La perche IOR : quelques trucs

3070 lectures / 2 contributions / 0 nouveau(x)
Hors ligne
(Trawler)
Inscrit forum
La perche IOR : quelques trucs
sujet n°82190
{DT_ID=833}
Hors ligne
(Trawler)
Inscrit forum
réponse n°87216

Bonjour Patrick,

N'étant pas inscrit STW, je vous passe l'info en direct.

Vous pourrez ainsi l'ajouter au thread si vous le jugez utile.

Nous avons une perche IOR Plastimo à bord.

Notre solution pour conserver le fanion orange en bon état (et non déroulé
en même temps) est un peu différent de celle que vous évoquez:

Nous enroulons le fanion et le gardons ainsi en clipsant dessus une pince
en plastique noir du plus petit Ø disponible dans le commerce (du même
genre que celles utilisées pour accrocher un manche de gaffe ou une lampe
torche par exemple).

Cette petite pince est exactement du diamètre nécessaire pour maintenir le
fanion enroulé tout en pouvant être libéré sans effort et sans
manipulation suplémentaire (ça se largue tout seul) lors du jet de la
perche

Ce clips est lui-même relié par une garcette au bout qui sert à l'allumage
automatique de la lampe, en haut de la perche, et est donc libéré, lors du
lancer, de la même manière.

L'avantage est qu'il n'y a pas de risque d'arrachement de la lampe,
l'inconvénient est que la partie du fanion restée exposée au soleil va
inévitablement perdre sa couleur.

La lampe plastimo est de qualité médiocre, pour ne pas dire scandaleuse
pour un équipement de sécurité...sans parler du prix.

Nous avons dû la remplacer 2 fois déjà (sous garantie heureusement), car
le système interne d'interrupteur n'avait pas supporté les manipulations
lors de la mise en place ou du retrait de la pile...

Nous étudions donc la possibilité de remplacer cette lampe par une lampe
de type stroboscopique individuelle, le problème étant de trouver un
système d'allumage automatique satisfaisant (l'allumage des lampes strobo
dont nous disposons est fait par rotation du bouton...pas évident
d'automatiser ce type d'action par simple traction).

On vous tiendra au courant dès que ce sera fait.

Bon vent et bonne mer.

Eric CROUZET

Le site de la Grande Croisière...