Armanien Nautile Plaisance Escroc ?

2262 lectures / 14 contributions / 0 nouveau(x)
Hors ligne
KM 1120
Inscrit forum
Armanien Nautile Plaisance Escroc ?
sujet n°81208
Bonjour à tous, Je suis aujourd'hui mise en demeure de régler une somme par le biais de la justice, alors que j'ai effectuer un acompte au prés du courtier ci-dessus référencé, qu'il a joyeusement encaissé et ne s'est plus occupé de la suite. Je viens donc en sondage pour savoir si certains d'entre vous ont eu des déboires ou si je suis le seul ? Merci de votre réponse Vincent
Anonyme (non vérifié)
réponse n°81309

Attention aux termes employés !

Je suis assuré chez ANP depuis bientôt 3 ans.

Je viens de subir un sinistre (incendie cale moteur). Tout s'est très bien passé avec eux, je les ai trouvé très professionels, et
surtout bien adaptés aux besoins d'un bateau qui voyage. Le fait que le bateau n'était pas en France ne leur a posé aucun
problème. Tout s'est réglé par téléphone et mails, avec rapidité et efficacité, sans discuter. Ils savent très bien quel est la
spécificité d'un bateau, et sont d'une bonne assistance et de bons conseils vis à vis des autorités étrangères.

Ils ont fait leur métier avec qualité et pourtant pratiquent des tarifs dans les mieux placés du marché, avec une large zone
géographique de couverture.

Je suis très surpris de tes déboires. Es tu sur que de ton coté tu as été réglo avec eux ?

Hors ligne
HOOD 38
Inscrit forum
réponse n°81313

Mécontent Mon nom est Georges ARMANIEN, ancien proipriétaire du cabinet qui porte mon nom, qui était une marque et qui a été
vendu voici 6 ans, et qui pendant 33 ans a été synonyme d'honneteté et de compétence.
Je ne peux supporter de voir mon nom associé d'escroc surtout par une personne (Viincent) qui n'ose pas dire son nom de
famille !!!
cela s'appelle de la diffamation et est condamnable devant un tribunal. J'invite donc Vincent à prendre contact
PERSONNELLEMENT avec moi sur mon portable : 06.84.522.468
je m'occuperai personnellement de son problème et diffuserai la réponse sur ce Forum afin que tout soit clair.

Georges ARMANIEN

Hors ligne
KM 1120
Inscrit forum
réponse n°81332

Bonjour,

Je me ferais un plaisir de vous contacter pour que vous puissiez régler personnellement mon problème.

Pour ce qui est de la diffamation ça l'eut était si cela était une affirmation or comme vous avez pu le remarquer je pose une
question, pour savoir effectivement votre ancienne affaire en est devenue une ? Par le biais de témoignage.

Cdt

Hors ligne
FIREBALL
Membre cotisant
Administrateur depuis 1998
réponse n°81341

Très sincèrement, je ne vois pas la différence.
Vous dites que vous vous contentez de poser une question sans rien affirmer. Précisément, je ne suis pas d'accord avec vous.
Votre manière de poser la question donne à penser que vous êtes plus proche de l'affirmation que de l'interrogation, fût-elle
légitime.

Vous êtes certainement de bonne fois dans vos dénégations, cependant je pense qu'un comportement prudent (au sens
judiciaire) eut consisté à ne pas employer de qualification pénale.
Un autre comportement pouvant être, même tardivement, de retirer votre message pour le reposter de manière plus neutre.
Vous en avez la possibilité à tout instant.

J'ignore sincèrement pourquoi ANP vous met en demeure de payer une somme. Et je ne pense pas que ce forum soit le lieux
pour en débattre. Si les fonds ont été payés par vous, vous saurez en justifier auprès de la personne qui vous les réclame. Il
n'est pas nécessaire de penser tout de suite à une infraction pénale qui, au surplus, s'avèrerait mal fondée en droit.

Cordialement,

Hors ligne
SLOOP
Inscrit forum
réponse n°81342

Je confirme. Assuré depuis 3 ans chez ARMANIEN. Excellent professionnel, reconnu comme tel dans sa profession et par les
navigateurs; spécialiste incontesté des assurances plaisance. Un "tout bon", ce qui est assez rare pour être signalé.

Hors ligne
HOOD 38
Inscrit forum
réponse n°81344

Comme promis, je me suis rendu spécialement pour vous à mon ancien bureau, de façon extra professionnelle, puisque qu'ayant
vendu mon cabinet depuis 6 ans.
Je ne ferai pas de commentaire sur les courriers échangés depuis 2004, ni sur les causes de la situation actuelle, n'étant
plus habilité pour cela.
Par contre je peux vous confirmer que l'acompte de 200 euros que vous avez versé figure bien au crédit de votre compte et
que mes successeurs n'ont pas cherchés à vous "escroquer" mais étaient dans l'attente du paiement du solde de votre
quittance, par ailleurs toujours impayée à ce jour
Je vous engage à prendre contact avec ces derniers pour faire le point le plus rapidement possible.

En espérant que mon intervention aura eu le mérite de "débloquer" la situation.

Salutations

Hors ligne
LAGOON 43
Inscrit forum
réponse n°81346

Bonjour,
Ce post dérange sur le site, mais à mon avis il est nécessaire.
Bien sur le juriste, le juge - le porteur du nom en fait une affaire d?honneur même si l?entreprise n?est plus à lui ? certain vont se
positionner pour, d?autres contre.
L?important c?est le droit de s?exprimer, comme le droit de grève, protection contre les abus éventuels des plus gros sur les plus
petits.
Il est bon que nos fournisseurs sachent qu?un seul client peut ameuter l?ensemble de la communauté des gens de mer, si il se
sent lésé.
Notre monde n?est pas parfait, et peut être ce post là a été écrit sous le coup de la colère, donc n?est pas politiquement correct,
mais mon cher Maître, n?avez-vous jamais "pété les plombs" ?

Hors ligne
KM 1120
Inscrit forum
réponse n°81347

Bonjour à tous,

Tous d'abords merci de vos réactions, au moins le mail a eu cette vocation.

J'ai eu hier M Armanien au téléphone comme il me l'a proposé. Est effectivement mon chèque a bien était encaissé, posé sur un
compte à mon crédit depuis un an. Cependant, il n'a pas était versé au crédit de la MARF qui me réclame aujourd'hui l'intégralité
de la somme par le biais de la justice.
M Armanien, m'a donc gentillement proposé un remboursement de ce montant ou un versement directement à la MARF, la
question que je me pose pourquoi cela n'a pas était fait ou proposer plus plus tot ?????
Lors des nombreux mail, courrier, ou echange téléphonique.
Pourquoi la MARF gere directement le contentieux avec son client au lieu de passer par son courtier ? Pourquoi le courtier
dégage sa responsabilité lorsque intervient le service contentieux ?

Bizarrement c'est a partir du moment ou je pose cet email que des solutions concretent viennent se proposer!

Donc cher maitre, effectivement les termes peuvent porter à confusion en affirmant ou questionant, mais cela reste de votre
jugement pas de mon point de vue.

Je remercie la personne qui "soutient ce genre de mail" car effectivement je pense que le droit d'expression est un droit
fondamental pour tout le monde, même si celà dérange, gène et énerve.

Je pensait que la volonté des membres du bureau de ce site a était de crééer un espace pour avoir la possibilité de s'exprimer si
tel n'est pas le cas autant en interdire l'accés à tout ce qui dérange.

Dans tous les cas merci à TOUS de vos réactions et conseils.

Vincent

Hors ligne
CABINIER À MOTEUR
Inscrit forum
réponse n°81348

Bonjour Vincent. Etre attaqué en justice est toujours désagréable et, bon conseil, il faut toujours anticiper ce genre de
problème. Quand un dossier passe au service "CTX" il est géré par des personnes bcp + intransigeantes qui ne lâchent pas un
os quand elles en ont un.
Je rejoins Me Dahan quant à l'appréciation de l'interrogation. Ecrire "escroc ?" c'est déjà l'affirmer un peu sans avoir le courage
de dire qu'on le pense en réalité. C'est un peu comme le conditrionnel des journalistes qui n'ont pas de convcitions bien assises.
Enfin, l'objet de mon intervention, il est normal que la Cie attaque en direct car le courtier n'est pas "partie au contrat". Le
contrat est signé entre la client et la compagnie, le courtier n'ayant qu'un devoir d'information et même pas une obligation de
bonne fin". De plus, lorsqu'un dossier passe au CTX, il n'a pratiquement plus de possibilité d'intervenir efficacement auprès de la
compagnie d'ou : raison de plus d'anticiper et d'évoquer avec lui l'éventuel problème qui va surgir. Après c'est soiuvent trop tard.
Cdt André H

Vic
Hors ligne
BILOUP
Inscrit forum
réponse n°81349

Le plus simple eut sans doute été de payer à temps et à heure ou alors d'expliquer lors de votre premier post, pourquoi vous
n'avez pas souhaité finaliser le réglement.
Vous vous insurgez sur une procédure sans expliquer vos raisons justifiées ou non de votre non-paiement. Etant professionel
du nautisme depuis 21 ans, je constate que c'est souvent avec ceux qui crient le plus que nous avons la majorité des soucis
financiers.
Il faudrait arrèter de systématiquement remettre la faute sur les schips, courtiers, experts, etc. Des brebis galeuses existent
dans tous les métiers, mais également dans toutes les clientèles.
Le monde de la plaisance attire beaucoup de passionnés réalistes quelque soit leur moyen mais également de doux rèveurs qui
planent dans leur monde utopique.
Comme déjà écrit plus haut, la question de la valeur de ce courtier pouvait être posée, mais la formulation est à revoir.
Bon vent.

Anp
Hors ligne
Inscrit forum
réponse n°81351

Cher Monsieur,

Tout d'abord, Bonjour ....

Ensuite, permettez moi d'être trés trés surpris par la teneur de vos propos en ligne.

Je m'appelle Guillaume HARREL-COURTES et suis le successeur de M. Georges ARMANIEN à la tête du Cabinet de Courtage en
Assurances Plaisance nommé ARMANIEN NAUTILE PLAISANCE.

Je ne vais pas polémiquer sur votre mail et son caractère diffamatoire mais souhaite tout de même vous rappeler que vous avez
eu, de ma part, (maintes et maintes fois) toutes les réponses et explications à la situatuon de votre dossier (cf. mes différents
courriers et mails ).

Je peux comprendre que vous ne soyez pas d'accord avec mes réponses ainsi que celles de la Compagnie mais prétendre que
nous ne nous sommes pas occupés de votre dossier et que nous vous avons volé est très dur à laisser passer.

Je vous engage également à m'appeler sur mon poste direct au 04 96.176.175 afin que nous puissions, encore une fois, vous
expliquer la situation.
Nous ne pouvons pas, encore une fois, vous laisser dans une situation d'incompréhension face au problème de recouvrement
contentieux qui vous touche. Je pensais véritablement que mes derniers courriers étaient cependant explicits et
compréhensibles.

Je regrette encore une fois le fait d'avoir à me justifier sur le net. L'information et le libre droit d'expression est une valeur
indissociable de la démocratie mais elle laisse malheureusement parfois la place à des dérives importantes et incontrôlables.

Guillaume HARREL-COURTES
ARMANIEN NAUTILE PLAISANCE

Hors ligne
KM 1120
Inscrit forum
réponse n°81354

Bonjour,

Je vais donc de nouveau raconter mon histoire,
En résumé,
Président d'une association qui gère un bateau les membres du bureau ont demandés a juste titre des explications sur le contrat
d'assurance que nous avions souscrit.
J'ai demandé au mois de septembre 2003 entre autre le passage du tous risques en contrat RC, et envoyé un chèque
d'acompte de 200 euros.

De plus j'avais demandé a l'assureur de bien vouloir regarder si il était possible d'effectuer une remise puisque le bateau aller
etre a terre pour une période indeterminée.

On m'a répondu qu'il fallait une attestation de mise à terre que nous avons fournie, puis plus tard une attestation de remise à
l'eau.

J'ai donc retourné un mot en expliquant que le bateau ne serait pas de retour à l'eau avant plusieurs années.

Sur ceux je reçoit un courrier m'informant que la MARF arreter son contrat de plaisance.

Puis un courrier de la MARF me spécifiant que je devais régler la somme de la totalité de la cotisation ??!!! Sans tenir compte de
l'acompte versé et encaissé!!

J'ai donc envoyé un courrier à la MARF, qui sourd me répond que je lui doit telle somme sans autre explication ou sinon elle résilie
notre contrat, ce qu'elle fait.

ANP nous précise que nous devons régler la somme totale, qu'il est impossible de passer notre contrat de TR en RC, et que la
somme de la déduction du fait de la mise à terre du bateau sera remboursé ultérieurement. Une fois que la branche plaisance
sera fermé, de plus cette réponse intervient aprés juin 2005 une fois que le contrat a était résilié bien évidement.

Pourquoi donc a t'on encaissé ce chèque de 200 euros sans l'avoir fait suivre à la MARF ???????????????????????

Quelqu'un peut il répondre a cette question ?

Je veux bien croire que mes écrits soit galleux cependant responsable de d'argent qui ne m'appartient pas, je ne peux l'engager
en fermant les yeux.

M Harel Courtes et moi nous nous sommes souvent entretenu au téléphone, toutefois seul M ARMANIEN nous a proposé un
remboursement de ces 200 euros que nous remettrons à la caisse de l'association pour versement à la MARF suivant le délibérer
de cette affaire.

Merci de vos réponses

Hors ligne
FIREBALL
Membre cotisant
Administrateur depuis 1998
réponse n°81381

Cher Monsieur,
Votre intervention pose plusieurs problèmes, qui ne sont pas, quoi que vous puissiez en croire, liés au fait que vous ayez cité
Armanien Nautic Plaisance.

Bien au contraire, je pense que nous avons largement prouvé à quel point STW était indépendant de l'ensemble des
intervenants professionnels du monde de la plaisance.

Je vais donc lister les points qui posent problème dans votre intervention:

1- votre propos est partiellement calomnieux ou diffamatoire. Or, en tant qu'éditeur du site web, seul le président de
l'association STW pourrait être recherché pour cette calomnie ou cette diffamation. En définitive, STW a pris le parti de laisser la
place à un droit de réponse, plutôt que de retirer votre message, parceque le mal a déjà été fait. En effet, votre message a été
répercuté à l'ensemble des auditeurs de STW dans la minute qui a suivi. Au bas mot 12.000 personnes l'ont reçu.
Raison pour laquelle nous avons préféré permettre à Monsieur ARMANIEN et à ANP d'intervenir au titre de leur droit de
réponse, plutôt que de couper cette possibilité. Soyez cependant assuré que, si STW avait été poursuivi en justice, nous
n'aurions pas manqué de vous poursuivre en retour, à titre personnel.

La vie en société impose certaines règles, et traiter quelqu'un (ou laisser accoire) d'escroc ... est interdit si tel n'est pas le cas.
Pour la définition de l'escroquerie, je vous renvoie à tout bon dictionnaire, ainsi qu'au Code Pénal, disponible sur LEGIFRANCE.

En l'occurence, ce que vous reprochez à ANP n'a rien à voir avec de l'escroquerie, mais ressort d'un contentieux commercial
entre un assureur, son assuré, et le courtier.

Si vous aviez exposé votre problème de la sorte, je pense que vous auriez certainement eu l'appui de STW.

2- Quel qu'en soit le bien fondé, votre intervention a eu pour objet de porter sur la place publique un cas particulier.
Or, il n'y a pas d'équilibre dans les droits d'expression. En effet, vous avez le droit de divulguer la totalité de votre dossier. Il
vous appartient.
En revanche, votre courtier (qu'il s'appelle ANP ou tout autre) a une obligation de confidentialité à votre profit. Il ne peut donc
pas rendre public des informations qui pourtant pourraient éclairer le lecteur sur l'origine de votre situation.
Or, ce déséquilibre est l'inverse de la liberté d'expression.

Enfin, le forum STW peut traiter des cas particuliers, mais il faut qu'ils aient un intérêt nautique quelconque. Or, en l'occurence,
votre différent est strictement lié au fonctionnement normal de l'assurance, et n'est pas lié à une quelconque problématique
nautique. Vous auriez pu avoir le même problème avec votre assurance automobile.

Telles sont les raisons qui ont fait que STW s'est posé de nombreuses questions sur l'opportunité de laisser ce sujet continuer de
la sorte. Je pense que le débat est clos, et que, puisque ce qui vous oppose ne relève plus de la "notoriété" de votre courtier, ni
d'un problème spécifiquement maritime, vous pouvez continuer ce débat en privé.

Si vous le souhaitez, en revanche, STW peut intervenir en tant que Médiateur ou Arbitre. Mais encore faut-il que vous nous le
demandiez. Et là encore, celà suppose que l'intervention reste confidentielle.

Bien cordialement.

Ariel DAHAN

Le site de la Grande Croisière...