L'Atlantique en eaux troubles - Jean-Yves Chauve - Editions Glénat - Note de lecture

L'Atlantique en eaux troubles - Jean-Yves Chauve - Editions Glénat - Note de lecture

Posté par : LIVRES DE MER
19 Juillet 2021 à 12h
Dernière mise à jour 19 Juillet 2021 à 12h
958 vues
Flux-RSS

Note de lecture :

 

Ne lisez pas la 4ème de couverture et plongez-vous sans hésiter dans l’Atlantique.

On dévore ce roman, presque d'une traite, pris par le cadre, l'histoire, les personnages, la construction. Le cadre c'est celui de l'Océan atlantique, peint dans ses tempêtes hivernales, ses douceurs tropicales, ses côtes mal pavées et brouillardeuses de Sud Bretagne. Dès les premières pages on peut se dire : ça va être difficile, un voileux en course solitaire à rassurer et encourager ! Après, ça va mieux : un couple qui s’installe pour une croisière à travers l’Atlantique. Mais ça tourne vite bizarrement. Tout s’accélère, avec des inattendus, du désespéré, de l’incroyable, du renouveau, de la dégringolade... impossible d’aller se coucher sans cauchemarder dans ces eaux troubles !

L'histoire est riche, elle colle à des faits divers parfaitement plausibles et réalistes  : le naufrage d'un concurrent du Vendée Globe, un voilier détourné pour un trafic de drogue, les dérives d'un petit voyou de banlieue. Les personnages principaux sont tout aussi réalistes : le coureur de grand large en perdition, la jeune équipière embarquée dans un convoyage et des péripéties qui la dépassent, le skipper louche qui tire les ficelles. Ils sont entourés et reliés par les liens de l'amour et de la haine, de la coopération et de la culpabilité, de la nécessite et du hasard, à un chœur de tragédie, concerné par le drame et impuissant.

La qualité de ce roman doit beaucoup à celles de son auteur. Le peu que  nous     connaissons    de Jean-Yves CHAUVE nous  a laissé voir une personnalité rare. Plaisancier et breton accompli, navigateur et skipper hauturier, ancien coureur professionnel, médecin officiel de nombreuses courses au large, dont les neuf éditions du Vendée Globe, c'est avant tout un homme d'une profonde humanité, médecin des âmes autant que des corps, qui sait se tenir, jour et nuit, au plus près de ses coureurs confrontés à des situations et des pressions inhumaines, à l'avarie, l'accident, la catastrophe, les drames personnels ou familiaux.

Visiblement, Jean-Yves CHAUVE connaît son sujet, ses sujets plutôt  : l'Océan, les bolides fragiles de la course moderne comme les voiliers de la plaisance ordinaire, les coureurs professionnels comme les équipiers d'occasion et les skippers imparfaits, le Golfe du Morbihan comme les Açores, les hommes et les femmes et leurs vies. Avec ce livre, il fait également la démonstration de ses talents de romancier qui tisse les fils du décor, des personnages, de l'action dans un style précis, fluide, vivant. Superbes présents et évoqués avec une telle acuïté, peut-on se défaire de ces multiples personnages?

 On attend tout et ce n’est jamais fini. Des mots pour le pire. Sauf un épilogue enfin tranquille... mais qui va encore nous questionner…

Un bien beau roman.

Merci Jean-Yves Chauve pour ce polar marin passionnant.

Jean-Michel SAUTTER et Francoise Tran pour la commission Livres De Mer

rèècriture, Thérèse Collet

 

Vous devez vous identifier pour laisser un commentaire : cliquez ici pour vous connecter .

Le site de la Grande Croisière...