Antifouling à ultrasons

13145 lectures / 118 contributions / 0 nouveau(x)
Hors ligne
SILENT TROLLER 40
Inscrit forum
réponse n°194133

Mon Bateau (12 métres) est en Alu, protection anodique Méta Gripp, pas d'antifouling.
Apres le carénage annuel, je gratte tous les mois ma coque en plongée avec une petite spatule et un Scotch Brite.
J'en ai pour une demi heure. Pour cela j'ai acheté (800 euro) un petit compresseur 12 Volts + narguilé 15 métres , beau jouet marque Nardi, au Vieux plongeur à Marseille.
C'est l'anti fouling écologique et sportif, 100/100 efficace. En plus ça peut servir pour les bouts et les plastiques dans les hélices.
Défaut: Il faut être plongeur ou aller se faire former dans un club deux ou trois séances. Le narguilé peut être dangereux, risque de surpression pulmonaire. Ne pas laisser les enfants jouer avec l'objet ou alors sur un fond de 3 métres maximum.
François

Hors ligne
SILENT TROLLER 40
Inscrit forum
réponse n°194224

Pierre,
l'avantage indéniable du Méta Gripp (Silicate de zinc) est qu'il transforme la coque alu en une grande anode bien
répartie est que les risques de corrosion électrolytique sont ainsi trés trés fortement réduits. Ce produit est effectivement
faiblement anti fouling, sans doutes pas parcequ'il empoisonne les algues et les coquillages, mais parcequ'ils ont du mal
a s'y accrocher.
La Méditérannée n'a pas l'activité biologique des Caraibes. Je navigue à partir du mois de Mai jusqu'a fin septembre, et
j'aime bien bouger (2000 à 2400 milles pendant cette période). Normalement si je ne fais rien au bout d'un mois, le coque
se recouvre d'une fine couche presque invisible d'une algue visqueuse que l'on sent trés bien au toucher. Là le Scotch britt
fait merveille, la spatule, c'est pourles quelques coquillages.
En dehors de la saison je laisse au animaux marins le plaisir de coloniser ma coque, cela ne me gène pas car il n'y a plus
que des sorties weekend. C'est pourquoi je sors le bateau de l'eau en Avril pour nettoyer et mettre une nouvelle couche de MG. 
Nardi est Bauer sont des grands de la fabrication de compresseurs professionnels. Le petit compresseur/narguilé de Nardi pour le moment marche comme une montre, il coute aussi deux fois plus chère que le matériel que l'on trouve chez les ships.
Les Ultrasons? je dois dire que je suis incredule, étant Physicien de métier je dois dire que je ne comprends pas bien comment et pourquoi dans le cas présent ça marche. Les puissances mises en jeux sont infimes et une coque c'est grand, donc ici l'ultrason
ne peut pas agir ici comme par exemple dans le cas du nettoyage. Alors, peut être que les petits clik déjà cités dérangent les microrganismes marins! pourquoi pas. Pour ma part j'attendrai de comprendre et d'avoir un retour d'expérience solide.
Quand je lis les doc commerciales, je suis choqué par le coté superficiel de ce qui est dit.

François

Hors ligne
Inscrit forum
réponse n°194226

La physique étant une science de l'observation, vous ne pouvez ignorer les multiples témoignages en faveur de ce procédé (qui ne peuvent, au demeurant, être taxés d'effet "placebo")...

Hors ligne
Inscrit forum
réponse n°194229
Arion a écrit :
Pierre,
l'avantage indéniable du Méta Gripp (Silicate de zinc) est qu'il transforme la coque alu en une grande anode bien
répartie est que les risques de corrosion électrolytique sont ainsi trés trés fortement réduits. Ce produit est effectivement
faiblement anti fouling, sans doutes pas parcequ'il empoisonne les algues et les coquillages, mais parcequ'ils ont du mal
a s'y accrocher.
La Méditérannée n'a pas l'activité biologique des Caraibes. Je navigue à partir du mois de Mai jusqu'a fin septembre, et
j'aime bien bouger (2000 à 2400 milles pendant cette période). Normalement si je ne fais rien au bout d'un mois, le coque
se recouvre d'une fine couche presque invisible d'une algue visqueuse que l'on sent trés bien au toucher. Là le Scotch britt
fait merveille, la spatule, c'est pourles quelques coquillages.
En dehors de la saison je laisse au animaux marins le plaisir de coloniser ma coque, cela ne me gène pas car il n'y a plus
que des sorties weekend. C'est pourquoi je sors le bateau de l'eau en Avril pour nettoyer et mettre une nouvelle couche de MG. 
Nardi est Bauer sont des grands de la fabrication de compresseurs professionnels. Le petit compresseur/narguilé de Nardi pour le moment marche comme une montre, il coute aussi deux fois plus chère que le matériel que l'on trouve chez les ships.
Les Ultrasons? je dois dire que je suis incredule, étant Physicien de métier je dois dire que je ne comprends pas bien comment et pourquoi dans le cas présent ça marche. Les puissances mises en jeux sont infimes et une coque c'est grand, donc ici l'ultrason
ne peut pas agir ici comme par exemple dans le cas du nettoyage. Alors, peut être que les petits clik déjà cités dérangent les microrganismes marins! pourquoi pas. Pour ma part j'attendrai de comprendre et d'avoir un retour d'expérience solide.
Quand je lis les doc commerciales, je suis choqué par le coté superficiel de ce qui est dit.

François

 Qu'entendez vous par retour d'expérience solide ? De nombreux navigateurs  utilisent ce système et il semblerait qu'une majorité d'entre eux soit convaincue de son efficacité. Du moins en ce qui concerne les appareils de dernière génération installés dans les règles. Si cela n'est pas considéré comme un retour solide que faut-il de plus. Si des pionniers n'avait pas oser tester les nouveaux matériels que nous offre la technologie nous en serions encore à naviguer au sextant, à calfater des coques en bois et j'en passe. Et pourtant ces matériels sont loin de faire l'unanimité. Faut-il les condamner pour autant? En ce qui concerne notre sujet ces appareils, même s'ils sont pas parfaits ont le mérite d'offrir une autre alternative au traditionnel carénage qui pollue, coûte de plus cher et est loin d'être parfait. Je ne serais pas étonné que dans un futur très proche le nombre de ses adeptes augmente et que l'anti-fouling classique soit relegué au rang d'antiquité.
Si vos navigations vous conduisent vers la Colombie je vous invite à venir à bord constater les effets de l'antifouling à ultrasons

Hors ligne
SILENT TROLLER 40
Inscrit forum
réponse n°194336

Qu'est ce qu'un retour d'expérience solide? trés bonne question.
Tout d'abord si je lis par exemple ce qui est dit sur le site Harsonic mis à part une photo d'un oscilloscope (qu'est ce qu'il
vient faire là dedans) montrant un signal carré pour faire sérieux il est donné des affirmations qui si elles reposent sur un
vrais travail scientifique, sont trés intéressantes. Si quelqu'un a des références de publies, je suis extrémement preneur.
Une expérience solide conduit à la rédaction d'un document dans lequel des informations sont données pour permettre
eventuellement sa reproduction par un autre expérimentateur.
Je doute qu'une expérience permette de montrer comme il est raconté que le systeme met en "résonnance" la membrane
des cellules des microrganismes dont on veut se débarasser, on montrera peut être que le systeme crée un inconfort pour 
ses chéres petites bêtes qui préfèrent alors aller se promener ailleurs.
Si le systeme fait réellement des dommages physiologiques au micro organismes, alors faisons un peu de fiction. Le systeme
marche effectivement et tous les plaisanciers s'en équipent. Dans certain mouillages en été (Porquerolles) il y a 500 bateaux
regroupés dont une bonne partie laissera la gadget allumé. Question? laisserez vous vos enfants barboter dans ce Moelstrom
ultrasonor.
Alors si on ne peux ou n'a pas fait d'expérimentation selon un protocole rééllement scientifique, pour un retour d'expérience
solide on collecte un grand nombre de témoignages et on étudie l'ensemble en le débarassant de ses variabilités. Un bateaux ne rencontre jamais les mêmes conditions d'une année sur l'autre. Celui qui rencontre les mêmes conditions est celui qui reste au port.
Ce travail devrait être fait par les vendeurs, et là ce qui est écrit sur leurs sites est tout sauf un retour d'expérience solide.
Si enfin on ne peux débarasser de leur variabilité le témoignage de chacun, alors il faut élargir encore le nombre de témoignage
pour que la moyenne d'ensemble soit significative.
Pour le moment il y a un nombre compararable de pour et de contre. Pour ma part je suis ni pour ni contre, je suis simplement septique.
Mais, rassurez vous on ne reste pas inactif, et on compte, pour se faire une idée, les bernacles réguliérement sur deux bateaux, 
équipés de l'objet. Le Narguilé ça sert à ça aussi.
François

Hors ligne
Lagoon 40 (Catamaran)
Inscrit forum
réponse n°194338

tout le monde est sceptique au début. Moi y compris. Si le jouet n'avait pas couté aussi peu je n'aurai pas accepté de faire le test.
Dans mon cas les comptes sont vites fait 95 euros pour l'af ultrasons. 3 ans sans af classique (cout sans la mise a sec a rome ou je suis 800 euros).
Ce qui me fait -95 + (3 * 800) = 2305 euros d'économies. Ca fait pas l'affaire des chantiers, des marchands d'af. Désolé pour eux. L'an prochain je mettrai l'Af classique, car la carène est plus jolie avec une couleur unie et puis parce que tant qu'on m'aura pas prouvé que leurs produits fonctionnent j'aurai envie de les tester (j'ai de superbes photos avec des kilos de bernacles 2 mois après la pose d'un antifouling d'une marque leader sur le marché) ;)

Hors ligne
Inscrit forum
réponse n°194340

Bompa, quel est le matériau de la coque ?

Hors ligne
Lagoon 40 (Catamaran)
Inscrit forum
réponse n°194343

Sur le certificat de conformité il est écrit "plastique, résine armée". Polyester donc. Mais récent vu que le bateau est de 2006

Hors ligne
Inscrit forum
réponse n°194378

OK. Une surprotection cathodique d'une coque métallique aurait pu expliquer cette colonisation...

Hors ligne
Feeling 446
Inscrit forum
réponse n°194539

ou en est t on vraiment??

Hors ligne
TIROT 702
Inscrit forum
réponse n°194947
Atyas a écrit :
OK. Une surprotection cathodique d'une coque métallique aurait pu expliquer cette colonisation...

 

 Bonjour,

Dommage qu'une sous protection n'est pas un effet antifouling!

PS : As-tu propose aux producteurs d'algues une sur protection cathodique pour augmenter leur rendement?????
( Il y a un brevet a prendre pour se faire des sous!!)

Hors ligne
OCEANIS 43 (Monocoque)
Membre cotisant
Cotisant depuis 2010
réponse n°203339

Sur mon bateau j'ai fait un traitement Oceoprotect, rien à brancher que du cuivre sur les oeuvres vives, 10 ans sans antifouling sans poluer.

J'en suis à la troisième année et toujours aussi surpris de l'efficacité.

Sauf sur les coques alu bien sure, la méthode est pourtant très ancienne. Les goelettes de la marine et de nombreux vieux gréments sont tous simplement doublés de plaques de cuivre sous la flotaison.

Et surtout pas de panne d'electronique (en milieu marin la durabilité de ces systèmes reste à définir)

Michel

Hors ligne
Inscrit forum
réponse n°203346

Ce n'est pas la question...

Hors ligne
VOILIER J109 (Monocoque)
Inscrit forum
réponse n°203354

Oceoprotect oui mais 5000 euros pour un 10 métres, avant de l'amortir, il va se passer un moment.
C'est vrai que pour faire des économies il ne faut pas regarder à la dépense...

Cordialement

Hors ligne
OCEANIS 43 (Monocoque)
Membre cotisant
Cotisant depuis 2010
réponse n°203359

Heu, moi çà m'a couté çà pour un 13.10mètres (5200€exactement).

Durée de vie 10 ans

5200/10= 520€/an, en terme de compétivité c'est pas mal.

Sans compter les économies de mise à terre, de grattage d'antifouling toxique etc.

Et le machin à ultrasons dans dix ans?
(sans compter les batteries qui même alimentées par des panneaux engendre des cyclages qui réduisent leurs durées de vie)

Clt
Michel

Hors ligne
OVNI
Membre cotisant
Cotisant depuis 2009
réponse n°203366

Retour d'expérience (premier et partiel) comme promis sur ce fil il y a quelques mois.

Bateau aluminium
Dernier antifouling au Marin en mars 2011 ( 8 kg de trilux 33 pour 12 m)-  1 mois apres  le bateau est vert , mais celà part facilement à l'éponge. Nouveau carénage à l'éponge en juin aux Bermudes.
Le bateau rentre en méditerranée et le cycle bien conu de l'éponge qui devient grattage reprend à l'autumne.
Hivernage à flot à Leros ( Grèce) de novembre à avril. Temp de l'eau autour de 18 °.
En avril, le bateau est recouvert de mousse, d'algues , de clavelines en bouquet et bien sur de jolies berniques.
Je me contente de gratter l'hélice et le safran et pose le système ultason  ( Soanar YX 5600 , mais c'est probablement  toujours le même sous differents noms , bien recensés sur ce fil).
Le Soanar est distribué par Jaycar Australie  ( grand distributeur d'électronique là bas) . 400  euros environ dont DHL  + les Customs qui m'ont taxé en Grèce pour 230 . Soit 630 euros au total pour un dispositif avec 2 émetteurs.
15 jours après, les ascidies sont mortes. Et le nettoyage se fait en apnée à la récurette verte sans difficulté. Les coquillages partent à la spatule très facilement et on n'en reverra plus.

Depuis avril, le bateau navigue et rejoint le sud de la France cette semaine, via des eaux chaudes  ( escales prolongée à Malte, Tunisie et eaux à 28°) . La carène nécessite quelques passages très faciles de spatule pour enlever un espèce de dépot mousseux qui se reproduit, vert -noir. A ce stade, il ne reste rien de l'antifouling  (15 mois).

La consommation est invisible négligeable par rapport au couple frigo-pilote- + quelques divers.

La pollution sonore est nulle. Y compris sous le bateau, les "clics" sont pires sous le sondeur.

L'installation parait sricte. La notice insiste lourdement, notamment sur les préparations de support et temps de collage.

En première conclusion: je suis un peu "soufflé" par le résultat. D'habitude et sans le dispositif, c'est vraiment pire et je ne tiens pas plus d'un an.

Ma deuxième étape est une sortie d'eau prochaine et un carénage classique avec repose de Trilux. Je réserve donc un peu mon avis jusque là.

Francois/ Moussaillon

Hors ligne
Inscrit forum
réponse n°203368

Bonjour,

Pas d'incidence sur les "humains" vivant à bord, particulièrement la nuit à l'arrêt ? Vibrations, buzz, maux de têtes, etc. ?

Pour info le modèle à 2 têtes est annoncé à 899 dollars australiens sur Jaycar (763 €), sans le port...

Hors ligne
MADEIRA 37 (Monocoque)
Inscrit forum
réponse n°203373
Pacolarahm a écrit :
suis un peu "soufflé" par le résultat. D'habitude et sans le dispositif, c'est vraiment pire et je ne tiens pas plus d'un an.

Ma deuxième étape est une sortie d'eau prochaine et un carénage classique avec repose de Trilux. Je réserve donc un peu mon avis jusque là.

Francois/ Moussaillon


 

 Avis que nous attendons impatiemment !
yves

Hors ligne
KETCH Bois 1959 (Monocoque)
Inscrit forum
réponse n°203379

bonjour,
un peu de l'avis de Coreng , sur la nocivité potentielle sur les humains de ces fréquences qui ne sont pas bonnes pour le squelette
entre autres... mais nous ne vivons pas 24h/24 sur nos bateaux.... hélàs peut  être pour certains..... ? personnellement je ne suis pas pour des solutions chimiques ou électroniques pour combattre le fouling.... c'est une agression du milieu naturelle, d'une certaines façon....
imaginons dans un port en eau peu profonde dont tous les bateaux seraient équipés de ce système a ultrason .... l'impact sur la faune et la flore....et si c'était efficace, les pontons seraient également équipés....Non décidement , je préfere sortir mon bateau tous les ans, de plus on peut vérifier toutes les oeuvres vives .... et puis c'est beau également un bateau hors de l'eau... il a l'air plus grand, plus majestueux.... c'est un rituel annuel que j'aime bien.... et lui est content d' être admiré.... caressé... J'arrête là... car le modérateur va téléphoner au SAMU pour me mettre à l'asile.... c'est le prix de la poésie!
salut et profitez de l'été...  LE CELTE

Hors ligne
VOILIER J109 (Monocoque)
Inscrit forum
réponse n°203387

Oui d'autant qu'il faut changer les anodes, éventuellement faire la vidange du saildrive et refaire le joint coque quille. Tout çà me fait dire que la sortie d'eau s'impose quand même et que tous ces systèmes soit disant économiques ne s'amortissent jamais.
Une bonne recette pour avoir un coque propre c'est de naviguer et de naviguer encore.

Cordialement

Hors ligne
OVNI
Membre cotisant
Cotisant depuis 2009
réponse n°203391
Coreng a écrit :
Bonjour,

Pas d'incidence sur les "humains" vivant à bord, particulièrement la nuit à l'arrêt ? Vibrations, buzz, maux de têtes, etc. ?

Pour info le modèle à 2 têtes est annoncé à 899 dollars australiens sur Jaycar (763 €), sans le port...

 Aucune vibration. Aucun mal de tête: rien .Nous n'entendons rien.
Mieux, nous avons eu à bord, un jeune pianiste qui a dormi pendant 15 jours au dessus de l'émetteur arrrière.

Pour Jaycar, la manip est déjà expliquée sur ce fil : commander sur jaycar.uk   Ce qui va confirmer le tarif que j'indique.
Ce que j'ai payé aux douanes grecques (le bateau etait à leros) se divisait en 50% taxes, 50% pour l'agent. DHL  a été parfait  ( et aussi accessoirement la marina de Leros pour quelques traductions).
(ps: je ne vois aucune diferrence technique avec les matériels vendus sous d'autres marques).

F.

Hors ligne
OVNI 37
Inscrit forum
réponse n°203392

Bonjour,

je suis assez curieux de ce système... Je pense que je vas aussi me laisser tenter par un test !

Une question, as tu constaté des altérations du fonctionnement d'autres appareil électroniques genre sondeur ???

Merci

Véliquement

Tono

Hors ligne
OVNI
Membre cotisant
Cotisant depuis 2009
réponse n°203411

J'ai oublié  d'en parler: j'ai eu un souci en Grèce.  Les fonds y descendent très vite et surtout le relier sous marin est extraordinairement varié et pentu?
J'ai 2 sondeurs -pour redondance- : un furuno totalement insensible.
Un nexus : il y a eu des interférences  mineures en Grèce, totalement disparues sur le reste du trajet Crète, Malte, Tunisie et même Corse.
Le traitement est simple: il suffit d'arreter l'antifouling.Sans conséquence.

Pour la faune, il y a toujours autant de poissons à l'ombre sous le bateau- les obades au moins ne sont pas génées-  F.

Hors ligne
OCEANIS 523
Inscrit forum
réponse n°203414
Bannheol a écrit :
Heu, moi çà m'a couté çà pour un 13.10mètres (5200€exactement).

Durée de vie 10 ans

5200/10= 520€/an, en terme de compétivité c'est pas mal.

 

 OCEANOPROTEC m a fait un devis ecrit pour mon voilier.... durée conseillée dessus ... 5 ans, et pas 10 ...., donc le cout est le double qu'un antifouling classique avec sortie d'eau comprise

Hors ligne
OCEANIS 523
Inscrit forum
réponse n°203415

 j ai contacté le revendeur france du systeme ultrason

résultat : impossible de connaitre quelques références en france; impossible d'avoir un nom de bateau avec son emplacement dans un port en france !!!!
ou bien il vous le présentera sur rendez-vous ... (le temps de nettoyer peut etre ...)
bref, contacter les et demander une référence, et vous verrez
ça sent l'arnaque ou surtout le systeme inefficace

moi je demande à voir pour croire,

et puis si c'était réellement efficace, vous imaginez la pub pour un voilier qui accepterait de mettre un sticker "j utilise l'ultrason comme antifouling" en echange de la gratuité ou remise sur le systeme, les gens regardent la coque et hop, mais non, le revendeur ne veut pas de cette pub, on se demande bien pourquoi  ...

Hors ligne
Inscrit forum
réponse n°203416
voilierequipier a écrit :
 j ai contacté le revendeur france du systeme ultrason

résultat : impossible de connaitre quelques références en france; impossible d'avoir un nom de bateau avec son emplacement dans un port en france !!!!
ou bien il vous le présentera sur rendez-vous ... (le temps de nettoyer peut etre ...)
bref, contacter les et demander une référence, et vous verrez
ça sent l'arnaque ou surtout le systeme inefficace

moi je demande à voir pour croire,

et puis si c'était réellement efficace, vous imaginez la pub pour un voilier qui accepterait de mettre un sticker "j utilise l'ultrason comme antifouling" en echange de la gratuité ou remise sur le systeme, les gens regardent la coque et hop, mais non, le revendeur ne veut pas de cette pub, on se demande bien pourquoi  ...

 Peut etre qu'il n'a pas un seul bateau a pouvoir vous montrer!!!!!!

Hors ligne
OCEANIS 43 (Monocoque)
Membre cotisant
Cotisant depuis 2010
réponse n°203418

OCEOPROTECT

Garantie  5 ans à l'application, puis visite de controle au bout des 5 premières années et garantie prolongée de 5 nouvelles années après éventuel rechargement si besoin.
 
J'ai le contrat de garantie à la maison. 

La SNSM commence à l'appliquer sur leur canots de sauvetage pour économiser le caburant augmenter leurs vitesse et éviter les carènages: 
http://www.youtube.com/watch?v=W-y5Qi1EGvA

Cà fait un moment que je regarde les moyens antifouling, je n'ai rien trouvé d'équivalent.

C'est sure que çà a un cout à l'application, mais sur la distance on est largemennt gagnant, pour ma part çà fait trois ans et j'ai déjà économisé l'équivalent du surcout par rapport à un antifouling en évitant le parking au sec l'hivers et les manutentions qui vont avec.

Mon bateau a été livré neuf, le chantier me prenait 2000€ pour une peinture époxy et l'antifouling, le surcout n'a donc été que de 3000€.

Et quand je vois le gain de vitesse par rapport aux autres OCEANIS 43, je me demande pourquoi les chantiers ne le proposent pas en option.

Michel

Hors ligne
OVNI 37
Inscrit forum
réponse n°203426

Bonjour,

Oceoprotect c'est sans doute trés bien, mais inapliquable pour un bateau alu. De plus ce n'est pas le sujet, alors s'il vous plait il y a de nombreux fils sur cette technique, allez y mais essayons de rester sur le sujet: Ce fameux antifouling à ultrason.

Quelque soit le moyen antifouling longue durée, je ne suis pas d'accord sur le fait que cela economise des manutentions. Pour ma part, je n'envisage pas de ne pas lever une fois par an le bateau ne serait ce que pour vérifier tout tranquillement. Bon après c'est surtout une question de philosophie de l'entretien. L'intérèt selon moi c'est d'économiser pas mal de sous en peinture (qui comme chacun sait n'est pas donnée) et en huile de coude, car faire un antifouling c'est bien mais en général quand on en est au rouleau... C'est que 90% du boulot préparatoire est fait. Moi c'est surtout ca qui m'intéresse. Aprés sur le budget... A chacun de faire son analyse mais on ne parle pas des mêmes investissements entre 400 livres et 5200 €...

Je pense faire un test et puis pareil on en recause dans 1 an...

Merci pour l'info sur les sondeurs, est ce qu'une des sondes est plus proche d'un des deux emetteur de l'antifouling ? Ce qui pourrait expliquer ces incohérences... en même temps comme tu dis il suffit de le couper aux moments où l'on a besoin du sondeur...

Ciao

Hors ligne
OCEANIS 43 (Monocoque)
Membre cotisant
Cotisant depuis 2010
réponse n°203434

Il est exact que çà n'est pas tout à fait le même sujet et que OCEOPROTECT ne peut pas être appliqué sur une coque alu.

Toutefois je me suis penché depuis plusieurs années sur le moyen le plus efficace et si possible non toxique de traiter sa carène.

Les moyens à Ultrasons sont loin de faire l'unanimité, tous les témoignages  de satisfactions émannent de skippers qui naviguent tous le temps, et dans ce cas on sait que même sans protection la colonisation reste beaucoup plus limitée. Dès qu'un bateau reste au mouillage quelques mois les résultats ne sont plus au rendez-vous.
La remarque faite plus haut est très juste, si l'efficacité était démontrée, tous les bateaux de commerces en seraient dotés, or aucun ne l'est à ma connaissance. Quand on connait le cout en carburant des carènes de cargos sales!

Un autre solution pour les bateaux alu consiste à appliquer un antifouling au silicone, çà fonctionne semble t il assez bien si le bateau navigue souvent. Le produit est propre et dure plusieurs années. Inconvénient, plus aucun autre produit ne tiendra sur la carène sans décapage total du silicone. Par contre là, beaucoup de bateaux de commerce, passagers et même de bateaux militaire sont traités de cette manière. L'application demande beaucoup de soins.

Michel

Hors ligne
OCEANIS 523
Inscrit forum
réponse n°203435
Bannheol a écrit :
OCEOPROTECT

Garantie  5 ans à l'application, puis visite de controle au bout des 5 premières années et garantie prolongée de 5 nouvelles années après éventuel rechargement si besoin.
 
 

 et qui paye l "eventuel" rechargement .... bibi lolo ¡¡¡

ce sujet oceoprotec est ninterressant, ne pourrait on pas le mettre a part de ce sujet qui est l ultrason

Hors ligne
OCEANIS 523
Inscrit forum
réponse n°203436
Bitkine a écrit :
voilierequipier a écrit :
 j ai contacté le revendeur france du systeme ultrason

résultat : impossible de connaitre quelques références en france; impossible d'avoir un nom de bateau avec son emplacement dans un port en france !!!!
ou bien il vous le présentera sur rendez-vous ... (le temps de nettoyer peut etre ...)
bref, contacter les et demander une référence, et vous verrez
ça sent l'arnaque ou surtout le systeme inefficace

moi je demande à voir pour croire,

et puis si c'était réellement efficace, vous imaginez la pub pour un voilier qui accepterait de mettre un sticker "j utilise l'ultrason comme antifouling" en echange de la gratuité ou remise sur le systeme, les gens regardent la coque et hop, mais non, le revendeur ne veut pas de cette pub, on se demande bien pourquoi  ...

 Peut etre qu'il n'a pas un seul bateau a pouvoir vous montrer!!!!!!

 je pense qu il y en a d equipe mais le resultat n est pas montrable

Hors ligne
OCEANIS 43 (Monocoque)
Membre cotisant
Cotisant depuis 2010
réponse n°203437
voilierequipier a écrit :
Bannheol a écrit :
OCEOPROTECT

Garantie  5 ans à l'application, puis visite de controle au bout des 5 premières années et garantie prolongée de 5 nouvelles années après éventuel rechargement si besoin.
 
 

 et qui paye l "eventuel" rechargement .... bibi lolo ¡¡¡

ce sujet oceoprotec est ninterressant, ne pourrait on pas le mettre a part de ce sujet qui est l ultrason

 C'est compris dans la garantie des 5 premières années, d'où les 10ans de garanties (2X5).

Hors ligne
OVNI
Membre cotisant
Cotisant depuis 2009
réponse n°203445
Cpten Tono a écrit :
Bonjour,

Oceoprotect c'est sans doute trés bien, mais inapliquable pour un bateau alu. De plus ce n'est pas le sujet, alors s'il vous plait il y a de nombreux fils sur cette technique, allez y mais essayons de rester sur le sujet: Ce fameux antifouling à ultrason.

Merci pour l'info sur les sondeurs, est ce qu'une des sondes est plus proche d'un des deux emetteur de l'antifouling ? Ce qui pourrait expliquer ces incohérences... en même temps comme tu dis il suffit de le couper aux moments où l'on a besoin du sondeur...

Ciao

 Sur la position des sondes . Effectivement, je me suis posé la question. Après coup ...
J'ai cherché un accès facile à l'avant sans découper de plancher ou autre boiserie  (évidemment, les autres sondes ne sont pas loin, une grosse vingtaine de cms). Je proposerai volontiers au prochain qui fera le test de garder un espacement plus important.

ps : encore sur le tarif . Il semble , de propos d'ingénieur interviewé, que la technologie est simple ( des piezos) , les composants peu couteux et que rien ne justifie des tarifs à 5200  euros soit 10 fois la pirouette, peut être ...

F.

Hors ligne
VIA 36
Inscrit forum
réponse n°225553

Bonjour,
depuis un an peut on avoir quelques retours sur ces systemes à ultrasons? pour une coque alu.
Merci, david

Hors ligne
Inscrit forum
réponse n°225598

Bonjour,
Aujourd'hui un système à ultrason a fait ses preuves depuis quelques année.
Après un antifouling matrice dur, plus de carénage à faire pendant 4 ans (c'est le recule que nous avons aujourd'hui) alors le calcul est rapide sur l'économie. Un système avec 1 transducteur (12 ou 24 V)  pour un bateau de 11 m coût 1100€ HT
Pour un bateau de 22 m mettre 2 systèmes etc.....
Le principe ultrason fonctionne aussi pour :
transmission arbre-hélice ---- Moteur IPS Volvo ---- Certaines embases Volo ----- Cummins/zeus -----Arneson ADS 15------
Protection des tanks Gasoil : il y a de l'eau donc bioflim= bactéries que vous retrouvez dans les filtres qu'il faut soit nettoyer souvent soit changer
Pour en savoir plus:
Allez voir ce site .www.ecosonet.com

Hors ligne
Inscrit forum
réponse n°225599

Pour répondre à David, le système fonctionne très bien sur une coque en Alu
www.ecosonet.com

Hors ligne
Inscrit forum
réponse n°225604
 

 Bonjour

Pour information concernant la SNSM, ils ont abandonné Ecoprotect en 2012 pour installer tous leurs bateaux du système à ulrasons
Beaucoup moins cher et très efficasse.
www.ecosonet.com

Hors ligne
OVNI
Membre cotisant
Cotisant depuis 2009
réponse n°225623

Ouais . 
Ne travaillant pas pour ecosonet, je peux continuer mon retour au bout de 15 mois d'utilisation non stop sur un Ovni.
Mon premier retour est au dessus sur une coque très sale.
Le bateau est sorti de l'eau en méditerranée en septembre, 2 à 3 couches de trilux 33.  ( 8 kg pour 12 m). Actuellement aux Caraibes après avoir trainé dans des eaux sales comme les ports du Maroc, la Guyane et Caraibes depuis fevrier.
Le bateau est ressorti la semaine dernière .
Le système a fonctionné non stop  ( système australien Jaycar)

Le système  fonctionne , clairement est efficace. MAIS, il convient de moduler:
-la diminution de fixation de la faune est considérable, mais pas totale, notamment depuis un mois. Cependant, les quelques berniques partent très facilement et sont très petites.
-la flore : une belle barbe à la flottaison  qui part très facilement à la raclette. Sur la carène et l'hélice , une couche fine restée une simple mousse pendant 8 mois. Depuis quelques semaines une tendance a l'encroutement.

Donc, certainement pas la solution miracle, la carène n'est pas nette , mais un progrès considérable par rapport à la situation sans ultrasons ou la coque se salissait beaucoup plus vite et surtout fixée beaucoup plus sévèrement.
Pas de souci avec la conso. Peu visible.
Pas de nuisance.
Nous avons même hébergé dans le safran pendant un mois un petit poisson de récif monté à bord aux Vierges et gardé jusqu'aux Saintes.

F.

Hors ligne
FIRST 30
Inscrit forum
réponse n°225633

Entierement d'accord avec le post ci dessus recul 2 ans, dont la dernière année coque nue, sans AF.

A l'origine c'était du VC17. Au bout d'un an le carénage dans l'eau à l'éponge coté gratte avait poncée tout l'AF. Fooling facile à enlever. pas d'animaux

Deuxième année des colonnies.

Pas de miracle donc, ce procédé aide à maintenir une coque propre A CONDITION DE CARENER normalement avec AF tous les ans et d'avoir une prise de courant 24/24 365/365

Mais ça ne remplace pas l'opération de carénage annuel et les frais inhérents.

J'ai payé le Jaycar en kit un peu plus de 100 euros. L'expérience ne m'a pas ruiné.

Ces retours recroisent ceux des forums US (cruiserforum) , IT (amicci della vella).

http://association-first30.org/forum3/viewtopic.php?f=9&t=1653

Hors ligne
VIA 36
Inscrit forum
réponse n°225638

Merci pour vos retours (non commercial!), donc c'est une amélioration du traitement, mais dans votre experience avez vous navigué sur les mêmes mers et mêmes periode?
La colonisation est elle apparue après un long arrêt au mouillage?

Cdt, David.

Hors ligne
VIA 36
Inscrit forum
réponse n°225650

Je viens de voir le feed back de Ozons, sur le forum first30, au moins sur du polyester on sait ou l'on va!
Peut être un tel retour pour une coque alu  sans AF?
cdt david


Hors ligne
OVNI
Membre cotisant
Cotisant depuis 2009
réponse n°225658

Pour compléter, j'ai payé le Jaycar  environ 350 euros  ( le même produit est proposé en kit à monter ou tout monté ... )
La pose est un jeu d'enfant ... soigneux.
Rien n'a bougé à l'intérieur.
Je rallumerai donc l'engin à la mise à l'eau.
F.

Hors ligne
LEVRIER 14M
Inscrit forum
réponse n°225663

10 mois de recul pour moi avec Jaycar. J'ai 2 sondes et 2 unités pour mon bateau. Tout a été monté de façon très soigneuse et produit des sons très désagréables quand on plonge sous le bateau. La gêne sonore à bord est nulle pour les passagers de plus de 45 ans, faible pour les autres. L'efficacité est totale sur une surface ronde de 5 cm de rayon, en regard des sondes. Elle est entre nulle et très faible ailleurs. Les unités fonctionnent 18 heures par jour et restent au repos 6 heures pendant la nuit. La conso n'est pas négligeable, proche de 750 mA/h. Je précise que ma coque est en alu. Mon voisin de mouillage, dont le bateau de 10m est en alu également, a éteint ses 2 sondes (une seule est réputée suffisante normalement) devant la nullité des résultats. Je fais actuellement des tests comparatifs entre partie avant du bateau où la sonde est en fonctionnement et partie arrière où elle est éteinte. Pas de différence significative jusqu'à présent. Je vais très probablement éteindre à mon tour ces consommateurs inutiles...
Dernière précision: le système a été testé en zone tempérée puis tropicale. Je suis en Polynésie en ce moment. J'ai déjà bien navigué auparavant dans les mêmes zones, sur le même bateau, avec le même antifouling chimique et sans antifouling électronique...
P.

Hors ligne
DI ALU GARCIA SALT 57cc
Membre cotisant
Cotisant depuis 2007
réponse n°225729
Scotbi a écrit :
10 mois de recul pour moi avec Jaycar. J'ai 2 sondes et 2 unités pour mon bateau. Tout a été monté de façon très soigneuse et produit des sons très désagréables quand on plonge sous le bateau. La gêne sonore à bord est nulle pour les passagers de plus de 45 ans, faible pour les autres. L'efficacité est totale sur une surface ronde de 5 cm de rayon, en regard des sondes. Elle est entre nulle et très faible ailleurs. Les unités fonctionnent 18 heures par jour et restent au repos 6 heures pendant la nuit. La conso n'est pas négligeable, proche de 750 mA/h. Je précise que ma coque est en alu. Mon voisin de mouillage, dont le bateau de 10m est en alu également, a éteint ses 2 sondes (une seule est réputée suffisante normalement) devant la nullité des résultats. Je fais actuellement des tests comparatifs entre partie avant du bateau où la sonde est en fonctionnement et partie arrière où elle est éteinte. Pas de différence significative jusqu'à présent. Je vais très probablement éteindre à mon tour ces consommateurs inutiles...
Dernière précision: le système a été testé en zone tempérée puis tropicale. Je suis en Polynésie en ce moment. J'ai déjà bien navigué auparavant dans les mêmes zones, sur le même bateau, avec le même antifouling chimique et sans antifouling électronique...
P.

 Expérience bien inquiétante pour moi qui suis en train d'installer sur mon DI alu quatre mêmes émetteurs Jaycar (la mise en place des deux à l'arrière, au voisinage de l'hélice, est retardée car je dois enlever proprement une couche de matériau visco élastique collée par Garcia sur les fonds pour atténuer le bruit de l'hélice). Sur la construction de la coque, GARCIA ne mégote pas sur les épaisseurs des fonds et sur le rapprochement serré des varangues et des lisses, ce qui fait que la "peau de tambour" doit être très raide même en prenant soin de m'éloigner le plus possible de ces raidisseurs. Rencontres tu le même problème?
C'est vraiment ennuyeux d'avoir des témoignages aussi contradictoires sur les différents sites. Es-tu sûr de ta pose (bulles d'air, éloignement des raidisseurs notamment)?
Artimon.
PS j'installe ces émetteurs, non pas bien entendu pour remplacer l'antifouling annuel mais uniquement pour éviter l'emmerdement quand je laisse en grande croisière mon bateau un ou deux mois à un endroit, en particulier en mer chaude, et que je drois avant d'appareiller me payer un carénage pas faisable n'importe où (mon canote 57' déplace près de 27t en charge), cher (j'amortis mes émetteurs en moins d'une opération), et faisant perdre du temps, tout cela si on veut avancer sur l'eau. En nav bien sûr je n'en ai absolument pas besoin.

Hors ligne
OCEANIS 43 (Monocoque)
Membre cotisant
Cotisant depuis 2010
réponse n°225739
Dav1104 a écrit :
Je viens de voir le feed back de Ozons, sur le forum first30, au moins sur du polyester on sait ou l'on va!
Peut être un tel retour pour une coque alu  sans AF?
cdt david

 Que veux tu dire par "avec les bateaux polyester on sait oùon va"?
As tu un ou plusieurs retours fiables sur bateau polyester?

Hors ligne
VIA 36
Inscrit forum
réponse n°225749

retour fiable? non mais entre celui de ozons et un autre sur un site GB ou il apparaissait qu' aux endroits des membrures le systeme semblait un peu plus efficace (moins de salissures), résultats mitigés sur des coques alu, (repercution sur l'oreille des ados) je vais continuer à gratter la coque, dommage.
cdt david 

Hors ligne
OVNI
Membre cotisant
Cotisant depuis 2009
réponse n°225763
Dav1104 a écrit :
repercution sur l'oreille des ados

 Là,  on est dans la rumeur invérifiée selon laquelle il y aurait une répercution sur l'oreille des ados   ( que signifie celà : lésion de l'oreille, gêne auditive, .. ?)

J'ai eu des ados et des musiciens à bord, notamment dans une cabine à 50 cm de l'émetteur. Aucune plainte, aucun souci.

Sous l'eau, on entend des "clics" ni  plus, ni moins  gênants que le sondeur du bord.

Coque alu : encore une rumeur : l'efficacité serait plus forte le long des "membrures " du bateau  . Faux : mon expérience, superposable à celle des forums américains ou australiens, montre une activité répartie sans lieu de prédilection ou d'échec
Seul le safran est nettement moins protégé, ce qui s'explique par "l'isolation" que constituent les bagues de mèche en ertalon. Curieusement , ma dérive est restée très propre.

De même , le retour d'expérience faisant apparaitre comme seule zone , un patch autour de l'implantation de la sonde , me fait évoquer un problème d'implantation.

Encore une fois, ce n'est pas la panacée, mais au moins pour le bateaux alus qui ne peuvent utiliser les antifoulings standards, je considère qu'il s'agit d'une aide non négligeable, sans danger apparent et peu coûteuse.  F.

Hors ligne
VIA 36
Inscrit forum
réponse n°225768

pour le pb auditif des ados c'est qu'un retour d'experience, que je peux comprendre puisqu'en GB il y a eu des emetteurs installés dans des endroits précis pour faire fuire les jeunes.
pour les membrures apparentes reportage photo sur un des sites anglais mis en lien mais sur un bateau polyesther;
quant à la dérive, elle est dans un puit avec bcp moins de lumière. 

Hors ligne
VIA 36
Inscrit forum
réponse n°225769

quelqu'un as t-il pu comparer avec et sans ultrasonic en restant au même endroit et avec le même AF?
Au pire si on peut avoir les resultats des tests snsm ce serait une première approche;

Hors ligne
FIRST 30
Inscrit forum
réponse n°225772

@dav1104 et @Pacolarame

- Mon fils de 13 ans ne supporte pas le son émis par l'appareil même à 5 m.

- l'effet cloison est réel, voir photo issu de YBW en PJ

Sur mon boat pas d'effet "cloison" mais le meilleur résultat a eu lieu sur le safran (bizarrement la pièce la plus sale d'habitude) et la quille.

http://association-first30.org/forum3/viewtopic.php?p=17255#p17255

Pages

Le site de la Grande Croisière...