de Girolata à Ajaccio

de Girolata à Ajaccio

Posté par : Michel
20 Mai 2019 à 17h
Dernière mise à jour 15 Juillet 2019 à 17h
225 vues
Flux-RSS

Nuit impeccable à la Girolata. Il fait beau mais il y a du vent.

Jeudi 16 mai, départ  pour Porto ou bien Cargèse selon les aléas météo peu prévisibles. Vent et houle sont encore bien présents. Nous arrivons à Porto, mais la houle se renforce dans le fond du golfe. On ne peut pas entrer dans le petit port, qui est peu profond et le chanal d'entrée est trés occupé par les bateaux à passagers en partance pour la Girolata ou bien Scandola. On essaye d'ancrer devant la plage, mais les fonds sont trés pentus et l'amarrage est nul ...

On repart aussitôt pour Cargèse. Vers la pointe d'Orchiou, nos co-travellers suisses nous proposent un stop à la plage d'Arone. Bonne idée. On attrappe des bouées devant la plage, il fait beau et la mer est plate. Un véritable miracle. La bière à la "paillotte" de luxe sur la plage est appréciée, elle sera suivie d'un repas au même endroit tellement on est bien ici. Belle nuit à bord de feelfine.

vendredi 17 commence par un premier bain rapide car sans combinaison. Café à la "paillotte" puis départ pour Ajaccio. La navigation se fait vent tribord arriére puis carrément arrière, les voiles croisées. Un peu pénible car il y a une houle assez grosse qui nous fait "marsouiner". Bref, l'allure cool c'est encore pas pour aujourd'hui. On arrive enfin aux îles Sanguinaires et le passage de la Parata est superbe.  En baie d'Ajaccio, on prend un vent de travers babord qui nous fait filer à 6,5 noeuds vers Ajaccio déjà en vue. Feelfine gite un peu trop et devient rebelle, on décide de réduire le génois et là zut de zut, l'enrouleur a encore déraillé. Dur à gérer cette avarie, on se met en fuite vent arrière pour essayer d'enrouler à peu prés. Je remets en place la drisse de genois et on finit par enrouler comme il faut. Encore une situation stressante. On arrive vers 19h au port Tino Rossi d'Ajaccio. Les places au port sont faciles à prendre et on se relaxe enfin. On prend l'apéro sur Speranza avant de diner sur feelfine.

samedi est passé à Ajaccio, calmement sous un temps instable. Marché aux légumes le matin, balade en ville (et chez les Shipchandlers) l'aprés-midi et repas dans un charmant restaurant à poissons le soir.

Vous devez vous identifier pour laisser un commentaire : cliquez ici pour vous connecter .

Le site de la Grande Croisière...