les ancres flottantes et parachutes

4997 lectures / 8 contributions / 0 nouveau(x)
Hors ligne
Inscrit forum
les ancres flottantes et parachutes
sujet n°79002
{DT_ID=77}
Anonyme (non vérifié)
réponse n°70546

Rangeant votre excellent article dans ma nouvelle édition du Coles (et Bruce) je suis tombé (p106) sur cette option économique
(presque 700 € pour une ancre parachute correz*spondant à mon bateau) consistant à utiliser un sac de levage de maconnerie
(resistant à + d'1 tonne). Vous parait-il réaliste de réaliser un trainard d'étrave avec plusieurs sacs en série (pour éviter un
dispositif unique et ses tensions alternées) reliés concentriquement.
la confection de trainards série est un peu dissuasive.
J'envisage 4 à 3 sacs pour mon 14 m léger (9 tonnes environ en charge)
Merci de votre avis éclairé . Philippe

lealoic@hotmail.com

Hors ligne
Inscrit forum
réponse n°70607

Bonjour,

Du point de vue sémantique la notion de "trainard d'étrave" ne me paraît pas pertinente car justement l'engin disposé à
l'avant du bateau doit pratiquement l'arrêter pour éviter les effets pervers : efforts sur le gouvernail, embarquement
d'eau par l'arrière, secousses violentes. Dans la pratique bien sûr le bateau bouge, surtout à cause de l'élasticité
(volontaire !) du cablot. Le parachute bouge très peu.

La question est donc : est-ce-que des sacs de maçonnerie disposés en série seront aussi efficaces qu'un parachute ? La
seule vraie réponse sera apportée au large par force 10... mais essayons quand même. Comme on l'a vu il est essentiel que
la résistance de l'engin de traîne utilisé par l'avant soit continue. Si on part du principe que chaque "sac" ne suffit
pas à remplacer un parachute il faut donc s'assurer qu'on en a toujours plusieurs qui tirent ensemble. Compte-tenu de la
souplesse de l'ensemble du système et surtout du fait que tous les "sacs" ne seront pas dans le même système de vague j'ai
l'impression que ce résultat sera difficile à obtenir.

Je voudrais aussi mettre l'accent sur 2 autres points :
- la facilité de déploiement doit être soigneusement étudiée car la manipulation de toile à l'avant d'un bateau par
tempête n'est pas forcément aisée (!).
- la solidité de l'engin doit être à toute épreuve. Il est souhaitable aussi qu'une défaillance ponctuelle ne fasse pas
perdre son efficacité à l'ensemble (les parachutes restent stables avec un panneau défaillant). La résistance est encore
plus importante que pour une ancre flottante (par l'arrière) car en cas de rupture le navire va se retrouver sans doute
travers à la mer.

Bien cordialement

Hors ligne
Inscrit forum
réponse n°78979

TRAÎNARD DE JORDAN:

Avec les ancres flottantes, il n'est pas posible de parfaitement synchroniser la position de l'ancre flottante et en même temps
du bateau par rapport aux différentes crètes de vagues.. et donc, de façon inévitable, il y aura des moments où l'aussière de
liaison sera parfaitement tendue.. et d'autres où elle sera molle.. et c'est bien là tout le problème.. lorsque l'aussière se retend,
ce sont de violents coups de boutoir, qui se produisent et il y a intérêt à ce que les taquets de fixation soient HYPER résitants..

Et c'est là, à mon avis, le gros avantage du traînard de Jordan (voir le dossier spécial que j'ai écrit à ce sujet sur STW..
rubrique "sécurité" ) Composé (pour la taille de mon bateau) de 150 petits cônes.. il y en a toujours un bon nombre qui sont
dans l'eau et qui jouent leur rôle de frein.. et donc, l'aussière n'est jamais détendue et aussi en conséquence on élimine ces
violents coups de rappel, présents avec les autres dispositifs...

Lorsque j'ai eu à choisir un dispositif d'ancre flottante pour mon bateau, c'est sans hésiter le traînard de Jordan que j'ai choisi..

www.jordanseriesdrogue.com

http://www.au-vieux-campeur.fr/gp/asp/produit.asp?codprd=47644

Hors ligne
Inscrit forum
réponse n°78984

Pour ne pas reprendre les mêmes arguments 2 fois je préfère renvoyer aux réponses que j'ai faites dans ce fil :
http://www.stw.fr/forumstw/quest_answers.cfm?quest_id=6615&topic_id=35&s...

Cordialement
Nicolas

Anonyme (non vérifié)
réponse n°89348

Bonjour a tous,

je ravive ce vieux fil sur ancre parachute d etrave car je viens juste de faire l essai d une ancre maison a base de sac de
chantier 1M3. Resultat edifiant : le bateau ne derive quasiment plus et se maintient bien face a la mer. Mais bon de nombreuses
reserves tout de meme a mon essai : conditions clementes, petit bateau, peu de fond, ....

pour voir les details et les conclusions de mon essai :

http://jimhawkins.over-blog.com/article-3539206.html

je vais partir sur cette base pour la patagonie et la traversee de l atlantique sud. Mon objectif etant de disposer d un systeme
me maintenant face a la mer, pas forcement qui arrete le bateau, par vent d ouest, deriver de 40 miles par jour en tempete m
importe peu, au contraire, me rapproche de la destination.

Loran.

http://jimhawkins.over-blog.com/article-3539206.html

Hors ligne
ALLIAGE 41 DI ALU
Inscrit forum
réponse n°119553

Bonjour,
Pour ma part et après plus de 60.000 milles sur différents bateaux dont 20.000 passés les 2 dernières années en Atlantique
Nord et Sud,sur un Alliage 41,avec des vents variant de 0 (!) à 55 Kn (et des poussières) et des mers
parfois "dangereuses".....,je suis convaincu que la moins mauvaise solution devant le gros temps reste une attitude active et
non passive : fuir,garder de la vitesse (il doit être extrêmement rare d'en avoir trop sur nos bateaux de voyage),prendre la mer
sous un certain angle....., et je conserverai toujours en tête les mots de mon ami américain d'Alaska Logan,rencontré à Santos-
Brésil,qui termine un tour du monde en 18 ans,par les 4 Caps,avec son épouse sur un bateau en bois de moins de 10 m. et
de.... 1938!,après s'être fait "rouler"dans l'Océan indien,passif,à la cape sèche dans du très gros temps...."plus jamais,plus
jamais passif face au gros temps,je resterai actif coûte que coûte".....
A mes yeux l'utilisation d'une ancre flottante pourrait se justifier quand la côte est sous le vent et le temps,gros,mais là encore
les inconvénients me paraissent plus importants que les avantages......
Bon vent et belle mer à vous tous....
raphaël

Le site de la Grande Croisière...