dessalinisateur

1341 lectures / 10 contributions / 0 nouveau(x)
Hors ligne
CENTURION 40S (Monocoque)
Membre cotisant
Cotisant depuis 2012
dessalinisateur
sujet n°131263

J'envisage de  plus longues traversées   avec mon bateau et je me pose la question du dessalinisateur. Quel est le meilleur endroit pour le placer  sur un  40 pieds: je  me dis qu'il trouverait peut-être sa place derrière le  moteur. Son volume et  son alimentation électrique me  donnent à réfléchir; le prix aussi.  Qu'en pensent ceux qui en ont sur des bateaux de douze mètres et ceux qui s'en passent pour des traversées de plus de huit jours? 

Hors ligne
BAVARIA 34 (Monocoque)
Inscrit forum
réponse n°291533

Bonjour , pour une traversée de 8 à 10 jours un dessal est un luxe sauf si il y a beaucoup de monde à bord, du coup il faut embarquer un bon nombrer de bidons et leur trouver une place où les fixer. Passé ce délai un dessal devient indispensable. sur un 40 pieds il est commode de le positionner dans un coffre du carré, où il sera accessible, c'est bête mais il faut parfois, intervenir dessus , et c'est bien quand c'est à portée  de main. Cordialement Jean sur Ti Moun

Hors ligne
CATAMARAN FLICA
Inscrit forum
réponse n°291534

Bonjour,

le dessal est une formidable solution de confort.

sur de longs trajets, il assure la continuite de l’eau tout en gardant un reservoir plein au cas ou.

lors de cabitage il donne beaucoup de liberte, evitant de frequentes visites au port, voire dans des endroits mons equipes

comme la grece, les bahamas….de trimbaler des bidons.

en vieillissant c’est un plus certain.

d’angleterre au montenegro, equipage deux personnes, on faisait deux heures tous les deux jours avec un dessal 12 v produisant environ 20 l/h.

en marche de 12 a 14 heures, les panneaux solaires 300 watts etalent la conso.

bon vent

 

Hors ligne
CENTURION 40S (Monocoque)
Membre cotisant
Cotisant depuis 2012
réponse n°291544

Merci.

Hors ligne
VOILIER CENTURION 40
Inscrit forum
réponse n°291549

Bonjour,e

Sur mon Centurion 40s, j'avais installé un petit dessal (Katadyn PS40) qui correspondait bien à mes besoins d'eau potable, pendant les traversées de l'Atlantique. Production de 5l/h, consommation électrique faible et encombrement réduit. Je l'avais installé sous le plancher de la cuisine, avec le filtre sous l'évier et   l'alimentation était connectée sur la prise d'eau de mer de la pompe à pied. Il nous a bien rendu service pour ces navigations. L'eau produite était stockée dans un bidon , non connecté aux réservoirs du bateau.

Ensuite, nous l'avons démonté et revendu, car pour de plus petites étapes, il ne correspondait plus aux besoins . Il faut l'utiliser dans des endroits propres, non boueux, sans sable, sans algues, non pollués. En cas de non utilisation (quelques jours), il faut l'entretenir (rinçage, traitement etc...). En Ecosse, par exemple, on a dû l'utiliser 2 fois et encore! Donc, pour des croisières limitées à la Méditerranée, on préfère emporter des bouteilles. Nous naviguons le plus souvent à 2.

Je ne sais pas si la réflexion est valable pour de plus gros appareils, qui alimentent un réservoir de 250l. Un autre propriétaire de C40s (Scorseau) en avait installé un sous la couchette avant, en remplacement du 2ème réservoir. Je crois qu'il en est content.

Bon bricolage

Jacques

 

Hors ligne
CENTURION 40S (Monocoque)
Membre cotisant
Cotisant depuis 2012
réponse n°291551

Merci! je n'avais pensé à l'idée de le  mettre à la place du second réservoir qui devient moins utile.

Nous  sommes  partis de Bénodet et avons fait le tour de la Méditerranée. On s'en est très bien passé jusqu'à maintenant. Mais on pense  aux Acores ou aux Antilles. En termes d'autonomie, c'est une autre histoire... 

Hors ligne
VOILIER CENTURION 40
Inscrit forum
réponse n°291555

Bon programme! C'est aussi ce que nous avons fait, avec un grand tour de l'Atlantique (Brésil - Caraïbes - Cuba - Açores) et c'est bien là que le dessal a été utile. (ainsi de l'hydrogénérateur aussi).

Une petite remarque : pour aller aux Açores depuis Gibraltar, la route presque la plus pratique passe par les Caraïbes, alors ce serait dommage de s'en passer.

Bonne nav

Jacques

Hors ligne
azuro 42 (Monocoque)
Membre cotisant couple
Adhérent couple depuis 2022
réponse n°291579

JE ME POSE LA MËME QUESTION j ai donc interrogé mon ship qui a l avis suivant mieux vaudrait installé un appareil à petit débit et le faire marcher souvent

ce qui préserverait les membranes ? l inactivité leur serait néfaste ?

Hors ligne
VOILIER CENTURION 40
Inscrit forum
réponse n°291590

Bonjour,

Je ne sais pas si c'est un critère de choix entre gros et petit débit, mais d'après le manuel du Katadyn, il est nécessaire de faire un rinçage et un traitement protecteur de la membrane si l'appareil reste inactif plusieurs jours.

L'eau produite par un dessal à gros débit devra donc être utilisée pour tous les usages, et pas seulement pour la boire. Le petit débit est plutôt destiné à l'eau potable.

C'était notre choix.

Jacques

Hors ligne
CATA A VOILE (Catamaran)
Inscrit forum
réponse n°291594

aucun probleme d utilisation   tres peu des membranes 

perso je prone   l utilisation d un dessalt  avec  une membrane   SW2540   80  litres heures   et de la faire fonctionne   juste le temps nessecaire   suivant  sa conso 

la 2540 reste le meuilleur compromis prix quantite  eau fabrique 

 

j ai eu fabrique un dessalt avec une   2540  sur un reservoir de 28 litres     .......bien sur c etais pour la course 

mais bon   perso   donc c est mon diesel qui donne en tres peu de temps le courant     nessecaire a sa conso journaliere 

je fabrique des dessalts avec deux membrane s 2540     pour des bateau de 40 pieds 

moins de 1litres de gas oil par jour   et en mème temps    eau electricite        EASYWATWAT.COM 

captainjpp

captainjpp 

Le site de la Grande Croisière...