TEMOIGNAGE IRIDIUM GO

TEMOIGNAGE IRIDIUM GO

Posté par : Societe
04 Mars 2020 à 18h
Dernière mise à jour 04 Mars 2020 à 18h
776 vues
Flux-RSS

Témoignage de Jean-Noël:

 

"J’ai vécu une expérience que je n’oublierai jamais"… A l’occasion d’un convoyage au départ de la Nouvelle Zélande pour rejoindre les Marquises. Equipier à bord d’un catamaran à voile, j’ai mesuré à quel point notre Iridium Go a été précieux et nous a rendu service.

Après quelques péripéties et retards pour arriver à notre point de départ, nous avons fait route vers le Sud pour éviter une dépression. Malgré nos précautions, le mauvais temps est arrivé et n’a cessé pendant 8 jours et 8 nuits, mettant nos corps à rude épreuve. Mais en bonne équipe soudée de 4 personnes, le moral tenait bon jusqu’à ce que notre hublot de trappe de survie lâche !

Nous avons écopé et essayé de colmater ce trou béant mais la situation devenait critique. Nous avons contacté le numéro du Cap Gris-Nez qui nous a transféré auprès du Cross de Tahiti auprès duquel nous avons pu trouver du réconfort, rien qu’en entendant la voix de quelqu’un. La situation était préoccupante car nous étions seuls au milieu du Pacifique Sud et la solution proposée était de mettre à l’eau notre canot de survie en attendant qu’un avion nous en parachute un plus important…

En se mettant à la cape et avec une mer plus calme, nous avons de nouveau essayé de colmater plus largement l’entrée d’eau, le Cross prenait de nos nouvelles toutes les heures et grâce au tracking satellite, ils pouvaient nous localiser.

Avoir une voix qui vous encourage et vous réconforte, donne une énergie insoupçonnée.

Ils ont fini par trouver un bateau océanographique américain, le RV Kilo Moana, qui descendait faire des relevés. Grâce à notre Iridium, nous avons pu échanger avec eux et leur préciser notre problème, ce qui n’était pas anodin pour eux. En effet, lorsque vous êtes secouru en mer, le bateau qui vient à votre secours se doit de vous déposer en terre « civilisée » c’est-à-dire avec moyens de communication et de transport.
Lorsqu’ils nous ont rejoint, ils sont intervenus sur notre bateau  pour réparer la trappe ! Ils avaient contacté le concessionnaire de Nouvelle Zélande du catamaran sur lequel nous étions et ont fabriqué en quelques heures un hublot de trappe de survie qu’ils ont fixé avec un système de presse-étoupe. Ils sont repartis au bout d’une heure !
Incroyable mais tellement efficaces et surtout essentiel pour eux car ils auraient perdu énormément de temps à nous remonter sur la terre « civilisée ».
Tous marqués par cet incident, nous avons mis 12 jours à rejoindre les îles Tubuai avec un suivi constant par le Cross Tahiti.

Je voulais vraiment témoigner de l’intérêt d’avoir l’Iridium Go à bord, c’est l’équipier parfait pour les grandes traversées. J’ai moi-même un voilier monocoque avec lequel j’ai le projet de traverser l’Atlantique pour rejoindre les Antilles et je peux vous affirmer que je m’équiperai d’un Iridium Go et de 2 batteries, par sécurité ;-) !

 

Emplacement

Vous devez vous identifier pour laisser un commentaire : cliquez ici pour vous connecter .

Le site de la Grande Croisière...