Marcher

Marcher

Posté par : OLIVIER
16 Août 2019 à 19h
Dernière mise à jour 16 Août 2019 à 20h
752 vues
Flux-RSS

Marcher

 

Qui a dit qu’en voyage en bateau on ne marchait pas ? Pas moi !

Si en navigation les chemins de grande randonnée son succincts, il faut quand même avoir de bonnes jambes. S’asseoir, se lever, se rasseoir, se relever, monter les marches pour accéder au cockpit, les redescendre vers la cabine et le re-remonter un certain (très certain) nombre de fois de jour comme de nuit. Et même que la nuit, durant les très longs quarts, on peut en avoir raz les rotules de ces marches.

Le « tour de pont » est un peu court aussi pour s’aventurer à dire qu’on a bien marché, une fois, deux fois, trois, dix, on en a vite fait le tour. Heureusement il y a les marches de cette descente !

Par contre, à l’escale, le changement est radical. La Police est dans le bout du port là-bas, les bureaux de la Marina de l’autre bout, le gasoil à l’opposé et le bistrot encore plus loin. On part aux douches, on revient, les coursettes, bricoles, balades, visites, on a vite fait des kilomètres dans cette journée. Et le contraste entre les trottes d’escales et les marches de la descente en navigation est net, dès que les aussières sont passées, et il faut assurer, il n’y a pas d’échappatoire. Pas de véhicule pour les courses, sauf notre caddy mais à pieds !

Ne rien oublier sinon c’est des kilomètres (voire des miles) en plus, bien chargés !

Bon il faut arrêter de se plaindre, on est en vacances !

Heureusement il y a Madère et ses cabos, picos, camhinos et autres lévadas qui peuvent éprouver notre magnifique entrainement des rotules. On a le choix, petites, moyennes ou grandes randonnées avec dénivelés vertigineux et possibilité de les enchaîner afin de les allonger à souhait. Et toujours ces paysages magnifiques et très variés.

Chose rêvée, promise et réalisée, où sera la prochaine étape ? Aux Canaries puis au Cap Vert ? D’autres grimpettes en perspectives ? Mais on a l’entraînement.

Moralité, vive les voyages en bateau pour bien … MARCHER !

Marcher, marcher encore.

Quid des vertus de la marche ?

Oui ça fait bouger nos guibolles, rotules et autres astragales en goguettes, ça aère et ventile nos poumons rabougris et intoxiqués d’atmosphères de nos cités, ça nous ramène à notre état de mammifère bipède et ça nous fait bigrement ralentir ! Ralentir nos vies d’atomes bourdonnants et gigotant sans cesse.

Un petit coup de pompe ? On s’arrête et on respire, on ouvre les yeux sur ce qui nous entoure, nos narines sur ces fragrances exotiques, nos oreilles sur ces sons nouveaux. Le temps s’écoule plus lentement au rythme de nos pas et nos pensées s’enchaînent, s’évadent loin de nos préoccupations perturbantes, la vie reprend ses droits, elle nous anime.

 

Marcher, Danton marche.

         Le cap est suivi, les voiles sont réglées et bien orientées pour le vent qui nous pousse, la mer balance notre navire à sa cadence éternelle, les miles s’égrènent doucement et Danton vogue en osmose avec les éléments. J’ouvre mes yeux, mes narines et mes oreilles, mes sens sont en éveil, je marche sur l’eau…

 

A bientôt.

Vous devez vous identifier pour laisser un commentaire : cliquez ici pour vous connecter .

Le site de la Grande Croisière...