Mai

Posté par : Pierre
12 Juin 2015 à 15h
4213 vues
Flux-RSS

 

MAI : Le temps des blessures

Et oui, avec Pierre on marche en binôme. Donc après ma blessure aux doigts, il s’est blessé à la main droite.

Ces petits tracas de santé deviennent vite compliquer en mer et surtout avec la barrière de la langue car même si nous avons progressé pour le langage quotidien dès qu’il s’agit d’un dialogue plus technique ça coince un peu. Les médicaments sont distribués dans des pharmacies qui font aussi office d’épicerie et on te donne le nombre exact de médicaments prescrits. Bon moyen pour faire faire des économies à la Sécu !

Heureusement que Lise tient le coup car Lucas a un abcès à la gencive donc antibio aussi !

Bequia la douce, on en profite pour laisser notre voile de gennaker à réparer on la récupérera en remontant. On prend alors conscience de l’étendue des dégâts, la voile est déchirée à plusieurs endroits, 3 semaines ne seront pas de trop pour lui refaire une beauté.

Avec Papi et Mamie aux pays des épices

A présent nous mettons le cap sur Cariacou pour accueillir papi et mamie de Saint-Cézert, nous sommes sont très contents de les retrouver depuis presque 10 mois qu’on ne les a plus vu en chair et en os.

Après un périple avion-navette Gisèle et René arrivent au ponton d’Hillsborough pour une quinzaine de jours avec nous sur JAD.  Nous consacrons les premiers jours à l’acclimatation des grands-parents et à la visite de l’île de Cariacou que nous aimons tant. Puis nous rentrons dans le vif du sujet et commençons quelques petites navigations autour de Cariacou, une nuit à Sandy Island et une à l’île Ronde. Pierre nous pêche des poissons bourses pour le dîner, un petit festin !

Nous continuons le séjour à Grenada à la Marina pour la paix des estomacs de nos hôtes. Lise et Lucas sont ravis, il y a la piscine, ils peuvent jouer sur le ponton et grand luxe il y a la laverie et des douches avec sèche-cheveux !!

 Les premières balades se font en bus au rythme grenadin. Marché haut en couleur à Saint-Georges, visite de la ville, de ses ruelles atypiques où les écoliers dans leur uniforme flânent après la sortie de l’école. Nous leur faisons découvrir la jolie cascade d’Annandale ainsi que l’usine de noix de muscade à Goyave où la récolte bat son plein.

Nous découvrons un nouveau plat local « Oil Down », qui est une sorte de plat en sauce avec du mouton, du calalou, des bananes plantains, de l’igname. Nos papilles se régalent !

De nouveaux fruits sont sur les étals du marché : des prunes de pays et des sortes de mini poires au goût de pommes.

Nous louons une voiture et parcourons le nord de l’île : Sauteur et ses fameuses falaises, la belle plage de Bathway, le Lac Antoine où nous récoltons à notre grande surprise des régimes de bananes  qui sont à même le sol.

Le second jour visite de Laura Spice Garden au Sud, un beau jardin de fruits, herbes aromatiques et plantes exotiques. Puis halte à la très belle anse de la Sagesse bay. Véritable petit havre de paix.

 

Le dimanche de Pentecôte par hasard on tombe sur une messe  catholique sur la plage : chants et danses  sont au rendez-vous. Toutes générations confondues célèbrent la Joie.

On se régale de thon au marché au poisson : tartare, carpaccio, à la poêle. A 4 €/kg on aurait tort de s’en privé !  C’est vraiment tout un spectacle là-bas ; ce sont les femmes qui mènent  la barque entre disputes et rigolages.

Nous laissons papi et mamie repartir vers la métropole et pour nous finalement ça sera un retour vers la Martinique avancé car le doigt de Pierre n’a guère évolué. Le docteur de Saint-Georges lui a prescrit des anti-inflammatoires et antibios encore pour une semaine, en attendant de consulter un médecin en France.

On repart le cœur Grenadines….

On fait une première halte à Chatham Bay à Union pour faire les docs d’entrée dans les Grenadines, puis cap sur Mayreau pour une nuit. Sur la jolie plage de Salt Whistle Bay, Pierre tente d’expliquer à un jeune de l’île comment on joue à la pétanque avec des noix de coco. Il fait donc une partie avec nous ! Les enfants le font rire car à chaque point marqué des cris de victoire jaillissent !

Puis départ à 6h00 direction Saint-Vincent et le mouillage de Châteaubelair. En chemin on fait un bref arrêt à Bequia le temps de récupérer notre généker. Arrivée à 17h00 encore une bonne journée de navigation. On fait la connaissance de Petit Georges un jeune Grenadins de 20 ans, qui nous raconte qu’il bosse pour pouvoir se faire soigner les dents.

En longeant la côte de Saint-Vincent nous sommes toujours autant éblouis par la beauté de la végétation. C'est notre île de cœur !

Dernière étape avant la Martinique, Sainte-Lucie. Le canal entre les deux îles secoue assez et le vent se maintient à 25 nœud le capitaine est heureux on avance ! Tout le long de la traversée plusieurs dauphins nous offrent un superbe spectacle de sauts et de natation synchronisé. Epoustouflant !   

En 4 jours nous remontons en Martinique. On engrange les miles !

On espère pouvoir revenir faire un petit tour dans les Grenadines avant le départ ! Why not ?

 

Les photos

https://plus.google.com/+pierre31330/posts/Qhmfz1Hsfwj

Vous devez vous identifier pour laisser un commentaire : cliquez ici pour vous connecter .

Le site de la Grande Croisière...