BORA BORA toujours , MAUPITI ,TAHAA et RAIATEA

BORA BORA toujours , MAUPITI ,TAHAA et RAIATEA

Posté par : Jean Pierre et Maryse
25 Juin 2023 à 05h
Dernière mise à jour 27 Juin 2023 à 03h
771 vues
Flux-RSS

Bonjour à vous qui suivez nos aventures , merci pour vos encouragements

Les équipiers du Poe Maia 2 sont toujours à  poste

 

Pour le dernier Blog , nos amis Marchyllie nous ont quitté après avoir ancré la tradition de l'apéro à la  tombée de la nuit 

P

On a du mal , mais on y reste fidèles  ( Xavier la bouteille suivante de ricard polynésien a bien souffert déjà...)

Ma soeur Alberte nous a rejoint pour une quinzaine d'itinérance

Accueil avec les fleurs  ( il n' y a pas de collier de fleurs à l'arrivée de la navette de l'aéroport à BoraBora ...)

Traditionnel premier bain

Dernière soirée avec Xavier et Martine ,accueil d'Alberte au Yacht Club avec soirée avec groupe traditionnel et chants et danses

Notre jolie serveuse

Soirée danse et chants tahitiens 

https://youtube.com/shorts/PIyArSpwjfU

Pour finir la soirée le danseur de feu était avec nous

https://youtu.be/WO_gt8r2TSI

Chance pour Alberte , une fenêtre météo favorable nous permet d'aller jusqu'à Maupiti  avec la bénédiction de notre cher Bruce , propriétaire du Bateau , alors en navigation entre les Galapagos  et les marquises .

Départ de Bora Bora à 00 h  30 pour se trouver au lever du jour face à la (terrible) passe à la si mauvaise réputation !

En effet il faut s'y présenter entre 6 h 00 et 7 h 00  pour avoir une chance de pouvoir entrer , plus tard le courant sortant peut être trop fort pour le bateau qui avance au maximum à 6 /7 noeuds

La nav a été belle sous clair de lune ( on y voit presque comme en plein jour)...

5 h 30 pour parcourir les 35 miles.

Nous n'avons pas d'image du passage de la passe , nous étions trop concentrés sur la navigation pour le passage de cette passe .

Les plus belles choses se méritent, c'est le Bora Bora préservé de polynésie 

Ici aucun hotel sur pilotis , que des iliens ( 1300 habitants ), de la gentillesse , des sourires et le temps pour tout .

Cela fait du bien après la circulation intense de Bora   Bora , sans toujours le sourire et le bonjour facile

Le lagon est magnifique avec des couleurs changeantes

La première journée , chasse aux coquillages pour Alberte

Ici les  chercheurs de coquillages qui nous accompagnent ne sont pas les cochons comme pour les truffes , mais ce sont les biquettes et les boucs !

 

Pause réconfort après la recherche

On veille de loin à la sécurité d'ALBERTE

La cueillette a été bonne , mais il faut ébouillanter les coquillages qui hébergent de nombreux Bernard l'hermite...

Nous  n'avions pas de programme prévu , étant donné que la décision de départ a été prise quelques heures auparavant

En bretons têtus , après avoir interrogé la secrétaire de mairie  et le policier municipal , nous avons enfin trouvé (au bout de plus d'une heure de discussions ) les coordonnées de la gentille  Arietta  , qui fait les navettes sur l'ile ...

Arietta nous a amenés le lendemain sur la très belle plage de  TEREIA où nous avons passé une grande partie de la journée

Pique Nique  AU SNACK  MIMI sur la plage , les plats sont copieux , les frites toujours présentes 

L'appétit vint en mangeant pense Maryse

C'est le jour où évane  nous a annoncé qu'elle était reçue en  fin de première année de médecine militaire , un coucou s'imposait

Après le repas , la sieste est de rigueur sous les cocotiers

Au passage , Jean Pierre l'autre (l archi) peut voir que ses sacs nous accompagnent tous les jours...

Nous sommes perpétuellement à la recherche des oeufs qui sont très difficiles à trouver et ce depuis notre départ mi mai de Papeete.

Pas d'oeufs ni à bora , ni à tahaa , ni à raiatea , ni à Maupiti bien sûr

Notre chauffeur ARIETA vient à notre secours en faisant appel  à un cousin sur le motu face au bateau 

Finalement la douzaine d'Oeufs nous sera livrée à domicile dans  corbeille  locale 

Nous avions avant été approvisionnés d'oeufs francais par Alberte qui a amené deux douzaines dans sa valise , bien emballés par sa fille Anne (Merci Anne..).

Le jour suivant , Arrieta nous a organisé une visite de  l'ile avec chasse aux pamplemousses 

https://youtube.com/shorts/nzNL3Ym8ams

https://youtube.com/shorts/0FlCo6gsOqM

Arietta nous fait rencontrer un couple de maupitiens sympathiques 

Ils sont sur le terrain sur lequel la construction d e leur maison doit démarrer dans les prochains jours 

La vue depuis le  terrain sur lequel ils construisent est grandiose.

Nous avons discuté avec eux des conditions de construction , qui est en fait aidée par un organisme social ...

Ils ont payé un apport de 25000 euros , et devront à fin de construction  payer  un loyer annuel de250 euros en accès à la propriété .Nous n'avons pas su au bout de combien d'années , mais pour une maison avec 4 chambres face au plus beau panorama de Polynésie , c'est pas mal ...

Au passage nous voyons le "camping" en plein air de Maupiti

En redescendant  au port , on voit le parcours du permis de conduire automobile qui a lieu l'après midi

L'épreuve pratique est de faire le parcours  sans renverser (trop) de cônes.

Ce n 'est pas un véritable permis appelé ici permis "cocotier" , c'est une capacité à circuler en véhicules automobiles valable seulement sur les atolls ...Il est vrai qu'en général il n'y a qu'une route qui fait le tour de l'atoll...

Le midi , restaurant local et langouste de la place au menu

Alberte s'habitue aux convoyages en annexe ...

Le quatrième jour , rendez vous a été pris avec   Ah  Ky  Firuu  , le troubadour de Maupiti dans son palais de coquillage

Personnage haut en couleurs , au calembour facile qui nous a  chanté des chansons et fait découvrir les curiosités de la mer et de la nature locale

https://youtu.be/qOzLoBpobHY

vi

Nous avons eu le droit aux cadeaux les plus nombreux , chapeaux , paniers , colliers , bagues ...

Ah  Ki présente à Alberte le chapeau qu'il a confectionné pour elle

https://youtu.be/XAtfzpdoeyk

Et à la présentation du  Kaveu , crabe de cocotiers dont nous vous avions parlé aux Tuamotus

Celui ci pèse  3 kgs , mais son poids peut aller jusqu'à 5 kgs...

Même pas peur dit Alberte

4

Ah Ky fait sortir  le lambi de sa  coquille en chantant  ....

https://youtu.be/m8X72cArIBc

Et comme toujours avec lui l'après midi se finit en chanson au  yukulele

https://youtube.com/shorts/KAauRV2UwqM

Un bel après midi de ce dernier jour à Maupiti.

Le  vendredi , on a le dernier créneau pour sortir avant d'être bloqué plusieurs jours .

Les vagues sont à 1m 80 et vent SUD EST 20 Noeuds

Notre propriétaire et ami Bruce nous met un peu la pression en  donnant les recommandations , en précisant :

"fais gaffe" , mets tous les gazs et garde le cap dans tous les cas ...

On  a serré les fesses et  pas dit un mot en sortant , on n'a pas d'images car on était concentrés ...

Retour pénible sur Bora Bora avec vent de face à 20  25 Noeuds , mer pas facile avec des creux , vitesse max 4 noeuds a plein régime , et les montagnes russes

L'estomac de Maryse a souffert et a désiré qu'elle se débarrasse du petit déjeuner avant de demeurer allongée pour le reste de la route .

Alberte a souffert également , mais a gardé son petit déj...

Bref , huit heures de nav pénible , on a dit plus jamais  ça...

Retour donc à Bora Bora  ou on est resté attendre un peu des conditions plus favorables pour traverser vers l'EST à Tahaa et Raiatea 

On a fait découvrir le lagon à Alberte sous ses différents aspects 

La cueillette de coquillage s'est poursuivi sur le motu Fan Fan.

Nous avons refait la sortie 4 4 pour découvrir le lagon depuis  les hauteurs de Bora Bora

En redescendant arrêt à un atelier de confection de paréos.

Les bains de teinture sont faits sur  place , puis le textile teint est mis sur support plan pour sécher au soleil avec des motifs plastiques posés au hasard par l'artiste

https://youtube.com/shorts/8WMFPejaiTs

https://youtube.com/shorts/kNjkEBf_XSw

 

Le dimanche , on se renseigne sur l'horaire de la messe auprès de notre  guide  qui joue dans les choeurs de l'église catholique

Il s e trouve que c'est le jour de la communion solennele.

La messe est célébrée par un missionnaire italien qui a charge des atolls de Raiatea,  Bora Bora , Huanine et Maupiti .

Personnage sympathique avec une forte personnalité  qui a fait un prêche percutant pour les communiants et les parents .

Les temps forts de l'office sont marqués par un souffle de cor marin 

Nous avons pu aller passer une journée à la plus belle plage de Bora Bora , la plage de  Matira 

Belle étendue de sable blanc .Notre chauffeur qui nous a conduit était le mari de personne à qui nous confions le linge du bateau à laver , originaire de Bodilis ,  un pays , quoi...

Nous avons quitté Bora Bora   à la voile avec un vent favorable , mais ensuite sous un orage violant qui nous a accompagnés jusque Tahaa, dieu merci la mer n'était pas contre nous comme lorsque nous sommes rentrés de Maupiti.

Avant d'arriver à la passe de TAHAA , le catamaran qui nous précédait  a  littéralement  échoué sur les récifs , on n' a pas compris .La mer était très calme et il n'y avait pas le bouillonnement habituel d(écume qui marque la limite de la barrière de corail.

Apparemment  pas de blessés , nous ne pouvions rien faire au risque de nous échouer nous  même...

L'appel au 16 sur la VHF a été sans réponse et c'est finalement Bruce que nous avons contacté qui a pu dépêcher les secours de puis raiatea ...

Quand nous sommes passés de l'autre côté de la passe , nous avons vu un bateau de secours approcher le bateau échoué...

Nous avons fait la visite de Tahaa déjà faite avec xavier et martine avec notre amie tiaré

Belle balade dans la forêt de Tahaa  et ses belles plantes et fleurs 

Tiaré , notre guide nous fait visiter son champs de production de vanille

La production est attendue dans un an

Un peu d'ananas pour la production personnelle 

Nous visitons une ferme perlière ou nous visionnons les différents phases de la production

L

Les quais ou arrivent les huitres enfermées dans les sacs colorés ( les couleurs différentes  permettent d'identifier la personne qui a introduit à l'origine  le nucleus qui donnera ensuite la perle )

Aprés que l'huitre ait été entrouverte , il introduit le nucleus et un morceau de la membrane d'une huitre qui permet le développement de la nacre dans l'huitre

Les huitres sont ensuite suspendues dans les poches colorées ci avant  après avoir été percées pour les suspendre.

Après que les huitres aient remplies leur mission, et si elles ne sont pas jugées utiles pour envisager une seconde reproduction , elles sont ouvertes et une opératrice récupère à fin alimentaire le pied e l'huitre a destination des restaurants 

Cela s'appelle le Korori

J'ai demandé s'il était possible d'en acheter et pour 4 euros on est partis avec prés de 500 grammes 

Moitié à la poele avec du beurre et de l'ail

Et moitié en carpacio ...

Le matin , expédition au Pearl de Tahaa pour le petit déjeuner avec Alberte

Puis balade dans le parc et le jardin 

Enfin passage devant la piscine ...

Mais déjà la quinzaine est passée pour Alberte  avec qui nous avons passé  de très bons moments

Le voyage se termine pour elle à l'aéroport de Raiatea dont nous rejoignons l'aérogare en zodiac.

Le vol de Air Moana est là pour le retour vers PAPEETE

Et nous voici a nouveau a deux pour les semaines jusque mi juillet ou nous attendons les  enfants en deux vagues successives ...

Bon vent à vous qui lisez ce blog

 

 

Vous devez vous identifier pour laisser un commentaire : cliquez ici pour vous connecter .

Le site de la Grande Croisière...