De la Barbade à la Barbade, première année dans les Caraibes

De la Barbade à la Barbade, première année dans les Caraibes

Posté par : PASCAL
23 Mars 2020 à 21h
Dernière mise à jour 20 Mai 2020 à 22h
491 vues
Flux-RSS

Le  8 Mars 2020, nous voici de retour à la Barbade.

Aprés une navigation calme d'une nuit depuis Ste Anne à la Martinique, nous sommes arrivés à midi à Port St Charles, au Nord de l'ile. Nous avons pas mal marché, car avec 3 ris dans la Grand voile ( elle s'est déchirée à la hauteur de l'ile de Montserrat le mois dernier) et un génois recousu avec les moyens du bord...
Nous vous recommandons à tous de faire l'entrée et la sortie aux bureaux de la marina, beaucoup plus accessibles que le Cruise Terminal de Bridgetown.

Cela fait plaisir de se retrouver ici, nous y avons passé quelques jours l'année dernière car c'était notre point d'atterissage de la transat en Janvier 2019  (Nous voulions faire une demande de visas B1/B2 à l'ambassade américaine pour pouvoir aller aux USA dans les années prochaines, il faut dire que c'était plus facile que d'aller à Paris, en quelques jours nous avions les visas .)

Voici une année qui est vite  passée, nous avons découvert comment naviguer en suivant  le vent dans les Caraibes :

- l'hiver 2019, nous nous sommes baladés essentiellement dans le sud des Grenadines, Grenade avec un stop à la Marina Port Louis et sa piscine, les baies du sud Prickly où nous avons joué au bingo avec les locaux, la marina Whisper Cove avec leurs clients essentiellement québecois, les hashs dans l'ile, Hog Island avec les BBQ du dimanche et la musique sur la plage,   Carriacou où nous nous sommes faits plein de bons copains, que nous revoyons au gré des mouillages, Bequia où nous étions pour le festival de jazz, Ste Lucie avec une escale à Marigot Bay ( c'était souvent la première escale lorsque nous louions un voilier au marin, il y a une  vingtaine années), Ste Anne avec les accras chez Martine..

- l'été 2019, nous avons décidé de partir fin Mai pour éviter la période des cyclones vers les Iles ABC et la Colombie. Nous avons regretté de ne pas avoir fait un stop aux Los Roques mais ce n'est que partie remise car nous y irons cette année. Aprés 3 jours de navigation à partir de Carriacaou, nous sommes arrivés à Bonaire. René, notre voisin hollandais   avec qui nous avions navigué une partie de la nuit, nous a expliqué qu'il passait tout l'été ici. Drôle d'idée ? Un si petite ile... En fait nous ne sommes repartis que fin novembre ! Il faut dire que l'ambiance au mouillage ( sur les bouées, car ancrer est interdit) nous a beaucoup plu .

Plongée tous les jours sur un des 80 spots que comptent l'ile, les glaces chez Gio, les soirées du lundi au Dolphin Resort, les Pote Luck du dimanche avec les copains, les happy hours chez Patrice au Bistro de Paris ( qui vient de fermer), les balades à Sorobon , la plage de Windsurf, ambiance sixties...les bateaux copains de toute nationalités.

Nous n'avons droit qu'à 90 jours de résidence, ce qui ne pose pas de problème car nous avons alterné les séjours entre Bonaire, Curucao ( le mouillage de Spanish Water et surtout Klein Curaçao, petite ile inhabitée à coté et Aruba (Avec une navigation difficile , contre le vent , le courant, et les vagues pour retourner à Curaçao, notre génois n'a pas resisté )

- Automne 2019,  fin novembre, nous attendons du vent du sud est et nous quittons Bonaire en direction de Porto Rico. Balade sur l'ile où nous décidons de louer une voiture pour aller se balader dans le vieux San Juan. Nous faisons notre clearance d'entrée à Ponce mais nous allons vite au mouillage à Salinas, chez notre copain Ronnie du voilier Campechano. En fait il ne viendra que plus tard car il a décidé de rester plus longtemps à Bonaire car il y a quelques années un cyclone imprévu qui a pris naissance en Jamaique a balayé l'ile fin novembre.

Aprés un stop dans les Iles Vierges Espagnoles, Vieques ( cimetière marin des munitions de l'armée américaine), mouillage de rêve à Culebrita et baignade dans la piscines naturelles, nous nous dirigeons vers St Thomas dans les USVI. Nous y resterons que quelques jours car nous avons rdv avec notre fils à St Barth où nous arrivons pour Thanksgiving. Nous passons les fêtes de fin d'année à St Barth en faisant du AirBnB sur le bateau, et en faisant des allers retours à St Martin. La vie à St Barth, nous a beaucoup plu, l'ambiance y est sympa, en revanche en dehors du Select Bar, le budget resto et bars a pris une claque...

En février, des copains de Lyon , nous ont rejoins à Ste Anne en Martinique. La navigation pour descendre au sud a eu raison de notre génois de secours et de la Grand Voile. Il faut dire que cette année est particulièrement ventée. Des navigations avec des vagues, du courant et des rafales. ( 47 noeuds le dimanche matin dans le canal des Saintes, tout allait bien avec nos 3 ris forcés)

Et enfin nous voici en Mars à la Barbade en pleine cris du CoronaVirus.

Ce fût une année bien remplie, avec de belles navigations, de nouveaux amis que nous avons plaisir à revoir même si beaucoup sont dans le Pacifique... Nous continuons à échanger sur les réseaux sociaux.

Aujourd'hui, 20 Mai, nous sommes toujours à la Barbade , Corona virus oblige. Nous avons eu beaucoup de chance de nous trouver au mouillage ici avec une dizaine de bateaux (anglais, australiens, français,...)
Le confinement a été cool, nous avons pu passer du temps ensemble, des copains locaux nous ont apportés des fruits et des légumes car nous avons évité d'aller à terre.
Plongées bouteilles ou snorkel tous les jours avec les tortues.

Vendredi 22 mai, nous prévoyons de partir au Nord pour St Martin pour installer un portique que nous avons commandé il y a quelques mois.
Comme tout a chacun nous nous posons la question de trouver une île pour se mettre à l'abri pour la saison des cyclones.
Pour l'instant de nombreuses frontières dans le sud sont encore fermées. Aujourd' hui la première onde tropicale passe sur les Antilles ...

 

 

Emplacement

Félicitations pour cet intéressant résumé. Vous avez bien rempli cette année de navigation dans la zone Caraïbes, sans hésiter à remonter le vent depuis les ABC et jusqu'à la Barbade. Bravo ! Pour la suite, peut-être le Pacifique cette fois ? Bonne continuation ! Olivier.

Bonjour, Merci pour les infos qui m'aident pdt le confinement en Métropole à préparer le voyage de l'année prochaine

Vous devez vous identifier pour laisser un commentaire : cliquez ici pour vous connecter .

Le site de la Grande Croisière...