Antifouling à ultrasons

13478 lectures / 118 contributions / 0 nouveau(x)
Hors ligne
OVNI
Membre cotisant
Cotisant depuis 2009
réponse n°225789

Interessant.
Pour l'ado, OK, on attend d'autres retours. Il y a peut etre aussi un effet d'emplacement . Si l'ado change de place dans le bateau .. ?

Pour l'effet cloison, je note qu'il s'agit d'un Bavaria,  sur les photos.
Mon expérience est celle d'un bateau alu  ( coque rigide soudée sur un "squelette") .

Sur le fil des F30: je vois un pb de conso. En grande traversée , plus de 3 jours, et notamment transat, la question de l'énergie peut devenir critique. Dans ce cas , je l'éteins de nuit.
Plus récemment, nous avons eu , présents à bord, un ciel d'onde tropicale très couvert sans vent et donc chute de la batterie, ( au profit du frigo). A 11,9  , le jaycar se met en pause tout seul et repart dès que le voltage remonte.

F.


Hors ligne
Catamaran aluminium KATALU 42
Inscrit forum
réponse n°226017
Tamalu a écrit :
Bonjour à tous,
Quelqu'un a-t-il des retours d'expérience sur l'antifouling "ultrasonic"?

 Bonjour,
Pas encore de retour d'expérience mais ce fil trés interessant m'a convaincu de faire l'achat aujour'hui 23/07/2013 d'un SOANAR YS-5600 chez JAYCAR. Il s'agit d'un emetteur avec 2 sondes.
Je possède un catamaran en aluminium de 42'.
Je vais équiper, en septembre, une seule coque avec ce matériel et comparer la façon dont les 2 coques se sallissent.
Etant à Brest je peux facilement poser le bateau aux marées pour faire des photos (3 mois, 6mois, etc.)
L'antifouling a été refait en juillet 2013 avec du TRILUX 33.
Je vous tiendrais donc au courant.
Bruno

http://www.cata-utopie.net

http://www.cata-utopie.net/index.asp?lng=FR&ID=9&IDC=110

Hors ligne
OVNI
Membre cotisant
Cotisant depuis 2009
réponse n°226019
Je vais équiper, en septembre, une seule coque avec ce matériel et comparer la façon dont les 2 coques se sallissent.

Je vous tiendrais donc au courant.
Bruno

 Sans oublier un ado de chaque coté ......F.

Hors ligne
VIA 36
Inscrit forum
réponse n°226021

Pour faire plaisir à Pacolarahm ;)

"Le produit, fabriqué par l'entreprise Compound Security Systems, est désormais commercialisé dans l'Hexagone sous le nom de « Beethoven » (Mosquito, outre-Manche). Les adolescents français pourraient donc désormais subir ce « son qui adoucit les mœurs », comme le décrit, avec un sens de la formule très étudié, le distributeur IPB France.

L'idée de Beethoven est d'émettre un son suraigu uniquement audible par les moins de 25 ans. La méthode ne fonctionne pas à 100 % : certaines personnes plus âgées, selon leur système auditif, peuvent quand même – plus ou moins – le percevoir. En testant le dispositif à la rédaction de 01net., nous avons néanmoins pu constater son efficacité.
En pratique, Beethoven se présente sous la forme d'un cube de 12 cm sur 12. L'émetteur produit par intermittence un son à 17 000 hertz sur une portée d'une vingtaine de mètres. Il peut être actionné à distance par une télécommande ou grâce à un détecteur de présence. Chaque salve dure une vingtaine de minutes avant de cesser et de recommencer.......
S'il peut surprendre, le principe de l'appareil n'a, en fait, rien de mystérieux. « En vieillissant, l'oreille se dégrade naturellement. Dès 25-30 ans, les êtres humains ne sont plus capables de détecter les fréquences très aiguës supérieures à 16 000 hertz, explique un audioprothésiste installé à Vincennes.
Sur son site Internet, Compound Security Sytems n'affirme en tout cas pas le contraire. Tout juste explique-t-il que les ultrasons ne sont pas douloureux, même après une longue exposition. « Les fréquences aiguës ne sont pas nocives en elles-mêmes. Tout dépend du niveau sonore auquel elles sont émises », explique l'audioprothésiste. Or, le boîtier a été conçu pour émettre entre 5 et 8 décibels de plus que le niveau sonore environnant. Autrement dit, plus il y a de bruit, plus le volume des ultrasons est élevé.

Autre problème : il est techniquement impossible de choisir des fréquences qui ne soient entendues que par les adolescents. « Ces sons supérieurs à 16 000 hertz sont aussi entendus par les enfants et les nourrissons. Si une maman reste à discuter dans un hall d'immeuble équipé d'un tel procédé, elle ne sera pas dérangée par les ultrasons, mais son bébé oui », souligne l'audioprothésiste. Pour se dédouaner, Compound Security Systems livre avec son boîtier un petit panneau pour alerter les passants que la zone est équipée.

Celui-ci ne sera pas d'une grande utilité à nos animaux de compagnie, sensibles eux aussi aux ultrasons. D'une phrase sibylline sur son site Internet, le fabricant évacue la question : « Des tests intensifs ont montré que ces [ultrasons] ne paraissaient pas les déranger. »

(1) Si vous avez moins de 25 ans, ou l'ouïe encore fine, vous allez entendre comme une sirène, un son très aigu, sorte de diapason, qui va agresser votre oreille et se révéler rapidement insupportable."

A comparer sur les fréquences de AF à ulrasons.
David

Hors ligne
VIA 36
Inscrit forum
réponse n°226024
Zuck236 a écrit :
Tamalu a écrit :
Bonjour à tous,
Quelqu'un a-t-il des retours d'expérience sur l'antifouling "ultrasonic"?

 Bonjour,
Pas encore de retour d'expérience mais ce fil trés interessant m'a convaincu de faire l'achat aujour'hui 23/07/2013 d'un SOANAR YS-5600 chez JAYCAR. Il s'agit d'un emetteur avec 2 sondes.
Je possède un catamaran en aluminium de 42'.
Je vais équiper, en septembre, une seule coque avec ce matériel et comparer la façon dont les 2 coques se sallissent.
Etant à Brest je peux facilement poser le bateau aux marées pour faire des photos (3 mois, 6mois, etc.)
L'antifouling a été refait en juillet 2013 avec du TRILUX 33.
Je vous tiendrais donc au courant.
Bruno

 Merci Bruno, si on pouvait avoir aussi un retour sur la conso électrique (amélioration) et effets sur les personnes à bord?
david

Hors ligne
OCEANIS 43 (Monocoque)
Membre cotisant
Cotisant depuis 2010
réponse n°232543

Question, le modèle simple sonde chez JAYCAR  coute 90,50 livres, le double sondes coute 309,25 livres.

Quelqu'un a t il essayé de poser deux simples? et est ce équivalent à un double en efficacité?

Michel

Hors ligne
SLOOP AMATEUR CP
Inscrit forum
réponse n°232544

je me méfierait d'utiliser 2 systèmes séparés car si l'un vibre à par ex. 100Khz et l'autre à 101Khz vous entendrez le sifflement de la différence de 1 Khz et ce sera insupportable.
Théorie: si on a 100 Khz et 101 Khz cela génère 2 fréquences parasites. une de F1 - F2 et l'autre de F1 +F2 soit 1 Khz et 201 Khz
Expérience pratique: si vous avez une guitare vous faites 2 notes différentes de quelques Hz et vous entendez le battement de la différence et aussi le sifflement de la somme... à vos guitares !!!

Roger

Hors ligne
BAVARIA 44
Inscrit forum
réponse n°232586

Bonjour à tous !
Sujet passionnant.
Compte tenu du coût modéré de l'appareillage (YS-5600 SOANAR de Jaycar) j'ai sauté le pas en l'installant en août 2012. Bavaria 44 de 2001, deux transducers.
J'étais à Jacaré au Brésil sur le fleuve très propice au développement des coquillages. Bateau immobile pendant 7 mois, j'ai dû gratter toute la carène pleine d'huitres, cela m'a pris environ 10 heures avec un narguilé dans une eau particulièrement sale et bien entendu ce qu'il restait d'AF est parti dans cette opération. A partir de ce moment-là, le dispositif est resté branché. Mais difficile d'en connaître l'efficacité, car nous avons pas mal navigué et à une vitesse conséquente : Jacaré - Iles du Salut, dispositif déconnecté en navigation. stop d'une semaine en Guyane : carène propre ... c'est la nav' ! Ensuite Surinam, 2 semaines sur le fleuve, eau douce à chaque marée descendante, pas branché le système, la carène est super propre. A partir de décembre 2012 nous remontons l'arc antillais par sauts de puce entrecoupés de mouillages de quelques jours. Ultrasons branchés, vieil antifouling quasi-inexistant, la carène reste à peu près propre, c'est-à-dire une fine pellicule d'algues brunes qui part bien dans les navigations inter-îles et quelques petites bernicles qui sautent facilement à la main. Consommation bien étalée par la production (éolienne, panneaux solaires). A la descente de l'arc antillais nous faisons un grand stop de 3 semaines en Guadeloupe, puis 3 semaines en Martinique. Des travaux nécessaire sur le sail-drive m'obligent à sortir le bateau et j'en profite pour faire un AF érodable classique, 2 couches. La carène était propre mais il ne restait plus rien de l'ancien AF. C'était au mois de mars 2013.
Profitant de l'AF neuf, j'ai éteint les ultrasons, pour voir un peu ce qui se passait.
Juin 2013, arrêt 1 mois à Grenada, Prickly Bay, eau assez chargée. Puis Whisper Cove pendant 2 semaines, eau un peu moins chargée. La carène commence à avoir quelques bernicles et des algues 3 mois après l'AF. Je ne gratte pas, je rebranche le système. Deux semaines après, fine pellicule d'algues brunes et quelques bernicles qui n'ont pas grossi et qui partent bien sans problème. En revanche la chaîne d'ancre est très-très sale (algues, coquillages). Nous avons fait un arrêt de trois mois à Curaçao, Spanish Water, à l'eau extrêment chargée. Un simple nettoyage au Scotch Brite sans forcer à remis la carène propre.
Nous sommes actuellement, depuis deux semaines (21 novembre) à Cartagena (eau très sale) après des arrêts de une à deux semaines. La carène reste propre malgré quelques bernicles et toujours cette pellicule d'algues brunes. L'AF passé en mars commence sans doute à être moins efficace après pas mal de navigations rapides.
Certes l'expérience montre que les ultrasons ne sont pas radicaux contre les micro-organismes mais la lenteur de développement est sans comparaison avec ce que nous avons vécu depuis 4 ans de navigation et d'escales longues. Il y a une efficacité certaine et surtout une grande facilité de nettoyage de la carène. Les zones qui fixaient les coquillages (lest, dessous de coque, safran) sont beaucoup moins sale, mais l'hélice Volvo tripale repliables continue à accrocher algues et coquillages. C'est assez incompréhensible pour moi. En tout cas c'est le point le plus difficile à nettoyer.
Je continue donc à utiliser les ultrasons. Ce n'est pas un remède 100% efficace mais il l'est tout autant, si ce n'est plus, que l'AF classique.

Bonnes nav's à tous.

Cordialement
Roger
SY Mariclara

Hors ligne
OCEANIS 43 (Monocoque)
Membre cotisant
Cotisant depuis 2010
réponse n°232588
roger a écrit :
je me méfierait d'utiliser 2 systèmes séparés car si l'un vibre à par ex. 100Khz et l'autre à 101Khz vous entendrez le sifflement de la différence de 1 Khz et ce sera insupportable. Théorie: si on a 100 Khz et 101 Khz cela génère 2 fréquences parasites. une de F1 - F2 et l'autre de F1 +F2 soit 1 Khz et 201 Khz Expérience pratique: si vous avez une guitare vous faites 2 notes différentes de quelques Hz et vous entendez le battement de la différence et aussi le sifflement de la somme... à vos guitares !!! Roger

 Normalement s'agissant de deux appareils identiques, la fréquence devrait être la même, non?

Anonyme (non vérifié)
réponse n°232591
Mariclara a écrit :
 ...La carène commence à avoir quelques bernicles et des algues 3 mois après l'AF. Je ne gratte pas, je rebranche le système. Deux semaines après, fine pellicule d'algues brunes et quelques bernicles qui n'ont pas grossi et qui partent bien sans problème. ..

 Bonjour Roger,
Je ne mets pas en doute ton expérimentation mais je ne comprends pas l'effet des ultrasons sur les algues. Pour moi, un brunissement est le signe d'un empoisonnement à l'antifouling classique chargé à l'oxyde de cuivre. Les ultrasons doivent probablement freiner la migration d'organisme vivant sur la coque, mais une fois installé, quelle interaction réelle entre ses vibrations et le développement des organismes?
Y a t-il une "explication" de la part des vendeurs?

Hors ligne
BAVARIA 44
Inscrit forum
réponse n°232600
Piep a écrit :
Mariclara a écrit :
 ...La carène commence à avoir quelques bernicles et des algues 3 mois après l'AF. Je ne gratte pas, je rebranche le système. Deux semaines après, fine pellicule d'algues brunes et quelques bernicles qui n'ont pas grossi et qui partent bien sans problème. ..

 Bonjour Roger,
Je ne mets pas en doute ton expérimentation mais je ne comprends pas l'effet des ultrasons sur les algues. Pour moi, un brunissement est le signe d'un empoisonnement à l'antifouling classique chargé à l'oxyde de cuivre. Les ultrasons doivent probablement freiner la migration d'organisme vivant sur la coque, mais une fois installé, quelle interaction réelle entre ses vibrations et le développement des organismes?
Y a t-il une "explication" de la part des vendeurs?

 Je ne sais pas. Mais une hypothèse : comme tout être vivant, l'organisme en grandissant grandit aussi son système de fixation. Les algues observées, comme les bernicles. Les ultrasons empêchent peut-être cette croissance et diminuent l'adhérence des organismes, le moinde frottemet les décroche. Celles qui se fixent sur l'AF classique ne me semblent pas les mêmes que celles que je qualifie d'algues brunes microscopiques. Les ultrasons ont peut-être une action sur certaines et pas sur d'autres (?). Ce film de minuscules algues brunes n'est pratiquement pas fixé sur la coque, peut-être est-ce le résidu des algues pré-existantes, comme tu sembles le sous-entendre (?). Dans mon cas, les ultrasons dont la toxicité s'ajoute à celle de l'AF résiduel peuvent expliquer ces algues microscopiques qui peuvent n'être que la décomposition des algues classiques (?).
Comme beaucoup d'autres je n'ai pas trouvé la moindre explication de la part des vendeurs.
Pour moi, béotien en microorganismes marins, il me suffit de constater une nette amélioration de l'état de ma carène. Bien entendu elle n'est pas parfaite. Mais la perfection .... ????
Je reste preneur d'explications rationnelles mais je continue à utiliser mon système qui me semble donner de bons résultats durables à un coût très acceptable.
Je me refuse d'entrer dans une polémique comparative de la nocivité environnementale des différents systèmes d'antifouling utilisés.

Bien cordialement,

Roger
SY Mariclara

Hors ligne
SLOOP AMATEUR CP
Inscrit forum
réponse n°232626
Bannheol a écrit :
roger a écrit :
je me méfierait d'utiliser 2 systèmes séparés car si l'un vibre à par ex. 100Khz et l'autre à 101Khz vous entendrez le sifflement de la différence de 1 Khz et ce sera insupportable. Théorie: si on a 100 Khz et 101 Khz cela génère 2 fréquences parasites. une de F1 - F2 et l'autre de F1 +F2 soit 1 Khz et 201 Khz Expérience pratique: si vous avez une guitare vous faites 2 notes différentes de quelques Hz et vous entendez le battement de la différence et aussi le sifflement de la somme... à vos guitares !!! Roger

 Normalement s'agissant de deux appareils identiques, la fréquence devrait être la même, non?
 

 la fréquence n'est peut-être pas forcément exactement la même comme sur certains sondeurs ou c'est la fréquence de résonnance du piezo-électrique qui détermine la fréquence de l'ocillateur; d'ou souvent un No sur la sonde.
Roger Fawer du bateau BALBU

Hors ligne
OCEANIS 43 (Monocoque)
Membre cotisant
Cotisant depuis 2010
réponse n°233113

Le JAYCAR YS5600 est donné pour une conso de 750mA, pourquoi JAYCAR préconise t il de positionner un fusible ou disjoncteur de 10A?
Dans quelles conditions l'ampérage peut il s'envoler?

Hors ligne
VIA 36
Inscrit forum
réponse n°256645
Zuck236 a écrit :
Tamalu a écrit :
Bonjour à tous,
Quelqu'un a-t-il des retours d'expérience sur l'antifouling "ultrasonic"?

 Bonjour,
Pas encore de retour d'expérience mais ce fil trés interessant m'a convaincu de faire l'achat aujour'hui 23/07/2013 d'un SOANAR YS-5600 chez JAYCAR. Il s'agit d'un emetteur avec 2 sondes.
Je possède un catamaran en aluminium de 42'.
Je vais équiper, en septembre, une seule coque avec ce matériel et comparer la façon dont les 2 coques se sallissent.
Etant à Brest je peux facilement poser le bateau aux marées pour faire des photos (3 mois, 6mois, etc.)
L'antifouling a été refait en juillet 2013 avec du TRILUX 33.
Je vous tiendrais donc au courant.
Bruno

 Bonjour, qu à donné cette expérience sur le cata depuis? J envisage d en poser un sur un mono en alu, vu l efficacité moins évidente de l AF. Merci, David.


Hors ligne
OVNI
Membre cotisant
Cotisant depuis 2009
réponse n°256657

Bonsoir,

J'ai déjà répondu sur un autre fil sur le même sujet sur Stw.
Mais, je confirme le résultat pour moi très positif dans le cas d'un dériveur alu -Ovni en ce qui me concerne- . ( Coque raide , métalique, idéale pour la transmission et de plus aucune bonne solution chimique sur ce matériau).

J'utilise le jaycar depuis 3 ans à ma satisfaction. 24 heures sur 24. Conso comme annoncé couverte par les panneaux sans difficulté.
En eau tropicale très chaude (ouest caraibe) , j'ai mis une couche de Trilux 33  ( 7 kg - 2 gallons  pour 12 m) le 1er janvier. Le bateau est toujours clean, bien qu'ayant trainé 1 mois dans une marina mexicaine fermée .  Avant le jaycar, au bout d'un mois, le fouling était déjà là.

Donc pas la solution totale. Mais un bon résultat  pour un cout faible et une tolérance totale.

F.


Hors ligne
BELIZE
Inscrit forum
réponse n°267017

A tous bonjour,

Quelles est ou quelles sont  les fréquences  d'émission ?

40 KHz ?

200 KHz ?

Merci de préciser  si  vous pouvez,  il existe des émetteurs d'ultrasons  en Kit

Hors ligne
BELIZE
Inscrit forum
réponse n°267018

A tous bonjour,

Quelles est ou quelles sont  les fréquences  d'émission ?

40 KHz ?

200 KHz ?

Merci de préciser  si  vous pouvez,  il existe des émetteurs d'ultrasons  en Kit

Pages

Le site de la Grande Croisière...