Mèche de safran

6122 lectures / 10 contributions / 0 nouveau(x)
Hors ligne
Bavaria 34 (Monocoque)
Membre cotisant
Cotisant depuis 2008
Mèche de safran
sujet n°117248

Bonjour,

Un de mes bras de mèche en alu a cassé sur mon Catana 48S. J'ai des doutes sur le maintien de la mèche de safran une fois la pièce retirée pour remplacement : y a-t-il une pièce sous le bras ?

Ca ne me semble pas évident, voir photos.

Merci à ceux qui connaissent ce montage.

Le bras de mèche cassé :

Le bras intact de l'autre côté :

Hors ligne
privilège 465 (Catamaran)
Inscrit forum
réponse n°270946

Bonjour,

je pense qu'il n'y a pas de pièce pour retenir la mêche si tu enlèves le bras de mêche.

Je vois qu'il y a un trou fileté dans la mêche, il faut visser un piton à oeil de manière à pouvoir fixer un bout pour assurer le safran. Le piton ne doit pas être plus large que la mêche.

J'ai déjà  démonté et remonté mes safrans (bateau à l'eau).

Donc, amarrer le safran, dévisser le bras, le déboiter par le haut, laisser descendre un peu le safran et passer une tige traversière soit dans le trou qu'on devine en haut de la mêche, soit dans l'oeil du piton,  pour empêcher le safran de tomber, le temps de remplacer le bras . Et manoeuvre inverse pour le remontage.

Vérifies les rondelles du même coup.

C'est pas difficile

Bon courage quand même

Cordialement

JF

 

Hors ligne
Bavaria 34 (Monocoque)
Membre cotisant
Cotisant depuis 2008
réponse n°270948

Merci de ces conseils avisés, qui confirment mon impression.

Donc je vois bien la séquence, j'espère seulement que le safran n'est pas trop lourd à maintenir pendant cette phase délicate.

Tous mes remerciements.

Hors ligne
privilège 465 (Catamaran)
Inscrit forum
réponse n°270952

Bonjour,

dans mon expérience,  ( Kennex 380), la pelle du safran conserve une petite flotabilité positive qui compense le poids (c'était des mêches en alu), et ça dépend sans doute du matériau de fabrication de la pelle et de la mêche (inox dans ton cas). Mais le poids n'est pas énorme.

Par sécurité, il faut réparer dans un mouillage où on peut atteindre le fond en plongeant wink

Dans quel métal fais-tu refaire le bras ? En voyant les photos, je me dis que l'inox serait peut-être plus adapté !

Je vais vérifier le montage sur le Privilège 465, dans mon souvenir c'est le même, j'ai rajouté une rondelle d'épaisseur sur les 2  gouvernails, pour remonter les safrans, il me semble qu'il y a  un boulon traversant la mêche au dessus ou au dessous du bras qui ne permet pas  de règler la hauteur du bras sur la mêche.

Mais qui sert de sécu pour garder la mêche en place, en cas de casse du bras. Je vais voir et je te tiens au courant dès que possible. C'est juste pour info.

Cordialement

JF

Hors ligne
privilège 465 (Catamaran)
Inscrit forum
réponse n°270955

Rebonjour,

voici la photo du système de barre sur le Privilège 465.

Le montage est un peu différent : il y a une bague épaisse en téflon (ou autre) avec un boulon traversant en dessous du bras et le bras lui-même a un boulon traversant. Ces 2 boulons servent de sécurité pour empêcher le safran de tomber, mais il n'y a pas de système pour fixer un bout  en tête de mèche.

Hors ligne
Bavaria 34 (Monocoque)
Membre cotisant
Cotisant depuis 2008
réponse n°270958

En effet mais le boulon inférieur doit tenir ton safran après dépose du bras, ce qui n'est pas mon cas.

Mon bras est en alu et j'ai trouvé le modèle chez Vetus. Il y a juste les percements à faire.

J'ai lu quelque part que l'alu fait éventuellement fusible et est préférable à l'inox en cas de choc. Sinon ce pourrait être le safran  lui-même qui casse. Peut-être n'est-ce que de la théorie...

Hors ligne
privilège 465 (Catamaran)
Inscrit forum
réponse n°270959

effectivement, le boulon de la rondelle du dessous sert de sécurité pour empêcher le safran de tomber, ce qui simplifie le démontage du bras, mais avec  un piton à oeil en tête de mèche, tu as un système qui te permets de sortir complètement ton gouvernail à flot, pour éventuellement le réparer en cas de choc et le remettre en place par le chemin inverse.

Si tu as la pièce adaptée, pas besoin de compliquer, elle va bien tenir 20 ans

Au vu des photos, je devine que pour la barre de secours, elle s'emboîte sur la tête de mèche et qu'il faut la boulonner pour l'empêcher de tourner. Sur le 465 il y a une empreinte hexagonale en creux dans laquelle s'emboîte la barre de secours. Mais cela empêche de fixer un piton à oeil et complique la manoeuvre s'il faut sortir complètement le gouvernail à flot.

Rien n'est parfait

JF

ps, je t'ai envoyé un message perso

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Hors ligne
Bavaria 34 (Monocoque)
Membre cotisant
Cotisant depuis 2008
réponse n°270965

Jean-François, je n'ai pas reçu ton MP et tu n'as probablement pas reçu le mien !

Sur mon profil il y a l'adresse de mon blog, sur lequel il y a un formulaire de contact ... smiley

 

Hors ligne
Inscrit forum
réponse n°270967

Bonjour , j ai un catana  40 , même montage et bras , j ai deja démonté a l eau mon safran , il faut par dessous  le safran le tenir , j ai un morceau de filet pour ça , tu amarres ce filet fortment de chaque coté sur le pont , puis tu changes tranquillement ta mêche safran . Au prochain carénage demonte tes mêches , souvent de  l électrolyse , j ai changé a cause d une rupture  d une mêche , le mien c est 2 tubes rentrés l un dans l autre inox soudé entre eux par des lunierres  , j ai depuis  posé des anodes 

Hors ligne
Bavaria 34 (Monocoque)
Membre cotisant
Cotisant depuis 2008
réponse n°270971

Utile à savoir avec l'expérience d'un montage similaire.

Merci.

Le site de la Grande Croisière...