D'Alghero à Porto Torres. Remontée vers le nord

D'Alghero à Porto Torres. Remontée vers le nord

Posté par : Michel
12 Juillet 2019 à 23h
Dernière mise à jour 14 Juillet 2019 à 21h
181 vues
Flux-RSS

Arrivée dans l'aprés midi au port d'Alghero, nous allons découvrir cette vieille ville pleine de charmes.
On se promène le long de la mer et dans les vieilles rues pavées du centre historique.

Restaurés et courses faites, on rentre sur Feelfine au port où une ceremonie genre festival du film se déroule.
Ambiance cool, discours incomprehensibles et espaces musicaux se mélangent avec douceur.
Aprés une nuit trés chaude au port, nous allons récupérer Laurence et Damienne qui arrivent ce midi.
Nous les installons à bord puis partons en ville dejeuner au frais dans le petit restaurant testé la veille.


Vers 15 heures nous hissons les voiles pour le mouillage à 1,30 heure de navigation d'ici.
On longe la trés jolie côte jusqu'à la baie de Porto Conte et on finit par prendre un corps mort du parc à Tamariglio.
Séance de snorkeling sur des fonds couverts d'herbiers dans lequels vivent de tres gros bivalves. Etonnant.
On met en pratique les conseils de José, hyperventilation légère et équilibrage des pressions frequents et ... ça baigne.
Apero à terre dans un joli bar sur l'herbe puis repas et nuit calme à bord.

Départ matinal le lendemain, le programme prévoit une navigation de 5,30 heures avec le passage de Fornelli.
On passe d'abord les falaises IMPRESSIONNANTES du Capo Caccia.
On navigue entres les énormes ilots de calcaire et c'est de toute beauté.


Suit un long bord plein nord voiles et moteur jusqu'au Capo Falcone.
Puis arrive le clou de la journée, le passge de Fornelli entre l'Isola Piana et l'Isola d'Asinara.
C'est comme un jeu un peu risqué. Il faut suivre des alignements de repères à terre.
On trouve les repères et tout se passe à merveille. On passe vite de l'agitation du large au calme de la baie d'Asinara
On décide de mouiller l'ancre à La Pelosa, sur fonds de sable blanc et dans une mer turquoise. Balade un peu décevante à terre puis nuit calme à bord

Depart rapide le matin, car le vent de Nord forcit soudain.
On lève l'ancre et, aprés avoir hésité à se refugier au port de Stintino, on vise Porto Torres par necessité.
En effe Juliette doit prendre le ferry là bas et le risque de rester coincé à Stintino nous deplait fortement.
Navigation au moteur et voile, bords serrés et houle pénible de face. Nous arrivons au gigantesque port de Porto Torres.

Pas de place à la marina, on prend donc le quai libre prés de carabinieri. l'endroit est un peu moche et pas trés calme, mais il est gratuit et Brizette notre eolienne s'epoumone à nous fournir du courrant pour nos appareils. On trouve de plus de l'eau dans un chantier naval juste à côté.

On passe deux jours ici dans cette ville sans grand interêt. On ira visiter en bus le village de Stintino avec son port en rias. Belle journée de balade et de baignades.  On visitera aussi la trés belle "basilica romanica di Sangavino" et on se fera un délicieux repas de poissons tous les quatre dans un restaurant de la ville.

Le lendemain matin, départ de Juliette par le "Corsica et Sardigna ferry" pour Toulon. J'ai bien sûr un pincemant au coeur de voir partir ma compagne de voyage avec qui je partage chaque instant depuis trois mois, Je reste un peu en l'air ... mais il faut déjà partir pour la suite du voyage vers Castelsardo.

Bisous Juliette !

Vous devez vous identifier pour laisser un commentaire : cliquez ici pour vous connecter .

Le site de la Grande Croisière...