Du vent dans les voiles - Christa Bovay-Jaeggi - Ed Slatkine - Note de lecture

Du vent dans les voiles - Christa Bovay-Jaeggi - Ed Slatkine - Note de lecture

Posté par : LIVRES DE MER
16 Janvier 2021 à 17h
Dernière mise à jour 16 Janvier 2021 à 17h
116 vues
Flux-RSS

Note de lecture :

“Du vent dans les voiles” – 15 ans autour du monde  ! Voyage initiatique. Il ne faudrait pas s'arrêter au titre, pas follement original, ni aux sous-titres, et s'attendre à un nième récit de voyage hauturier, forcément initiatique, quand c'est le premier pour son auteur. Ici, le propos est tout autre. Une citation d’Alexandra David-Neel illustre bien l’esprit de ce carnet de voyage : « Celui qui voyage sans rencontrer l’autre ne voyage pas, il se déplace. »

D'abord, celle qui tient la plume n'est pas le skipper, mais sa compagne, et elle avoue d'emblée son état de néophyte, ainsi que les réticences, les peurs, les lassitudes et autres émotions diverses qui en sont les effets secondaires. Ensuite, le récit n'est pas un journal de bord, ni même un concentré respectant l'ordre chronologique. C'est un livre composé sept ans après la fin d'un voyage qui en a duré 15, du 4 juillet 1998 au 4 juillet 2013, le 4 juillet étant le jour de la fête nationale de la Suisse, la patrie chérie de Pascal et Christa.

Un jeune couple de Suisses donc est parti 15 ans, avec de multiples et longs arrêts, pour un tour du monde. Le bateau est un classique plan Caroff en acier de construction amateur, typique des années 80, avec carré arrière. Ce récit illustre bien que dans « Sail the world » le mot world est sans doute aussi important que sail. Après un préambule qui situe la genèse du projet et les motivations du couple, on entre dans une suite de brèves, de mini-récits, presque des nouvelles parfois, simplement regroupés par Océan. Et on ne décroche pas, car c'est très bien écrit, et Christa BOVAY-JAEGGI adopte le point de vue original d'une passagère, moins responsable que le skipper de la navigation, mais équipière à part entière d'un programme impressionnant de visites et d'explorations pendant les escales.

En 15 ans, TiTOM et son équipage auront parcouru 60 000 milles sur la plupart des mers et des océans tempérés, mais cela ne nous vaut que quelques témoignages sur les péripéties ou les émotions les plus saillantes. Les phases de navigation ne sont pas occultées, L'essentiel est ailleurs ce sont les rencontres aux quatre coins du monde, dans les quelque 48 pays visités, qui dominent dans ce livre. Le parcours débute par trois ans en Méditerranée (Grèce, Turquie, Sicile, Tunisie…) avec le regret de ne pas avoir remonté l’Adriatique du fait de la guerre sur la côte Croate. Puis Gibraltar, les Antilles, Panama, le Pacifique, l’Océan Indien, le Cap, le Brésil, l’Amérique Centrale puis de nouveau les Antilles avant la vente du bateau au Portugal. Le couple n'hésite pas à crapahuter à travers la forêt amazonienne ou à 4000m d'altitude dans la Cordillère des Andes, il est disponible pour la rencontre et l'invitation à partager le quotidien de personnes les plus éloignées de nos standards dans les villages reculés du Vanuatu, de Papouasie, Colombie, etc. Ce n’est pas une croisière de luxe et l’équipage a parfois dû faire la plonge dans un restaurant ou travailler dans une ferme en Australie  : on peut être Suisse sans être milliardaire  !

En filigrane, apparaissent les rares qualités de ce couple : compétences en navigation, audace et endurance en exploration, ouverture aux autres. En revanche, ce qui est explicité, ce sont les impressions, les émotions, une philosophie de la vie et quelques indignations formées tout au long de ce voyage au sens noble du terme  : celui qui illumine et fait grandir. Last but not least, de belles photos, bien choisies et imprimées avec qualité, illustrent le propos et ajoutent de belles cerises à un riche gâteau  ! En résumé, un passionnant carnet de voyage très humain et très modeste. Une véritable invitation au voyage !

Jacques de Certaines et Jean-Michel Sautter pour la commission Livres De Mer   (réécriture Thérèse Collet)

Vous devez vous identifier pour laisser un commentaire : cliquez ici pour vous connecter .

Le site de la Grande Croisière...