Passer la saison cyclonique à Fidji ( Fiji )

4884 lectures / 13 contributions / 0 nouveau(x)
Hors ligne
First 35 (1980) (Monocoque)
Inscrit forum
Passer la saison cyclonique à Fidji ( Fiji )
sujet n°112081

La saison cyclonique dans le Pacifique Sud Ouest s'étend de mi-novembre à fin avril. Les options pour un voilier à Fidji pendant cette période sont :

  • Louer un corps mort à Savusavu (crique Nakama) sur la cote sud-est de l'île de Vanua Levu qui est restée assez campagnarde.
  • Le Royal Yacht Club dans la capitale Suva, au sud-est de Viti Levu, un mouillage en eau trouble avec 300 jours de pluie par an mais l'accés à beaucoup de commerces et de services.
  • Mettre le bateau à sec, quille enterrée, au chantier Vuda Marina à l'ouest de Viti Levu qui est une région touristique pour les kangourous et les kiwis ou, à flot, sur un mouillage de Port Denarau  en se déplacant vers la rivière toute proche dans la mangrove en cas d'alerte cyclonique.

Durant les saisons 2015 et 2016, nous étions une vingtaine d'européens d'équipages et de nord-américains à vivre à bord des voiliers à Savusavu. Une quarantaine d'équipages avait laissé le voilier innocupé afin de regagner leur pays d'origine pendant quelques mois.

Avant d'arriver à Fiji avec un voilier, il faut impérativement remplir et envoyer le formulaire http://www.frca.org.fj/wp-content/uploads/2012/11/New-C2C-31.pdf par mail à yachtsreport@frca.org.fj . Joindre une photo d'identité et une photo du passeport. Cela peut se faire un mois à l'avance avec une connexion Internet depuis les Samoa ou Tonga.

Les bateaux sont autorisés pour 18 mois, l'entrée étant généralement effectuée à Savusavu et la sortie à Lautoka (Vuda Marina). Un permis de navigation incluant maintenant le Lau Group est délivré gratuitement par les douanes afin de visiter les 300+ îles de Fiji. Les navigations vers les archipels éloignés sont effectuées entre début avril et fin décembre.

Les mois de janvier à mars sont très chauds et humides. C'est le bon moment pour planifier un break avec un séjour en Nouvelle Zélande ou en Australie. Comme la durée du visa touristique à Fiji est limitée 4 mois plus de 2 mois d'extension, cette sortie du pays via l'aéroport de Nadi permet de doubler la durée totale du séjour. Le service de l'immigration délivre sur demande une "facilitation letter" qui permet de de revenir à Fiji sans posséder un billet de vol retour.  Des voiliers effectuent une naviguation aller-retour vers Futuna ou Wallis afin de renouveler les visas.

Trois marinas, Copra Shred, Savusavu Marina et Waitui ont installé un total d'une cinquantaine de corps-morts à Savusavu. Il y a aussi Curly, un kiwi qui fait fonction de capitaine du port et qui loue quelques mouillages. Il faut réserver plusieurs mois avant le début de la saison cyclonique pour avoir une place.

Copra Shred au milieu de la crique est la marina principale du point de vue des installaions à terre. La location d'un corps morts coûte environ 350 FJD (175 €) par mois pendant la belle saison. Les corps-morts de Copra Shred sont des blocs posés sur le fond qui ne résitent pas en cas de cyclone. Le bâtiment héberge un yacht club, un restaurant, un petit shipchandler, une agence de voyage et des commerces touristiques avec un niveau de qualitité aux standards occidentaux et les prix en conséquence.

Savusavu Marina dans le fond de la crique propose des corps-morts ancrés sur pieu à hélice biens espacés les uns des autres avec la tranquilité en plus parce que excentrée du centre-ville mais il y a eu plusieurs vols sur les bateaux dans cette zone courant 2014. C'était inhabituel pour Fiji, ces propriétaires ont du s'équiper de systèmes d'alarme.

Waitui Marina à l'entrée de la crique est le choix le plus économique à 200 FJD (100 €) par mois en période cyclonique, 250 FD à la haute saison. La majeure partie des corps-morts de Waitui à l'entrée de la crique sont exposés aux vagues lors des coups de vent d'ouest et la vie à bord y est donc pas très confortable pendant 2 à 3 jours.  Les quelques corps-morts sur pieu à helice posés dans la milieu de la crique au niveau du marché sont préférables pendant la saison cyclonique. Le bâtiment de Waitui est assez délabré mais inclue un bar, un restaurant local économique et une laverie. La propreté de la douche est au standard local... L'ambiance de Waitui Marina est amicale si bien que les équipages des autres marinas se joignent souvent au Waitui Club qui a pour clientèle un mélange de locaux et de touristes.

Lorsque l'alizé est stabilisé à l'est sud-est, on peut aller mouiller sur un spot à 1 heure de route devant la plage de l'hôtel Cousteau (16°48.55 179°17.28 E) ou en bordure du platier de Point Passage (16°48.95 S 179°16.84 E).

Le matin, rituel de la consultation de la météo sur http://www.met.gov.fj ou dans le "Good morning Savusavu" de Curly sur VHF 68 à 08h00.

Le faible coût de la vie à Fidji et en particulier à Savusavu est appréciable. Un plat de "fish and chips" ou un curry à base de viande dans un restaurant local coûte entre 5 et 7 FJD. On trouve l'essentiel entre les 2 supermarchés MH, les innombrables petits commerces indo-fidjiens et le marché de fruits, légumes et poissons. Dans le batiment de Waitui Marina, Fiji Meat est un fournisseur de viande et de poisson fumé de bonne qualité avec de vrais frigos.

Les sources d'approvisionnement de matériel nautique sont limitées à Savusavu , il faut souvent faire venir du matériel de Suva ou de Port Denaurau. On peut aussi faire livrer par DHL, par exemple depuis Aukland, en évitant les droits de douanes si l'on fait porter dans les documents joints la mention "Yacht In Transit" et surtout le numéro "Rotation #" qui est attribué par les douanes lors de l'entrée. Le bureau DHL est dans la batiment de Waitui Marina.

Les catamarans peuvent caréner en échouant sur la plage à coté de Waitui ou avec le grand chariot tracté de Curly ou au chantier MISEL à Suva. Pour les quillards, il faut sortir le bateau au travel lift de Vuda Marina (Viti Levu).

Pour un répertoire et une carte des services disponibles à Savusavu, voir :  http://cruisingsavusavu.blogspot.com

Après 2 ans de séjour à Savusavu, je peux confirmer que la population multi-culturelle de Fiji ne faillit pas à sa réputation de gentillesse et d'accueil.

Yannick
s.v. TY-YANN

Tags: 
savusavu fiji fidji
Hors ligne
- Pirogue 2 Places (Monocoque)
Inscrit forum
réponse n°255197

Bonjour TY-Yann

Merci pour ces belles info . beaucoup vont apprecier . .

Bonne navigation ,

Hors ligne
CATANA 40
Inscrit forum
réponse n°255268

 Bonjour , 

Merci des infos , on était ensemble a Taina a Tahiti ( catamaran Tropicat ) et justement je laisserai en décembre le cata la bas , donc infos précieuse , je s avais que tu étais la bas par  le voilier" colibri " 

Bien sur je suis obligé de laisser le bateau en saison cyclonique .... mais pas tro le choix 

Tes projets ?? 

Pascal 

Hors ligne
First-25
Inscrit forum
réponse n°255286

Merci pour les info, article gardé précieusement!

Hors ligne
First 35 (1980) (Monocoque)
Inscrit forum
réponse n°256425

Un guide nautique en ligne pour les îles Fidji (mouillages, waypoints, ...) :

  http://cruisingfiji.blogspot.com/

Yannick

http://cruisingfiji.blogspot.com/

Hors ligne
mon Super Cata Outremer 50Light
Inscrit forum
réponse n°256463

 salut Yannick
sympa de rédiger un article pour les autres .... ca nous fait deja bien réver...
stef sur Mr Happy (en Grèce)

Hors ligne
CATANA 40
Inscrit forum
réponse n°256464

 BONJOUR ? 

Merci , ça me sera utile en novembre ..... 

Pascal 

Hors ligne
First 35 (1980) (Monocoque)
Inscrit forum
réponse n°267076

J'ai mis à ce jour cet article avec :
- la résistance des corps-morts des différentes marinas suite au cyclone Winston .
- un lien vers un  répertoire et une carte des services disponibles à  http://cruisingsavusavu.blogspot.com

Avril 2016, s.v. TY-YANN

Hors ligne
CATAMARAN VOILIER
Inscrit forum
réponse n°267119

Bonjour

et merci pour ces informations récentes qui nous seront bientôt utiles.

Connaissez vous la largeur du chariot de Curly pour sortir les cata?

Hors ligne
First 35 (1980) (Monocoque)
Inscrit forum
réponse n°267260

Message de Curly Carswell concernant son chariot de mise à sec des catamarans à Savusavu Marina :

- La largeur maximale de quille à quille est actuellement de 7,46 m.

Quand du cash sera disponible, la largeur sera augmentée d'1,0 m.

Yannick
s.v. TY-YANN

---------- Message transféré ----------
De : Curly Carswell
Date : dimanche 8 mai 2016
Objet : Re: haul-out details,
À : Yannick Pinson

Hi Yannick,

From centre of Keel to centre of Keel  OR centre of Hull to Centre of Hull max is 24 feet 6 inches wide.

When I do the modifications to the Haulout we will make the unit 3foot 6 inches wider ie we will take 28 foot between Keels.

Hope the above helps, not sure when the modifications will take place as the TC Winston has destroyed my cash flow and income.

Regards,

Curly.

 

Hors ligne
CATAMARAN VOILIER
Inscrit forum
réponse n°267262

Merci Yannick pour l'info;

Les endroits bien equipés dans le Pacifique pour tirer à terre un cata un poil large ne sont pas si nombreux.

J'essaie de les recenser et je connais pour avoir pratiqué: Nouméa, Whangarei ( NZ)

Peut être à bientôt sur l'eau

Hors ligne
First 35 (1980) (Monocoque)
Inscrit forum
réponse n°267279

 

Pour un simple carénage, il y aussi la plage à coté de Waitui Marina à Savusavu, Fiji. Plusieurs catamarans (à quilles / ailerons) s'y échouent chaque année grâce aux marée de 1,80 m. C'est protégé des vagues et vents d'est pendant la belle saison.

Sur ta liste, il faut ajouter TechniMarine à Papeete. Ils ont un très grand travel lift.

Yannick

Hors ligne
CATAMARAN VOILIER
Inscrit forum
réponse n°267300

Merci pour les info et bon vent...

Le site de la Grande Croisière...