L'anatomie curieuse des vagues scélérates - Michel Olagnon & Janette Kerr - Editions Quae NDL

L'anatomie curieuse des vagues scélérates - Michel Olagnon & Janette Kerr - Editions Quae NDL

Posté par : LIVRES DE MER
09 Octobre 2019 à 17h
Dernière mise à jour 09 Octobre 2019 à 17h
211 vues
Flux-RSS

 Note de lecture   

Michel Olagnon, chercheur à l'Ifremer, le premier à parler de vagues scélérates pour désigner ces vagues monstrueuses, rares et mystérieuses, nous offre dans ce livre l'occasion de faire une synthèse des connaissances sur le sujet. Le livre est magnifiquement illustré par des photos impressionnantes de vagues scélérates et des toiles magnifiques de Janette Kerr, artiste peintre.

" Quand il apparaît qu'être victime d'une vague scélérate se résume à se trouver au mauvais endroit au mauvais moment ne devrait-on pas clore le sujet et passer à autre chose..." Effectivement si on lit ce livre par sa fin, on peut alors le refermer.
Et pourtant, il est riche d’enseignements :

Il s'agit de répertorier les différents types de vagues et en particulier les vagues extrêmes, d'apporter des explications sur leur formation, de revenir sur des idées reçues et enfin de fournir une aide aux navigateurs qui pourraient en rencontrer.

     Le livre est d’une grande rigueur scientifique et chacun selon son bagage scientifique y trouvera des enseignements passionnants. L'application de l’équation de Schrödinger qui traite des ondes offre une interrogation sur la" possibilité de créer des vagues scélérates dans les plus courants d'entre elles : les ondes lumineuses."
Mais autant le dire tout de suite sa lecture est ardue pour les non physiciens, pour ceux qui ne jonglent pas avec les courbes de Gauss ou les équations de Schrödinger. Même si l'auteur, compatissant, illustre malicieusement son propos avec des références ou des comparaisons inattendues et plaisantes, il reste que vous pouvez lire trois fois la même phrase sur '' le ratio de la hauteur de la vague maximale à la hauteur significative la plus élevée " par exemple et ne rien comprendre.

Et là soit vous décrochez et vous vous réfugiez dans les chapitres qui racontent des histoires vécues par des marins aux prises avec ces vagues scélérates soit vous vous mettez à rêver à l'évocation de ces vagues qui respirent, se cambrent, rugissent, se poursuivent comme pour un biathlon ou une course hippique. Et vous verrez défiler les sourdes, les sournoises, les solitaires, les influençables, celles qui voyagent en bandes, qui se mettent des rouleaux ou qui se dressent comme des pyramides. 

 De toute façon, ce n'est pas grave si vous n'avez pas tout compris, car finalement après toutes ces explications scientifiques, le verdict tombe : non, on ne peut pas les prévoir, elles sont bien trop volatiles et imprévisibles les voyoutes ! Et l'auteur de conclure qu’il est "bien préférable d'adopter une démarche consistant à suivre son intuition que de se fier aux résultats d'analyses objectives ". 

Enfin, les conseils présentés pour affronter les scélérates sont essentiels, en particulier le premier"...remettre en doute le plus vigoureusement possible sa capacité à délimiter le danger …"
Michel Olagnon nous livre ainsi nombre de réflexions qui sont essentielles aujourd'hui pour mieux comprendre ou aimer la mer.

Et qu’il est réjouissant de voir ce scientifique de haut niveau réhabiliter l'humain face aux ordinateurs et aux experts. 

Pour conclure, nous reprendrons la phrase de Charles Claden, ex-commandant des "Abeilles" ...le lecteur "apprendra ainsi à aimer et respecter la mer comme je l'aime et la respecte moi-même".

Jacques Rey et Anne Goursat pour la commission Livres De Mer

Vous devez vous identifier pour laisser un commentaire : cliquez ici pour vous connecter .

Le site de la Grande Croisière...