BPPV STCW 95

6152 lectures / 39 contributions / 0 nouveau(x)
Hors ligne
VOILIER DS 42 S. O
Inscrit forum
BPPV STCW 95
sujet n°80961
Bonjour à tous, messieurs, les PROS ! Après une vie professionnelle bien remplie, je souhaiterais pouvoir faire un Gd Voyage sur mon bateau (42'). Pour absorber les coûts que ce voyage pourrait engendrer, je voudrais pouvoir en tirer quelques revenus en faisant du Charter ! Dans ce cas, me faut-il, impérativement, en France et hors des eaux territoriales françaises, ce BPPV français, avec tout ce que cela comporte (formations, coûts et charges...) ou bien RIEN de spécial. Ne serait-il judicieux de le passer dans un autre pays (Belgique, GB, ...), si cela est possible où cette formation serait moins chère et moins longue ..., mais avec les mêmes garanties européennes (reconnaissances, assurances, etc ....) Merci pour vos informations .... Voileusement Stéphane
Anonyme (non vérifié)
réponse n°80023

Stephane,

Si ton bateau est sous pavillon belge, à l'heure actuelle aucun brevet de competence n'est requis pour faire du charter avec
passagers payants avec un voilier de 42' (incroyable mais vrai...). Toutefois ton bateau devra obtenir un certificat de
navigabilité pour ensuite obtenir le pavillon belge "commercial". Pour obtenir ce certificat, il faudra soumettre ton bateau à une
visite par un responsable du ministère maritime belge. Cout de la visite: 325 Euros la première année. A cela il faut rajouter la
cout de la mise en conformité du bateau.

Muriel

Hors ligne
MORGAN 41OI
Inscrit forum
réponse n°80509

Bonjour, je suis à peu près dans le même projet - quadra, voilier de 41 ', projet de vie à bord avec charter occasionnel en toute
légalité. Mon problème est le suivant : j'envisage de passer le BPPN-Capitaine 200, ce qui implique une formation de 4 mois puis
quelques épreuves théoriques et pratiques. Jusque là pas de problème. Là où ça se corse, c'est qu'il faut ensuite une navigation
de 12 mois, a priori comme inscrit maritime! C'est le serpent qui se mord la queue : pour naviguer comme pro, j'ai besoin du
capitaine 200, pour avoir le Capitaine 200, il faut avoir navigué 12 mois!!! D'où mes questions : une nav de 12 mois en plaisance
peut-elle être validée (à condition évidemment d'avoir les éléments de preuve ) ? Une nav de 12 mois en charter pro sous
pavillon belge (pas de brevet obligatoire) peut elle être validée par la France pour la délivrance du Capitaine 200 à quelqu'un qui
aurait passé avec succès les épreuves de ce brevet ? Merci de vos lumières...

Hors ligne
VOILIER DS 42 S. O
Inscrit forum
réponse n°81501

Clin BONJOUR,

DESOLE DE REPONDRE SI TARD? MPAIS J ETAIS EN VACANCES ET ENSUITE DEPLACEMENT.

POURRIEZ VOUS ME DONNER VOTRE N° PHONE AFIN DE VOUS CONTACTER ET PARLER DE CE BPPV CAPITAINE 200, ETANT
DS LE MEME PROJET QUE VOUS !

SALUTATIONS & A BIENTOT

MON TELEPHONE EST LE 06 03 42 03 20

CORDIALEMENT

STEPHANE

Hors ligne
Inscrit forum
réponse n°82976

dans le monde de la plaisance professionnelle internationale dominée par les usages anglo saxon, les diplomes de la RYA
britannique (yachmaster offshore et ocean) ont bien meilleure cote que les STCW capitaines 200. ils se passent en UK. voir site
du rya. Si ton bateau est sous pavillon des iles UK (y compris anglo normandes très avantageuses) le grade STCW est a peine
reconnu en voile pro.
La principale et seule formation STCW95 équivalente aux formations RYA reconnue en équivalence par les agences
internaitonales sur les voiliers pour les équipages pro (y compris pour un skipper sans diplome mais avec beaucoup d'expérience
et de renommée) s'intitule formation de base à la sécurité (5, 6 jours, a peu près 1200 euros) C'est l'un des modules sécurité,
pont, moteur, voile qui constituent le capitaine 200 voile.
L'obligation d'avoir un diplome n'est pas respecté sur beaucoup de bateau charter, et encore moins sur son propre bateau s'il
n'est pas NUC en France, il est simplement fortement recommandé pour trouver du travail auprès d'un agent ou pour vendre
son bateau au travers d'une agence de voyage spécialisée bateau (qui sont tous britons...)
A propos si tu veux faire du charter sur ton bateau il vaut mieux passer par une agence. ou alors faire cela a la petite semaine
sur le coin d'un port en france comme beaucoup qui n'ont aucune compétence.
pour info détaillées sérieuses allez aux aff mar à paris ou contacter les agents charter a antibes (voir gépy)

http://www.armateursdefrance.org/emploi/bcmom/1_marins/4_stages/1_4.htm
http://www.gepy.fr/brevets%20formations_files/captaine_files/Decret20053...
http://www.gepy.fr/
http://www.inseit.com/inseit_site/doc/formationsmer.php
http://www.stcw.org/training.html
http://dept.navigation.enmm.free.fr/index.htm

Anonyme (non vérifié)
réponse n°82978

Je doute que ta réponse soit lue compte tenu de la date à laquelle la question a été posée, et c'est tant mieux tellement elle
contient de bétises ...

Hors ligne
Inscrit forum
réponse n°82986

je suis BE voile et capitaine 200 voile (PPV mis a jour recemment aux normes STCW95)
moi je parle de ce que je connais sans insulter les autres par ignorance et bétise justement

Hors ligne
Inscrit forum
réponse n°82987

Je vais donner le détail pour les autres : la formation de base à la sécurité recommandé sur les navires de charter pour tous les
personnels y compris le skipper (qui n?est pas un capitaine) : TECHNIQUES INDIVIDUELLES DE SURVIE STCW A-VI/1-1 ,
FORMATION DE BASE A LA LUTTE CONTRE L?INCENDIE STCW A-VI/1-2, PREMIERS SOINS ELEMENTAIRES AFPS STCW A-VI/1-
3, SECURITE DES PERSONNES ET RESPONSABILITES SOCIALES STCW A-VI/1-4
La plus part des écoles de marin pro (peche et plaisance) en France propose cette formation, y compris certains agents
d?équipages.

Anonyme (non vérifié)
réponse n°82999

bonjour,

chacun a le droit de trouver mal exprimées les remarques de "croisicais" mais le fond de son propos est bon.

simplement les brevets d'origine RYA (variante professionnelle) sont strictement équivalents au "capitaine 200 voile" français du
point de vue administratif, c'est à dire que les deux répondent aux exigences de l'OMI, mais les employeurs et agents ont
tendance à préfèrer les formations anglo-saxonnes, et ils sont libres de le faire.

au charter, le skipper est bien le capitaine, responsable du navire au sens de la législation nationale (code disciplinaire et pénal
de la mparine marchande) et internationale, inscrit au rôle d'équipage et salarié en tant que tel; autrement il s'agit de location
avec marin, improprement appelé skipper, alors que le locataire reste chef de bord responsable du navire.

bonne année à tous

JF Perrouty

Anonyme (non vérifié)
réponse n°83001

re-bonjour,

sous pavillon français il n'y a que deux situations possibles:
- le bateau est loué, avec un contrat de location, et le locataire est chef de bord, responsable du navire; le marin
éventuellement embarqué doit être en règle vis à vis de l'administration (ENIM) et n'est que le conseiller et l'assistant du
locataire;

-le marin embarqué, qualifié comme chef de bord (capitaine 200 voile par exemple) garde la responsabilité du navire; il s'agit
alors de transport de passagers et le bateau doit être armé comme NUC;

toute autre situation est financièrement et pénalement dangereuse pour le chef de bord-propriétaire en cas de contrôle et, a
fortiori, d'accident, même s'il possède la qualification technique requise. Dans tous les cas l'emploi des termes "charter"
ou "skipper" sous pavillon français est abusif et ambigu.

cordialement

JF Perrouty

Hors ligne
CATA A VOILE (Catamaran)
Inscrit forum
réponse n°83021

bonsoir

professionel du yatching depuis 20 ans etand aujourd hui capitaine 8000 ayant naviguer que professionnellement sur les mer
du monde entier je pense que

etre marin aujourd hui et vouloir transporte des passagers marin pro j entend et vouloir gagner des sous est extremement
difficiles avec des tres petits brevets comme le ppv et lle capitaine 200 lisez bien les prerogative et avant cela lisez bien
comment arriver au brevet

par contre celui qui veux louer son bateau je ne vois pas le probleme de le loue sans equipage le capt etand simplement sur le
liste d equipage donc officiellement sans equipage comme font toute les compagnie de location
cela implique une assurance speciale
un contrat de location qui vas bien voir contrat des societe de loc
e et une stucture contable avec un intitule loueur de bateau
un bateau est exactement la meme chose que un appart ou un vehicule

ce n est pas un probleme de capitaine c est un probleme de montage et declaration

tout ceux qui pense ppv ou capt 200 voudrais un brevet pour travailler et bien sur ne jamais declare quoique ce soit
alors il prennent le plus petit examens des marins sans faire ou vouloir faire la difference entre examen et brevet
comme si en france existait encore des metiers non struture metiers de transport de passagers a plus fote raison

a votre service
captain jpp

Anonyme (non vérifié)
réponse n°83027

bonsoir,

ce n'est toujours pas écrit en français, mais les remarques de "captainjpp" sont cette fois assez pertinentes: pour gagner sa vie
en navigant sur des navires de plaisance il vaut mieux être salarié sur de vrais grands yachts et posséder un brevet sérieux, et
une expérience de même niveau.

pour rentabiliser un peu son propre bateau, rien de mieux que de le louer, en restant à bord comme passager (expérimenté et
de bon conseil...)ou non.

autrement il faut faire métier de la location, ou du transport de passagers, et c'est une autre histoire, professionnelle et
commerciale.

cordialement
JF Perrouty

PS: je n'ai navigué, et parfois commandé, que pendant trente ans, et jamais en plaisance, et je ne prévois pas de louer mon
bateau... simplement, une fois retraité, j'ai été amené à porter une appréciation sur des comportements en cas d'accidents de
mer, mettant parfois en cause des plaisanciers ou des professionnels de la plaisance.

Anonyme (non vérifié)
réponse n°83040

Bonjour

On peut faire beaucoup de chose dans ce domaine lorsque l'on a pas les diplômes, mais ou cà peut être problématique c'est s'il y
a un accident et cà tout le monde en est conscient . Je pense qu'effectivement le mieux si on n'a pas le BPPV c'est de louer son
bateau avec un contrat bien rédigé dans lequel il sera bien précisé que le loueur et seul maître à bord, vôtre présence ne doit
même pas apparaître sur le contrat. Vous êtes présent pour conseillé mais en aucun cas vous n'avez la responsabilité du bateau.
Attention si vous déclarez ces revenus il faut rester dans la marge de revenus tolérés sinon le fisc vous imposera de vous
inscrire au regitre de commerce et çà vous pouvez le faire en tant que loueur de bateau et c'est tout.
Quand au BPPV c'est une formation sérieuse mais qui nécessite au moins une année de disponibilité, il y a une école à Séte qui
forme les BPPV sur un an, le programme est assez chargé.

Amicalement

Hors ligne
CATA A VOILE (Catamaran)
Inscrit forum
réponse n°83047

bonsoir

un an et apres il faut etre marin et apres il avoir le brevet valide

lisez bien tout le reglement

pour ceux qui veulent gagner un peu d argent en navigant rien de tel que d avoir une ou plusieurs specialite a terre ou sur les
bateaux

plus remtable surement et certaine moins casse tete que tout d abord comprendre dans le reglement des marins
surtout celui du transport de passager

m oins casse tete aussi que de recevoir desw client a bord
tout le monde na pas exactement les bonnes dispositions

salutations
captain jpp

Hors ligne
Inscrit forum
réponse n°83459

Salut Stéphane,
Te voila un beau projet et à priori un beau bateau (42 pieds) !
J'ai passé mon PPV il y a quelques années et ai un peu déchanté. Cela à représenter une bonne dose d'investissement
personnel , 6 mois aux Glénans + 6 mois dans un lycée Maritime. La partie aux Glénans a été vraiment très sympas mais le lycée
à 37 ans assis sur une chaise toute la journée alors que tu rêves de prendre l'air, c'est pas ça !
Il faut que tu sache que le PPV est renouvelable tous les 5 ans, et que 365 jours enrôlé comme professionnel auprès des affaires
maritimes sont nécessaires, au bout des 5 ans, pour que le diplôme soit reconduit.
Conclusion, soit tu voeux vraiment beaucoup faire de charter, soit tu aimes les études et tu te lance un défi, soit tu essais de
trouver une autre solution.
Le problème c'est qu'à la base, nous pratiquons la voile par recherche de libertée, alors que vouloir gagner sa vie avec cela
légalement devient très contraignant.

Sinon je découvre ce site et le trouve intéressant.
Je suis toujours étonné de voir combien certains interlocuteurs du forum pensent détenir toute la vérité.
Je pense qu'il faut être aussi humble en information concernant tout ce qui touche aux affaires maritimes, qu'en Navigation. En
effet même les fonctionnaires rôder à la réglementation se perdent dans leurs explications.

Hors ligne
CATA A VOILE (Catamaran)
Inscrit forum
réponse n°83466

BONJOUR
Je ne crois pas que les affaires maritimes ce perde dans la reglementation
le probleme du ppv c est que c est un tout petit niveau que personnelllement j assimille au CAP
Aet que les ppv veulen ttransporter la marchandise la plus delicate et complique au niveau
administrtif et ceux bien sur les ocean du monde
malheureusement il y eu le titanic et apres le titanic la solas reglementation du transport de passagers

personnellement je conseille au futur ppv de faire comme tout le monde quand on veux faire un metier c est de faire une etude
de marche

mais une solution tres facile pour travailler en voyageant c est d avoir des specialite qui peuvent avoir court aupres du monde
des bateaux mecanicien electricien electronicien frigoriste
ou d autre specialite comme instituteur barmand les benefice ne seront que plus important
j en avais parle plus haut

captainjpp

Hors ligne
Inscrit forum
réponse n°83477

Bonjour Jean Pierre, je tiens à répondre à ton message qui pourrait amener quelques personnes à s'inscrire pour passer un PPV
pensant que le niveau est bas.
Effectivement au niveau de la pratique voile, j'ai trouvé cette formation beaucoup moins enrichissante que le monitorat, excepté
pour la partie manoeuvre en solo. C'est normal puisque le niveau requi pour l'entrée à la formation de 6 mois, est celui de
l'autonomie totale sur un voilier.
Par contre, toute la partie théorique que j'ai appris pendant cette formation et me suis empressé d'oublier à 80%, correspond à
la réglementation maritime précise, la comptabilité, l'anglais maritime, le matelotage, la mécanique, etc... Au moins, même en
ayant oublié pas mal de chose, je sais où aller chercher les éléments dont j'ai éventuellement besoin. Il faut dire que le
programme du PPV ayant du être fait par des personnes n'ayant jamais mis les pieds sur un voilier, l'objet des cours était parfois
assez loin de ce qui m'intéressait, et était plus adapté à des cargos ou des gros bateaux de pêche. Par exemple, la mécanique
était tournée vers des moteurs de 1000 à 20000ch alors que sur un voilier ce serais plûtot des moteurs de 27 à 300ch. Rien à
voir !
Donc beaucoup de bachautage, pour peu de reste effectif. En mécanique j'aurais préféré que l'on me montre comment
réamorcer un petit moteur diesel, changer une roue de pompe à eau, etc..Dommage !
La où le niveau est réellement élevé, c'est celui de la navigation ! Tout y est, et les tortures mentales son au rendez-vous de
quasiment chaque exercice pour tester non seulement votre mémoire, mais votre sens des mathématiques.
Je doute très fort que cela soit justement du niveau du CAP et pense même qu'un officier de la marine en cours d'activité serait
difficilement au niveau pour passer d'emblais l'examen.
Il n'y a qu'à voir le pourcentage élevé d'échec à l'examen, qui pourtant compte la plupart du temps, 99% de candidats super
motivés pour le préparer.
Cette difficulté sert de filtre, et au moins, seul les personnes ayant une bonne capacité de réflexion sortent avec le PPV (sauf
chance), ce qui est important comme tu le dis pour des futurs capitaines responsables d'équipages et de clients.
En gros cet examen à le mérite d'exister mais est très perfectible.
La lourdeur de ce que demande l'administration pour pouvoir être capitaine et faire du charter et en complète inadéquation avec
le milieu de la voile.
Il faudrait un jour créer une formation de professionnels de la voile sans bachautage, dans le principe de l'école des Glénans, ou
90% des choses apprises sont retenue sans effort et sont évidentes d'utilité.
Je sais, je rêve, surtout tant que ces formations dépendrons de la marine marchande !!
Pour revenir à nos moutons Jean pierre, il faut que tu ouvre les yeux, le PPV est d'un bon niveau !

Hors ligne
CATA A VOILE (Catamaran)
Inscrit forum
réponse n°83625

reponse a spinaker

je ne parle pas du niveau de formation ou du programe de formation je parle du niveau dans l echelle des prerogatives de l
examen de ppv examen qui n est pas encore le brevet
je m etonne que la plupart des ppv n ont pas consience de ce fait ou ne veulent pas avoir consience de ce fait et apres cela
critique le systeme affaires maritimes reglementation ect ect.............
c est cela que je veux dire
car vouloir transproter des passagers en voulant etre capitaine ce nest plus tres faciles depuis le titanic naissance de la solas
comment vous ne connaissez pas la solas et les ppv veulent transporter des passagers sur les ocean ?
Je suis t autand plus etonne que ces ppv ont un niveau general le plus souvant egal au bac
ne serai til pas des personne qui simegine avec rien avoir tout ?
la personnellement je vous pose la question
j y est repondu depuis 10 ans j ai des ppv comme marin sur mes different bateaux donc je resume niveau bac n etand pas la
pour travailler dur ne possede pas de specialite interresassant pour un bateau comme la mecanique elictricite electronique
toujours depuis 10 ans ils sont pour prendre lamonnaie et en faire le moinspossible
pour preuve aucun aujourd hui n est sur un bateau
pal mal sont a 33 h de travail chez decathlon
ces personnes la ne pouront jamais atteindre le niveau de marin si il n ont pas de specialite ou de predisposition a une specialite
dommage parce que aujourd hui le travail ne manque pas sur les yachts a voile ou a moteur
es ce que c est parceque personne ne sait leur explique ?
il n veulent pas ecouter les explication qu elles viennent de moi ou des affaires maritimes
et apres cela il critique ces simplement celaque je n aime pas trop
la fable du renard et des raisons de lafontaine
conclusion celui qui veux transporter des passagers doit avoir au minimun le niveau d officier mar mar
ou avoir la specialite de mecano ou electricien
j ettends pour pouvoir gagner suffisament d argent pour vivre et payer des charges pour etre evolutif chez les marins
en dessous laprobabilite de reussite est plutot faible
salutation
captainjpp

Hors ligne
CATA A VOILE (Catamaran)
Inscrit forum
réponse n°83626

reponse a spinaker du 16 JANVIER
C est pas que tout le monde detient sa verite c est que pas mal de personne s imagine seuleument s imagine que avec un
examen on peux devenir professionnel cela n est pas possible
ou les personne suivent un cursus de formation de de stages ici de navigation sur un bateau ou ce serront toujours des
bricoleurs
je connais de tres bon bricoleur qui ont veccu de ce metier de marin tres tres bien
mais je repete etre bricoleur impose de resoudre une equation
etre marin pros demande de resoudre une autre equation completement differente
ce n est pas une questionde verite
captainjpp

Hors ligne
Inscrit forum
réponse n°83750

Bonjour Jean Pierre. Hé bien, il ne faut pas s'énerver comme ca ! Je comprends tout à fait que tu ne comprennes pas les PPV car
tu es différent, et nous avons tous du mal à comprendre les gens différents de soi. Cela ne sert à rien de critiquer ces gents
différents car eux même ont sûrement autant de critiques à te faire, différentes des tiennes évidemment. De plus il faut éviter
les généralités, et de la même manière qu'il y a quelques capitaines de la marine marchande ouverts, quelques PPV ne sont pas
des bons à rien. Je te comprends un peu, toute cette expérience, ces diplômes, et ces petits cons qui débarquent après 6 mois
de formation et se prétendent capitaine. Effectivement cette formation est courte et comme dans nimporte quel métier, c'est
l'expérience qui fait le professionnel. Aussi un PPV doit s?auto-évaluer et entreprendre des navigations particulières ou piloter de
grosses unités qu?en fonction de son expérience.
Les PPV que tu as eu sur ton navire n'étaient pas à leur place et par conséquent absolument pas mis en valeur, voir démotivés.
Un PPV est un capitaine, non pas un subalterne, et sa démotivation est légitime lorsqu'il a à suivre les ordres de quelqu'un. C'est
vrai aussi que la plupart des PPV sont plutôt « cool », ce qui peut laisser à penser que la sécurité n'est pas forcément au rendez-
vous. J'ai pourtant été surpris de voir comment dans des situations de crise, ces personnes « cool » gêrent parfaitement la
situation.
Je ne dis pas que c?est le diplôme parfait pour des personnes parfaites, et certains feraient sûrement mieux de faire autre chose
de moins responsable, mais la sélection se fait naturellement et seules ceux qui ont les qualités requises finissent par exercer
réellement et en bon professionnel, le charter ou le convoyage, de manière durable.

Hors ligne
CATA A VOILE (Catamaran)
Inscrit forum
réponse n°83753

je ne m enerve pas je trouve bizarre que des personnes d un niveau scolaire puissent s imagine etre capitaine avant d etre
marin de plus capitaine de transport de passagers cela cet de la reglementation internationale
pour les situation de crise vue que le ppv moyen n entand rien a la mecanique electricite hydraulique ce nest pas eux qui regle
les problemes comme tu dis en temps de crise
autre point ce n est pas moi qui leur demande de travailler avec moi tu les verais quand il flaire les sous il te vendrais pere et
mere et cette annee j ai emboche avec temoin
avant l amboche il allait travailler a fond et le bilan c est que j ia eu une surcharge de travail de 40 pour cent
ce qui m embette un peu c est que ces personnes la quand tu leur demande de faire une formation mecanique il parte en
courant en invocant qu il veulent etre payer et cher pour travaille
et a bord de mon bateau par exemple je suis obliger de faire toute la maintenace incapable meme de maintenir l anexe qui est
tout de memeun hb de 50 CH en etat de marche anexe qui est quand meme une sacre ecole de glisse et de plaisir
et de maitrice de la propulsion
le^probleme c est pas que cela m embete de faire la mecanique mais c est que l on change de bateau ces jours ci et que pour le
nouveau de 36 M rien que l anexe elle fait 7 M moteur diesel turbo 300 cv et propulsion jet
et cela n est qu echantillonage de ce nouveau bateau
tes d accord avec si les ppv m avait ecouter c etait forme en mecanique electricete electronique informatique avec un ou entre
j aurrai des marins francais a bord
et certainement des ppv parce que la liste que j ai actuellement qui veulent travailler est longue
conclusion si vous voulez travailler sur la mer et vous n imainer pas le travail qu il y a aujourd hui et et qui vas y avoir
vous avez deux solutions
vous attaquez la formation des officiers marmar pratiquement obligatoire pour le transport de passager
que vous en ayez deux ou 500 les regles c est les meme

vous plongez dans les formations mecanique electricite ou dans un travail de mecanique
du travail quoi
salutaion
captainjpp

Dom
Hors ligne
ALEZAN 49
Inscrit forum
réponse n°83755

Eh Captain je vais te dire ...je me suis occupé il y a quelques années d'une flotte de 10 bateaux entre 20 et 33M et nous ne
trouvions pas sur le marché assez de Marmar pour commander ces bateaux en Charter; Les affaires maritimes nous ont accordé
des derogations pour que nous puissions embarquer des bppv a la place..... et bien je peux t'assurer que les bateaux etaient
beaucoup mieux gérés techniquement par les BPPV que les autres... qui se la jouaient CAPTAIN.... et techniquement les BPPV
s'y sont tres vite adaptés et n'hesitaient pas a mettre la main a la pate.... les autres astiquaient leur galons...
Et puis tu parles du niveau scolaire.... a ce niveau tu pourrais faire un effort pour parler et écrire francais car pour un diplomé
officier tu es tres difficile a lire et a ..comprendre.

cordialement quand meme

Dom

Hors ligne
Inscrit forum
réponse n°83786

Je pense que le capitaine n'est pas français, où alors il faut vraiment qu'il retourne à l'école !

Anonyme (non vérifié)
réponse n°83798

pas facile de travailler en France sans diplôme! j'ai posé la question aux affmar, tu peux commencer à travailler avec ton ppv
même si tu n'as pas tes x mois embarqués. Le ppv t'obliges à naviguer sur un bateau déclaré professionnel en nuc
par contre je pense qu'il faut se poser le problème en cas d'accident car c'est à toi d'apporter la preuve de tes compétences.
Pose la question à ton assureur:" diplôme ou pas diplôme" en cas de passagers payant, tu auras ta réponses : il te faut un
diplôme en france ppv ou be voile après c'est un jeu d'écriture sans trop de risque entre enseignement, skippage, location avec
skipper, chef de bord etc? ou alors choisi l'entreprise à l'étranger à condition de prouver que ta clientèle vient bien de l'étranger
bon vent

Hors ligne
CATA A VOILE (Catamaran)
Inscrit forum
réponse n°84193

reponse a dominique
j y etais a cette epoque la sur les quais et de cette epoque il ne reste pas vraiment beaucouq de monde
pourquoi ?ils ne gagnaient pas sufisament
cela m ettonerai avec les budgets disponible aujourd hui dans les yachts sur ce sujet je peux t en parler
personnellement mon avis est qui ne sont plus la du fait du manque de formation qui leur a fait vivre une precarite
et abondon de ce metier
ceux qui sont bien forme pour moi c est au dela de limite superieur de l officier mar mar mon aucun probleme de place et de
salaire salaire
ceci est bien sur mon avis personnel mais moi j y suis toujours sur les quais
il y a ceux qui y etaient ceux qui croit y etre et ceux et surtout beaucouq qui s imagine que avec tres peu de formation examen
ou petit brevet font y arriver

excusez moi pour ma facon d ecrire mais je vous repond des cyber cafe aeroport hong kong londre nice palma
captainjpp

Hors ligne
OVNI
Inscrit forum
réponse n°85691

bonjour à tous

veuillez m'excuser d'interrompre votre débat, je cherche des renseignements concernant les moyens pour ètre déclarer en tant
que skipper: je suis en train de passer mon cap 200 voile et je doit embarquer avec un privé sur un voilier pour 2 ans et demi,
comment faire pour être dans les règles sans devoir mettre le bateau en NUC ou le déclarer au commerce.et est ce que c'est
possible? dois je devenir skipper indépendant? existe t il des moyens plus simples, les aff mar ne sont pas tres coopératifs et nos
prof pas tres au courant.
merci d'avance

Hors ligne
CATA A VOILE (Catamaran)
Inscrit forum
réponse n°85700

tout d abord le role des affaires maritimes c est pas de t expliquer une quelconque solutions de declarations
dans ton cas d autand plus que pas mal de tes predecesseurs ont laisser pas mal de probleme en se declarant et ne pas s
aquiter des sommes dues
tu arrive un peu tard
meme chose pour les profs ils sont la pour la formation et de toute facon ne maitrise pas du tout le probleme des declarations
tout d abord a s tu ton livret bleu ?

le plus simple serrai de te faire declarer par ton patron
maintenatnje n ai pas tout tes details
je me propose par l intermediaire de mon email peut etre de te trouver une solution

captainjpp

Anonyme (non vérifié)
réponse n°85703

bonjour,

en complément, contacter directement l'ENIM pour savoir comment le propriétaire du bateau doit vous déclarer, ce qui est
possible sans que le bateau soit en NUC, à condition bien sûr qu'il soit utilisé en plaisance, sans location (il n'y a à bord que le
propriétaire, sa famille et ses invités, le salarié n'a pas à connaître les relations précises entre propriétaire et invités Clin condition que la taille du bateau et le type de navigation soient dans les prérogatives du cap200 voile.

bon courage avec la bureaucratie

JF Perrouty

Hors ligne
CATA A VOILE (Catamaran)
Inscrit forum
réponse n°85750

petite remarque a JF PERROUTY

tout le monde n a pa que des bulletins de salaire
il y a qui ont des prestataires de service et qui qui sont responsable de leurs cotisations aupres de l enim
et qui fonctionne fort bien
il ssuffit de travailler un tout petit peu plus
et avoir une autre ouverture d esprit
c est pour cela que l on n est pas tres nombreux dans ce cas la

captainjpp

Anonyme (non vérifié)
réponse n°85754

bonjour,

exact, les deux solutions sont possibles, avec une solution intermédiaire, qui est de se faire prendre en charge par
un "armateur" du type "planète mer" qui (contre rémunération, bien sûr) fournit un patron "clef en main" au propriétaire.
Je n'ai pas d'action dans cette société Marseillaise, mais j'ai suivi un stage CGO avec un des associés, qui m'a paru sérieux.

bonnes navigations

JF Perrouty

Hors ligne
CATA A VOILE (Catamaran)
Inscrit forum
réponse n°85758

BONJOUR
pourquoi puisque que l on peux se declarer seul passer par un intermediaire ?
pourquoi faire simple quand on peux faire compliquer
le temps que passe avec les patron a discuter comment pourquoi on perd quelques mois de declaration s
et de toute facon quand on recoit la categorie de declaration de l armateur quelques chiffre ce sont perdu
bien sur vers le bas

salutations
captainjpp

Anonyme (non vérifié)
réponse n°85762

rebonjour,

rien n'interdit d'être plus complet. Passer par un intermédiaire coûte de l'argent mais , par exemple, permet à un débutant de
trouver des embarquements s'il n'a pas de réseau, ou aux intéressés de ne pas avoir à se préoccuper de démarches
administratives...

Si le propriétaire ou le marin choisit de passer par un intermédiaire, l'important est d'obtenir un service cohérent avec le coût
facturé.

cordialement

JF Perrouty

Hors ligne
CATA A VOILE (Catamaran)
Inscrit forum
réponse n°85763

intermediaire pour moi est une grande perte de temps et je n ai jamais eu aucun resultat
a pour me faire faire ce que je voulais pas les intermediaires sont tres fort
vue que l on a eu aucune politique dans le monde du yaching en france pour essayer de comprendre
ou etait et ce qu etait un emploi de marin dans le yachting
le resultat avec les intermediaires
regardons combien de marin de yachting cotisent a l annee et depuis combien d annees

captainjpp

Hors ligne
CATA A VOILE (Catamaran)
Inscrit forum
réponse n°85764

intermediaire pour moi est une grande perte de temps et je n ai jamais eu aucun resultat
a pour me faire faire ce que je voulais pas les intermediaires sont tres fort
vue que l on a eu aucune politique dans le monde du yaching en france pour essayer de comprendre
ou etait et ce qu etait un emploi de marin dans le yachting
le resultat avec les intermediaires
regardons combien de marin de yachting cotisent a l annee et depuis combien d annees

captainjpp

Hors ligne
DHELER 37
Inscrit forum
réponse n°96292

salut,
apres avoir quitter la marine marchande,j ai fait fait du charter en france avec ppv et mon voilier NUC.deja a l epoque(1989-
1995),ca n empechait pas d autres voiliers d en faire sans RIEN comme tu dis et le plus drole c est qu administrativement tout
devient differencie et pas toujours a l avantage de ceux en regle.pourquoi?parceque ceux qui sont en regle dependent d une
legislation profesionnelle qui a prise sur eux.alors que ceux qui sont en "plaisance",cette legislation ne s appliquant pas a eux,ils
faudra prouver(l administration)qu ils sont hors la loi.l ete passant vite ,il ne se passe rien!et meme les agences de voyage leur
inporte peu de savoir si navire et equipage etaient en regle.
a l etranger,en voyage,pire,tout le monde s en balance.le seul point ,serait l assurance qui elle, veut savoir la forme de
navigation que l on pratique.Reste a connaitre bien ses futurs passagers pour qu en cas d accident,ils confirment ,si ils veulent
etre assures eux aussi,qu ils sont des invites ni plus ni moins.

Hors ligne
CATA A VOILE (Catamaran)
Inscrit forum
réponse n°96347

claudio
tu es dans la categorie des personnes qui ont professionnellemnt un minimun
pension acquise secu enfin paye pour le restant
un autre cas ceux qui herite
les rentiers

alors cela peuvent bricoler avec un ppv
sans avoir la nessecite de boucler un plan de carriere
de boucler une contabilite
du bricolage

alors la le ppv est largement suffisant
meme rien et la tu l explique pas la est toujours suffisant

en opposition a un metier ou il faut travailler au moins 10 mois par an
il faut payer des charges 10 mois par an
alors de mon experience et aujourd hui le ppv n est pas une realite

je repete et je crois ne pas etre trop loin de la necessite aujourd hui pour transporter des passagers
il faut un niveau minimun et experience minimun
qui pour notre cas est le niveau d officier mar mar

faites attention quand un anglais vous dis quil est yachtmaster
oui il a le yachtmaster offshore ou ocean
et derriere il est mar mar avec un niveau et experience stcw

les anglais comprennent yachtmaster comme une specialisation du marin
comme certain ont la specialisation citerne
ou d autre la specialisation transport passager non je ne parle pas du ppv
il y a meme chez nous les marins francais une spe transportde passager

salutations
captainjpp

Hors ligne
TRISMUS 37
Inscrit forum
réponse n°96356

Bonjour a tous,
Je viens de lire toutes vos reponses sur cet article qui me concerne.
Inscrit maritime a la voile ? tel est le titre de l'article que j'ai adressé sur le forum et ou j'ai eu des réponses.
Mais des conseils plus on en a mieux on se porte; DONC si vous en avez , merci de me les faire partager.
Maritiment
Cadich

Anonyme (non vérifié)
réponse n°97540

bonjour,

pour naviguer sous pavillon français avec un brevet français, l'essentiel se trouve sur le site internet ci dessous, qui n'est pas
très facile à exploiter mais donne de bonnes indications, et donne accès par liens aux sites des écoles de formation.

Le transport international de passagers (plus de 12) ne peut se faire qu'à bord de navires répondant aux normes édictées par la
division 221, ou ses équivalents internationaux, que ce soit ou non un voilier (lien 2 ci dessous). Le capitaine de ces navires doit
posséder le brevet de capitaine correspondant, qui exige un niveau de formation et de nombreux certificats à jour (CGO,
BAERS, médical...), ainsi qu'un temps de navigation comme officier de quart et second capitaine, conforme à la convention
STCW 95. Ce niveau requiert normalement un brevet de la filière 1 (bac +5 dans les écoles de la marine marchande) et trois
ans de navigation dont au moins 12 mois comme officier de quart et 12 comme second capitaine; des dérogations sont possibles
par validation des acquis pour des officiers de la filière B.

En dehors de ces niveaux, la limite du nombre de passagers est de 12.

pour les marchandises, sur un navire de moins de 3000 ou 500 UMS, les brevets de capitaine correspondants sont suffisants; ils
exigent une formation (voir en particulier le site de l'ENMM de Nantes) et des temps de navigation.

c'est un métier

boncourage

JF Perrouty

http://www.mer.equipement.gouv.fr/hommes/00_presentation/index.htm

http://www.mer.equipement.gouv.fr/securite/01_reglementation/03_textes_navires/index.htm

Hors ligne
CATA A VOILE (Catamaran)
Inscrit forum
réponse n°97542

la qualification passagers s obtennait je dis bien s obtennait quand on travaillait sur des bateaux a passagers enrole bien sur
et rapidemant on obtenait cette qualification

salutations
captainjpp

Le site de la Grande Croisière...