Démontage saildrive volvo 120S

4591 lectures / 27 contributions / 0 nouveau(x)
Hors ligne
catamaran
Inscrit forum
Démontage saildrive volvo 120S
sujet n°111440
Bonjour à tous
J’ai un problème sur une de mes embases, ce doit être le cone d’inversion qui est usé. Je voulais savoir si il était possible de le changer sans démonter l’embase du bateau car sinon je dois le sortir (le bateau) ce qui ça va me couter un bras et vu que j’en ai que deux je préfère économiser.
Je vous remercie, Pascal sur Shazzan.

Hors ligne
VOYAGE 12.50
Inscrit forum
réponse n°251432
 vu que j’en ai que deux je préfère économiser
Pascal sur Shazzan

Ha !!! comme je te comprend Pascal, mais tu sais, tout le monde en a deux... Enfin presque tous, parce qu'il y en a qui en ont tellement trop, qu'ils viennent nous embêter (tiens je deviens poli...)  et viennent nous polluer avec leurs petites querelles de cousins... tiens, en parlant de cousins... Ce serait bien que tu rappelles le nombre et la qualité des réponses que tu as reçues à cette même question sur le démontage de ton Volvo: combien de réponse sur PTP, combien sur H&O et combien ici, sur STW ??? Je connais la réponse, elle donnerait plutôt envie de pleurer
 
Michel
 



Hors ligne
Inscrit forum
réponse n°251580

Bonjour Pascal, bonjour à toutes et à tous,
Oui malheureusement il faut sortir le bateau de l'eau aucune autre solution ce qui n'est pas le cas des génération suivantes 130 et 150 qui sont à disques. Voir en même temps si le joint du S Drive n'arrive pas à son terme (remplacement tous les 7 ans)
Bien cordialement

Hors ligne
SUNSHINE 36 GTE
Inscrit forum
réponse n°251582

En effet, on a intérêt à ne pas de tromper de forum pour certaines questions...

PS J'ai toujours eu l'impression que sur STW, on avait assez d'argent pour faire intervenir un professionnel pour toutes ces questions bassement 'matérielles'...

http://hisse-et-oh.com/forums/forums-techniques/messages/1664321-demontage-embase-volvo-120s

http://www.plaisance-pratique.com/demontage-saildrive-volvo-120s

Hors ligne
catamaran
Inscrit forum
réponse n°251583
Bonjour Christian.
Fort heureusement non, il est finalement possible de démonter mon saildrive en place, j'ai déjà commencé. C'est dans l’excellent site "Plaisance pratique" qu'une personne me l'a expliqué et dans Hisse et Ho que l'on me l'a confirmé, comme quoi chaque site est complémentaire !
Là, je vais me fabriquer un outil pour retirer une clavette et honnêtement ce devrait être en fait très simple, mais quand on sait pas comme moi ! Sinon, las joints on été changés ainsi que les roulements il y a 2 ans lors d'une mise au sec du bestiau
De toute façon, dés que j'aurai terminé je je ferai un petit tuto sur le démontage et remontage.
Pascal sur Shazzan
Hors ligne
FOUTAINE PAJOT CASAMANCE
Membre cotisant
Cotisant depuis 2014
réponse n°251584

 Bon courage Pascal et mets nous des photos de l'opération. Vu le prix d'une mise au sec et la relative fragilité du cône, ça vaut la peine d'avoir un modus operandi...

Hors ligne
VOYAGE 12.50
Inscrit forum
réponse n°251585
Voyage59 a écrit :
Bonjour Christian.
Fort heureusement non, il est finalement possible de démonter mon saildrive en place, j'ai déjà commencé. C'est dans l’excellent site "Plaisance pratique" qu'une personne me l'a expliqué et dans Hisse et Ho que l'on me l'a confirmé, comme quoi chaque site est complémentaire !
Là, je vais me fabriquer un outil pour retirer une clavette et honnêtement ce devrait être en fait très simple, mais quand on sait pas comme moi ! Sinon, las joints on été changés ainsi que les roulements il y a 2 ans lors d'une mise au sec du bestiau
De toute façon, dés que j'aurai terminé je je ferai un petit tuto sur le démontage et remontage.
Pascal sur Shazzan

 Hé... tu dis tuto ???

Hé tu m'intéresses ???



Portes toi bien Pascal, et bravo pour l'aspect exhaustif de tes questions sur les fora. C'est tendance, ce refus du communautarisme étroit. Perso j'aime bien... 
Toccata a raison plus haut, penses à faire des photos. Si tu veux je te montrai un PDF lisible ici et/ou sur H&O. On pourra aussi faire un petit tuto sur PTP

Michel

modifié pour une erreur de référence sur les post

Hors ligne
Inscrit forum
réponse n°251586
Voyage59 a écrit :
Bonjour Christian.
Fort heureusement non, il est finalement possible de démonter mon saildrive en place, j'ai déjà commencé. C'est dans l’excellent site "Plaisance pratique" qu'une personne me l'a expliqué et dans Hisse et Ho que l'on me l'a confirmé, comme quoi chaque site est complémentaire !
Là, je vais me fabriquer un outil pour retirer une clavette et honnêtement ce devrait être en fait très simple, mais quand on sait pas comme moi ! Sinon, las joints on été changés ainsi que les roulements il y a 2 ans lors d'une mise au sec du bestiau
De toute façon, dés que j'aurai terminé je je ferai un petit tuto sur le démontage et remontage.
Pascal sur Shazzan

 Bravo Pascal,
L'information que je t'ai donnée émane du motoriste lui-même, si tu innoves dans la technique de réparation de ce modèle de SD considéré comme irréparable sans mettre le bateau à sec, fais le moi savoir avec photos outil original et processus mais surtout que la technique de réparation mise en oeuvre ne puisse pas prêter à critiques de la part de Volvo en raison des dommâges collatéraux engendrés. J'ai déjà lu sur certains sites des techniques de réparations qui ne pouvaient conduire qu'à endommager des pièces qui ne l'étaient pas avant intervention.
Bien cordialement

Hors ligne
Inscrit forum
réponse n°251655

Bonjour Pascal,
Un gros risque, si les clavettes demi-lunes inférieures tombent dans l'embase, c'est remorquage jusque au travelift.
Par ailleurs, quand on change un cône d'embrayage c'est que, généralement, l'embase à des heures et tout bon mécano va reprendre les jeux entre dents du train de pignons ainsi que les précontraintes roulements, ce qui ne peux se faire que sur un établi avec une grande connaissance de ces réglages et un outillage spécifique.
Bien cordialement

Hors ligne
catamaran
Inscrit forum
réponse n°251659
Kv33 a écrit :
Bonjour Pascal,
Un gros risque, si les clavettes demi-lunes inférieures tombent dans l'embase, c'est remorquage jusque au travelift.
Par ailleurs, quand on change un cône d'embrayage c'est que, généralement, l'embase à des heures et tout bon mécano va reprendre les jeux entre dents du train de pignons ainsi que les précontraintes roulements, ce qui ne peux se faire que sur un établi avec une grande connaissance de ces réglages et un outillage spécifique.
Bien cordialement
 Salut Christian
Un gros risque ? peut être, mais en même temps je suis au ponton et si jamais un problème survenait il me reste un moteur. Tu sais si je répare moi même c'est pour m'éviter de sortir de la  caillasse, ici, il n'y a pas de traveler donc le chantier fait venir une grue et ça me coute mini 1000 euro juste pour le sortir et pareil pour le remettre, alors j'ai vite fait mon choix. En plus j'aime bricoler moi même, tout, de la fibre à l’électricité de la plomberie à la menuiserie alors franchement démonter un saildrive alors que dernièrement j'ai changé un joint de culasse sur un de mes 2003T ne me fait pas peur, il faut juste savoir comment procéder, avoir les bon outils et surtout ne rien craindre surtout quand on a un plan "B" ce qui est mon cas.
Dans tous les cas j'en dirai plus la semaine prochaine car je monte vendredi pour démonter le reste avec l'outil que j'ai fabriqué et si je me plante ce ne sera pas grave, juste une expérience supplémentaire dans la réussite ou l'échec, mais de toute façon il y a un truc de sûr c'est que la clavette ne pourra pas tomber dans la bête, c'est déjà prévu.
Pascal
Hors ligne
catamaran
Inscrit forum
réponse n°251779
Bonjour à tous
Ca y est, c'est démonté, moins de 10mn, c'est enfantin en réalité.
J'ai fabriqué un outil, photo jointe, un plat troué à 10cm , trou de 9mm, tige filté de 6 qui correspond au pas de vis existant et un tube de cal 50 voir 60mm entaillé pour pouvoir retirer les 2 demi goupilles et d'une hauteur de 10cm.
il suffit de d'enfoncer la grosse rondelle et de retirer les 2 demi goupilles et après retirer le haut et le reste suit.
Il n'y a pas de réglage à faire, c'est juste enfantin.
Il faut aussi retirer sur le coté le levier "marche avant, marche arriere" et le tour est joué.
Finalement plus de peur que de mal, le conne est juste encrassé, par contre il faut changer le ressort du levier de vitesse car je pense qu'il n'est plus assez puissant, l'usure du temps.
Je joins quelques photos et je vais préparer un petit tuto pour mieux expliquer.
Je remercie tous ceux qui m'ont conseillé, et franchement quand je vois la simplicité à faire ce travail je me rends compte combien souvent on nous prend pour des pigeons
Pascal sur Shazzan qui va boire un coup parce qu'il est SUPER content
Hors ligne
catamaran
Inscrit forum
réponse n°251780

Photos

Hors ligne
catamaran
Inscrit forum
réponse n°251781

Photos

C'est le ressort à changer car si il ne repousse pas assez le pied, souvent c'est dur de débrayer avant ou arrière ainsi que le le joint torique où souvent les fuites surviennent
Hors ligne
Plan Erik Lerouge 40 pieds (Catamaran)
Membre cotisant
Cotisant depuis 2010
réponse n°251785

Merci Pascal, comme j'ai 2 embases 120 S, je suis ce fil avec grand intérêt.
J'archive les photos et j'attends avec impatience le tuto. Mais prends le temps de finir ton verre et si nos chemins se croisent, je t'en offre un autre !

Hors ligne
FOUTAINE PAJOT CASAMANCE
Membre cotisant
Cotisant depuis 2014
réponse n°251797

 J'applaudis l'artiste et vais boire un coup à ta santé ! Impatient d'avoir le tuto complet.

Hervé

 

Hors ligne
Inscrit forum
réponse n°251809

Bonjour Pascal, bonjour à toutes et à tous,
Bravo pour ton dépannage à flot, tu nous a démontré que tu étais un mécanicien amateur éclairé mais pour naviguer en sécurité sur ton voilier, il te faut aussi penser à l'entretien préventif donc d'éviter de te retrouver en pareille situation.
A quoi te servirait d'avoir changé à flot le cône d'inversion du SD si la pignonnerie de ce même SD lâchait quelques milles plus loin ? En tant que mécanicien navigant, nous dépannions à la mer mais nous faisions consolider au port en programmant, si nécessaire, une cale sèche d'urgence au cours de laquelle, nous anticipions les travaux d'entretien préventif.
Le dépannage n'a jamais remplacé le préventif qui est indispensable pour fiabiliser son bateau. Autre élément, pour les mécaniciens amateurs non éclairés, au final lse dépannages coûtent beaucoup plus chers que le préventif et sont sujet à de nombreuses engu...à bord.
Bien cordialement

Hors ligne
FOUTAINE PAJOT CASAMANCE
Membre cotisant
Cotisant depuis 2014
réponse n°251812

 Oui... Euh ... Et c'est quoi l'entretien préventif sur une telle embase ? A part les anodes, les joints spi et autres et les vidanges, je ne vois pas...

Hors ligne
VOYAGE 12.50
Inscrit forum
réponse n°251813
Toccata1 a écrit :
 Oui... Euh ... Et c'est quoi l'entretien préventif sur une telle embase ? A part les anodes, les joints spi et autres et les vidanges, je ne vois pas...

 Mon dieu, mon dieu... Enfin, le préventif:

Tous le jours, avant de manger, à midi et pour le repas du soir, à l'apéritif : On porte un toast

  • à la santé du moteur
  • un autre à la santé de l'inverseur
  • et aussi un à celle de la pompe d'injection
  • et pour les méticuleux... Un pour chaque cylindre

Là on voir bien que les propiétaires de cata sont handicapés

Michel

Hors ligne
catamaran
Inscrit forum
réponse n°251817
Yörük a écrit :
Toccata1 a écrit :
 Oui... Euh ... Et c'est quoi l'entretien préventif sur une telle embase ? A part les anodes, les joints spi et autres et les vidanges, je ne vois pas...

 Mon dieu, mon dieu... Enfin, le préventif:

Tous le jours, avant de manger, à midi et pour le repas du soir, à l'apéritif : On porte un toast

  • à la santé du moteur
  • un autre à la santé de l'inverseur
  • et aussi un à celle de la pompe d'injection
  • et pour les méticuleux... Un pour chaque cylindre

Là on voir bien que les propiétaires de cata sont handicapés

Michel

 Bonjour à tous, salut Michel

La tu me fais de la peine , penser qu'un propriètaire de cata ne préserve pas la santé de son materiel en trinquant à la leurs..... C'est bien mal les sconnaitre d'autant plus que là je viens juste de finir l'apéro à la bonne santé de mes saildrive et surtout en plus à la santé du numéro MMSI de mon transpondeur AIS que j'ai réussi aussi à mettre à jour, enfin, un poteau à moi, dont je ne vais pas tarder à donner la combine aux differant forums .
Sinon, Christian, je te rassure, pas besoin de rien controler dans un saildrive si ce n'est le niveau et la qualité d'huile vu que le démontage ne représente aucune difficulté et "AUCUN" réglage pour ce qui concerne ce fameux cone en bronze. Je crois que si un mécano professionel t'as raconté ça, c'est certainement qu'il a besoin d'un peu de money je pense. Et là pour le coup, chaque personne qui fera ce démontage confirmera mes dire.
Allez, je vais m'en reprendre un p'tit dernier pour le fun.
Pascal sur Shazzan...

Hors ligne
catamaran
Inscrit forum
réponse n°251818
Yörük a écrit :
Toccata1 a écrit :
 Oui... Euh ... Et c'est quoi l'entretien préventif sur une telle embase ? A part les anodes, les joints spi et autres et les vidanges, je ne vois pas...

 Mon dieu, mon dieu... Enfin, le préventif:

Tous le jours, avant de manger, à midi et pour le repas du soir, à l'apéritif : On porte un toast

  • à la santé du moteur
  • un autre à la santé de l'inverseur
  • et aussi un à celle de la pompe d'injection
  • et pour les méticuleux... Un pour chaque cylindre

Là on voir bien que les propiétaires de cata sont handicapés

Michel

 Bonjour à tous, salut Michel

La tu me fais de la peine , penser qu'un propriètaire de cata ne préserve pas la santé de son materiel en trinquant à la leurs..... C'est bien mal les sconnaitre d'autant plus que là je viens juste de finir l'apéro à la bonne santé de mes saildrive et surtout en plus à la santé du numéro MMSI de mon transpondeur AIS que j'ai réussi aussi à mettre à jour, enfin, un poteau à moi, dont je ne vais pas tarder à donner la combine aux differant forums .
Sinon, Christian, je te rassure, pas besoin de rien controler dans un saildrive si ce n'est le niveau et la qualité d'huile vu que le démontage ne représente aucune difficulté et "AUCUN" réglage pour ce qui concerne ce fameux cone en bronze. Je crois que si un mécano professionel t'as raconté ça, c'est certainement qu'il a besoin d'un peu de money je pense. Et là pour le coup, chaque personne qui fera ce démontage confirmera mes dire.
Allez, je vais m'en reprendre un p'tit dernier pour le fun.
Pascal sur Shazzan...

Hors ligne
FOUTAINE PAJOT CASAMANCE
Membre cotisant
Cotisant depuis 2014
réponse n°251829
Yörük a écrit :
Toccata1 a écrit :
 Oui... Euh ... Et c'est quoi l'entretien préventif sur une telle embase ? A part les anodes, les joints spi et autres et les vidanges, je ne vois pas...

 Mon dieu, mon dieu... Enfin, le préventif:

Tous le jours, avant de manger, à midi et pour le repas du soir, à l'apéritif : On porte un toast

  • à la santé du moteur
  • un autre à la santé de l'inverseur
  • et aussi un à celle de la pompe d'injection
  • et pour les méticuleux... Un pour chaque cylindre

Là on voir bien que les propiétaires de cata sont handicapés

Michel

 "Mon dieu, mon dieu..." Restons simples, Michel, appelle moi Hervé !  LOL !!

Et buvons un coup à la santé de nos machines à cambouis !

 

Hors ligne
catamaran
Inscrit forum
réponse n°251844
Bonjour à tous
voilà ce que j'ai réussi à faire comme tuto, peut être un peu léger mais bon et 2 autres PDFà suivre pour le démontage et l'éclaté du bestiau plus 2 vidéos sur le changement du joint d'embase et du cône.
Pascal sur Shazzan

www.youtube.com/watch?v=rWYZ8iPuHIQ&feature=youtu.be

www.youtube.com/watch?x-yt-cl=84503534&v=cxqHqOwC78c&x-yt-ts=1421914688

Hors ligne
catamaran
Inscrit forum
réponse n°251846
PDF sur les codes des pieces de l'éclaté de l'embase sd 120S Que l'on m'a donné sur Hisse et Ho
et j'ai aussi le manuel de démontage d'atelier officiel que je peux envoyer à ceux qui sont interessés par courriel car il fait 7mo impossible de le mettre en ligne ici


Hors ligne
- Pirogue 2 Places (Monocoque)
Inscrit forum
réponse n°251861

Bravo Pascal .

Un café du Port comme je les aimes      

Oups pardon ... Je  ,ont  et nous

Hors ligne
Inscrit forum
réponse n°252014
Kv33 a écrit :
Bonjour Pascal, bonjour à toutes et à tous,
Bravo pour ton dépannage à flot, tu nous a démontré que tu étais un mécanicien amateur éclairé mais pour naviguer en sécurité sur ton voilier, il te faut aussi penser à l'entretien préventif donc d'éviter de te retrouver en pareille situation.
A quoi te servirait d'avoir changé à flot le cône d'inversion du SD si la pignonnerie de ce même SD lâchait quelques milles plus loin ? En tant que mécanicien navigant, nous dépannions à la mer mais nous faisions consolider au port en programmant, si nécessaire, une cale sèche d'urgence au cours de laquelle, nous anticipions les travaux d'entretien préventif.
Le dépannage n'a jamais remplacé le préventif qui est indispensable pour fiabiliser son bateau. Autre élément, pour les mécaniciens amateurs non éclairés, au final lse dépannages coûtent beaucoup plus chers que le préventif et sont sujet à de nombreuses engu...à bord.
Bien cordialement

 Bonjour à toutes et à tous,
En pièces jointes maintenance préventive et photo. Pas d'intervention préventive spécifique prescrite par lr motoriste pour le contrôle du cône d'embrayage par contre une indication pratique communiquée par un Volvo Center : "Un retard au passage de la marche avant ou arrière l'obligeant à mettre un peu de gaz."
Bien cordialement

Hors ligne
Inscrit forum
réponse n°286959

Bonjour Pascal

Je souhaite également  changer le cône de mon SD ,peux tu stp me faire parvenir ton 

Tuto avec photo..

Moteur MD2030D 

SD MS25SR

 

Cordialement

Patrick

 

 

Hors ligne
Catamaran nautitech 475 (Catamaran)
Inscrit forum
réponse n°290810

Bonjour,   je serai  intéressé  par tout ce que vous avez fait pour   remplacer  le  cône   et le  doigt d'embrayage.   Merci  et belles navigations.  Jacques  sur Catana 471

Le site de la Grande Croisière...