du possible est examinée avec une extrème attention par le BE de Nautitech, je m'en étais rendu compte en allant les voir à l'usine.
Dommage que tu sois à Barcelone...
Passe à LR ou sur zone, va !
Clin
Phil

Les batteries sont à babord, sous le lit de la cabine arrière. Si tu n'es pas en cabine proprio, c'est sans doute possible d'en mettre sous le lit de la cabine arrière tribord.

En fait, je voulais à tout  prix 4 cabines car nous partons avec 3 enfants (16, 13 et 10 ans). Je me disais que les enfants grandissant, il fallait une cabine pour chacun. Finalement, ma femme et Brunon Voisard ont réussi à me dissuader et à partir sur une cabine propriétaire. On a donc aménagé la pointe avant babord pour ma plus jeune fille. Ainsi, on a une coque enfants et une coque parents.

Et franchement, je ne regrette pas du tout d'avoir cédé. C'est vraiment le pied la cabine propriétaire (si tu voyais la SDB et la cabine de douche ) Et la coque babord est parfaite pour les 3 enfants.

La seule modification que j'ai demandée sur la coque proprio, c'est d'enlever la petie banquette entre le bureau et le lit et d'agrandir en contrepartie le bureau avec le rajout d'un meuble bas. La banquette n'apporte rien car on ne va jamais lire dans sa cabine, sauf à la rigueur sur le lit. Et en la remplacant, j'ai gagner des rangements.

Ainsi, j'ai trois espaces de travail pour les enfants pour les cours du CNED : 
- La table à carte,
- La table du carré
- Le bureau de la cabine proprio

Pour le congélo, c'est nautitech qui l'a installé. Il est de marque Frigonautica. Je te mets le lien en annexe.

Pour avoir beaché plus d'une fois, je trouve que c'est le pied, surtout avec les enfants. Descendre de son bateau pour aller marcher sur le sable et gratter à la recherche de palourdes. C'est merveilleux !

A+

http://www.frigonautica.it/fra/frigoriferi-standard-apertura-verticale.php

Hors ligne
NAUTITECH 44
Inscrit forum
réponse n°182002

Je rentre de congés et reprends les différents post

Merci Steph pour ta réponse et tes précieux conseils.

J'avais donc déja visiter ton bateau et je revisiterai le 44.2 au prochain Grand Pavois.

Pour ma part l'expo du barreur ne me gène pas, et le plaisir de barre est sans commune mesure avec une barre planqué derrière le rouf. En naviguant il y a toujours de l'air, et si c'est vraiment pétole, alors c'est le moteur et le pilote....

Pour les batteries, tes 500A sont-ils suffisants ? J'ai bien noté de ne pas refaire ton erreur et de partir sur un transfo de 100A.
Je réfléchis également sur tes batteries Lithium-Ion plus légères et autorisant une décharge plus grande.
Comme je veux mettre un compresseur de plongée, je serai obligé de mettre un groupe.

Concernant la banquette, je pense effectivement qu'une banquette en angle est plus confortable, cela permet de s'allonger pendant les quart de nuit. Je poserai la question à Nautitech.

Un étai larguable pour le tourmentin doit-être je pense réalisable, je poserai également la question.

Une question concernant le panneau ouvrant sur le bimini: est-il vraiment efficace pour ventiler le cockpit au mouillage lors des cagnas ?
De même , j'ai beaucoup "souffert" cet été à Malte avec les grosses chaleurs et le manque de ventilation des cabines et du carré ( j'avais loué un Mahé 36) Que penses tu de la ventilation du Nautitech 44.2

Dernière question: la baille à mouillage te paraît-elle bien conçu ?

Au plaisir de te lire

Didier sur Episode

Hors ligne
NAUTITECH 442
Inscrit forum
réponse n°182027

Bonjour les amis,

En réponse aux questions de Didier :

Pour ta question sur les batteries, 500 A me semblent suffisants si .... tu as un groupe. Sinon, au mouillage, fridge + congélo + musique et j'en passe, tu vas vite avoir les batteries qui pleurent, surtout si tu as fait un peu de nav au pilote.

Mais plutôt que de charger en batterie, mets effectivement un chargeur 100 A qui débitera 2X plus que le 50 et divisera par deux le temps de charge. Comme tu vas mettre un compresseur (un Bauer Junior j’imagine) tu auras un groupe. J’ai demandé à Nautitech de préparer tout le câblage pour le Bauer. Le chantier l’a fait sans difficulté. Je n’ai plus qu’à installer le compresseur au printemps prochain avant le départ.

Pour les quarts de nuit, je m’allongeais sur la banquette extérieure du cockpit pour être là en cas de pb lorsqu’un de mes potes moins expérimentés étaientt de quart. Pas de pb. On peut décompresser et dormir dehors.

Pour le panneau ouvrant, je ne sais s’il augmente la ventilation du cockpit. Par contre, c’est très agréable le soir, la nuit et lorsqu’il n’y a pas trop de soleil et qu’on souhaite en profiter dès qu’il apparaît. Par contre, en plein cagnard, tu le fermes pour te protéger du soleil.

La ventilation du Nautitech me semble bonne. Mais s’il n’y a vraiment pas d’air, il commence à faire chaud. On a surtout souffert lorsqu’on mettait les moustiquaires des hublots latéraux la nuit. C’est très pratique contre les bebettes, mais cela empêche une ventilation correcte. S’il faut 28° la nuit, tu souffres. Je regarde actuellement pour mettre des ventilateurs solaires sur les panneaux de pont, surtout pour la ventilation du bateau lorsqu’il est fermé.

Pour la baille à mouillage, je vais te parler de celle au pied de mât puisque j’ai choisi l’option mouillage central. Rien à redire. Elle est grande, pas trop profonde et tu peux mettre des pare-battages, ton sac à spi en nav, ….

Si je peux me permettre un conseil pour le mouillage : demande une télécommande avec mesure de chaîne (la télécommande est livrée en standard mais sans mesure de chaîne) et rajoute un distributeur de chaine pour éviter les tassements sous le guindeau. Je vais le rajouter car cela manque, surtout lorsque c’est ma femme qui est au guindeau. Et comme nous sommes en permanence en mouillage sauvage et pas au port, je crois que c’est un souci de moins à gérer lors des manœuvres de mouillage.

Autre petite astuce : les taquets sur la partie intérieure des deux jupes arrière sont un peu justes. Ce sont des petits modèles et sur les amarres arrière (genre pendilles), il est des fois plus pratique de les mettre sur les taquets situés sur la partie intérieure des jupes que sur ceux situés sur le bordé arrière.

Je vais vous faire une petite récap de ce que je ferais différemment si c’était à refaire :
- Chargeur 100A au lieu de 50
- Accastillage pour le tourmentin installé
- Compteur de chaine
- Distributeur de chaine
- Taquets arrière plus grands
- Un déssalinisateur qui fonctionne sur le 220 V et pas uniquement sur le 12 V
- Et sans doute pas de panneaux solaires

Comme vous voyez, nous sommes dans le détail.

Bien à vous les amis

Hors ligne
NAUTITECH 442
Inscrit forum
réponse n°182028

J'ai oublié un TRUC IMPORTANT car cela touche à la sécurité !

Les lignes de vie !!!! Là, ca n'allait pas sur le Nautitech (bien que je ne pense pas que cela soit mieux penser sur les autres).

Je m'explique. Une ligne de vie qui va de la barre à roue à la pointe avant à Bâbord et idem à Tribord. Et c'est tout !

C'est carrément insuffisant.

Si vous devez aller à l'enrouleur pour mettre une voile de gros temps ou si vous devez monter sur le rouf pour aider à affaler la GV pour prendre un ris par exemple, et bien c'est non sécurisé ! Idem si vous devez vous rendre à votre pied de mât !

Donc, j'ai fait rajouter une ligne de vie qui court du mât jusqu'à l'arrière du rouf, comme cela je suis sécurisé si je doit intervenir au niveau de la baume sur la casquette du rouf.

Et je dois trouver une solution pour aller du pied de mât à l'enrouler de génois. Si je mets une ligne de vie pour ce passage, elle passera sur la trappe de la baille à mouillage. Je vais sans doute mettre deux cadènes, une au peid du mât et une sur la poutrelle du mouillage avec une ligne textile et deux mousquetons. Je mettrai l'ensemble dès que je serai en nav et je l'enlèverai rrivé au mouillage.

A+

Hors ligne
NAUTITECH 44
Inscrit forum
réponse n°182031

Bonjour Steph,

Merci pour tes réponses.

Pour les batteries je pense m'orienter vers des lithium, elles sont plus chères c'est vrai,mais elles acceptent plus de perte de charges,  sont surtout moins lourdes et à priori elles durent plus longtemps.

J'ai bien noté tes recommandations pour le mouillage.

Le compresseur sera effectivement un Bauer Junior, où le chantier l'a t-il prévu ?

Concernant les lignes de vie, je pense que les concurrents ne font pas mieux,(je n'ai jamais vu de ligne de vie sur le rouf)

Le grand départ est prévu au printemps prochain, quel est le programme ?

A+

Didier

Hors ligne
ALOA 27 (Monocoque)
Inscrit forum
réponse n°182175

 Vrai que les lignes de vie sont peu nombreuses sur les bateaux, surtout les cata. Peut-être qu'ils pensent qu'on sera toujours au mouillage...
Au sujet de ton mouillage central, je ne me rappelle plus lors de ma visite (un an...), l'ancre était près de la baille ou déportée à l'avant du trempoline?
Perso, les batteries, je vise entre 1000 et 1600 A, pas ou jamais de quai d'où mon choix, y compris pour les panneaux solaires. Et c'est pour ça que je te posais la question de la place dispo, n'ayant vu des batteries que dans le flotteur babord. Mais comme tu disais, possible d'en mettre dans le compartiment moteur, T et B.

Par contre, un chargeur de 100A ne débitera pas 2 fois plus d'ampères et ne raccourcira pas le temps de charge par deux à cause de la mise en floating des batteries. Passé 90% de charge, elles mettent beaucoup de temps pour charger complètement et le régulateur de charge ne permettra jamais le passage de deux fois plus d'ampères au risque de voir les batteries chauffer, dégazer et mourir très rapidement. 
Une batterie au plomb, c'est 1/10eme de la capacité totale en intensité de charge, pour le plomb.
Les batteries lithium, je ne sais pas, ni le prix (à capacité égale vs les plomb ou AGM, ni le surcoût des "accessoires" comme le chargeur spécifique.

Par contre, tu dis que les taquets AR c'est du détail, je ne trouve pas vraiment, surtout si tu prévois un passage par Panama, il vaut mieux en avoir plus et plus gros que deux gros et deux petits à l'arrière. Je note !
Tu as prévu quel type et puissance de désalinisateur, 100l/h?

Hors ligne
NAUTITECH 442
Inscrit forum
réponse n°182397

En réponse à DIDIER :

A priori, les batteries lithium sont + + + + +chers. J'ai lu 3.990 e HT pour 160 AH, soit 15.000 TC pour 500 A. On peut changer plusieurs fois son parc de batteries conventionnelles pour ce prix là.

Et même si on considère que le taux de décharge est plus important sur les batteries lithium, et qu'au lieu de mettre 500 A on en met 250, cela fait encore 7500 €.

Je ne suis pas encore convaincu par ce système qui me semble encore très cher (et je ne parle pas du côté écologique, car il me semble avoir lu que ces batteries n'étaient pas recyclables en l'état actuel des technos).

Pour le Bauer, le chantier l'a prévu sur la couchette de la pointe avant bâbord. Au même endroit à tribord, j'ai fait installer le groupe électrogène. Cela doit équilibrer les masses je pense.

Pour le programme, rien n'est encore clairement défini. Cela va être fixé au Printemps mais à priori, Espagne, Corse, Italie, Cyclades et puis caraibes et côte est des US.

En réponse à Phil :

Ancre à l'avant du trampoline.

Je suis très intéressé par ton avis sur le chargeur 100 A. Sans doute ai-je fait un raccourci mais je ne suis pas un spécialiste.

Si je comprends bien ce que tu me dis, c'est que sur un parc batterie de 500 A, l'intensité de charge maxi acceptée par les batteries est de l'ordre de 50 A ? Si c'est bien le cas, cela signifie que mon chargeur 50 A est suffisant et qu'il ne sert à rien de passer au-dessus. Peux-tu me confirmer ce point ? Mes compétences en électricité sont quasi-nulles.

Pour le déssalinisateur, j'ai un DESSALATOIR D60 : 60 l/h (en théorie) mais je pense qu'en réalité, il débite plutôt du 40/50 l/h, ce qui est un peu juste. Pour moi, l'idéal, c'est que le groupe électrogène ne tourne pas plus d'une heure par jour. Donc, avec 80 A donnés par les panneaux solaires et 50 par le groupe, j'arrive à 130 et je couvre les besoins en électricité de la journée au mouillage. Et une heure de groupe me donnera également 40 à 60 litres d'eau avec l'option 220V. Je ferai tourner le déssalinisateur en même temps que le groupe car ce dernier, lorsqu'il sert uniquement à charger les batteries, ne débite pas à plus de 20% de sa charge maxi. Il a donc largement de quoi alimenter également le déssalinisateur.

Mon D60 n'arrive pas à réguler correctement sa pression d'eau. Il m'arrive d'aller plusieurs fois le relancer car il s'est arrêté et mis en alarme car la pression de l'eau est devenue trop ou pas assez importante. Et lorsque je le lance, je dois rester en 5 et 10 minutes devant le panneau de pression pour ajuster cette dernière. Je ne sais pas si c'est propre à mon déssalinisateur ou aux D60 en général. Par contre, une fois correctement stabilisé, je n'ai pas de pb particulier.

A+

PS : Je viens de recevoir le devis de DESSALATOR pour rajouter à postériori le 220V sur le déssalinisateur : 3.700 € TTC. Putain je tousse. Mais je crois que je vais le faire.

Hors ligne
ALOA 27 (Monocoque)
Inscrit forum
réponse n°182626

 Désolé pour la réponse tardive concernant le chargeur.
Pour faire court, vas sur ces deux liens, tu auras pas mal d'infos et comprendras qu'une batterie ne peut être chargée à bloc parce que, par exemple en prenant une batterie de 100A on lui met 50A en deux heures, et hop, elle est chargée !

Mon site : Arbracam.over-blog.com

Le site voisin, pour lequel je suis tout à fait d'accord avec Robert et sur lequel (l'article), je n'ai rien à rajouter en temps qu'ancien électricien de Marine spécialisé en batteries et énergies.
http://www.plaisance-pratique.com/quelle-taille-de-batterie-de

A+
Phil

http://arbracam.over-blog.com/article-5334452.html

http://www.plaisance-pratique.com/quelle-taille-de-batterie-de

Hors ligne
NAUTITECH 442
Inscrit forum
réponse n°182645
Philippe G a écrit :
 Désolé pour la réponse tardive concernant le chargeur.
Pour faire court, vas sur ces deux liens, tu auras pas mal d'infos et comprendras qu'une batterie ne peut être chargée à bloc parce que, par exemple en prenant une batterie de 100A on lui met 50A en deux heures, et hop, elle est chargée !

Mon site : Arbracam.over-blog.com

Le site voisin, pour lequel je suis tout à fait d'accord avec Robert et sur lequel (l'article), je n'ai rien à rajouter en temps qu'ancien électricien de Marine spécialisé en batteries et énergies.
http://www.plaisance-pratique.com/quelle-taille-de-batterie-de

A+
Phil

Merci pour les liens

Je vais regarder cela tranquillement. En tout cas, tu m'as sans doute évité de dépenser du temps et de l'énergie pour rien.

Merci

Hors ligne
Inscrit forum
réponse n°182659

Merci Steph pour ces retour d'expériences sur ton Nautitec.
Je planche sur un projet de TDM depuis fin 2007 et j'ai retenu comme bateau le Nautitec 441 comme solution.
La solution de mettre l'ancre au pied du mat est excellente.

Personnellement je viens de retravailler mon projet depuis qq mois et j'arrive à la conclusion que la solution TOUT electrique est meilleure : plus de gaz, plus de gasoil, plus de carburant à bord que des panneaux solaires , des batteties Li FePo4, de l'électronique de régulation et des moteurs électriques.
Avantages : plus aucune dépendances aux énergies fossiles, plus de bruit ni pollution et un gain en masse.

En pièce jointe le détail de la solution. J'ai déjà contacté le constructeur mais pas encore de réponse. Je devrais partir après 2013.

Hors ligne
Inscrit forum
réponse n°182660

Voici en pièce jointe le comparatif des solutions thermique et électrique.

Les prix sont estimatifs. Les autonomies sont calculées.

J'arrête mon choix au moteur THOOSA 9 kw (18 kW en puissance maxi) parce que celà permet de rester en 48V.
Le 48V est très pratique puisqu'avec un onduleur on obtient du 230V et avec un simple convertisseur 48V 24V on peut retrouver le 24V qui est nécessaire dans un bateau de moyenne taille.

Le choix des batteries LiYFePo4 sont le meilleur compromis actuel en matière de capacité et de masse et vu que l'automobile arrive à grande vitesse dans les véh électriques (j'y travaille), les prix sont en train de baisser.

http://www.kent-marine.com/gammes/moteurs-electriques-thoosa-526.html

Hors ligne
NAUTITECH 442
Inscrit forum
réponse n°182673
Jeanbon8 a écrit :
Voici en pièce jointe le comparatif des solutions thermique et électrique.

Les prix sont estimatifs. Les autonomies sont calculées.

J'arrête mon choix au moteur THOOSA 9 kw (18 kW en puissance maxi) parce que celà permet de rester en 48V.
Le 48V est très pratique puisqu'avec un onduleur on obtient du 230V et avec un simple convertisseur 48V 24V on peut retrouver le 24V qui est nécessaire dans un bateau de moyenne taille.

Le choix des batteries LiYFePo4 sont le meilleur compromis actuel en matière de capacité et de masse et vu que l'automobile arrive à grande vitesse dans les véh électriques (j'y travaille), les prix sont en train de baisser.

Très intéressante comme démarche. Je ne doute pas de tes calculs et simulations, mais je suis sceptique sur le fait que tu puisses naviguer uniquement à la voile et au solaire en te passant totalement du fossile. Je note que les moteurs rechargent les batteries lorsque tu navigues à la voile mais les valeurs indiquées pour le rendement solaire me semblent optimistes. En effet, si je reprends tes calculs, tu estimes produire 10920 wh avec tes 6 panneaux solaires. Cela fait 1820 Wh par panneau de 330 W, soit 182 Wh par heure moyenne d'ensoleillement (sur la base de 10 heures par jour). Or, lorsque j'étais aux Baléares cet été, j'arrivais avec mes 3 panneaux de 100W chacun à produire péniblement 100/120 Wh. Et ils bénéficiaient d'un emplacement idéal sur le balcon arrière, contrairement à ceux que tu envisages de mette sur le roof.

Mais encore une fois, je ne suis pas un spécialiste. En tout cas, chapeau de tenter cette aventure du tout électrique. Je pense que nous serons très nombreux à être intéressés par ton retour d'expérience. Tiens-nous au courant (elle est facile celle-là 
)
Cordialement

Stéphane


Hors ligne
Inscrit forum
réponse n°182678

 Celà parait incroyable mais le chiffre annoncé est la moyenne d'énergie journalière fournie par les panneaux qui ont les meilleurs rendements (20%) alors que des panneaux standards ont des rendements de 13 à 15%.

Je me suis basé sur les données de la NASA avec le logiciel RETSCREEN (gratuit) (cf lien URL1) qui permet de déterminer l'énergie moyenne fournie par le soleil à chaque point du globe en fonction du mois de l'année.

En hiver en polynésie avec la conso maxi, il me reste encore de l'énergie. Et avec les progrès de SUNPOWER, on peut espérer atteindre les 40% de rendements dans qq années. Un proto de panneau chez BOEING a atteint 41,6% de rendement  cette année  (cf lien URL2) !

çà va très vite. La révolution du tout électrique est en route et çà va tout changer parce que de l'énergie on en a 1000 fois plus que l'on en consomme si l'on savait capter tout ce qui nous vient du SOLEIL !

http://www.retscreen.net/fr/home.php

http://www.ecoinstallation.com/actualite/rendement-record-416-un-panneau-photovol

Hors ligne
Inscrit forum
réponse n°182688

 Steph : Le logiciel RETSCREEN donne une moyenne d'énergie fournie par le soleil de 6,74 kWh/m²/jour à Palma (Baléares) en aout.

Peux-tu calculer le rendement de tes panneaux STP ?

rendement panneaux = [Energie fournie par tes panneaux en 1 jour (kWh) / Surface totale de tes panneaux (m²) ] / 6,74

Hors ligne
Inscrit forum
réponse n°182708

Vraiment interressant le tout electrique. C'est une exellente idee de virer le diesel qui pue!!

Mais si je comprend bien, tu prevois de ne pas avoir de groupe a bord. c'est bien ca?
et si un jour, par un concours de mauvaise circonstance, et par une belle journee SANS soleil, tu te retrouves avec toutes tes batteries a plat et tu dois partir en urgence de ton mouillage paradisiaque, tu fais comment?

ca n'a peut etre pas plus de chance d'arriver que d'etre dans la meme position avec un diesel qui refuse de demarrer, mais bon, un diesel, tu peux toujours essayer de le bricoller!!

A+
Remi

Hors ligne
Inscrit forum
réponse n°182710

oui surtout pas de groupe électrogène qui pue, fait du bruit et consomme !

La solution est redondée puisque je prévoie 2 parcs batteries de près de 10kWh chacun et il y a encore la batterie de l'annexe qui peut toujours permettre de quiitter le mouillage et partir à la voile. Ensuite sous voile les moteurs électriques passent en mode régénération. Sinon on peut aussi attendre le retour du soleil !

C'est vrai qu'en terme de fiabilité, c'est mieux que 2 moteurs thermiques qui peuvent aussi avoir du mal à démarrer.

Hors ligne
CATANA 40
Inscrit forum
réponse n°182714

 bjr , sur qu un jour aprés avoir épuisé ton energie stoché dans tes centaines de kilos de batteries , un coup de vent t obligant a vite remonter ton ancre avec un guindeau sans energie et encore moins tes moteurs électriques , mauvaise idée ton tout électrique 

Hors ligne
NAUTITECH 442
Inscrit forum
réponse n°182716

 Cas extrême. Là, tu vois vraiment la vie en noire .


Hors ligne
Inscrit forum
réponse n°182717
Tropicat a écrit :
 bjr , sur qu un jour aprés avoir épuisé ton energie stoché dans tes centaines de kilos de batteries , un coup de vent t obligant a vite remonter ton ancre avec un guindeau sans energie et encore moins tes moteurs électriques , mauvaise idée ton tout électrique 

C'est pas une mauvaise idee! C'est meme super chouette sur le papier, mais ca me semble bien uthopique... (ou alors tres en avance sur notre temps!)
a mon sens, le pb est que tout tes systemes de charge ont un impoderable:
les panneaux sont lies au soleil
les eoliennes au vents
le reste de la recharge est lie au deplacement du bateau (et donc au vent aussi..)(et au deplacement!! dommage si t'as envis de rester au mouillage!!)

Perso je pense que, pour parfaire l'autonomie, il faut un generateur qu'il sera possible de declencher a volontee, et selon les urgences/besoins... et a part un groupe, je ne vois pas.

A+
Remi



Hors ligne
NAUTITECH 442
Inscrit forum
réponse n°182721
Jeanbon8 a écrit :
 Steph : Le logiciel RETSCREEN donne une moyenne d'énergie fournie par le soleil de 6,74 kWh/m²/jour à Palma (Baléares) en aout.

Peux-tu calculer le rendement de tes panneaux STP ?

rendement panneaux = [Energie fournie par tes panneaux en 1 jour (kWh) / Surface totale de tes panneaux (m²) ] / 6,74

 
0.547 m² par panneau -> 3 Panneaux : surface de 1.641 m²

Si je pars sur 11 ampères * 10 heures * 12 volts = 1.320 Kw

Soit 11.9%. MDR car dans la docs des panneaux, il y a marqué : "L’utilisation de cellules solaires dites « back contact » permettent d’obtenir un rendement extrêmement élevé ( jusqu’à 21,5% ). "


Donc, méfiance ... 21% annoncé, 11.9% en réel !

En tout cas, merci pour le lien pour le soft. J'affinerai cela avec des mesures plus précises lorsque je serai sur le bateau. Je trouve cela très intéressant.

Hors ligne
CATANA 40
Inscrit forum
réponse n°182722
Tropicat a écrit :
 bjr , sur qu un jour aprés avoir épuisé ton energie stoché dans tes centaines de kilos de batteries , un coup de vent t obligant a vite remonter ton ancre avec un guindeau sans energie et encore moins tes moteurs électriques , mauvaise idée ton tout électrique 

 oh tellement vaicu le grain en pleine nuit et le bateau qui dérape 

pas indiqué le cout final ??

Hors ligne
Inscrit forum
réponse n°182727

 Steph : merci pour ton calcul !

12% c'est donc un panneau bas de gamme monocristallin. Le 21,5% annoncé est le rendement de la cellule mais le rendement du module (panneau) est toujours inférieur.

Ci-joint un lien vers un tableau des différents type de techno en photovoltaique.

http://www.ef4.be/fr/photovoltaique/aspects-techniques/cellules-photovoltaiques.html

Hors ligne
NAUTITECH 442
Inscrit forum
réponse n°182739
Jeanbon8 a écrit :
 Steph : merci pour ton calcul !

12% c'est donc un panneau bas de gamme monocristallin. Le 21,5% annoncé est le rendement de la cellule mais le rendement du module (panneau) est toujours inférieur.

Ci-joint un lien vers un tableau des différents type de techno en photovoltaique.

A lecture du lien que tu as mis, il n'y a pas au stade de production industrielle des cellules qui produisent plus de 20/22%, ce qui correspond aux panneaux que j'ai installés. Donc, cela donne un rendement de 12% pour le module. Comment penses-tu avoir un rendement module de 20% ? A priori, cela semble impossible à la lecture de ton lien.

A+

Hors ligne
Inscrit forum
réponse n°182741

Attention Steph à ne pas confondre rendement de la cellule et rendement du module.
Tu as acheté un rendement de 21,5% de cellule mais la question à poser ABSOLUMENT avant d'acheter c'est QUEL EST LE RENDEMENT DU MODULE ? Parce que en plus des cellules, il y a un peu d'électronique de régulation.

J'ai ecris ce matin à SUNPOWER pour leur demander comment ils garantissaient le rendement annoncé de 20% du module puisqu'eux ils disent qu'ils garantissent ce chiffre !
Les premiers panneaux sortent en octobre 2011.

Sinon SOITEC produit des panneaux solaires à concentration III-V avec des rendements de 39% mais ces panneaux nécessitent un suivi du soleil en permanence donc inadapté pour la navigation !

http://www.soitec.com/fr/technologies/concentrix/composants/

http://www.sunpowercorp.fr/residential/products-services/products/panels.php

Hors ligne
NAUTITECH 442
Inscrit forum
réponse n°182746
Jeanbon8 a écrit :
Attention Steph à ne pas confondre rendement de la cellule et rendement du module.
Tu as acheté un rendement de 21,5% de cellule mais la question à poser ABSOLUMENT avant d'acheter c'est QUEL EST LE RENDEMENT DU MODULE ? Parce que en plus des cellules, il y a un peu d'électronique de régulation.

J'ai ecris ce matin à SUNPOWER pour leur demander comment ils garantissaient le rendement annoncé de 20% du module puisqu'eux ils disent qu'ils garantissent ce chiffre !
Les premiers panneaux sortent en octobre 2011.

Sinon SOITEC produit des panneaux solaires à concentration III-V avec des rendements de 39% mais ces panneaux nécessitent un suivi du soleil en permanence donc inadapté pour la navigation !

OK. Super intéressant. Je vais creuser car si je peux doubler le rendement de mes panneaux, cela devient super intéressant. Penses-tu que si je change mes trois panneaux pour passer sur des panneaux avec un rendement doublé, je devrai changer également quelque chose à l'électronique liée aux dits-panneaux (régulateur de charge solaire, ..) ?

Hors ligne
Inscrit forum
réponse n°182749

oui certainement il faut revoir ton installation complète. Si tu choisis SUNPOWER il faut contacter l'installateur le plus proche qui te conseillera sur ton installation à prévoir.

Hors ligne
ALOA 27 (Monocoque)
Inscrit forum
réponse n°182797

 Salut tous,
Un truc à creuser question tout électrique, pour ceux que ça intéresse, il y a un cata au Grand Pavois qui s'appelle "Green Cat" et construit par Gideon Goudsmith, hollandais, en Afrique du Sud.
Ils essaient de vendre, en parallèle leur système "Green Motion".
Leur système a été testé apparement sur plus de 10 000 milles, OK, le cata par lui même n'a pas une finition exemplaire et c'est pas glop à voir pour un cata d'un an, mais ils sont en tout électrique, propulsion annexe et équipement de bord.
J'ai discuté avec l'inventeur et concepteur, ils produisent en moyenne 6KW par jour avec le vent, le soleil et les hydro générateurs réversibles !!!
La cuisine est "full électrique", four et plaques à induction... frigo et congel conséquent ...
L'éolienne est en tête de mât, ce qui fait qu'elle a toujours beaucoup de vent et donc produit entre 100 et 200w/h minimum, c'est une Aerogen 400.
A creuser , non?

Hors ligne
CATANA 40
Inscrit forum
réponse n°182822

 bjr , l éolienne dans le mat doit faire beaucoup de bruit a l interieur du bateau méme sur silent bloc 

quel est son autonomie pour les moteurs electriques ??

Hors ligne
Plan Erik Lerouge 40 pieds (Catamaran)
Inscrit forum
réponse n°182856

Depuis plus d'une dizaine d'année Alain Chapoutot & Co essaient de promouvoir un projet de goélette de 24 m "Imagine Océan" avec utilisation maximale énergie douce (tout électrique...panneaux solaires, éoliennes amovibles, hydrogénérateurs).
Pour le moment ils n'ont trouvé le financement que pour un modèle réduit de 6,5 m (TIO), mais je trouve le projet intéressant et il y a peut être des idées à puiser ou à échanger
le site du projet Imagine Océan
www.imagineoceans.org/
Le blog d'Alain Chapoutot
www.ailesetlui.com/

Hors ligne
ALOA 27 (Monocoque)
Inscrit forum
réponse n°182874
Tropicat a écrit :
 bjr , l éolienne dans le mat doit faire beaucoup de bruit a l interieur du bateau méme sur silent bloc 

quel est son autonomie pour les moteurs electriques ??

 Ben quand je l'ai visité, je n'ai pas entendu la vibration de l'éolienne qui tournait avec environ 10 noeuds.
Mais dans ce cas, toute éolienne mal fixée et isolée fait du bruit et résonne, que ce soit sur une coque, balcon ou autre, non?

Ca ne m'intéressait pas, je n'ai pas demandé, amha ils se servent des moteurs pour principalement les manoeuvres de port, s'il y a pétole, on attend ou on avance lentement. La voile est le moyen le plus lent etc. Clin

Hors ligne
CATANA 40
Inscrit forum
réponse n°182879

 pas convaincu d attendre , il a du jamais passer le pot au noir ; moi 3 fois , dont 2 fois vive le moteur 

Hors ligne
Inscrit forum
réponse n°183100

 Un cata à propulsion électrique en nouvelle calédonie ! Solution très bien accueillie par les visiteurs !

http://www.passons-au-courant.nc/navigation-electrique.htm

Hors ligne
CATANA 40
Inscrit forum
réponse n°183102

 bjr , intérressant , donnage qu il n y a pas le bilan poids  et financiers , le bilan sur la durée , entre changer les batteries quand elle sont morte  ( 16 ....) et le cout entre un diesel classique et ce systême 

pas lu le bilan contre un alizé musclé ??

Hors ligne
NAUTITEH 442 (Catamaran)
Inscrit forum
réponse n°183588

 Bonjour les amis,

J'ai le plaisir d'avoir depuis un an un Nautitech 442 en version 3 cabines. Ce bateau est à la fois performant et très confortable et c'est un  grand bonheur de le faire naviguer.
Cependant, la surface du génois est faible et je pense que les performances au près pourrait etre un peu améliorées avec une voile plus grande.
Un heureux propriètaire de ce bateau a t il fait un essai en ce sens?

Bon vent à tous.


Pages

Le site de la Grande Croisière...