El Nino, la Nina....

El Nino, la Nina....

Posté par : Michel
23 Avril 2016 à 08h
7246 vues
Flux-RSS

Vers la fin d' El Nino  2015-2016

Selon un rapport de l’Agence américaine d'observation océanique et atmosphérique (NOAA), publié le 18 avril, El Niño disparaîtra complètement d’ici juillet prochain. Les probabilités d’entrer dans une phase La Niña cet automne sont évaluées à plus de 50 %. 
La Niña à l’opposé d’El Niño

Un phénomène La Niña est caractérisé par une anomalie négative de l’eau de surface inférieure ou égale à -0,5 °C dans la zone équatoriale du Pacifique. Un phénomène El Niño est à l’inverse, c’est-à-dire qu’il est caractérisé par une anomalie positive de l’eau de surface d’au moins 0,5 °C dans la zone équatoriale du Pacifique.

Les  anomalies climatiques  mondiales liées à La Niña sont moins prononcées que celles associées à El Niño et, dans certaines régions, ont tendance à être inverses. Cependant, les effets de La Niña ne sont pas toujours le contraire de ceux d'El Niño. Les anomalies thermiques des eaux de surface ont des répercussions sur les phénomènes climatiques dans le bassin Pacifique avec la recrudescence de  typhons  dans l'océan Pacifique  Ouest (Asie tropicale, Insulinde  et Ouest de l'Océanie). En revanche, les eaux riches en  nutriments  dans l'océan Pacifique Est sont propices à la  pêche.

Ces modifications touchent aussi d'autres  océans et donc d'autres régions du globe comme dans l'océan Atlantique  où les  ouragans  sont plus nombreux, où des conditions climatiques plus sèches que la normale apparaissent dans l'Est de l'Amérique du Sud et dans l'Est de l'Afrique et où l'Afrique australe  subit des conditions climatiques plus humides.

  

 

 

 

Michel

 

 

 

 

Vous devez vous identifier pour laisser un commentaire : cliquez ici pour vous connecter .

Le site de la Grande Croisière...