3 ANS EN POLYNESIE FRANCAISE

3 ANS EN POLYNESIE FRANCAISE

Posté par : Paul et Dom
26 Mars 2023 à 00h
Dernière mise à jour 26 Mars 2023 à 10h
1155 vues
Flux-RSS

Hello les amis !


Nos 2 vidéos : https://youtu.be/r05fgX3_n0I -   https://youtu.be/bIIY42q_zKs

C’est l’heure de la révision générale ! Après 3 ans passés en Polynésie à vous raconter les archipels, les îles et les atolls, les gens, leur vie et notre voyage à la voile, voici 20 minutes de vidéo récapitulative (en 2 épisodes) de notre séjour dans ce merveilleux pays que nous allons quitter en juillet. Ici, les voiliers obtiennent une sorte de permis de séjour plus ou moins long selon la loi (actuellement 2 ans, 3 ans quand nous sommes arrivés), qu’il faut associer au temps de séjour autorisé pour les navigateurs (les Américains par exemple ont droit de rester 90 jours sans visa, même si leur voilier peut rester 2 ans). Nous-mêmes en tant que Français pouvons rester aussi longtemps que nous le souhaitons, mais nous devons respecter le délai accordé aux voiliers, ou sinon « papeetiser » Peikea : une jolie taxe de 9 % de la valeur du bateau estimé par un expert. Trop cher pour nous, d’autant que notre projet est de poursuivre notre voyage de ce côté-ci de la planète. Donc, en juillet, cap à l’ouest !

Mais revenons un instant à la Polynésie Française : que de découvertes ! Que de rencontres ! Sur terre, sur mer, et sous l’eau ! Nous avons été touchés, davantage que les années qui ont précédé, car il nous semble avoir (presque) changé de monde ! Et nous espérons vous avoir transmis un peu de tout ça dans nos récits de voyage : l’immensité du territoire, la faible densité de population, le rapport permanent à la nature, l’accès (en partie gratuit) à la nourriture, une conception différente de la propriété privée et de la famille, la générosité des habitants, la vie simple et le fait de se contenter de ce qu’on a… Et pour nous une vie de rêve : un territoire de jeu grand comme l’Europe, un climat qui nous autorise à vivre nuit et jour au contact de l’air, du soleil, de la lune, de l’océan, des vagues, des orages, des coraux et des poissons… La porte du bateau est toujours ouverte, nos vêtements sont légers, nos pieds sont nus, les étoiles à portée de main la nuit…

Certes, beaucoup de Polynésiens tendent à se rapprocher du modèle occidental, qui vient s’imposer à eux de toutes les manières possibles : consommation, alimentation (on voit les dégâts en terme d’obésité), juridique (appliquer notre modèle de propriété foncière là où celle-ci fonctionnait plutôt par l’usage), patrimoniale (définir une famille selon les critères du sang alors qu’ici la notion parentale est partagée) etc. La violence et la drogue sont malheureusement présents. Et dans les îles de la Société, les plus « occidentalisées », les voiliers sont souvent considérés comme des gêneurs.

Mais nous avons eu la chance, encore à peu près partout et surtout aux confins de ce territoire (Maupiti, Marquises, Gambier, Australes), de découvrir les Polynésiens et nous nous sommes enrichis de leurs différences. Notre impression globale est qu’ici les « mailles du filet » sont beaucoup plus larges qu’en Europe. On vit mieux avec moins, moins de lois, moins de contraintes, et ce serait se tromper que de croire que seul le climat le permet.

Voilà, très succinctement, quelques impressions de nos 3 ans en Polynésie Française. L’avenir nous dira si nous y reviendrons. En attendant, nous allons aller découvrir les Samoa, la Nouvelle Zélande, les Fidji, le Vanuatu (ça va déjà occuper 2023 et 2024). A bientôt !

Dom et Paul

Emplacement

Vous devez vous identifier pour laisser un commentaire : cliquez ici pour vous connecter .

Le site de la Grande Croisière...