g - São Vicente

g - São Vicente

Posté par : Isa et Pascal
21 Décembre 2017 à 23h
Dernière mise à jour 27 Décembre 2017 à 16h
463 vues
Flux-RSS

São Vicente

Départ le 18/11/17 à 6h , au moteur vers São Vicente en passant par le Sud de l'île de Raso , l'île de Branco , l'île de Santa Lucia et São Vicente . Une petite ballade de 55 milles qui va nous occupée toute la journée . Le jour se lève doucement , le ciel bleu illumine les sommets de São Nicolau qui s'élèvent derrière nous . La mer est d'un calme plat . Le vent alizé nord-est entre dix et quinze noeuds pousse géo à 7 noeuds . La nage majestueuse d'un banc de globicéphales argentés arrive perpendiculairement sur l'arrière , moment unique .

Au bout de quatre heures de navigation , nous observons devant nous l'île de Santa Lucia puis juste derrière l'île de São Vicente et en arrière-plan l'île de Santo Antão . Nous laissons également derrière nous l'île de São Nicolau qui s'élève au loin derrière l'île Raso tout en longueur et l'île Branco tout en hauteur . 

À dix milles du phare de la pointe sud-ouest on passe à côté d'une dizaine de barques de pêche en groupe . Les pêcheurs tirent chacun leurs dizaines de mètres de ligne à la main . 

Le vent prend de l'accélération au niveau des couloirs entre le falaises . Cinq milles avant le phare qui n'est plus en service , le vent diminue nettement , on finit au moteur pour les dix milles restants . Les hautes falaises désertiques nous surplombent de toutes leurs hauteurs . Trois couleurs sont représentés sur le côté tribord , le bleu pâle du ciel entremêlé de flocons poudrés , la falaise dans les tons marrons sans un brin de verdure et la mer d'un bleu turquoise . 

     

 

Nous sommes maintenant face au vent entre les deux iles . Santo Antão à bâbord et São Vicente à tribord . Les deux iles sont séparées de 6,5 milles seulement . Dix heures dont quatre au moteur après notre départ de São Nicolau , Géo "pointe" son étrave dans la baie do Porto grande de Mindelo deux heures avant le coucher du soleil . Nous ancrons devant le port bien à l'abri parmi une vingtaine de voiliers ( nous sommes à la période de la transatlantique cela explique la concentration de voiliers ) . 

     

L'île de São Vicente 

Elle est la deuxième ile la plus peuplée de l'archipel du Cap Vert mais elle a été la dernière à l'être à cause du manque d'eau . Elle se trouve dans le groupe des Îles de Barlavento " Nord " avec les Îles de Santo Antão , Santa Lumia , São Nicolau , Sal et Boavista . Sa superficie est de 227 km2 , 24 km sur 16 , c'est la septième plus grande du Cap Vert . La majeure partie de l'île est montagneuse , trois massifs principaux dont le plus haut est le Monte Verde , 750 mètres d'altitude . L'île est une des plus arides du Cap-Vert due au climat extrêmement sec . Une usine de dessalement de l'eau de mer permet partiellement l'approvisionnement d'eau pour la population sinon en plus l'eau arrive par tankers de l'île voisine Santo Antão .

Mindelo est la ville principale de l'île . Deuxième ville du pays, elle est tenue pour la capitale culturelle du Cap-Vert . Presque toute la population ( 50 000 sur 75 000 personnes ) vit dans cette ville et dans sa banlieue .

La baie de Mindelo fait partie du Club des plus belles baies du monde. Celle-ci décrit un demi arc de cercle presque parfait . Il s'agit en fait d'une ancienne caldeira partiellement ennoyée C’est à cause d’elle que Mindelo s’est développé à l’époque des comptoirs escales sur la route de l’Amérique latine. Beaucoup de vieux cargos finissent leurs vies ici, soit encore flottants au mouillage, soit déjà immergés laissant entrevoir quelques tôles. Le port de commerce abrite aussi de vieux caboteurs toujours en usage entre les îles. Pour les marins c’est un port mythique : africain encore un peu en Europe et déjà un goût d’amérique latine. 

 

Le Monte Cara ( visage en français ) atteint 480 mètres , il surplombe la baie et est considéré comme patrimoine nationale . La dénomination de ce dernier vient de l'association de ses lignes à la silhouette d'une figure qui selon la tradition serait celle de George Washington vu couché et de profil . Ce mont est splendide lors du coucher de soleil .

     

 

Ville culturelle et cosmopolite , le tourisme est important . Les maisons coloniales aux façades colorées aux tons plus ou moins soutenues embellissent les rues . 

    

 

                                                 

 

Une imposante bâtisse au ton pastel rose et blanc se remarque en remontant la rue face au port , c'est le palais du gouverneur . 

Une réplique de la tour de Belém de Lisbonne fait face à la baie . Construite entre 1918 et 1921 pour être la Capitainerie du port Porto Grande , elle a été restauré en 2001 et abrite le musée de la mer maintenant . Une vue à 360° sur la ville et la baie du haut de la tour en montant par une petite échelle nous fait admirer la ville d'un côté et la baie de l'autre . 

    

 

                                                            

 

Dans cette même rue l'impressionnant marché aux poissons est une curiosité pour les touristes . Des poissons en grande quantité et de toutes dimensions à même le sol , dans des bacs ou sur des paillasses sont triés par catégories , vendus entiers ou en morceaux . Les mesures d'hygiène sont un peu différentes de chez nous !

    

 

                                   

 

Les marchés de fruits et légumes très colorés , répartis dans la ville sont un lieu de rencontre où fourmillent de nombreux acheteurs et curieux . 

     

 

Célèbre pour sa musique et ses musiciens , Mindelo est la ville natale de la célèbre chanteuse Cesária Évora , surnommée " la Diva aux pieds nus ", devenue une star à 50 ans . Décédée en 2011 , elle fut la meilleure ambassadrice du Cap-Vert à l'étranger . Elle est représentée sur les timbres postales , sur les billets de banque ... 

                                                         

 

Elle repose au cimetière de Mindelo , nous sommes allés sur sa tombe . En sortant du cimetière , Cloclo , notre amie a subi une tentative de vol à l'arraché . Je marchais à côté de Cloclo , à 30 mètres derrière nos maris lorsqu'un homme a tenté d'arracher le petit sac qu'elle tenait fermement à la main . L'homme a été décontenancé car nous avons essayé de l'en empêcher , nos maris et des hommes qui se trouvaient de l'autre côté de la rue se sont précipités vers nous pour nous aider . L'homme a lâché et s'est écarté , il est recommandé de faire attention à Mindelo . La nuit suivante de notre retour de l'île de Santo Antão , un voisin de bateau a vu un homme monté sur Géo par l'avant , les autres étaient restés dans l'annexe . Le voleur s'est rendu compte qu'on était dans la cabine avant , il est reparti sans rien nous prendre . Le bateau juste derrière nous a été dévalisé ( ordi , tablette , appareil photos...., la porte a été forcé , le propriétaire n'était à bord .

Après la découverte de la ville , nous nous déplaçons en aluguer demain pour faire le tour de l'île . 

Le petit village de Calhau à l'est , au pied de volcans éteints , est un lieu idéal pour la plongée . De belles résidences secondaires très sécurisées face à la mer sont en bordure du village . Ce village offre une vue sur l'île de Santa Luzia , Branco et Raso au loin , iles inhabitées 

     

Nous continuons vers le nord vers le village de Baia das Gatas où des constructions de belles et grandes maisons sont en pleines expensions , une superbe plage domine l'océan . Nous terminons notre petite ballade au village de Salamansa . Coup de cœur pour sa plage idyllique dans un cadre époustouflant car de chaque côté surplombent la montagne . Son sable fin et son eau turquoise avec ses deux paillotes nous font rêver . Un Capverdien a installé sa paillote après avoir travaillé en France dans la restauration , il nous prépare des crêpes comme chez nous en Bretagne sauf qu'elles sont fourrées de fruits du Cap-Vert , un délice . Juste en face de cette plage nous apercevons l'île de Santo Antão . 

     

 

Les soirs de weekend , nous entendons au niveau de la tour de Bélem de la musique capverdienne , tambours .... Nous sommes allés voir ces jeunes de l'école de musique , ils font le tour du quartier en jouant la musique rythmée du pays qui attire les gens et met du baume au cœur .

                                               

              

 

    Voici le trajet  que nous avons effectué au Cap-Vert

L'alizé se concrétise , nous nous préparons à lever l'ancre pour la transatlantique , reste les derniers préparatifs . Départ prévu le 28 novembre 2017 pour les Antilles......

                                             

 

Emplacement

Vous devez vous identifier pour laisser un commentaire : cliquez ici pour vous connecter .

Le site de la Grande Croisière...