Décès sur le Lady Vague en baie de Somme suite à un malaise

2233 lectures / 6 contributions / 0 nouveau(x)
Hors ligne
FIREBALL
Membre cotisant
Administrateur depuis 1998
Décès sur le Lady Vague en baie de Somme suite à un malaise
sujet n°102463
Source Mer et Marine
Hier, le Centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage (CROSS) de Gris-Nez a coordonné une opération de secours d'un plaisancier en baie de Somme. Vers 15h20, le voilier français Lady vague avait signalé au CROSS qu'une des trois personnes présentes à bord était victime d'un malaise. Le bateau se trouvait alors à 1.7 mille de la Pointe du Hourdel. Aussitôt, une conférence téléphonique a été organisée avec le Centre de consultation médicale maritime (CCMM) de Toulouse et le SAMU de coordination médicale maritime (SCMM) du Havre, qui ont préconisé une évacuation par hélicoptère. Alors que le canot de la Société nationale de sauvetage en mer (SNSM) de Cayeux-sur-mer se rendait sur zone, l'hélicoptère Dauphin de la Marine nationale basé au Touquet récupérait un infirmier et un médecin du Centre hospitalier de Boulogne-sur-Mer. Ce dernier a été treuillé sur le canot de la SNSM avant d'être transféré sur le voilier, qui faisait route vers Saint-Valéry-en-Caux. Malgré ses nombreuses tentatives pour réanimer le septuagénaire, le médecin n'a pu que constater le décès de ce dernier.


Question : aurait-on pu le sauver avec un défibrilateur embarqué?

http://www.meretmarine.com/article.cfm?id=120140&u=24901&xtor=EPR-56-%5bnewsletter%5d-20120710-%5barticle%5d

Anonyme (non vérifié)
réponse n°202545

Un gros frein au developpement du defibrilateur : son prix mini 1500 € (ou alors modele à usage unique 870 €)

Hors ligne
FIREBALL
Membre cotisant
Administrateur depuis 1998
réponse n°202622

Le prix serait un "Gros frein"? tout dépend de l'âge du capitaine et des risques qu'il en ait besoin un jour ... Sourire 

Hors ligne
TRAWLER
Inscrit forum
réponse n°202632

Encore faudrait-il savoir s'en servir non?

Hors ligne
GIB SEA 106 DL
Inscrit forum
réponse n°202636

L'utilisation d'un défibrilateur est simple : deux electrodes a poser et un dessin vous montre ou les coller, mais cet appareil n'est utile que dans certains cas, cependant dans le cadre d'un navire école ou a transport de passager l'on peut se poser la question de son utilité au meme cas que de la présence d'oxygène et d'un BAVU pour la réanimation, avec les moyens modernes de communications cela pourrait permettre d'attendre l'arrivée de moyens plus importants. Je ne pense pas que ce bateau ait été dans la baie de Somme mais plutôt au large de celle ci.
Arnaud sur Motus

Hors ligne
FIREBALL
Membre cotisant
Administrateur depuis 1998
réponse n°202644

Je n'ai pas eu plus de détail sur son emplacement.
Précisons simplement que le Lady Vague est un First 31.5 appartenant à une association très active (Mer Amitié Normandie Rouen) qui participe à des régates, des sorties de week-end en Manche, des régates en Manche et courses du R.O.R.C. . A participé plusieurs fois à la Cowes Dinard.
L'association propose par ailleurs des croisières en Manche, Atlantique, Mer Baltique, Méditerranée, Océan Indien, Océan Pacifique, Caraïbes ...
Bref un programme de navigation étendu du 15 mars au 15 novembre.
http://www.mer-amitie.com/PT/HTML/indexpagemenu2.html

On a donc affaire à des marins chevronnés, et à un chef de bord très habitué.
LadyVague avait un programme pré-fixé pour le mois de juillet. Voir son programme sur le site.

http://www.mer-amitie.com/PT/HTML/indexpagemenu2.html

Le site de la Grande Croisière...