LES RECHERCHES ABANDONNÉES APRÈS UNE TRISTE DÉCOUVERTE

3629 lectures / 10 contributions / 0 nouveau(x)
Hors ligne
Inscrit forum
LES RECHERCHES ABANDONNÉES APRÈS UNE TRISTE DÉCOUVERTE
sujet n°109581
{DT_ID=4496}
Hors ligne
COMPASS ANGELO LAVRANOS
Inscrit forum
réponse n°242605

 Il se peut aussi que le voilier ait heurté un tronc, un container, etc..

cela pose le marquage des containers perdus en mer.

Mais aussi helas, l'arret prematuré des recherches par les USCG, puis la reprise sous la pression de + de 200 000 petitions et des autorités britaniques...

Hors ligne
Inscrit forum
réponse n°242607

Un tronc ou un conteneur aurait fait des traces et surtout des impactes .
Et puis dans ce cas, là les marins auraient eu le temps de réagir ???
Là, la coque n’est visiblement pas impactée c’est pourquoi elle flotte.
Ce qui est troublant c’est que les recherches n’ont trouvées aucun corps alors que visiblement tout l’équipage portait un gilet de sauvetage. 

Hors ligne
COMPASS ANGELO LAVRANOS
Inscrit forum
réponse n°242609

 Etienne, il y a quelques années en Afrique du sud, on a retrouvé un voilier quille arrachée sans trace sur la coque, c'etait un container semisubmergé qui avait arraché la quille. surtout ce genre de quille, qui ressemble plus a un safran qu'une quille longue.

alors...

Hors ligne
Inscrit forum
réponse n°242610

 OK pour ton le conteneur mais les marins auraient peu reagire non ???

Hors ligne
POLYESTER
Inscrit forum
réponse n°242616

Un voilier sans quille avec toute sa toile se retourne immédiatement. Si l'équipage était dans le cockpit et en fonction de l'état de la mer, ils n'ont pu se arttraper à rien hors de l'eau, et surtout pas une coque lisse. Triste histoire .....

Hors ligne
VIA 36
Inscrit forum
réponse n°242630

peut etre un  défaut de construction sur la quille,le bateaux se retourne sur une mechante vague qui ejecte la quille puis l'equipage,,tout le monde est dans l'eau sans avoir le temps de reagir,,,RAS,,,ca me parais le plus tristement vraisemblable!

Hors ligne
COMPASS ANGELO LAVRANOS
Inscrit forum
réponse n°242631
Carlosalicante a écrit :
peut etre un  défaut de construction sur la quille,le bateaux se retourne sur une mechante vague qui ejecte la quille puis l'equipage,,tout le monde est dans l'eau sans avoir le temps de reagir,,,RAS,,,ca me parais le plus tristement vraisemblable!

 Oui, mais. Ils ont eu le temps de signaler une voie d'eau.

Hors ligne
VIA 36
Inscrit forum
réponse n°242648
Seamarie a écrit :
Carlosalicante a écrit :
peut etre un  défaut de construction sur la quille,le bateaux se retourne sur une mechante vague qui ejecte la quille puis l'equipage,,tout le monde est dans l'eau sans avoir le temps de reagir,,,RAS,,,ca me parais le plus tristement vraisemblable!

 Oui, mais. Ils ont eu le temps de signaler une voie d'eau.

 Effectivement,peut etre le debut de l'arrachement de la quille,??
le mystere risque bien  de demeurér entier!!!

Hors ligne
VOILIER
Inscrit forum
réponse n°242981
E. Feller a écrit :
Titre Article : radeau de survie était toujours à poste à bord du bateau
article publié dans http://www.bateauxonline.fr

Il s’agit d’une histoire qui émeut le public britannique, qui fait la une à la télé, à la radio et dans la presse depuis le week-end dernier.
Une histoire loin d’être banale, mais qui hisse la voile jusqu’en tête des médias, une position qu’elle n’a pas occupée outre-Manche depuis plusieurs décennies. Une affaire de politique étrangère mettant en cause l’amitié anglo-américaine.
Des débats sur la valeur des vies humaines. Des interrogations sur ces « fous » qui font de la voile.
Sur le travail réalisé par les sauveteurs bénévoles.
Mais surtout c’est l’incompréhension, qui règne...
.......Triste conclusion
La nouvelle est tombée à quelques heures de l’heure fixée par les autorités américaines pour suspendre leurs recherches. La coque retournée a été trouvée ce vendredi par un bâtiment de la Marine Américaine.
Le 40 pieds avait perdu sa quille et avait bien souffert dans les conditions musclées du week-end dernier.
Mais la découverte la plus importante était que le radeau de survie était toujours à poste à bord du bateau.
Etant donné que la survie d’un homme à la mer dans ces eaux est estimée à environ vingt heures, les gardes-côtes ont ainsi mis fin à leurs recherches. 

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
 Nous sommes au début de la saison des ouragans dans cette zone .
Je ne peux qu’emmètre une supposition au vue des photos de l’état de la quille arrachée, une big wave capable de retourner le bateau et d’éjecter l’équipage sans qu’il n’ait le temps d’utiliser le radeaux de sauvetage ????

La problématique reste la gestion du risque et l’évaluation de la fiabilité du support flottant sur lequel on se trouve , à quel moment l’abandonner ?
comme dit le proverbe "Prendre un risque c’est accepter les conséquences du danger"

FELLER ETIENNE-HENRI 
sauvetage@stw.fr
http://www.giletsdesauvetage.org/

J'ai bien connu ces marins a la regate d'Antigua juste avant leur retour ,nous etions en plus dans la meme classe de bateaux.Ils etaient tres competents et vigoreux ..Ils ont gagne.D'une tres grande gentillesse , pleins de dynamisme et d'intelligence.De tres bons marins avec un bon bateau.
Je me demande si il n'y avait pas deja une fissure au niveau de la quille a la fin de la regate car le bateau  a beaucoup donne et  peut etre heurte deja quelque chose pres de la cote .Peut etre que cette voie d'eau existait alors deja un peu,avant le depart retour U.K ,cela n'a peut etre pas ete verifie....
Jeudi ils ont prevenu le sponsor de la presence d'une voie d'eau  sans penser a la quille  (?)et d'un changement de cap direction açores.La quille a ete arrachee completement  apres  de façon soudaine,  par une mer forte cela est possible.Ils n'ont pas eu le temps d'agir.
Dommage qu'ils n'aient pas plutot prevenu les sauveteurs le jeudi.Je suis tres consternee par leur disparition.Je me joins de tout coeur aux familles.
HANSI
sunsetvar@hotmail.fr



 

Le site de la Grande Croisière...