Côtes Brésil Uruguay Argentine

3070 lectures / 5 contributions / 0 nouveau(x)
Hors ligne
Membre cotisant
Cotisant depuis 2020
Côtes Brésil Uruguay Argentine
sujet n°127373

Je  souhaite me rendre à  la Péninsule Valses en Argentine  après avoir traversé l'Atlantique depuis le Cap vert. Avez-vous des conseils sur les mouillages, marina et autorisation à avoir pour ce périple. 

Merci de vos réponses 

Hors ligne
Open 40 Nautitech (Catamaran)
Membre cotisant couple
Adhérent couple depuis 2017
réponse n°287860

Voilà ma destination en novembre 2020:

http://www.marina-jacare-village.com/wordpress/pourquoi-le-bresil/

Cordialement

Hors ligne
Feeling446
Inscrit forum
réponse n°287900

Premiere escale pour entrer au bresil ,voir marina jacare,pointe est de l amerique du sud a cabedelo

meilleur point d aterissage ,et croisement de nombreux marins ayant fait cette route

marina labellisée STW

www.marina-jacare-village.com

Hors ligne
ROMANÉE (Monocoque)
Inscrit forum
réponse n°287921

Bonjour,

Je viens de passer cette zone (en 2018-2019). Voila quelques infos pas trop anciennes.

La descente de la cote Brésilienne est facile. Tout au portant avec des vents cool et chauds. Jusqu'à Rio Grande, pas de problème majeur. Mon seul regret est que je n'avais pas de carte de détail des estuaires qui procurent la pluspart  des abris. Donc navigation à vue  dans des eaux  troubles.

Les formalités au Brésil sont assez connues (cf. les infos de Caramel (www.amelcaramel.net) toujours très utiles. Ca se fait, même si tu ne maitrise pas le Brésilien.  Visa de  3 mois renouvlable une fois et autorisation de laisser le bateau en importation temporaire 6 mois. Mais ca change tout le temps. A vérifier. Formalités à chaque changement de région. Pas si pénible qu'on croit    nous,   européens favorisés ...

Ensuite l'Uruguay, un régal ! Des gens très gentils et aidants. Un climat tempéré, des marinas espacées pour des nav d'une journée. Pas de problème non plus.   Attention cependant aux effets de marée dûs aux coups de vent de    SW qui font monter les eaux d'un mètre ou plus dans le Rio  de la Plata (et descendre aussi vite en quelques heures) . Si tu as le temps, remonte le Rio Uruguay, navigable sur 500Nm.

Au sud du Rio de la Plata, la grande ville de Buenos Aires; à    voir pour le fun mais la marina de puerto Madero en plein centre ville est très chère. A réserver pour faire les formalités d'entrée en Argentine et un peu de tourisme. Les voileux préfèrent aller au nord  dans la rivière Tigre,  pour se préparer à continuer la route. Je suis personnellement passé  en longeant la cote, mais le fond n'était pas suffisant (1,6m de TE) et j'ai dû rebrousser chemin pour faire le grand tour par le canal Honda. Sauf si tu es en dériveur, je te conseille de faire ce grand tout qui même lui, n'est pas si tranquille...   Les cartes Argentines de cette zone ne sont pas assez précises pour faaire du rase caillou. L'an dernier, les voiliers qui allaient dans le sud étaient basés au clube de veleros    Barlovento à San Fernando. Bon rapport qualité - prix. Mais plein d'autres choix de marinas. 

Ensuite, je suis parti directement à Quequen (l'escale de Mar del Plata ayant une mauvaise réputation à cause de réglementations excessives, mais aux dernières nouvelles, plus de problème) . Quequen, yacht club très sympa. Mais pas grand chose en ville.

Puis ensuite, plus on descend vers le sud, plus les coups de vent sont fréquents. Donc on saute d'abris en abris espacés environ tous les 2 ou 3 jours de mer (suivant ta vitesse moyenne) .  Pour moi, escale à San Blas. 15 jours bloqué à  cause de fenêtres météo trop courtes pour aller directement à punta Tombo au sud de la péninsule de Valdez. En général les voiliers de voyage ne s'arrêtent pas à Golfo Nuevo (puerto Madryn ou Puerto Pyramide en face). Bien qu'il y ait beaucoup de baleines selon les saisons, c'est une baie trop grande pour nous. Si le vent tourne (et ca arrive souvent) , il faut une journée pour aller se mettre à l'abris de l'autre coté. De nuit, ça peut être dangereux. Mais quelques voiliers de ma connaissance on fait cette escale . Pour changer d'équipage par exemple. Ils n'en ont pas gardé de bon souvenir...  Des baleines, on en voit un peu partout, et dans certains endroits, plus faciles d'accès. A toi de voir. 

Et sutout,  une fois sur la péninsule de Valdez, tu compte aller où ? Le retour en longeant l'Amérique du Sud sera contre les vents (et les courants) dominants. Le meilleur choix est de continuer vers le sud comme la pluspart  des voiliers ou de tirer vers l'Afrique du Sud ?

Une  source d'information intéressante est d'acheter l'excellent guide des Italiens  Rolfo et Ardrizzi "Patagonia & Tierra del Fuego" qui couvre la zone de Mar del Plata à Valdivia au Chili. Cher mais c'est indispensable si tu décide de continuer vers Ushuaia.

Bonne navigation

 

 

Hors ligne
Catana
Inscrit forum
réponse n°289156

Petite rectifications sur les formalités bresiliennes ,vous pouvez laisser le bateau en importation temporaire pendant deux ans.

les personnes ,elles,ont 90 jours de visa gratuit automatiques,ensuite ils doivent sortir dunpaus 90 jours pour de nouveau pouvoir rentrer 90 jours..et renouvelle bien sur ensuite jusqu au deux ans autorise pour le bateau

Le site de la Grande Croisière...