ARME A BORD

4157 lectures / 18 contributions / 0 nouveau(x)
Anonyme (non vérifié)
ARME A BORD
sujet n°80909
{DT_ID=579}
Hors ligne
KETCH FERROCIMENT
Inscrit forum
réponse n°79798

Bonjour,
Nous sommes partis 3 ans avec nos enfants (5).Nous n' avions aucune arme à bord et je crois que c est bien mieux.De toute
façon avec des vrais pirates ce n est pas avec un pistolet qu'on peut se défendre et avec des voleurs occasionnels armés
,cela ne peut qu'augmenter le risque d'accident sauf si on se sent capable de tirer le premier ce qui n'est pas mon cas.

Hors ligne
Inscrit forum
réponse n°79813

salut,

nous avons voyagé avec trois enfants pendant un an avec un fusil à bord. Avant tout pour la chasse à terre ( Madagascar,..).
Ce qui a été parfois apprécié par tous. Pour la sécurité, le discours est compliqué: nous n'avons jamais rencontré de gens qui
ont regretté d'être armé et qui ont pu raconté leurs histoires de piraterie. En revanche certains ont été dépouillés, et
récemment (mars 2005), le récit d'une agression dans le golf d'Aden a été relatée sur le net entre autre parceque les concernés
en sont sortis vivants après usage de leurs armes. Ceux qui n'ont pas raconté leurs histoires de piraterie qui se sont mal finies
pour eux ont peut être eu le temps de regretter la présence d'une arme à bord, avant de disparaître??
C'est très difficile de choisir, mais je ne repartirai pas un fusil de chasse à bord car trop de faits divers ont eu un déroulement
heureux par la simple présence d'une arme à bord, toujours exhibée en derniers recours.
La réglementation varie d'un pays à l'autre. Toutefois , nous avons toujours déclaré la présence du fusil aux autorités.

Anonyme (non vérifié)
réponse n°81152

Partant d'un principe de base : "Il vaut mieux être le plus emm... de la prison que le plus tranquille du cimetière", l'arme à bord
est un bienfait et ceci, je crois dans le monde entier. Il existe en effet des agresseurs de toutes sortes partout.
Un certain nombre de recommandations :
- Pas d'armes de poing car mal perçues par les autorités de la plupart des pays.
- Préférer un fusil de chasse à 2 coups, calibre 12, inoxidable, type "chasse au marais".
- Déclaration impérative à chaque escale douanière (faire tamponner le double du manifeste par l'autorité concernée y comris en
Europe).
- Se munir de chevrottines et de balles pour la défense et de quelques boites de cartouches de 5 ou 7 (pour les canards ou
autres sarcelles que l'on croise quelquefois en mer).
Ce fusil aura quelque utilité dans de nombreux cas : Défense, bien entendu, mais aussi chasse à Madagascar ou ailleurs,
éloignement d'un requin trop agressif (on ne sait jamais avec ces bêtes la !), signal de détresse (voir réglementation), etc.

Pour la défense, j'ai, en outre, l'arme absolue : Un chien de garde qui navigue comme mousse. Les "méchants" n'aiment pas du
tout se frotter à une Beauceronne de 40 Kg ! - Je peux quitter le bateau pour un dîner au port sans problème.
MichelVT

JD
Hors ligne
Inscrit forum
réponse n°81160

bonjour tout le monde,

Je viens d'obtenir mon diplome de Ship Securite Officer, que vous pouvez traduire par responsable de la securite a bord du
navire (ce diplome a ete cree apres les attentats du 11 novembre), et je dois vous dire qu' une arme a bord est la plus grosse
erreur a faire.
Si vous rencontrez des pirates, de toute facon ils sont plus nombreux que vous (n'oubliez pas le bateau qui reste hors de portee
de votre radar et qui sera sur zone en moins de 2 minutes) et mieux armes que vous !!!
Ces gars font cela professionnellement, et meme si ils se doutent que ca peut etre risque, ils prennent un peu plus de cocaine et
y vont !!!
Et ce n'est pas avec votre berreta que vous allez rivaliser avec les armes vraiment lourdes qu'ils se procurent.
Le probleme est que si vous ouvrez le feu, vous ne pouvez plus revenir en arriere, et a ce jeu la, la vie s'envole tres vite...
Avant tout, lorsque des pirates vous attaquent demandez-vous si ils en veulent a votre monnaie ou a vous. En general, c'est a
votre monnaie (sauf si vous transpotez un VIP), donc donnez leur tout (cache vos passport ou chose de valeur), laissez de
l'argent facile a prendre sur la table a carte etc... mais de tentez rien de stupide.
Je sais que cela est facile a dire, mais pensez que la plupart des gens qui ont survecu, on fait la meme chose...

Malgre tout ce que l'on peut dire, losque cela arrive on ne connais pas nos reactions, mais ne pas avoir d'arme evite d'etre tente
de l'utiliser.

Ceci est mon point de vue apres beaucoup de reflexion, croyez moi.

Maritimement

T37
Hors ligne
TRISMUS
Inscrit forum
réponse n°81163

Bonjour JD,
Ce sont avec des arguments pour assistés.
Avec une telle mentalité, combien on doit se sentir inquiet.
Il n'est même pas question d'habiter près d'un commissariat. (Attention au feu.)
Encore moins près d'une préfecture. (risque d'éclats.)
Partir au large, vers des contrées peu civilisées alors qu'aucune force de l'ordre n'est là pour te protéger !
Bien sûr tout le monde n'est pas fait pour voyager loin et rencontrer d'autres coutumes !
Mais bon, tes arguments ne décourageront pas les courageux de vouloir se défendre et de vendre chèrement leur peau.
Salutation.

Anonyme (non vérifié)
réponse n°81165

Bravo pour le diplôme.
Cela dit, je pense que "baisser son pantalon" n'est jamais valable. En plus de mettre l'argent sur la table, je pense, selon votre
optique, qu'il faudrait aussi y mettre sa femme à poil !!! - Protection quand tu me tiens !
Pour avoir travaillé 30 ans en Afrique et quelques dizaines d'années pour le ministère de la défense, mon expérience vaut mieux
que tout diplôme. Armez-vous et vous repousserez, dans 70% des cas toute agression estérieure. Au pire vous y perdrez la vie
mais pas l'honneur !

JD
Hors ligne
Inscrit forum
réponse n°81166

merci de tes congratulations pour mon diplome ;)

il n'est pas question de "baisser son pantalon", mais de se rendre a l'evidance que ton bateau sera toujours plus lent que le leur
(ou les leur plutot), et que tu seras toujours moins nombreux qu'eux, et moins bien arme.

tu remarqueras que dans tous les temoignages que j'ai lu, il n'y a pas de viols, mais juste des vols de biens, argents, GPS, et
toute chose brillante.

je ne remet pas en doute ton experience, en ce qui me concerne je n'en ai aucun dans ce domaine apart theorique (et j'espere
ne jamais en avoir personnellement), mais je pense qu'il faut apprendre par les erreurs des autres...

en ce qui me conserne, ma vie vaut bien plus qu'un liasse de billet et que quelques objets de valeur.

quand a mon honneur, je prefere y penser apres avoir survecu.

Amicalement

Anonyme (non vérifié)
réponse n°81168

Point Nr 1 : Il faut apprendre sur le tas et pas dans les livres. (C'est quoi le diplôme dont tu parles ? English ?(au fait, pas 11 nov
mais 11 sep))
Point Nr 2 : For l'honneur !
Point Nr 3 : Se défendre vaut mieux qu'être défendu - C'est plus sûr !
Point Nr 4 : 20 ans ou 60 ans ? - Pour les leçons

JD
Hors ligne
Inscrit forum
réponse n°81169

dans l'ordre:
1- il faut apprendre comme on peut, donc commencer par la theorie dans les livres, puis sur le tas
le diplome est anglais et c'est vrai que c'etait le 11 septembre ;)

2- c'est ton point de vue et est respectable

3- dans ce cas precis je ne compte pas etre defendu, et meme pas me defendre.

4- 22 ans bientot, je n'ai jamais parle de lecon mais de conseils apres avoir suivi les cours enseigne par des personnes de 60
ans, experiementes (ayant subit plusieur attaques de pirates)

et si je peux me permettre, le forum et fais pour echanger des points de vue differents afin que d'autres personnes puisse se
faire une idee, en aucun cas essayer de faire changer mon ou ton point de vue.

Bon soiree

Hors ligne
Inscrit forum
réponse n°81171

En 13 ans de bourliguage.. je n'ai jamais vu l'ombre d'un pirate.. même à Cabo Frio au Brésil ou quelqu'un sur STW conseillait de
s'éloigner de 100 milles! ! ! de la cote..

Armes?? nous n'en avions pas à bord et on ne le regrette pas.. je pense être assez bon tireur.. mais désolé, je ne suis pas un
tueur!!!..

J'ai eu un copain, ancien de l'O.A.S. qui était "un tueur".. un vrai.. nous faisions parfois les stands de tir des fêtes foraines.. je
descendait les "pipes" fusil à l'épaule.. il en faisant autant.. fusil à la hanche!!!..

Je ne crois pas que je serai capable d'appuyer sur une détente.. sans avoir longuement réfléchi.. et là il sera trop tard..

Alors avoir une arme à bord?? A quand les formations de "tueur" :0) Sourire sur STW... pour être en mesure de s'en servir AVANT
les "tueurs"?? MDR

T37
Hors ligne
TRISMUS
Inscrit forum
réponse n°81172

Salut Alain,

Avec tes considérations, l'OAS va passer pour un repaire de tueurs.

La mer t'a au moins appris une chose :

Savoir ce que tu es !

Moralité :

Quand on est un mouton, ne pas essayer de se déguiser en loup.

C'est la vie.

Certains lèvent les bras et agitent leurs mains, d'autres épaulent et tirent.

Ce n'est pas une question de moralité mais de mentalité.

Désolé.

Hors ligne
LAGOON 43
Inscrit forum
réponse n°81173

T37, qui es tu pour détenir la vérité....
Chacun a la sienne en fonction de ses expériences, et de sa nature.
L'insulte ou la dénigration n'est pas la méthode des forts mais plutôt de ceux qui n'ont pas l'humilité de penser qu'ils ont peut
être tort.
En 7 ans de navigation dans les Antilles, des Iles Vierges jusqu'à la Colombie, je n'ai pas eu d'armes à bord, et je n'en veux pas,
Alain le dit si bien, je ne pense pas être capable de tuer.
Et toi, es tu sur d'être capable d'appuyer sur la détente et descendre un gamin ( ce sont en général des jeunes qui piratent),
poses toi la question devant un miroir, devant toi même.... je n'ai pas besoin de la réponse, ce n'est pas une confrontation.

Laisse moi, s'il te plait, le choix de ma manière de vivre et de penser.

Cordialement à toi - Luc

www.belledelune.com

Hors ligne
KETCH FERROCIMENT
Inscrit forum
réponse n°81177

Bonjour
Tout à fait d'accord avec Luc et Alain.Nous sommes partis 3 ans avec nos 5 enfants et nous n'avions pas d'armes à bord.Je ne
me sens pas capable de tirer le premier en cas d'aggression.Je préfère donner mon GPS,ma VHF et quelques dollars plutôt que
de soutenir un siège.De toute façon si les aggresseurs sont nombreux et armés,ce n est pas avec un fusil de chasse ou un
pistolet que l'on pourra les repousser.En Amérique du Sud les gens volent pour bouffer et il y a rarement du
vandalisme(casser pour casser) commme on peut le voir en France.An Vénézuela on a dépanné et reçu à bord un pêcheur "un peu
pirate à ses heures" qui ne nous a jamais rien volé.Avec les enfants,on a fait 20 ou 25000 kilomètres en
bus(Vénézuela,Bolivie et Brésil)en bouffant dans les marchés et en dormant chez l'habitant ou dans des posadas sans
problèmes.Peut-être est-ce la présence des enfants...
Cela dit je comprends très bien que l'on parte avec une arme à bord,mais on ne peut pas se balader à terre avec.Alors...Pour
nous le but du voyage,c'est de rencontrer des gens et pas de rester enfermé dans le bateau avec le fusil à portée de main.

pym
Hors ligne
DRAGONFLY 920
Inscrit forum
réponse n°81179

Un combat est la démonstration de l'échec de l'intelligence.

Opposer des attitudes égocentrées comme l'honneur, la lutte etc... avec les notions altruistes d'intelligence et de prudence
c'est remettre ne cause la raison, c'est à dire ce peit quelque chose qui identifie l'humanité.

Une arme ne sert qu'a rassurer. A moins d'être pire que ceux que l'on redoute, on ne peut pas rivaliser avec des agresseurs
motivés.
C'est très précisément ce qu'ont compris les démocraties de la vieille europe.
D'autres nations, et pas des moindres, ont fait des choix de société différents avec des bilans que l'on peut qualifier de
désastreux.

La meillleure des armes est l'intelligence qui permet de percevoir le danger et de s'en écarter lorsqu'il est prévisible.
On ne sort pas par gros temps, même si on augmente le nombre de gilets.

Tout combat est échec, si la crainte d'affronter le risque de rencontrer un pirate est la plus forte il ne faut pas partir.
Partir et combattre au nom de l'honneur (un des plus grands fléaux de l'humanité que cette vanité nommée honneur) c'est un
échec.
Partir et éviter les dangers c'est une victoire, celle de cette faculté strictement humaine d'utiliser son intelligence pour
s'adapter plutot que de s'opposer.

Pour conclure sur ce coup de colère,il y plus de fierté à progresser avec les autres qu'à gagner contre les autres.
Tout combat est un échec.
Pardon pour cet état d'âme, mais il fallait que ça sorte.

Hors ligne
Inscrit forum
réponse n°81182

Tu as raison T 37.. au moins sur un point

la mer m'a appris ce que j'étais.. et "QUI" j'étais.

Je n'ai pas eu "peur" des pirates.. pas plus que j'ai peur des "virus" (j'ai quand même un anti-virus à bord et je n'hésite pas à
m'en servir! Clin) mais j'ai le courage de
mes opinions.. et je ne m'inscris pas sur un forum sous le nom "Pasconnu PASVIRUS"

Ce n'est pas une question de moralité mais de mentalité. Désolé. MDR

Hors ligne
CATAMARAN
Inscrit forum
réponse n°81186

Bonjour,
J'ai été piraté au mouillage à Marigot Bay , quelques mois avant la perte totale de Jour de Fête par le cycLone Yvan.
On se remet de cette pénible expérience, et on optimisme toujours.
Par exemple quelques fois je naviguais avec ma fille de 14 ans, qui venait me rejoindre pendant ses vacances scolaires!...
Que ce serait-il donc passé, alors, aurais-je paniqué, devant sa propre panique, et d'autres éventualités!...
Là nous étions 3 copains, et l'un deux est venu me réveiller tenu par un solide gaillard du coin, le menaçant, près à l'égorger au
moindre écart.L'autre était tenu en respect par un comparse, qui le menaçait lui aussi d'un impressionant couteau.
Nous avons été dévalisés, bien entendu ligotés etc...
Je veux témoigner simplement, qu'une fois digéré, ce piratage, ne reste que dans les mauvais souvenirs que j'ai eu lors d'une
année sabbatique, et qu'ils coulent vite dans ma mémoire, tant les autres merveilleux refont surface.
Cette forme de liberté que l'on a a partir un jour sur son voilier pour un an,
Ces copains de rencontre dans les ports, et mouillages, qui plus tard deviennent des amis pour la vie,
Ces endroits de rêve dont votre mémoire est propriétaite désormais,
Cette envie de repartir, sachant que cela n'arrivera certainement plus, et que si je pensais que cela pourrait encore arriver, en
mon fort intérieur, je ne repartirai pas armé.
C'est comme prendre l'avion, y a un risque, mais minime.
La mer est si belle qu'elle permet toujours un nouvel envol
Cordialement
François Clin

Hors ligne
CABERNET
Inscrit forum
réponse n°81193

vaste question,
j'ai un passé qui fait qu'a la question en serais-je capable, la reponse est oui sans la moindre hesitation.
par contre à la question cela en vaut-il la peine j e reponds là aussi sans hesitation non.
pourquoi?
en cas d'agression le fait de repondre avec une arme represente un risque non negligeable. agresse avec un couteau, si vous
sortez un fusil de chasse vous etes gagnant probablement, à condition que les agresseurs ne soient pas plus de deux et sans
peur de mourir... par contre que faire face à une attaque d'un ou plusieur bateau fortement armé ? il vous faudrait à ce moment
un lance roquette, des grenades (qu'ils auront peut etre aussi) et pour finir l'armement d'un destroyer...
bref si un fusil de chasse peut etre un truc utile à bord pour la chasse, je doute qu'il soit tres efficace en terme de securité. pour
celle ci un chien est à mon avis plus efficace, il dissuade ceux que le fusils de chasse ferait fuire et previent de l'arrivee de ceux
qui ne redoutent pas un affrontement et permet de se preparer à leur visite. à priori ce qu'il recherche est ce qui se vend, le
moteur de toute piraterie etant l'argent alors apres avoir bien caché l'arme de chasse ou l'avoir ostensiblement mise hors d'etat
de servir on leve les bras, on donne ce que l'on ne peut cacher sans tout cacher car alors ils vont chercher et on sert les dents.
c'est certe un mauvais moment à passer mais c'est surement moins desagreable que de mourir, ou meme d'etre simplement
blessé, une balle de kalache, cela fait tres mal suivant ou c'est placé.
par contre rien n'interdit la basse vengeance du genre un poste de radio en evidence et bourré d'explosif et de mitraille, le tout
commandé à distance mais là aussi il faut etre capable d'apuyer sur le bouton une fois les agresseurs repartis sinon c'est prendre
le risque qu'il decouvrent le truc et reviennent...
je ne pense pas etre un mouton mais je pense aussi qu'il ne sert à rien de s'engager là ou il y a tout à perdre.
une derniere chose, la meilleur des securité est de ne pas etaler de richesses, entre le bateau, un peu romano, debrouillard avec
une annexe rapiecee de partout et le cata super luxe avec un beau semi rigide tout neuf pour debarquer, qui se fera visiter à
votre avis ? soyez humble et meler vous aux populations, c'est encore le meilleur moyen d'etre tranquille et en plus c'est tres
enrichissant humainement parlant.
jpierre

Le site de la Grande Croisière...